Vous êtes sur la page 1sur 22

Maintenance d’une

Pompe à boue 12P160

Réalisé par : juré par:


 Benzineb ikram Mr Abass Elhadj Abass
 Haddou islem

Année scolaire :2019-2020


PLAN DE TRAVAIL
I. Définition de la pompe a boue nationale 12p160 oïl-well
II. Les composantes de la pompe a boue
III. Descriptions et spécifications
IV. Les caractéristiques de la pmpe a boue
V. La maintenance de la pompe 12P160
VI. Les Pannes de la pompe a boue Et leur remèdes
VII. La maintenance préventive
VIII. la maintenance corrective
IX. Entretien au niveau du chantier
X. Opérations de réparation des pompes a boue
XI. Méthodes de lancement des travaux de réparation de la
pompe a boue
ENAFOR
Définition de la pompe12P160oil-well:

Une pompe de forage est l'organe principal de la fonction


Pompage. Elle permet d'aspirer le fluide des bacs à boue et
de le refouler dans le circuit hydraulique.
Une bonne installation de pompage doit assurer :
- une vitesse de remontée des déblais suffisante pour éviter
leur décantation,
- une pression de refoulement suffisante pour vaincre les
pertes de charges dans le circuit.
Les pompes utilisées dans le domaine pétrolier sont du type :
- Triplex ( 3 pistons ) Simple Effet
- Duplex ( 2 pistons ) Double Effet
- Sextuplex ( 6 pistons )
ENAFOR
 
Quel que soit son type, une pompe de forage est constituée
de 2 parties:
 Partie Mécanique : Transmettre aux pistons de la pompe la
puissance du moteur d'entraînement.
 Partie Hydraulique : Elle transforme le mouvement rotatif
en un mouvement alternatif.

ENAFOR
LES COMPOSANTS DE LA POMPE A BOUE

ENAFOR
ENAFOR
Descriptions Et Spécifications:

Partie Mécanique :
Le Bati : Il est en acier moulé ou en tôles d'acier assemblées par mécano-
soudure. Le Skid et le bâti sont généralement intégrés. Le bâti sert de carter
pour l'huile de graissage. Un couvercle et des portières sont prévues pour
permettre une inspection et une réparation rapide.
Couple d'engrenage :
   Arbre grande vitesse ( arbre d'attaque de la pompe )

   Arbre petite vitesse ( arbre manivelle )


L’embiellage: Il comprend:
 Les manetons ou excentriques, calés sur l’arbre manivelle
 Les bielles reliant les manetons aux crosses
 Les crosses qui sont les guides du mouvement rectiligne
 Les rallonges de crosses
 Les tiges pistons
 Les pistons
ENAFOR
Partie Hydraulique:

 Corps de la pompe : Il est en acier moulé et fixé au carter


de la partie mécanique
 Chemises : Cylindres normalisés interchangeables ( pour
éviter l'usure du corps de la pompe )
   Pistons et tiges pistons
 Clapets
 Sièges de clapets

ENAFOR
POMPE TRIPLEX

POMPE TRIPLEX

POMPE TRIPLEX

ENAFOR
Les Caractéristiques de la pompe a boue

Les caractéristiques principales sont :


 Puissance mécanique ou nominale
 Vitesse
 Course
 Diamètre des chemises

On peut définir :
 Couple maximal sur l'arbre d'attaque
 Les Débits
 Les pressions maximales
 La puissance hydraulique

ENAFOR
La maintenance
La maintenance La maintenance
préventive corrective

systématique conditionnelle défaillance

échancier condition Panne totale Panne partielle

inspection visite controle dépannage réparation


 Rapport journalier d’entretien:
E.NA.FOR / P.M.S SITE: ENF #...
P.M.S DAILY Date : j j/mm/a
Fréquence: Quotidienne

Accompli, aucun problème trouve  Accompli, mais problème trouve  Non accompli

POMPE A BOUE 12P160


Contrôler la pompe à eau
Vérifier le niveau d’huile du carter chaînes
Vérifier le niveau d’huile de carter pignons

Vérifier s’il y à des fuites (d’eau et d’huile)


Vérifier pression d’huile pompe carter chaîne (si équipé)
Vérifier les pressions (d’huile, d’eau et d’air)
Défaillances Causes Remèdes
Débit nul -vanne d’aspiration fermée -ouvrir la vanne
-prise d’air (aspiration d’air -vérifier l’étanchéité
importante) raccordements
-mauvaise étanchéité à l’aspiration -contrôler les soupapes
-soupapes défectueuses -changement de piston
-piston usé

Bruits cognement dans la partie -ajustement affaibli des pistons sur -resserrer l’écrou
hydraulique tiges, fixation relâchée des douilles -remplace les ressorts puce
-assemblage contre tige crosse usés
-ressortes des soupapes affaiblies ou -éliminer les entrées d’air
cassées

