Vous êtes sur la page 1sur 68

Réseaux cellulaires

GSM & GPRS

1
Cours Réseaux GSM &GPRS
Plan du chapitre

 Introduction

 Réseaux cellulaires
- Concept de réseau cellulaire
- Architecture générique d’un réseau cellulaire

 GSM (Global System for Mobile communication)


- Architecture
- Interface radio
- Handoff
- Numérotation liée à la mobilité
- Sécurité

2
Cours Réseaux GSM &GPRS
Introduction
 Première génération (système analogique):
pas d’investissement pour l’aspect de la sécurité.
 Des cellules de grande taille (50Km de rayon).
 Les 2 systèmes de premières générations les plus développés:
 - NMT (Nordic Mobile Telephone) utilisant des fréquences de
450 à 900 MHz
 - AMPS (Advanced Mobile Phone Service) utilisant des
bandes de fréquences entre 800 et 900 MHz
 Cette génération utilise la technique d’accès AMRF (Accès
Multiple à Répartition en Fréquences) (FDMA) qui consiste à
donner à chaque utilisateur une bande fréquentielle fixe dans la
cellule où il se trouve.
 Nombre d’utilisateurs égale au nombre de bandes de
fréquences disponibles.
3
Cours Réseaux GSM &GPRS
Introduction
 Deuxième génération :
• GSM (Global System for Mobile communication),
• DECT (Digital European Cordless téléphone), définit une
technique d’interface radio pour les télécommunications sans fil à courte
portée.
• PCS (Personal Communications Services), fonctionnant à une fréquence de
1900 MHz, utilisé aux Etats-Unis.
• PDC (Personal Digital Cellular), utilisé au Japon
 Résolution de certains problèmes évoqués lors
du déploiement de la première génération
• Authentification,
• Confidentialité,

4
Cours Réseaux GSM &GPRS
Réseaux cellulaires

5
Cours Réseaux GSM &GPRS
Concept de réseau cellulaire
• Concept de base:
• Division du territoire en cellules
• Partage des ressources radio entre cellules
• Cellule : unité géographique du réseau
• Taille de la cellule variable suivant le relief, la
densité d’abonnés…
• Hiérarchie de cellules (macro-cellules, micro-cellules…)

• Pico cellule: quelques mètres de diamètre (bureaux, super marché)


• Micro cellule: quelques dizaines de mètres de diamètre (rues, entre les
immeubles)
• Cellule: ce type de cellule couvre les zones urbaines (varie de quelques
centaines de mètres à quelques kilomètres)
• Macro cellule: quelques dizaines de kilomètres (autoroute)

6
Cours Réseaux GSM &GPRS
Concept de réseau cellulaire

 Chaque cellule possède un émetteur-récepteur


- Groupe de fréquences radio attribué à chaque cellule

 Difficultés : Rareté des ressources radio:


 Réutilisation de fréquences pour augmenter la capacité du
réseau.
 Les fréquences ne peuvent pas être utilisées dans
les cellules adjacentes afin d'éviter les interférences.
 Gestion des transferts inter-cellulaires (Handoff).

7
Cours Réseaux GSM &GPRS
Concept de réseau cellulaire
 On définit des motifs, aussi appelés clusters, constitués de
plusieurs cellules, dans lesquels chaque fréquence est
utilisée une seule fois.
 N : nombre de cellules dans le motif
 D : distance de réutilisation
 Si l'on dispose de n fréquences pour le réseau, on
pourra en employer n/N par cellule.
 Le modèle hexagonal : exemples de motifs à 3, 4, 7
cellules

8
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture génériqued’un réseau cellulaire
 Radio Access Network (RAN)
- Point d’accès au réseau (assure la connexion avec le
cœur du réseau)
- Gestion de l’interface radio
 Core Network (CN) :
- Réseau fixe assurant l’interconnexion
avec les autres réseaux

9
Cours Réseaux GSM &GPRS
Réseau GSM (Global System for
Mobile communication)

10
Cours Réseaux GSM &GPRS
Introduction
 GSM: nom du standard Européen du système radio cellulaire numérique
 Le GSM est organisé de la façon suivante :
 Sous système radio BSS (Base Station Subsystem):
• Assure les transmissions radioélectriques,
• Gère la ressource radio.
 Sous système d’acheminement (réseau fixe) NSS (Network
Switching Subsystem):
• Établissement des appels,
• Mobilité.
 Sous système d’exploitation et de maintenance
(Operation
OSS Subsystem):
 Permet à l’exploitant d’administrer son réseau
 L’équipement mobile est alternativement inclus ou exclu du sous système

