Vous êtes sur la page 1sur 24

Electromyographie

PLAN

 Electromyographie;

 Détection du signal EMG;

 Méthodologie de l’électromyographie;

 Principe de l’EMG globale;

 L’électromyographie élémentaire ou

analytique.
Electromyographie

Utilité de l'électromyogramme 
L'EMG permet d'évaluer les fonctionnements nerveux
et musculaire afin de différencier les troubles
psychologiques, les syndromes neurogènes
périphériques (atteinte des nerfs ou de leur origine,
dans la moelle), les atteintes musculaires et les
troubles de la conduction neuromusculaire
(transmission des influx nerveux aux muscles).
Cet examen se révèle également très utile dans
l'évaluation de pathologies telles les myalgies
(douleurs musculaires), la myasthénie (fatigabilité
musculaire).
Electromyographie

Préparation de la peau
Lorsque l’on utilise des électrodes de surface, la
résistance électrique, l’impédance des tissus joue un
grand rôle. Si elle est élevée, comme cela se rencontre
au niveau des peaux grasses et sales, ou d’une peau
sénile, elle atténue le signal et accroît le niveau des
bruits parasites.
Préalablement à la pose des électrodes, il faut éliminer
l’imprégnation graisseuse éventuelle de la peau.
De plus, il faut écarter tout ce qui peut produire un
Electromyographie

Préparation de la peau
Les techniques de réduction de l’impédance cutanée
peuvent être de trois ordres :
Rubéfaction à l’alcool ;
Frottement avec une pâte abrasive. Mais il faut faire
attention à bien éliminer les restes éventuels de pâte;
 Nettoyage des peaux sèches dans le sens de la
direction de la croissance des poils.
Toutefois, le problème de l’impédance excessive a été
résolu en partie dans les appareils modernes dont
l’impédance d’entrée est comparée à celle de la peau.
Ce qui n’empêche pas d’apporter un soin particulier à
la préparation de la peau.
Electromyographie

Préparation de la peau

Pour visualiser un signal de bonne qualité, il importe

de :
Parfaitement préparer la peau ;

Placer les électrodes sur le muscle dans le sens des

fibres musculaires ;
Régler l’amplification (gain) de l’appareillage d’EMG

de manière à obtenir le maximum d’activité électrique.


Electromyographie
Déroulement de l'examen
•Avant l’examen
Seule précaution : éviter de mettre de la crème sur le
corps et les membres car elle peut rendre l’examen
plus difficile et moins précis.
•L’examen
Pendant l'examen, le patient est allongé sur un lit et
des électrodes sont fixées au niveau de la zone à
étudier;
Une ou plusieurs zones peuvent être explorées, en
fonction de la pathologie étudiée ;
Les impulsions étant très brèves, chaque exploration
est rapide;
Malgré l'emploi d'aiguilles et de courant électrique,
l'EMG n'est pas douloureux.
Electromyographie

PLAN

 Electromyographie;

 Détection du signal EMG;

 Méthodologie de l’électromyographie;

 Principe de l’EMG globale;

 L’électromyographie élémentaire ou

analytique.
Electromyographie

Détection du signal EMG

La détection est effectuée au moyen de trois

électrodes : deux électrodes actives et une électrode

de référence (ground).

Une grande partie de la qualité de l’enregistrement des

signaux dépend étroitement de la nature des

électrodes et de la préparation de la peau.


Electromyographie

Les électrodes
•Types d'électrodes
Elles sont en général de type autocollant, analogues à
celles utilisées en monitoring cardiaque.
Renfermant une gelée conductrice, elles sont jetables
et prêtes à l’application. Toutefois, il faut toujours
vérifier avant l’application que la peau est dégraissée,
et que l’électrode n’est pas sèche.
Il existe des électrodes en forme de cupule, en argent
chloruré, que l’on remplit de gel conducteur.
La fixation se fait par un anneau autocollant qui la rend
solidaire de la peau.
Electromyographie

Les électrodes
•Placement des électrodes
Il est préférable de placer les électrodes parallèlement
à l’orientation des fibres musculaires.
Le plus grand effet du signal détecté provient des
fibres musculaires les plus proches des électrodes.
Les électrodes doivent être fixées, lorsque cela est
possible, par rapport à la position que le muscle aura
durant sa phase de contraction, qui ne coïncide pas
forcément avec la position de repos.
Electromyographie
Les électrodes
•Placement des électrodes
La distance interélectrodes doit être calculée de telle
manière que le volume-conducteur (volume de tissus
capté par les électrodes) ne fasse pas intervenir des
muscles étrangers au but recherché.
En règle générale, les électrodes détectent des signaux
mesurables jusqu’à une profondeur égale à celle de la
distance interélectrodes.
Plus la distance entre les deux électrodes augmente,
plus les signaux captés proviennent de la profondeur
des tissus. Des électrodes rapprochées ont un effet
Electromyographie

