Vous êtes sur la page 1sur 7

LE TROC DE NOS JOURS

A élaboré: Potereanu Cristina


 Le troc est l'opération économique par laquelle chaque participant
cède la propriété d'un bien et reçoit un autre bien. Le troc fait partie
des échanges dits de compensation, avec l'échange de services au pair.
On oppose le troc à l'opération d'achat-vente médiatisée par une
monnaie
Le troc prend plusieurs formes aujourd'hui on voit apparaître des sites de
troc de services entre particuliers, de trocs d'objets, de vêtements,
etc...Certains ont crée des monnaies spécifique, d'autres non. Les échanges
de services entre voisins reviennent à la mode, ils se basent sur l’entraide,
chacun apporte ses compétences acquises par son expérience
professionnelle ou tout simplement par de petits travaux qu'il a effectué chez
lui ou pour des amis.
Le troc était le seul mode d'échange existant dans les nombreuses économies
anciennes, comme celles de l'Égypte des pharaons ou celle du peuple amérindien.
Cependant, l'absence de la monnaie courante n'empêche pas l'utilisation des
unités de compte. Le petit nombre de produits obligeait les agents économiques à
connaître les relations d'échange entre eux, généralement fixes et parfois
exprimées en mercure. Les indemnités judiciaires étaient également basées sur des
rapports de valeurs fixées entre différents objets usuels, souvent dans l'ancienne
zone méditerranéenne, la tête de bétail (le plus souvent boul).
Le troc entre entreprises ou «
Bartering » existe et se développe
d'abord dans les pays anglo-saxons
puis en Europe. Selon l'International
Reciprocal Trade Association,
l'organe de commerce de l'industrie
du troc entre entreprises, plus de 400
000 entreprises ont échangé 10
milliards de dollars au niveau
mondial en 2008 — et grâce à ces
plateformes les échanges
commerciaux entre professionnels
augmentent en moyenne de 15 % par
an dans un contexte économique
difficile marqué par moins de
liquidités financières
Pour refaire la garde-robe de Madame, il existe de plus en plus de
réunions entre amies des soirées dite « vide-dressing » ou chacune amène
ces affaires à donner et les échanges vont bon train toute l'après-midi ou
en soirée.  De plus en plus de femmes créent leur blog personnel de « vide
dressing » pour présenter et vendre une partie de leur garde-robe
d'occasion. C’est un peu différent du troc mais cela permet de vendre
d'un coté sur son site et de racheter d'un autre coté sur le site d'une autre
personne, il en apparait chaque jour de nouveaux, alors voir sur internet
et tapez le mot « vide dressing » dans votre recherche Web et vous en
trouverez.
La création d'un médium symbolique
permet de réduire à des relations
bilatérales acheteur-vendeur le problème
complexe de recherche de cycles
d'échange de valeurs réelles qui intègrent
plus de deux acteurs économiques. Si un
marché de troc se limite, comme sur un
marché classique, à des relations
bilatérales, la coïncidence offre-demande
est peu probable car on a peu de chance
de trouver un partenaire qui accepte ce
qu'on fournit et propose en même temps
ce qu'on demande. Cette faible liquidité
explique pourquoi la plupart des
transactions économiques utilisent un
médium monétaire. Un avantage du troc
est que l'argent n'est pas présent dans ce
circuit, un autre serait qu'en se
débarrassant d'un bien inutile et peut-
être d'une mauvaise qualité, nous
pourrons bénéficier d'un produit de
meilleure qualité. Je peux dire que le troc
est utile pour tout le monde, car nous
n'avons pas toujours d'argent et grâce à
un produit inutile, nous pouvons obtenir
quelque chose de vraiment utile en
retour