Sifflement, débit et pression -usures des douilles ou piston -remplacer ou resserrer le


réduits -défauts du dispositif d’étanchéité dispositif d’étanchéité
Sortie du fluide de l’orifice du
corps
Chauffage des axes des appliques Faible arrivé d’huile en quantité -nettoyage des conduites
de crosse et du corps insuffisante -ajouter l’huile ou le
chauffage excessif des -huile peu visqueuse, pelattage de remplacer par une
roulements, des arbres de conduite huile plus visqueuse
manivelle et de transmission -quantité d’huile insuffisante
Serrage excessif de l’assemblage à
manchon conique de l’arbre
 Dans le chantier on utilise deux pompes en parallèles, pour
assurer la sécurité et la continuité de production et pour vaincre
la
pression et le débit nécessaire pour le forage d’un puits, la
maintenance préventive systématique ou conditionnelle n’est
pas
utilisée pendant l’exploitation de la pompe, cependant
périodiquement on assure les inspections suivantes :
- Contrôle de la qualité et le niveau d’huile dans le carter et le
-changer lorsqu’il est nécessaire .
- Contrôle de la température de refroidissement de l’eau .
- Contrôle de la pression de refoulement, du débit refoulé et de
la
vitesse de rotation par le chef de poste .
- Contrôle de la pression d’huile de lubrification .
- Nettoyage de la pompe .
- Voir les fiches de contrôle.
 Journalier
 Vérifier le niveau d’huile de la pompe pendant le repos.
 Vérifier le niveau de carter de des chaînes pendant le
fonctionnement.
 Observer l’état des chaînes et pistons.
 Vérifier s’il n’y a pas de bruits anormaux pendant le fonctionnement
et équipement auxiliaire.
 Chaque mois
 Nettoyer ou changer de crépine de cross-head
 Vérifier les l’état des packing
 Vérifier et nettoyer le filtre magnétique
 Vidanger et nettoyer carter de vidanger d’huile et nettoyer
l’emplacement des glissières cross-head
 Annuellement
 Vérifier l’état des dents des engrenages
 Ajuster les jeux des glissières
 Ajuster les jeux des roulements du l’arbre d’entraiment latéral et
axial
 Mesurer les jeux des roulements de l’exentric
 Elle consiste en un dépannage qui est une remise en
état de
fonctionnement effectuée sur site, le dépannage se
fait après panne.
Le dépannage de la pompe 12P160 consiste au
changement des:
-pièces d’usure (pistons, clapets, chemises, joints,
rallonge de tige,
-système d’étanchéité, sièges, changement de tige
de piston).
 Avant de travailler sur une pompe et pour éviter tout accident
du personnel, il faut s’assurer que :
- La pompe est bien isolée du circuit haute pression est en
forage
et que l’on utilise l’autre pompe ;
- Les vannes à l’aspiration sont fermées, sinon risque de perte
importante de boue ;
- La pression du circuit de refoulement a bien été purgée ;
La pompe ne peut être embrayée accidentellement (couper ou
verrouiller le système d’embrayage), placer un petit panneau
ou
un "autocollant" sur la commande au tableau de commande ;
- Tout le matériel nécessaire se trouve sur place (palan, clé
pneumatique ou à frapper, masse, etc.)
- Avant de sortir une porte de fond de cylindre, il faut dévisser
le dispositif de blocage des chemises ainsi que le dispositif de
serrage des joints.
 La réparation est un ensemble d’opérations ayant pour but le
rétablissement du bon état, de l’aptitude au travail et ressources de
l’équipement.
Elle comprend :
- Les réparations menues .
 - Les réparations moyenne .
- Les réparations complètes.
Réparation menue :
Ces réparations sont effectuées sur le chantier de forage elles
consistent à remplacer les pièces de courtes durées de vie telles
que :
-Joints d’étanchéité, filtres, chemises, pistons, serrage des
écrous, etc.
Ces opérations doivent être effectuées en dehors du
fonctionnement de la pompe à boue, c'est-à-dire au moment du
repos de la pompe.
 Réparation moyenne :
Son volume moyen de travail est supérieur à celui da la
réparation menue, se caractérisant par la dépose des organes
défaillants de la pompe (bielle –manivelle, roulements, etc.….).
Le remplacement des pièces d’usure ou d’ensembles entières
(unité de montage) dont la durée de service est égale à une
période
entre eux, réparations moyennes. Elle s’effectue à l’atelier.
Réparation générale (Complète) :
Se caractérisant par la dépose de tous les groupes et organes
de la pompe, le remplacement ou la réparation des groupes
défaillants ; la pompe est ensuite remontée, rodée et essayée.
Elle
se réalise dans un atelier de réparation centralisé.
 Sur chantier :
Selon un planning, le chef mécanicien transmet au mécanicien
de chantier les programmes de révision et réparation périodique
à
effectuer. Le mécanicien après avoir reçu les messages exécute
les
ordres en réalisant toutes les opérations nécessaires telles que la
vérification de niveau d’huile, de température et de pression. Par
la
suite, ils établissent leur rapport de vérification en exprimant
l’état
général de la pompe à boue.
ENAFOR

Vous aimerez peut-être aussi