Vous êtes sur la page 1sur 30

Les ondes mécaniques

I) Rappels
Une onde mécanique est la
propagation d’une perturbation
d’un milieu matériel sans
transport de matière.
I) Rappels
Vibration: mouvement rapide de va et vien autour
d’une position d’équilibre

Transmise à la matière (solide, liquide ou gaz):


La vibration engendre des ondes mécaniques
longitudinales : succession de compression et de
décompressions de la matière
I) Rappels
< 20 Hz: infrasons

Entre 20 et 20000 Hz : vibrations sonores

> 20000 Hz : ultrasons

Ultrasons > infrasons en MPR


I) Rappels
Vitesse: importante si milieu traversé moins déformable:
340m/s dans l’air
1500 m/s dans l’eau
3000m/s pour l’os
5000 m/s : verre et acier

Amplitude: qq um à qq mm

Propagation : rectiligne
II) Infrasons
Vibrations mécaniques de très basse fréquence (< 20 Hz)
Selon les appareils:
La vibration est perpendiculaire et/ou tangentielle aux tissus
1) Mécanisme d’action:
Effets vasomoteurs:
 Élévation de la T° cutanée d’environ 2°C
 Phénomènes de vasomotricité.
Effets sur le muscle:
 Diminution de l’excitabilité neuromusculaire
 L’application sur un muscle sain = augmentation de la chronaxie au
dessus de la normale.
 Effet de relaxation musculaire.
II) Infrasons
2) Propriétés:
Fluidifient les mucosités bronchiques
Facilitent l’expectoration

Améliorent la trophicité

Détendent les contractures

Assouplissent les cicatrices


II) Infrasons
3) Application:
On utilise
 Des fréquences de 6 à 20 Hz

 Des amplitudes entre 1 mm et 1 cm

 Des séances de 10 à 15 mn
II) Infrasons
4) Indications:
Peu utilisés
Œdème (insuffisance veineuse, post-traumatique): modification de
la perméabilité cellulaire.
 Diffusion des liquides injectés en intra-musculaire
Encombrement des gros troncs bronchiques
 Associés aux manœuvres d’accélération du flux
 Améliorent la fonction respiratoire
 Modification de l’oxygénation artérielle
Contracture musculaire paravertébrale (en cas de discopathie)
Cicatrice fibreuse et adhérentes
II) Infrasons
5) Contre-indications
Phlébite

Foyer tumoral ou infectieux

Fracture non consolidée

Greffe récente

Utérus gravide
III) Ultrasons
L'utilisation d'ultrasons consiste à amener en un endroit
précis du corps des vibrations capables d'engendrer un
effet mécanique et/ou thermique.

 sous l'effet des vibrations, les molécules des zones


traversées par ces vibrations vont s'écarter de leur
position d'équilibre, entraînant des micro-massages, des
microcoupures et des micro-dislocations de tissus
ou entrent en frottement, libérant ainsi un effet de
chaleur .
III) Ultrasons
1) Ultrasons continus:

 Doses faibles (0,5 à 1 W/cm2) puis augmentation


progressive.

 Durée d’application :3 min


III) Ultrasons
1) Ultrasons continus:
Effets thermiques:
Énergie mécanique énergie thermique

Effet thermique du à des frictions moléculaires provoquées


par les vibrations

Effet en profondeur
III) Ultrasons
1) Ultrasons continus:
Effets vasomoteurs:
 Vasodilatation sous cutanée
 Élévation de la T° du tissu dermique (2 à 3 °C) , musculaire
et cartilagineux (3 à 5°C)

Effets sur le muscle: ralentissement ou même


interruption momentanée de la conduction nerveuse
III) Ultrasons
1) Ultrasons continus:
Effets fibrinolytiques: élongation des fibres du tissu
conjonctif (utilisée en cas d’adhérences sous cutanée ou de
cicatrices hypertrophiques) .

Destruction des calculs rénaux et urétéraux


III) Ultrasons
1) Ultrasons continus:
Effet antalgique :puissant par action direct de micro-
massage. Aussi action indirecte par phénomènes
réflexes .

Effet anti-inflammatoire: micro-massage en


profondeur = modification de la perméabilité des
membranes = action sur le processus inflammatoire.
III) Ultrasons
2) Ultrasons par impulsion:
Flux interrompu d’ondes ultrasoniques (interruptions
régulières et de durée constante).
Durée application: 4 à 10 min selon le type de pathologie.
Intensité: 0,5 à 3 W/cm2

Même effet mécanique et fibrolytique

Mais l’effet thermique est moins important.


III) Ultrasons
2) Ultrasons par impulsion:
Application dynamique: tête continuellement en mouvement.
Mouvements rotatoires = circumduction sur la surface
intéressée. Permet une distribution d’énergie plus large.

Application semi-statique: mouvements rotatoires sur une


petite surface. Exp: point douloureux comme l’angulaire de
l’omoplate.

Application statique: n’est plus utilisé = risque de brûlures


III) Ultrasons
2) Ultrasons par impulsion
Association de techniques:
US + courants
Électrode unilatérale fixe et une deuxième mobile conduisant
les courants et le flux US
Augmentation de l’effet vibratoire = excellent effet antalgique.
Action nette sur l’œdème inflammatoire et post-traumatique
Mais: US ≤ 0,5 W/cm2
III) Ultrasons
3) Indications:
 Tendinite: Œdème de type inflammatoire ou post-traumatique

 Douleurs de type lombago, sciatique, NCB…

 Cicatrices hypertrophiques, adhérences, entorse ancienne

 Capsulite rétractile: actions profondes fibrolytiques sur la capsule


III) Ultrasons
3) Indications: Exemples:
 Épicondylite
 Ténosynovite chronique sténosante ou maladie de De Quervain

 Tendinopathie du long biceps

 Séquelles fibreuses d’entorse du ligament latéral externe de la


cheville

 Séquelles fibreuses de lésions musculaires du triceps sural


III) Ultrasons
4) Contre-indications
Lésion Tbc évolutive ou Mdie Infectieuse en cours
Troubles de la sensibilité tactile: CI relative = précautions.
Cartilage de croissance chez l’enfant .
Greffe tissulaire récente
Sur les yeux
Déchirure musculaire avec hématome
III) Ultrasons
4) Contre-indications
Grossesse: région abdominale et dorsolombaire.

Prothèses articulaires .

Pas de CI pour ostéosynthèse par clous, plaques, vis….


III) Ultrasons
5) Précaution:
Au niveau de l’épaule
Quelle que soit l’affection, la tête du transducteur
doit toujours être orientée de telle sorte que le
faisceau d’ondes ultrasonores ne pénètre pas dans
la cage thoracique
Merci !