Vous êtes sur la page 1sur 36

L’IMPÔT SUR LE BENEFICE

DES SOCIETES
SEMINAIRE ANIME PAR M.
CHERIF TOUAHRI.

Par Chérif TOUAHRI


Cliquez sur l'icône pour ajouter une image
Vous manques de signal ? La solution …
Qu’est ce qu’on entend par bénéfice
imposable ?
 L’article 140 du code des impôts directs définit
résultat imposable comme étant « le bénéfice net
déterminé d’après le résultat des opérations de
toute nature effectuées par chacun des
établissements, unités ou exploitations dépendant
d’une même entreprise y compris notamment les
cessions d’éléments quelconques de l’actif soit en
cours soit en fin d’exploitation ».
 Il s’agit de l’approche par le compte de résultat.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 4


Qu’est ce qu’on entend par bénéfice
imposable ?
 D’autre part, ce même article parle également de

l’approche bilancielle du résultat en précisant :


 « Le bénéfice net est constitué par la différence entre
les valeurs de l’actif net à la clôture et à l’ouverture de
la période dont les résultats doivent servir de base à
l’impôt diminué des suppléments d’apport et augmenté
des prélèvements effectués au cours de cette période
par l’exploitant ou par les associés. L’actif net s’entend
de l’excédent des valeurs d’actifs sur le total formé au
passif par les créances des tiers, les amortissements et
les provisions justifiés. »
Chérif TOUAHRI Fincompta + 5
Qu’est ce qu’on entend par bénéfice
imposable ?
 La détermination du bénéfice imposable a pour ancrage
le résultat comptable.
 Cependant, le résultat fiscal diffère souvent du résultat
comptable puisque ce dernier subit des retraitement
avant d’être soumis à l’impôt.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 6


Qu’est ce qu’on entend par bénéfice
imposable ?
 La détermination du bénéfice imposable a pour ancrage
le résultat comptable.
 Cependant, le résultat fiscal diffère souvent du résultat
comptable puisque ce dernier subit des retraitement
avant d’être soumis à l’impôt.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 7


Qu’est ce qu’on entend par bénéfice
imposable ?
Résultat fiscal

=
Résultat
comptable

+
Charges non
déductibles

- Retraitements
Produits non
imposables

Chérif TOUAHRI Fincompta + 8


Les comptables en ce moment ….

DANGER !

NE JAMAIS DERANGER
UN COMPTABLE !
Le passage du résultat comptable au résultat
fiscal

 Commençons par les

Réintégrations

Chérif TOUAHRI Fincompta + 10


Charges des immeubles non affectés à
l’exploitation (art. 169-1° du CID).

Les charges des immeubles non affectés à


l’exploitation doivent être réintégrées pour
la détermination du résultat fiscal. Sont
concernés par cette mesure les
équipements sociaux (foyers, cantines,…)
et les logements de fonction à l’exception
des logements d’astreinte.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 11


Les cadeaux publicitaires (art. 169-1° du CID).

Les cadeaux publicitaires ne sont admis


en déduction que dans la limite d’un prix
unitaire de 500 DA.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 12


Les charges de sponsoring (art. 169-2° du CID).

Les charges de sponsoring, parrainage et


patronage des activités sportives et des
initiatives de jeunes sont déductibles à
concurrence de 10% du chiffre d’affaires
dans la limite de 30.000.000 DA.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 13


Les frais de réception (art. 169-1° du CID).

Les frais de réception (Restauration,


hébergement,…) sont déductibles sans
limitation à condition d’être justifiés et liés
directement à l'exploitation de
l'entreprise.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 14


Les cotisations et dons (art. 169-1° du CID).

Les cotisations personnelles des


dirigeants et associés ne sont pas
déductibles pour le calcul de l’impôt.
S’agissant des dons et libéralités, seuls
ceux consentis au profit des associations
à vocation humanitaire sont déductibles
dans la limite de 1.000.000 DA.
Chérif TOUAHRI Fincompta + 15
Les impôts et taxes (art. 141-4° du CID).

Les impôts et taxes mis en recouvrement


au cours de l’année sont en principe
déductibles.
Cependant, les taxes de formation
continue et d’apprentissage ainsi que la
taxe sur les véhicules de luxe ne sont pas
admises en déduction.
Chérif TOUAHRI Fincompta + 16
Les provisions (art. 141 – 5 du CID)
 Pour qu’une provision soit déductible au plan fiscal, elle
doit satisfaire aux conditions suivantes:
 Etre nettement précisées ;
 Porter sur des pertes ou des charges probables ;
 La dépréciation doit résulter d’événements survenus à la
clôture de l’exercice ;
 Se rapporter à une charge elle-même déductible ;
 Etre effectivement comptabilisée ;
 Figurer sur l’état à joindre à la déclaration annuelle.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 17


Les provisions (art. 141 – 5 du CID)
 Les provisions suivantes ne sont pas déductibles:
 Provision pour congés à payer ;
 Provision pour indemnités de départ à la retraite.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 18


Les amortissements (art. 141 -2 du CID)
 L’amortissement des véhicules de tourisme ne
constituant l'outil principal de l'activité est
calculé sur une base plafonnée à 1.000.000
DA.
 D’autre part, le recours au mode
d’amortissement dégressif est soumis aux
conditions prévues à l’article 174 du CID.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 19