11
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture

12
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture
La partie BSS comprend :

1. MS: Mobile Station


•Le téléphone et la carte SIM (Subscriber Identity Module)
suffisent à réaliser l’ensemble des fonctionnalités nécessaires à
la transmission et à la gestion des déplacements.
•Les principales fonctionnalités de la carte SIM:
(microcontrôleur et de la mémoire)
-Contenir et gérer une série d’informations (liées à la sécurité
personnelles de l’abonné)
- Mini base de données et d’applications de l’utilisateur.
13
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture

14
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture
2. BTS: Base Transceiver Station

• Ensemble d’emetteurs-récepteurs TRX


•Assure couverture radio d’une cellule (rayon de 200m à ~30
km),
•Gestion de transmissions radios (modulation, démodulation,
égalisation entrelacement, codage et correcteur d’erreurs)
•Gestion de la couche physique et liaison de
données (multiplexage, chiffrement, saut de fréquence, …
•1 à 8 porteuse(s) radio (en zone rurale 1 ou 2 porteuse, en zone
urbaine 8 porteuses), 8 canaux par porteuse (7 canaux de
communications et un canal balise),
• Mesure de la qualité des signaux reçus.

15
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture
3. BSC: Base Station Controler : Contrôleur de station de base
• Organe intelligent du BSS,
• Gère un ensemble de station de base (typiquement ~60)
•Pour le trafic abonné venant des BTS, le BSC joue un rôle de
concentrateur
•Pour le trafic issu du concentrateur, le BSC joue le
rôle d’aiguilleur vers la BTS destinataire.
•Gestion des ressources radio: affectation des
fréquences, contrôle de puissance…
•Gestion des appels: établissement, supervision, libération des
communications, etc.
• Gestion des transferts intercellulaires (Handoff)

16
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture
La partie NSS comprend :
1. HLR (Home Location Register): Gestion de la base de
données
• Une base de données qui gère les abonnés d’un PLMN donné,
•Caractéristiques de chaque abonné (Information
d’abonnement): IMSI, MSISDN, type
(restriction, services supplémentaires,…), d’abonnement
•Base de données de localisation (Information de la
localisation): numéro du VLR du mobile même dans le cas où il
se connecte sur un PLMN étranger.
17
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture
2. VLR (Visitor Location Register): base de données locale
• En général, un VLR par commutateur MSC

•Contient les informations relatives aux abonnés présents dans


la Location Area (LA) associée

•Même informations que dans HLR + identité


temporaire (TMSI) + localisation

•VLR mis à jour à chaque changement de zone de localisation


(LA) d’un abonné.

•Stocke un ensemble de triplets (RAND, SRES, Kc)


pour chaque utilisateur enregistré chez lui.
18
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture
3. MSC (Mobile Switching Center) commutateur numérique en
mode circuit
• Oriente les signaux vers les BSC
• établi la communication en s’appuyant sur les bases de données
• Gère la transmission des messages courts et l’exécution des handoff
• Il dialogue avec le VLR pour gérer le mobilité des usagers:
vérification des caractéristiques des abonnés visiteurs, transfert
des informations de localisation,
•Assure l’interconnexion avec les réseaux téléphoniques fixes (RTC, RNIS),
les réseaux de données ou les autres PLMN
•Fonction GMSC (Gateway MSC): Passerelle pour les appels en provenance
du RTCP à destination d’un abonné mobile par exemple.
19
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture
Le Sous système d’exploitation et de maintenance:
L’administration du GSM consiste à évaluer ses performances
et optimiser l’utilisation des ressources de façon à offrir un
niveau de qualité aux usagers.
L’administration se fait par le biais des équipements :
TMN (Telecommunications Management Network)
-OMC: Operations and Management Center: Supervision
locale des équipements,
-NMC: (Networks Management Center): Administration
générale de l’ensemble du réseau par un contrôle
20
centralisé.
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture
2. EIR : Equipment Identity Register
•Base de données annexe contenant les identités des terminaux (IMEI).
Consultée lors des demandes de services d’un abonné pour vérifier que le
terminal utilisé est autorisé à fonctionner sur le réseau,
•L’identité contient un numéro d’homologation commun à tous les terminaux
d’une même série, un numéro identifiant l’usine d’assemblage et un numéro
spécifique au terminal,
•L’accès au réseau peut être refusé parce que le terminal n’est homologué,
qu’il perturbe le réseau ou parce qu’il a fait l’objet d’une déclaration de
vol,
3. AuC: Authentication Center
• Gestion de la sécurité,
•Renferme une base de données dont les attributs sont IMSI, la clé secrète
Ki, unique de l’abonné
•Génère des triplets (RAND, SRES, Kc) utilisés pour l’authentification et le
chiffrement,
•Chaque centre d’authentification est associé à un HLR.