Méthodologie de l’électromyographie
L’électromyographie (EMG) consiste à capter les
potentiels électriques émis par l’activité musculaire, à
les amplifier, à les rendre audibles et à les visualiser
sur un moniteur. On distingue :
L’EMG globale qui enregistre l’ensemble de l’activité
électrique du muscle au moyen d’électrodes externes
fixées sur la peau ;
L’EMG analytique qui enregistre les potentiels
musculaires en vue de les analyser individuellement.
Elle s’effectue à l’aide d’une aiguille-électrode insérée
dans le muscle.
Electromyographie

PLAN

 Electromyographie;

 Détection du signal EMG;

 Méthodologie de l’électromyographie;

 Principe de l’EMG globale;

 L’électromyographie élémentaire ou

analytique.
Electromyographie

Principe de l’EMG globale


•Matériel
L'activité électrique d'un muscle est de faible
amplitude et nécessite donc d'être amplifiée.
On utilise à cet effet un amplificateur différentiel qui
doit être physiquement séparé de tout matériel
alimenté par le secteur en raison des contraintes de
sécurité. L'amplificateur, alimenté par des piles, est
connecté à une interface d'acquisition qui transmet les
données à l'ordinateur.
Electromyographie

Principe de l’EMG globale


•Matériel
Electromyographie

Principe de l’EMG
globale
•Matériel
Les électrodes sont
placées à la surface de
la peau en regard du
muscle dont on veut
enregistrer l'activité.
Electromyographie
Principe de l’EMG
globale
•Matériel
On utilise des
électrodes jetables de
monitorage. Ces
électrodes sont
constituées d'un
tampon de mousse
(imprégné de gel
conducteur) fixé à un
support adhésif.
Electromyographie

PLAN

 Electromyographie;

 Détection du signal EMG;

 Méthodologie de l’électromyographie;

 Principe de l’EMG globale;

 L’électromyographie élémentaire ou

analytique.
Electromyographie

L’électromyographie élémentaire ou analytique


•Le recueil de l’activité bioélectrique musculaire
Il est effectué par des capteurs constitués par des
électrodes aiguilles. On peut distinguer :
L'aiguille monopolaire
Constituée par une aiguille isolée jusqu’à son extrémité,
enfoncée dans le muscle. L’électrode indifférente peut
être une électrode sous-cutanée, soit une électrode de
surface.
Les potentiels d'action sont détectés par un fil de
platine isolé à I' intérieur du mandrin d’une aiguille
Electromyographie

L’électromyographie élémentaire ou analytique


•Le recueil de l’activité bioélectrique musculaire
L'aiguille coaxiale bifilaire
Contenant deux fils de platine isolés, I'aiguille elle-
même n'étant qu'une armature tandis que les deux fils
sont conducteurs des potentiels à enregistrer.
Electromyographie

L’électromyographie élémentaire ou analytique


•Le recueil de l’activité bioélectrique musculaire
L’électrode à fibre unique
L'électromyogramme dérivé par électrodes
concentriques capte des potentiels formés de plusieurs
potentiels de fibres musculaires.
Afin de n'enregistrer que l'activité d'une fibre
musculaire unitaire.
Electromyographie
L’électromyographie élémentaire ou analytique
•Le recueil de l’activité bioélectrique musculaire
II existe aussi des aiguilles renfermant deux fils de
platine, permettant l'enregistrement simultané de deux
points d'un muscle.
La technique de l'exploration de la fibre unique
nécessite I'utilisation d'amplificateurs présentant des
performances particulières.
Par suite de I' impédance élevée de I'électrode, la
résistance d'entrée de I' amplificateur doit être grande.
L'impédance d'entrée doit être de l'ordre de 250 MΩ
avec une bande passante s'étendant de 500 Hz à 20
Electromyographie

L’électromyographie élémentaire ou analytique


•Le traitement de l’information
A partir du capteur, l’activité bioélectrique est amplifiée
en tension et en puissance, visualisée, convertie en
sons audibles, mémorisée, imprimée, analysée et
informatisée.
L’informatisation a permis une analyse automatique
des données
Electromyographie

L’électromyographie élémentaire ou analytique


•Le traitement de l’information
L'électromyogramme est recueilli par électrode-aiguille
durant une légère contraction isométrique. La courbe
est transformée en paliers d'amplitude (100 μV en
général), quel que soit le sens de la déflexion du
potentiel. De plus, un signal marque chaque
changement de direction de la courbe. Ces
enregistrements sont effectués durant des périodes de
temps déterminées (5 secondes en général).
Les paliers d'amplitude et les variations de sens des
éléments des potentiels permettent une différenciation