Vous êtes sur la page 1sur 25

Le désenfumage

Sommaire
I : Généralités
II : Objectifs, méthodes et principes
II-1 : Deux objectifs
II-2 : Méthodes de désenfumage
II-3 : Trois principes de désenfumage
III : Définitions et terminologie
III-1 : Définitions
III-2 : Différents types de désenfumage
IV : le désenfumage des E.R.P.
IV-1: Quand désenfume t’on ?
IV-2 : Les escaliers
IV-3 : Les circulations horizontales
IV-4 : Les locaux accessibles au public
V : Les textes applicables en ERP
VI : Le désenfumage IGH, Habitation et Parcs de stationnement couverts
Généralités
Le danger des fumées

• Les fumées
présentent un double
danger :

• Pour les
personnes :
Opacité, toxicité et
température ;
Généralités
Le danger des fumées

• Les fumées présentent un double danger :


• Pour les biens : à cause de leur
corrosivité, leur rôle dans la propagation
des incendies est essentiellement due à
leurs températures élevées dont les effets
entraîne une expansion du volume
accompagnée d’une légère surpression ;
l’établissement d’un tirage thermique qui
va faciliter leur diffusion par les
cheminements verticaux
Généralités
Le danger des fumées

• le tirage thermique

Surpression Accumulation des


fumées
Evacuation et des gaz chauds dans
des gaz le plafond

Air frais Sens du


tirage
Dépression
Généralités
Le danger des fumées

• Le désenfumage est un système permettant


l’évacuation des fumées et des gaz chauds
produits par un incendie vers l’extérieur. Ce
système ne doit pas être confondu avec la
climatisation ou la ventilation même si
certains conduits peuvent être utilisés en
commun.
Objectifs, méthodes et principes
Deux objectifs:

1) Rendre praticable les cheminements utilisés pour l’évacuation du


public et l’intervention des secours.

SORT
IE
Objectifs, méthodes et principes
Deux objectifs:
2) Limiter la propagation de l’incendie en évacuant vers l’extérieur la chaleur,
gaz et imbrûlés.
Objectifs, méthodes et principes
Trois méthodes de désenfumage

Le désenfumage peut se réaliser


naturellement ou mécaniquement :
– soit par balayage de l’espace que l’on
veut rendre praticable par apport d’air neuf
et évacuation des fumées ;
– soit par différence des pressions entre le
volume que l’on veut protéger et le volume
sinistré mis en dépression relative ;
– soit par combinaison des deux méthodes
ci-dessus.
Objectifs, méthodes et principes
Trois principes de désenfumage

 Le désenfumage doit intervenir le plus


rapidement possible ;

Le désenfumage s’applique à des volumes


compartimentés (cloisons, clapets coupe-feu,
écrans de cantonnement)

 Le désenfumage doit respecter la


stratification des fumées (vitesse de soufflage
limitée, position des bouches).
Définitions et terminologie
définitions
Exutoire
• Exutoire de fumée : dispositif
situé en toiture et permettant
une libre circulation avec Local
l’extérieur au moment du
sinistre.
• Surface libre d’un ouvrant en
Angle 60°
façade : surface géométrique
intérieure à condition toutefois
que l’ouvrant en façade ouvre Ouvrant
au moins à 60°.
Définitions et terminologie
définitions

• Surface libre d’une bouche ou d’un exutoire :


surface réelle de passage de l’air compte tenu de
l’influence réelle d’une grille éventuelle.

• Dispositif de déclenchement : système


permettant la mise en fonctionnement du
désenfumage. Il peut être :
• manuel
• automatique
Définitions et terminologie
définitions
• les évacuations de fumées sont réalisées :
Exutoire
Angle 60°
Ou

Local Ouvrant
en
façade

Ou
Définitions et terminologie
définitions

• les amenées d’air sont réalisées :

• soit par des ouvrants en façade ;


• soit par les portes des locaux à
désenfumer donnant sur l’extérieur ou sur
des locaux ou dégagements ;
• soit par des escaliers non encloisonnés
ou à l’air libre ;
• soit par des bouches (raccordées ou
non à des conduits).
Définitions et terminologie
Les différents types de désenfumage

• Le désenfumage
naturel : les
évacuations et les
amenées d’air
sont naturelles
Définitions et terminologie
Les différents types de désenfumage

• Le désenfumage
mécanique : deux
systèmes sont
possibles
Le système
naturel/mécanique dans
lequel l’air neuf arrive
naturellement, et les
fumées sont extraites
mécaniquement.
Définitions et terminologie
Les différents types de désenfumage

• Le désenfumage
mécanique : deux
systèmes sont
possibles
Le système
mécanique/mécanique
où l’air frais est amené
mécaniquement et où
on l’extrait de la même
façon.
Le désenfumage des E.R.P.

Quand désenfume t’on ?


Ce sont les dispositions générales et particulières à chaque
type d’établissements qui déterminent ce qui doit être
désenfumé (locaux, circulations.)
Les dispositions générales:

Locaux accessibles au public (article DF7):


S >100 m2 : EN SOUS-SOL OU LOCAUX SANS OUVERTURE
S >300 m2 AU REZ DE CHAUSSEE OU EN ETAGE

Circulations horizontales encloisonnées(article DF 6):


-L > 30 m
-DESSERVANT LOCAUX A SOMMEIL
- SITUEES EN SOUS-SOL
- DESSERVIES PAR ESCLIERS EN SURPRESSION
Le désenfumage des E.R.P.
COMMENT DESENFUME T’ON ?

Les escaliers (encloisonnés)


• Le balayage naturel ouverture simultanée
• Exutoire 1 m² en partie haute
• Amenée 1 m² en partie basse

• Commande manuelle dans la cage

• La mise en surpression
• soufflage mécanique d’air dans les escaliers
• extraction mécanique dans les volumes sinistrés adjacents à
l’escalier et avec lesquels il communique.

L’EXTRATION MECANIQUE EST INTERDITE


Le désenfumage des E.R.P.
Les circulations horizontales
Le désenfumage naturel
• Les amenées d’air et les évacuations sont réparties
de façons alternées
• Le nombre d’amenées d’air est égal au nombre
d’évacuations
• Surface utile 10 dm² par unité de passage
Le désenfumage mécanique
• Les amenées d’air et les évacuations sont réparties
de façon alternées ;
• Le nombre d’amenées d’air est égal nombre
d’évacuations
• Débit d’extraction 0,5 m3/S par unité de passage
• Surface utile 10 dm² par unité de passage
Le désenfumage des E.R.P.
Les circulations horizontales
Répartitions des bouches

5m E
Local
accessible 1,80 m
au public mini * S

1 m maxi

* La bouche doit se trouver dans le tiers supérieur de la circulation


A. Désenfumage des escaliers
31/1/86 Ouverture supérieure fermée en temps normal
commandée du RdC
ouvrant par tout disp. Efficace au DF.

individuel collectif

1 2 2 3A 3B 4

Porte de sortie
fermée en temps normal
débouchant à RdC
- sur ext ;
- sur circ H larg ventilée
- sur hall d ’entrée
A. Désenfumage des escaliers
31/1/86

Si ouverture supérieure
impossible

mise en surpression
A. Désenfumage des circulations
31/1/86
(3° Famille B, 4° Famille)
Les bouches d’évacuation de fumée et être situées en totalité dans le tiers
doivent avoir leur partie basse supérieur de la circulation
au moins 1,80m au dessus du plancher

1,80 m
mini.

1m
maxi.

Les bouches d ’amenée d ’air


doivent avoir leur partie haute
à 1 m au plus au dessus du
plancher.

Vous aimerez peut-être aussi