21
Cours Réseaux GSM &GPRS
Interface radio
•Un système radio mobile a besoin d’une partie du spectre radio pour
fonctionner
• Les bandes dédiées pour le système GSM est :
• de 890 à 915 MHz pour la voie montante
• de 935 à 960 MHz pour la voie descendante

•Les bandes de fréquences allouées à l’extension DCS du GSM


sont :
• de 1710 à 1785 MHz pour la voie montante
• de 1805 à 1880 MHz pour la voie descendante

• Partage en fréquence (FDMA):

•Chacune des bandes dédiées au système GSM est divisée en 124 canaux
fréquentiels d’une largeur de 200 KHz.
•Les fréquences sont allouées d’une manière fixe aux différentes BTS et
sont désignées souvent par le terme porteuse
• Deux BTS voisines n’utilisent pas des porteuses identiques ou proches
22
Cours Réseaux GSM &GPRS
Interface radio

23
Cours Réseaux GSM &GPRS
Interface radio

24
Cours Réseaux GSM &GPRS
Interface radio

25
Cours Réseaux GSM &GPRS
Interface radio
Partage de temps (TDMA)
•chaque porteuse est divisée en intervalle de temps appelés
slots.
•Un slot accueille un élément de signal radio
électrique appelé burst
• Les slots sont regroupés par paquet de 8 (Trame).
•Un canal physique : répétition périodique d’un slot dans
une trame TDMA sur une fréquence particulière

26
Cours Réseaux GSM &GPRS
Interface radio

27
Cours Réseaux GSM &GPRS
Interface radio

28
Cours Réseaux GSM &GPRS
Interface radio: Timing Advance

29
Cours Réseaux GSM &GPRS
Handoff
Les 3 phases du Handoff:

1. Prise de mesures et supervision du lien


2.Choix de la cellule cible et déclenchement du
Handoff
3. Exécution du Handoff (i.e.transfert effectif
de liens)

30
Cours Réseaux GSM &GPRS
Handoff
Prise de mesures et supervision du lien
• Indicateurs de déclenchement
 Puissance du signal reçu (RXLEVEL)
 Qualité du signal de la cellule courante (RXQUAL)
 Taux d’erreur binaire BER (témoin du C/I)
 Distance (mobile-BS)
• Le mobile mesure la puissance des canaux pilote de BTS
•Si le mobile reçoit l’identité d’une BTS et que son signal
est suffisant, elle entre dans la liste des BTS candidates
(un temporisateur est associé)
• A expiration du temporisateur: la BTS et retirée de la liste
•Si la liste est pleine (6 pour GSM), on retire celle dont le
temporisateur est le plus avancé.

31
Cours Réseaux GSM &GPRS
Handoff
Choix de la cellule cible et déclenchement de handoff

32
Cours Réseaux GSM &GPRS
Handoff
Procédure d ’exécution

- Hard handoff: ancien lien libéré avant l’établissement du


nouveau lien avec la BS cible
- Seamless handoff: ancien lien libéré
pendant
l’établissement du nouveau lien avec la BS cible
-Soft handoff: ancien lien libéré après l’établissement du
nouveau lien avec la BS cible

33
Cours Réseaux GSM &GPRS
Handoff
Hard handoff
• Un seul canal radio à la fois
• Légère interruption de la communication

34
Cours Réseaux GSM &GPRS
Handoff
seamless handoff
- Probabilité de coupure minimisée
- Consommation supérieure de ressource

