Vous êtes sur la page 1sur 26

LA RELATION D’AIDE

Approche intégrante pour des prestations de


soins infirmiers et obstétricaux de qualité
HISTORIQUE DES SOINS INFIRMIERS ET
OBSTETRICAUX ET LA RELATION D’AIDE

Au cours de l’historique des ces deux professions, les soins infirmiers


et obstétricaux ont toujours été́ des professions d’aide. Il n’y a pas si
longtemps, les soignantes étaient des femmes appartenant à des
familles religieuses dont leurs missions étaient largement teintés
d’humanisme..

A RETENIR L’HUMANISME DANS LA PROFESSION INFIRMIERE ET SAGE-FEMME


QUELS SONT LES OBJECTIFS ET ATTENTES
DU COURS

 Retracer l'historique de l'intégration de la relation d’aide dans la fonction infirmière et sage-


femme
 Définir la relation d’Aide
 Définir l'ensemble des leviers de la relation d’aide
 La Saisir comme une approche vers une prise en charge holistique
DEFINITION DES TERMES

1-RELATION D’AIDE

C’est un mode de communication thérapeutique qui repose sur


l'intégration de l'histoire de la maladie du patient
POSTULAT
Carl Rogers

« Tout individu possède un potentiel suffisant pour gérer tous les aspects de sa vie. ».

Pour lui, les malades qui ne peuvent pas y arriver ne savent pas qu’ils en ont la capacité́ ou sont
sous le poids de la maladie et n’arrivent pas à trouver leur capacité́ :
La relation d’aide consiste en une interaction entre deux
personnes: l’intervenant et le
« client », chacun contribuant personnellement à la recherche et
à la satisfaction d’un besoin d’aide présent chez ce dernier Que
la personne reconnaisse en elle ses capacités, ses manques et
trouve ses ressources internes ou externes
Que la personne engage des changements ou s’adapte à la
situation
Pourtant, le sens du « prendre soin » ne se limite pas à la prestation physique et à l’organisation pratique des soins
infirmiers; il est beaucoup plus global et enveloppant pour la personne et ses besoins.

Les relations sociales du malade

Ces Besoins POURQUOI LA RELATION? La Psychologie du malade

Le contexte de sa maladie
2. LA RELATION

C’est une rencontre. Elle a un début, un continuum, une fin.


Elle s’inscrit dans un temps, a une durée, exige de l’engagement de part d’autre. Elle a du sens
pour le professionnel et pour l’individu.

Rencontre: Soigné et Soignant

Durée: le temps de la prise en charge


LES DIFFERENTS ACTEURS DE LA RELATION EN SIO
LE SOIGNÉ
Il a une histoire à laquelle ses souffrances sont liées.
Il s’agit de manifestations de souffrance .
Il est l’acteur principal de la relation !

J’ai perdu mes deux enfants et ma femme dans un accident


de voiture, j’ai survécu a cet accident avec une fracture de la
jambe droite
LE SOIGNANT

Il répond à une demande. ça exige des aptitudes, des Attitudes, des Connaissances.
Ça s’effectue dans un contexte professionnel.

 SAVOIR

 SAVOIR FAIRE

 SAVOIR ETRE

Contexte de la maladie
LES LEVIERS DE LA RELATION D’AIDE
EMPATHIE

la compréhension empathique est le processus


par lequel une personne est capable de se
placer dans le rôle et la situation dune autre
personne afin de saisir les sentiments, les points
de vue propres à l’autre dans une situation
donnée. »
Il s’agit de s’introduire, de s’engager, de
s’introduire dans le monde du patient, d’essayer
de saisir, de comprendre la situation .
La religion et la culture du malade peuvent nous
servir un moyen de prise en charge.
ECOUTE ACTIVE

Des performances durables sont


obtenues lorsqu’un personnel de
santé obtient et conserve la
confiance des patients dont les
besoins présents sont compris
•Augmentation de la satisfaction du
client,
•Amélioration régulière des
prestations de soins
•Amélioration de l’image de
l’hopital,
BESOINS ET ATTENTES DU PATIENT

L’accueil : Je suis bien accueilli »