Les frais de recherche et développement (art. 171
du CID)

 Les frais de recherche et développement sont


déductibles à concurrence de 10% du
bénéfice imposable dans la limite de
100.000.000 DA.
 Le montant des frais de RD admis en
déduction doit être réinvesti dans la
recherche.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 20


L’amortissement des biens acquis dans le cadre
du leasing (art. 53 de la LF pour 2014)

 L’amortissement pratiqué en comptabilité par


le crédit preneur sur les biens acquis dans le
cadre du crédit-bail doit être réintégré au
résultat. En effet, en fiscalité, le crédit-bailleur
conserve toujours le droit d’amortir les biens
objets du crédit-bail.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 21


L’impôt sur le bénéfice des sociétés (IBS)
 Comme la détermination de l’impôt a pour
origine le résultat net comptable, il convient de
réintégrer l’IBS lui-même pour le calcul du
résultat imposable.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 22


Les amendes et pénalités (art. 141 du CID)
 Les amendes et pénalités de toutes natures
constatées en comptabilité (amendes fiscales,
transactions douanières, autres infractions,...)
ne sont pas déductibles pour le calcul de
l’impôt.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 23


Les autres réintégrations
 les provisions pour congés payés;
 Les honoraires, redevances, frais d’assistance
technique et les charges d’intérêts constatés
au cours d’un exercice mais non réglés à la
date de clôture doivent être réintégrés au
résultat fiscal.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 24


Le passage du résultat comptable au résultat
fiscal

 Abordons maintenant les …

Déductions

Chérif TOUAHRI Fincompta + 25


Un comptable algérien entre le 1er janvier et le 30
avril. Partagez si vous êtes kif kif !
Les plus-values de cession d’actifs immobilisés

 Les plus-values de cession d’actifs


immobilisés ne sont pas imposables en
totalité.
 En effet, il faut déduire 30% dans le cas des
plus-values à court terme (période de
conservation égale ou inférieure à 3 ans) ou
65% dans le cas de plus-value à long terme
(au-delà de 3 ans).
Chérif TOUAHRI Fincompta + 27
Les subventions d’exploitation (Article 144 du
CID)

Selon l’article 144 du CID, les subventions


d’exploitation sont soumises à l’impôt au
titre de l’exercice de leur encaissement.
Aussi doivent-elles être déduites à la
clôture de l’exercice au titre duquel elles
sont acquises pour les réintégrer au titre
de l’exercice de leur encaissement.
Chérif TOUAHRI Fincompta + 28
Produits et plus-values de cession d’actions et titres assimilés 

 les produits et les plus-values de cession des


actions et titres assimilés cotés en bourse
ainsi que ceux des actions ou parts
d'organismes de placement collectifs en
valeurs mobilières sont affranchis de l’impôt
sur le bénéfice de sociétés en vue
d’encourager l’activité boursière.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 29


Revenus provenant de distributions de bénéfices soumis à l’IBS.  

 Pour éviter les impositions successives, en


application des dispositions de l’article 147 bis
du CID, les revenus provenant de la
distribution de bénéfices ayant été soumis à
l’IBS ou expressément exonérés, ne sont pas
compris dans l’assiette de l’IBS.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 30


Amortissements liés aux opérations de crédit-bail
(Bailleur)

Dans les opérations de crédit-bail, le


bailleur est réputé disposer de la
propriété des biens en location et à ce
titre, il a le droit de déduire les
amortissements correspondant aux biens
en location (article 27 LFC 2010et 53 LF
2014).
 
Chérif TOUAHRI Fincompta + 31
Loyers de crédit-bail (preneur)

Dans les opérations de crédit-bail, les


paiements effectuées par le preneur, qui
sont imputés en règlement d’une dette de
crédit-bail sont, du point de vue fiscal,
considérés comme des charges locatives
et donc admises en déduction pour la
détermination de l’assiette de l’IBS.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 32


Les compléments d’amortissements

Dans la mesure où l’amortissement


comptabilisé est inférieur à
l’amortissement résultant des dispositions
fiscales prévues à l’article 174 du CID, un
complément d’amortissement peut être
déduit.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 33


Autres déductions

 Charges comptabilisées au cours des exercices


antérieurs, réintégrées au résultat fiscal qui
deviennent déductibles dans l’exercice en cours.
Ceci est souvent le cas des honoraires pour
lesquels la déduction est conditionnée par le
règlement effectif.
 Charges couvertes par des provisions réintégrées
lors de leur constitution.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 34


Imputation des déficits antérieurs (article 147
CID)

 Le déficit dégagé au titre d’un exercice est


reporté jusqu’à la 4ème année consécutive.

Chérif TOUAHRI Fincompta + 35


Produits et plus-values de cession
 Selon l’art 46 de la LF 2009, sont exonérés de
l’IRG et de l’IBS, pour une période de 5 ans à
compter du 01/01/2009, les produits et les PV
de cession des actions et titres assimilés cotés
en bourse ainsi que ceux des actions ou parts
d'organismes de placement collectifs en valeurs
mobilières (OPCVM). Cette disposition est
reconduite pour une nouvelle période de 5
années à compter du 01/01/2014
Chérif TOUAHRI Fincompta + 36