35
Cours Réseaux GSM &GPRS
Handoff
Soft handoff: Les 2 liens et les 2 flux sont
actifs simultanément pendant un court laps de temps
- Qualité de service offerte à l’usager
- Charge élevée au niveau réseau
- Charge élevée sur l’interface radio

36
Cours Réseaux GSM &GPRS
Handoff

37
Cours Réseaux GSM &GPRS
Handoff

38
Cours Réseaux GSM &GPRS
Mobilité réseau
1.Processus de sélection/resélection de cellules: réception par
le mobile d’informations venant du réseau et choix d’une cellule
d’accès
2. Gestion de la localisation (itinérance)
- connaître plus ou moins précisément la position des mobiles

sélection/resélection de cellules
• Sélection =à la mise sous tension du mobile
• Resélection =lors du déplacement
• Mais la même procédure de choix de cellule
• Écoute de toutes les voies balises
• Sélection d’un certain nombre de cellules parmi les plus puissantes
•Recueil des infos diffusées : état des cellules, paramètres d’accès, de
handoffs, info de synchronisation, localisation, PLMN,etc.
• Enregistrement éventuel dans la zone de localisation
• Choix d’une cellule (suitable cell )
39
Cours Réseaux GSM &GPRS
Mobilité réseau
Gestion de la localisation (itinérance): Hiérarchie
des éléments intervenant dans la localisation
•la localisation : permet au système de connaître
la position d’un mobile à chaque instant
•larecherche d’abonné qui permet au système
de retrouver un mobile

40
Cours Réseaux GSM &GPRS
Sécurité
 Canal radio: communications vulnérables aux écoutes
et aux utilisations frauduleuses.
 Afin de rendre confidentiel et sûr les
communications radios, GSM intègre les fonctions
suivantes:
• Confidentialité de l’IMSI: Utilisation d’une
identité temporaire,
• Authentification de chaque abonné avant
de lui autoriser l’accès à un service,
• Confidentialité des données usager:
Chiffrement des communications,
• Confidentialité des informations de signalisation.
41
Cours Réseaux GSM &GPRS
Authentification de l’abonné
 L’authentification permet de protéger :
– L’opérateur contre l’utilisation frauduleuse de ses ressources
– Les abonnées en interdisant à des tierces personnes d’utiliser leur
compte
 L’authentification de l’abonné peut être exigée par
le réseau à chaque:
– Mise à jour de localisation
– Établissement d’appel (sortant ou entrant)
– Avant d’activer ou désactiver certains services supplémentaires
– Mise en oeuvre de la clé de chiffrement sur certains canaux dédiés
 Dans le cas où la procédure d’authentification
de l’abonné échoue, l’accès au réseau est refusé au
mobile.

42
Cours Réseaux GSM &GPRS
Authentification de l’abonné
 L’authentification permet de vérifier que l’identité transmise par le
mobile (IMSI/TMSI) sur la voie radio est correcte.
 Basé sur le protocole de chiffrement symétrique: Clé partagée entre
Auc et la carte SIM
 Sécurité : Clé n’est jamais transmise sur le réseau
 Éléments du triplet d’authentification (V: Vecteur d’authentification)
• RAND :Nombre aléatoire de 128 bits
• Ki : Une clé symétrique, unique pour chaque utilisateur
• SRES (Signed Response) : C’est un nombre de 32 bits
Il résulte de l’application de l’algorithme A3 sur le nombre RAND
• Kc (Session Key) : clé de session à 64 bits.
Elle est utilisée pour chiffrer les communications entre la MS et la BS
Elle est généré dans la carte SIM en appliquant l’algorithme A8 avec la
clé secrète Ki.

43
Cours Réseaux GSM &GPRS
Authentification de l’abonné
1. Le mobile, en roaming, demande d’établir une communication
pour la 1ère fois, il transmit son propre IMSI en clair pour le réseau
visité.
2. Le réseau visité envoie sa propre identité et l’IMSI de l’utilisateur
au centre d’authentification de ce dernier.
3. L’AuC répond à ce réseau par des triplés (RAND, SRES, Kc)
4. Le réseau visité envoie au mobile le nombre RAND comme un
challenge
5. La carte SIM se charge de calculer la réponse SRES du challenge,
en utilisant l’algorithme d’authentification A3 et la clé secrète Ki.
Puis le mobile l’envoie au réseau.
6. Le réseau compare les deux valeurs de SRES, celle reçue depuis le
mobile et celle reçue depuis l’AuC. Si les deux valeurs sont
identiques, la session de communication est autorisée pour ce
mobile.
44
Cours Réseaux GSM &GPRS
Authentification de l’abonné