L’écoute : Je suis écouté́ , ma demande est comprise et prise en charge
La compétence : Le personnel de santé est compètent. Il connait mes
besoins. Il sait se mettre à mon niveau et parle le même langage que moi
La clarté́ : Les engagements pris sont respectés
Le contrat : Notre relation est transparente
Le choix : J’ai le choix entre différentes prestations de soins si nécessaire
L’accessibilité́ : Je paie le juste prix
Le rapport Q/P : Le service est accessible, disponible, constant dans le
temps
 
LE RESPECT DES DELAIS

Le concept client est roi, devenu un slogan s'oriente


irrémédiablement dans la prise des problèmes de santé en
milieu hospitalier
Le personnel de santé dans une dynamique de fournir des
prestation de soins de qualité doit impérativement tenir
compte des attentes temporels du malade, gérer de façon
efficace les cas d'urgence et respecter les rendez vous
L’INTEGRATION DES MEMBRES DE LA FAMILLE
Les accompagnants (Kivits, 2009) sont
fréquemment les premiers interlocuteurs des
soignants, ils assurent habituellement
plusieurs services à leurs proches alités
(nourriture, hygiène du corps, achats des
médicaments, etc.) contribuant ainsi à
améliorer le confort de ces derniers pendant
leur séjour à l’hôpital. Parfois les
accompagnants se substituent aux
paramédicaux (brancardiers) chargés de
l’évacuation ou du transport des patients à
l’image des observations faites dans divers
services des urgences. Lorsque le dialogue
thérapeutique n’est pas bien construit, la
famille entre en conflit manifeste ou latent
avec l’environnement hospitalier..
Comme le dirait Collière (1982), toute situation de soins est une situation socio-anthropologique,
c’est-à-dire qui concerne l’Homme inséré dans son environnement immédiat, tissé ou structuré
de toutes sortes de liens symboliques. La famille, dans sa fonction socialisatrice, inculque aussi à
ses membres des valeurs et des schèmes étiologiques qui influencent et déterminent leurs
fait
attitudes, pratiques et trajectoires thérapeutiques. Voilà sans doute pourquoi, loin d’être un «« fait
isolé» ou individuel, la survenance d’une maladie concerne aussi
isolé » la famille ou plus largement,
aussi  la
supports désignant l’ensemble des personnes qui entourent un individu et qui lui
le réseau de supports  désignant
sont significatives.
LE PROCESSUS DE SOINS DE QUALITE

Qualité des
soins
Qualité́ technique et
organisationnelle

relation d’aide

Qualité
relationnelle
LA COMMUNICATION
LA RECHERCHE EN SCIENCES INFIRMIERES ET OBSTETRICALES
LE RESPECT CHALEUREUX

Elle se manifeste par le verbal et le non verbal ( politesse d’usage, utilisation du vouvoiement et
du nom de la personne, précisions sur le respect de la confidentialité́ , garantie du calme de
l’endroit, du temps imparti si possible, encouragement chaleureux à poursuivre...)
Le temps est laissé aux silences, pas de parole coupée, pas d’interprétation abusive, une attention
permanente à ce que dit la personne, la posture est convenable et adaptée...
04 GRANDES ETAPES VERS LA SOLIDIFICATION DE LA RELATION D’AIDE
PHASE D'ORIENTATION

Commence dès le premier contact entre le patient et l'infirmier(e) : phase d'accueil


et de découverte mutuelle. Cette phase permet aussi d'analyser les problèmes du
patient.
PHASE D'EXPLOITATION

Cette phase est accessible que si la relation interpersonnelle est


constructive. Le patient, dans cette phase, peut vraiment tirer un
important bénéfice de la relation d'aide. Cette phase est difficile pour
l'infirmier(e) car elle est parsemée de progression et de régression.
PHASE D'IDENTIFICATION

Correspond à un stade relationnel plus profond entre l'infirmier et le


patient. Ce stade permet au patient d'explorer ses sentiments grâce à la
qualité́ de la relation mise en place par l'infirmier(e).
PHASE DE RÉSOLUTION

Cette phase correspond à la reprise du quotidien à la suite de


nombreux changements.
Relation d’Aide

Diagnostic infirmier
La résultante d’une analyse de la situation de soins

Inscrite dans un projet de soins

NB/Ce processus intégré permet de produire des soins infirmiers obstétricaux reposant sur des
évidences scientifiques.