Vous êtes sur la page 1sur 16

M. P. I.

Mesures
Physiques
et
Informatique

C. Le Seac’h et J.L. Boulangé, professeurs MPI


Mercredi 7 Novembre 2001
Planning de la journée
Matin
• Intervention des IPR
• Discussions
Après-midi
• Travail productif par groupes
• Compte-rendu des groupes de travail
• Présentation de matériel et de manipulations

Nov 2001
Particularités de MPI
par rapport à IESP
 Contenus
 Pédagogie
 Horaire
 Travail exigé des élèves
 Informatique
 Évaluation

Nov 2001
A propos du contenu
 D’abord le programme présenté sous forme de
tableau à lire horizontalement et verticalement
 Intervention de la culture générale
 Minimisation de la théorie à l’indispensable

 « Du capteur à l’ordinateur »: chaîne de mesure

 Document de cadrage explicitant les limites

Nov 2001
A propos de pédagogie
 Questionnements permanents
 Mise en commun des solutions avec discussions
 Mise en situation problème
 Mise en situation d’assimilation
 Recherche de l’autonomie
 Théorie traitée au fur et à mesure des besoins
 Fonction d’un objet plus importante que son
contenu technique

Nov 2001
A propos de l’horaire

 3 heures hebdomadaires
en Travaux Pratiques ( programme )
pas de séances de cours ni de théorie

 Gestion du temps par élèves eux-mêmes


si possible (  autonomie )

Nov 2001
A propos du travail exigé
 En séance au lycée par binôme
réponses individuelles ou plus globales
évaluation formative par binôme
faire de la physique avant tout

 Un minimum de travail à la maison ou au CDI


sous forme de recherches par exemple

 Évaluation individuelle un fois par trimestre

Nov 2001
A propos de l’informatique
 L’informatique n’est qu’un outil aux fins
- d’utiliser des logiciels de simulation
- de faire des acquisition de mesures
- de représenter des données
- éventuelles d’apprentissage de la logique

 L’ordinateur n’est qu’un moyen dont l’étude doit se


limiter aux intérêts de la vie moderne et à la
compréhension fonctionnelle de son utilisation.

Nov 2001
A propos de l’évaluation
 Partie la plus difficile à (ré)-inventer du fait de la
pédagogie suivie
 Les objectifs doivent être les suivants :
- en cours de formation ( en binôme en TP )
vérifier la compréhension de ce qui est fait
vérifier les acquis théoriques
vérifier les acquis expérimentaux
- en fin de cycle de formation ( individuel )
vérifier l’assimilation des fonctions
rencontrées précédemment.

Nov 2001
M. P. I.

Fin de la présentation

…mais début du travail


Programme
 Faire des Sciences, c’est faire des mesures
 La qualité de ces mesures dépend de « l’appareil
de mesure » c’est-à-dire
d’un transducteur ( grandeur physique  tension )
d’un adaptateur ( traitement de la tension )
d’un affichage ( grandeur analogique  binaire )
 Forger l’esprit critique vis à vis de la mesure
 Démystifier l’aspect magique d’une mesure
C’est un enseignement de Détermination
Liberté de traitement de 20% du temps
BO Hors Série n°6 du 31 Aôut 2000

Nov 2001
Une proposition
de structure de programme
 Présentation de cet enseignement et structure de l’ordinateur
 Le thermomètre informatisé
 Les incertitudes de mesures et l’écriture d’un résultat de mesure
 Étude d’autres chaînes de mesures
 Passage de l’analogique au numérique et l’inverse
 Utilisation de capteurs
 Instructions conditionnelles dans un tableur et portes logiques
 Mise en œuvre d’un actionneur

Nov 2001
Document de cadrage
 Présentation du programme
 Étude de la partie analogique de la chaîne de mesure
Capteur de température
Conditionneur ou adaptateur
 Étude de la partie numérique de la chaîne de mesure
Numération
CNA et CAN
Échantillonnage et méthodologie
 Culture scientifique et technique
 Partie thématique

Nov 2001
Cadrage : partie analogique
 Éclairage historique de l’échelle de température
 Mesures manuelles et par acquisition
 Multimètre : calibres et incertitudes
 Utilisation de tableur, grapheur, logiciel généraliste
 Pas de langage de programmation

 Lois amenées par l’expérience et/ou la simulation


 Étude expérimentale de différents capteurs
 Utilisation des moyens de mesures du laboratoire

 Usage réfléchi des appareils de mesures


 Adaptation de l’instrument et de son calibre à la mesure
 Incertitudes et distribution statistiques : se limiter à la dispersion
des mesures, à la valeur moyenne et à l’évaluation d’un
encadrement raisonnable
Cadrage : partie numérique
 Bases 2, 10 et 16 : aspect historique, algorithme
 Pas de langage de programmation, mais conversions 210

 CNA : R-2R ou R pondérées avec maquette précablée


 Fonction de transfert et résolution à traiter expérimentalement

 CAN : Durée de conversion et comparaison à une échelle de


potentiel expérimentalement
 Technologie des convertisseurs hors programme

 Échantillonnage abordé expérimentalement


 Buts : limites d’une chaîne de mesure et regard critique
Cadrage : culture et partie thématique
 Culture scientifique et technique :
- doit apparaître au moment opportun
- exemples : ordinateur, histoire de l’informatique,
numération, caractéristiques de capteurs

 Partie thématique
- Enseignement pluridisciplinaire
- Portes logiques et additionneur ( limités aux fonctions )
- Actionneur en tant que complément des capteurs
- Algorithmique élémentaire dans un tableur ou déchiffrée
dans des programmes simples et lisibles directement,
sans apprentissage de langage de programmation.

Vous aimerez peut-être aussi