45
Cours Réseaux GSM &GPRS
Réseau GPRS

46
Cours Réseaux GSM &GPRS
Plan du chapitre

1. Introduction
2. GPRS (General Packet Radio Service)
- généralités
- Architecture
- Sécurité
3. Résumé

47
Cours Réseaux GSM &GPRS
Généralités
 GPRS: General Packet Radio Service, appelé aussi GSM 2+
 Basé sur GSM: ne constitue pas à lui seul un réseau mobile à part
entière, mais une couche supplémentaire rajoutée à un réseau GSM
existant.
 Utilise les bandes de fréquences attribuées au GSM.
 repose sur la transmission en mode paquet. Il permet d’accéder à
l’Internet en utilisant le téléphone comme Modem.
 capable de fournir des débits par utilisateur allant jusqu'à 115 kb/s
(contre 9,6 kb/s pour le GSM), Il offre des fonctionnalités
intéressantes :
- plusieurs canaux peuvent être alloués à un utilisateur ;
- ces mêmes utilisateurs peuvent partager un même canal ;
- le débit est indépendant des liens montant et descendant.
 Facturation à la donnée: le GPRS est facturé non pas à la durée pour
les communications téléphoniques mais à la quantité de données
transmises au client
48
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture
Les recommandations GPRS reprennent l’architecture du BSS mais
définissent une architecture de réseau fixe différente de NSS. Le BSS
devient un sous réseau d’accès multiservice: il peut être relié à un
NSS classique et à un réseau fédérateur GPRS

49
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture

 SGSN : Serving GPRS Support Node


 Routeur IP gérant les terminaux pour une zone. Le SGSN
(Serving GPRS Support Node) est la fonctionnalité du service
dans le centre de commutation (MSC), qui permet de gérer les
services offerts à l'utilisateur.
 Les SGSN:
- gardent trace de la localisation des MS
- assurent les fonctions de sécurité et de contrôle d’accès sur la voie
radio

50
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture
 GGSN : Gateway GPRS Support Node
• Routeur IP s'interfaçant les autres réseaux.
avecGGSN est la fonctionnalité d'interconnexion dans
Le
centre de communication (MSC), qui permet
le
communiquer avec les réseaux de de
autres extérieurs au réseau GSM.
paquets données par
• Le GGSN masque au réseau de données les spécificités du
GPRS.
• Il gère la taxation des abonnés du service, et doit supporter
le protocole utilisé sur le réseau de données avec lequel il
est interconnecté. Les protocoles de données supportés en
standard par un GGSN sont IPv6, et X25.

51
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture
 Les termes GGSN et SGSN désignent des entités fonctionnelles: elles
peuvent être implantées dans un même matériel de la même façon que
les fonctions MSC et GMSC pour la commutation de circuits sont
assurées par un même commutateur.
 L’ensemble des GGSN, des SGSN, des routeurs IP éventuels et de
liaisons entre les équipements est appelé réseau fédérateur GPRS.
 Chaque SGSN et GGSN dispose d’une adresse IP fixe au sein de ce
réseau.
 La gestion de localisation est assurée par un HLR comme pour le GSM
en mode circuit. Celui-ci contient, outre les informations de
localisation/routage, la correspondance adresse PDP et IMSI.

52
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture

 Le contrôleur de stations de base doit être doublé par un


contrôleur de paquets (PCU pour Paquets Controler Unit).
 Le PCU segmente et réassemble les PDU (Packet Data Unit) LLC
(Logical Link Controler) en blocs RLC (Radio Link Controler), gère
les l’échéancier de transmission et l’acquittement des blocs sur le
canaux de données (Pdch). Les PCU peuvent être
géographiquement situé dans la BTS, le BSC, ou le SGSN.

53
Cours Réseaux GSM &GPRS
Transformation des paquets en bursts

54
Cours Réseaux GSM &GPRS
Identités temporaires
1. P-TMSI (Packet Temporary Mobile Subscriber Identity): Permet
de
différencier deux mobiles sous le même SGSN
 Un réseau GPRS peut allouer à un mobile une identité temporaire
transmise en mode chiffré, appelé P-TMSI et semblable au TMSI. Il est
nécessaire de disposer d’un identifiant supplémentaire du mobile dans le
réseau parce que le mobile peut être à la fois actif en GPRS et en GSM.
 Sur un réseau combinant deux modes circuit et paquet, un mobile se voit
allouer deux identités: un TMSI classique et un P-TMSI. La norme
impose des plages différentes pour éviter les confusions (TMSI de 0 à
BFFF et P-TMSI de C000 à FFFE en hexadécimal)
 Au P-TMSI peut être associée une signature, celle ci est transmise au
mobile, en mode chiffré, avec le P-TMSI
 Pour tout changement de localisation ultérieur, le mobile précise la
signature dans le message de mise à jour qui est, lui aussi transmis en
chiffré

55
Cours Réseaux GSM &GPRS
Identités temporaires
 La vérification de la cohérence entre la signature et le P-TMSI permet
d’assurer une certaine sécurité tout en évitant une authentification,
coûteuse en triplet de sécurité.
 Le P-TMSI est une identité courte qui permet de différencier sans
ambiguïté deux mobiles sous le même SGSN. Ce pendant le P-TMSI ne
peut être attribué qu’après un attachement au réseau
2. TLLI (Temporary Link Layer Permet de différencier deux
Identity):
mobiles lors de la phase de signalisation sous le même SGSN.
 Si le mobile dispose d’un P-TMSI, le TLLI est identique au P-
TMSI
 Si le réseau alloue un nouveau P-TMSI, le TLLI est actualisé

56
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture
 Fonctionnement du réseau GPRS: deux scénarios
 Mobile - Internet: Pour transmettre un message à
destination d'une adresse IP
1. Le mobile va d'abord essayer d'obtenir des ressources sur la voie
radio. Pour le faire, il va se signaler par un accès aléatoire au réseau,
2. Si cet accès réussit, le réseau va lui réserver un canal logique sur
lequel ils vont pouvoir dialoguer,
3. Le mobile va transmettre son paquet IP qui va parvenir jusqu’au
SGSN,
4. Le SGSN va demander au HLR l’adresse d’un GGSN offrant l’accès
à Internet,
5. Le SGSN va ensuite encapsuler le paquet IP du mobile dans un autre
paquet IP portant l’adresse du GGSN,
6. À la réception de ce paquet, le GGSN en question décapsule le
paquet IP du mobile et l’envoie sur l’Internet.
57
Cours Réseaux GSM &GPRS
Architecture
 Internet-Mobile: Quand un ordinateur connecté à Internet souhaite envoyer
un paquet IP à un abonné GPRS,
1. il l'envoie comme n'importe quel paquet,
2. Ce paquet est routé vers un GGSN du réseau GPRS parce qu'il contient
une adresse IP qui le destine à ce réseau,
3. Quand le GGSN reçoit le paquet en question, il peut s'adresser au HLR
pourconnaître la zone de routage actuelle de l'abonné qui
possède IP,
l'adresse
4. Quand le GGSN dispose de cette information, il va envoyer le message
PDP encapsulé dans un paquet IP au SGSN qui gère cette zone de
routage,
5. Ce SGSN peut alors contacter la MS en faisant du paging pour savoir
exactement où il se trouve. Il va ensuite lui signaler quand et sur quelle
fréquence écouter. Au moment convenu, le mobile va se mettre à
l'écoute et le SGSN va lui transmettre le paquet IP.
58
Cours Réseaux GSM &GPRS
Authentification
 La procédure d’authentification est exécutée dans le SGSN

59
Cours Réseaux GSM &GPRS
Confidentialité
 La procédure de chiffrement n’est exécutée qu’après l’authentification
 La procédure de génération de Kc est similaire à celle proposée pour le
GSM
 Chiffrement des données échangées entre le mobile et le SGSN: la
couche LLC assure les échanges entre le mobile et le SGSN, elle prend
également en charge le chiffrement spécifique à GPRS
 Le chiffrement Mobile-SGSN permet de simplifier la gestion des clés

60
Cours Réseaux GSM &GPRS
Résumé (GSM-GPRS)
 Pile de protocole gérées par la mobile: La complexité des
station
fonctionnalités que l'on désire obtenir au du mobile est
niveau
classiquement gérée par une pile de protocoles.
Assure les fonctions de
sécurité.

61
Cours Réseaux GSM &GPRS
Résumé (GSM-GPRS)
 La couche liaison de données est gérée par le protocole LAPDm.
Les caractéristiques principales sont :
 Taille fixée des paquets
 Codes détecteurs d'erreur
 Numérotation des trames
 Correction par retransmission
 La couche 3 comprend trois sous-couches

1. RR (Radio Ressource)
 Cette couche gère la connexion radio et principalement
l'établissement (ou le réétablissement) d'un canal dédié lors de la
procédure de handover.
 L'entité RR de la MS dialogue avec un BSC.

62
Cours Réseaux GSM &GPRS
Résumé (GSM-GPRS)
2. MM (Mobility Management)
 gère la gestion de la mobilité, principalement, les mises à jours de
localisation,
 assure les fonctions de sécurité.
3. CM (Connection Management) :
 très semblable à ce qui existe sur les réseaux téléphoniques fixes pour
gérer les appels entre abonnés.

63
Cours Réseaux GSM &GPRS
Résumé (GSM-GPRS)
 Les systèmes GSM et GPRS ne fournissent pour les données que les deux
premières couches du modèle OSI : Les couches physique et liaison de
données. Les différences se trouvent dans la façon dont sont assurées les
fonctions de ces deux couches :
 Dans GSM
 Pour réaliser un transfert de données, on établit un circuit physique virtuel
entre deux points, au moyen duquel seront transmises les données,
 Les ressources sont réservées pour toute la durée de l'échange, même que
pendant une infime portion du temps de connexion.
 Dans GPRS
 C’est le réseau à commutation de paquets qui permet la communication
entre le terminal mobile et la passerelle,
 Sur la voie radio, l'allocation de ressources se fait à la demande du mobile
pour transmettre un volume de données fixé au préalable. Les ressources
allouées sont donc adaptées au volume à transmettre.

64
Cours Réseaux GSM &GPRS
Résumé (GSM-GPRS)
 En fait, dans GPRS, une MS ne gère pas une mais des piles de protocoles
situés dans deux plans différents :
 Le plan de transmission:Le plan de transmission sert à transférer toutes les
données utilisateurs.
 Le plan de signalisation sert quant à lui à assurer la gestion de la mobilité
(MM : Mobility Management), mais aussi la transmission de messages
courts.

Pile de protocoles dans le plan de données


65
Cours Réseaux GSM &GPRS
Résumé (GSM-GPRS)
préserver la confidentialité
des identités des utilisateurs

Pile de protocoles dans le plan de signalisation

66
Cours Réseaux GSM &GPRS
Résumé (GSM-GPRS)
 Le protocole RLC
 assure la segmentation des paquets LLC en blocs RLC/MAC
 effectue les retransmissions nécessaire quand un paquet s'est perdu
 La couche MAC:
 gère l'accès concurrent aux différents canaux physiques: Un mobile peut
se voir allouer plusieurs intervalles de temps d'une trame TDMA s'il est
capable de les gérer (terminaux multi-slots).
 La couche LLC : Le protocole LLC doit :
 fournir un lien logique fiable entre la MS et le SGSN.
 supporter des paquets d'information de taille variable
 supporter un mode avec acquittement et un autre sans
 permettre de faire une distinction de qualité de service entre les différents
types d'utilisateur
 préserver la confidentialité des identités des utilisateurs
67
Cours Réseaux GSM &GPRS
Résumé (GSM-GPRS)
 La couche SNDCP
• gère le multiplexage de plusieurs connexions PDP, la compression/
décompression des en-têtes et la compression/décompression des
données.
• assure le respect de la séquence des messages.
• assure aussi la segmentation (et la reconstitution) des paquets de données
pour fournir des blocs de données de taille acceptable pour le protocole
LLC.
 La couche GMM (GPRS Mobility Management)
• gérer, comme son nom l'indique, l'itinérance du terminal dans le réseau.
 La couche SM
• permet au mobile de demander au réseau la mémorisation d'un contexte,
appelé contexte PDP, dans le SGSN et le GGSN. Ce contexte va servir à
ces deux entités à router les paquets en provenance du mobile ou destinés
à celui-ci sans devoir consulter les bases de données de localisation.
68
Cours Réseaux GSM &GPRS