Vous êtes sur la page 1sur 48

ANALYSE

VIBRATOIRE
La Maintenance
Rappels et Compléments
Chapitre 1

KRAHIMI@USTHB.DZ

1
Chapitre 1
La Maintenance
Rappels et Compléments
Chapitre 1
BIBLIOGR
APHIE

KRAHIMI@USTHB.DZ

2
Chapitre 1
La Maintenance
Rappels et Compléments
Chapitre 1
BIBLIOGRA
PHIE

KRAHIMI@USTHB.DZ

3
Chapitre 1
LA MAINTENANCE _RAPPELS.1

Maintenance : Définition générale

Maintenir, c’est assurer la disponibilité de


l’outil de production au coût optimal

Norme AFNOR X60-010

KRAHIMI@USTHB.DZ
4
2
1.La Maintenance _Rappels
LES DIFFÉRENTS TYPES DE
MAINTENANCE

KRAHIMI@USTHB.DZ 5
LA MAINTENANCE-RAPPELS -1

Les différents types de maintenance


1 . Maintenance curative
Après un arrêt ou une casse
• Nécessite une équipe d’entretien
• Ne permet pas de maîtriser la disponibilité des
équipements
2 . Maintenance palliative
Actions à caractère provisoire
• Opérations de dépannage
• suivies d’actions curatives.

KRAHIMI@USTHB.DZ
6
LA MAINTENANCE-RAPPELS -1

Les différents types de maintenance


3 . Maintenance systématique
Selon un échéancier pré-établi
• Engendre le remplacement prématuré de composants
• Ne permet pas de prendre en compte l’évolution réelle de
leur état

KRAHIMI@USTHB.DZ
7
LA MAINTENANCE-RAPPELS -1
Les différents types de maintenance
4.Maintenance conditionnelle
Maintenance préventive subordonnée au dépassement
d’un seuil prédéterminé d’un paramètre significatif de
l’état de dégradation du bien.
5 . Maintenance prévisionnelle
Maintenance préventive subordonnée à l’analyse de
l’évolution surveillée de paramètres significatifs de la
dégradation du bien,permettant de retarder et planifier
les interventions.
Norme AFNOR X60-010

KRAHIMI@USTHB.DZ
8
LA MAINTENANCE-RAPPELS -1
LA MAINTENANCE PREVENTIVE

Maintenance exécutée à des intervalles prédéterminés


ou selon des critères prescrits et destinée à réduire la
probabilité de défaillance ou la dégradation du
fonctionnement d'un bien.

KRAHIMI@USTHB.DZ 9
La Maintenance -Rappels -1
OBJECTIFS VISÉS PAR LE PRÉVENTIF :

1. 1.Augmenter la fiabilité d’un équipement, donc réduire les


défaillances en service.

 2.Augmenter la durée de vie efficace d’un équipement.

 3.Améliorer l’ordonnancement des travaux, donc les relations avec la


 production.

 4.Réduire et régulariser la charge de travail.

 5.Faciliter la gestion des stocks.

 6.Assurer la sécurité (moins d’improvisations dangereuses).

KRAHIMI@USTHB.DZ 10
La Maintenance -Rappels -1
Opérations de maintenance préventive
1.Les inspections : contrôles de conformité réalisés en mesurant, observant,
testant ou calibrant les caractéristiques significatives d’un bien. En général,
l’inspection peut être réalisée avant, pendant ou après d’autres activités de
maintenance .

2.Visites : opérations de surveillance qui, dans le cadre de la maintenance


préventive systématique, s’opèrent selon une périodicité déterminée. Ces
interventions correspondent à une liste d’opérations définies préalablement
qui peuvent entraîner des démontages d’organes et une immobilisation du
matériel. Une visite peut entraîner une action de maintenance corrective.

3.Contrôles : vérifications de conformité par rapport à des données préétablies


suivies d’un jugement. Le contrôle peut :
• Comporter une activité d’information
• Inclure une décision : acceptation, rejet, ajournement
• Déboucher comme les visites sur des opérations de maintenance
corrective

KRAHIMI@USTHB.DZ 11
La Maintenance -Rappels-1

MAINTENANCE PREVENTIVE
SYSTEMATIQUE

Maintenance préventive exécutée à des intervalles


de temps préétablis ou selon un nombre défini
d'unités d'usage mais sans contrôle préalable de
l'état du bien.

KRAHIMI@USTHB.DZ 12
La Maintenance -Rappels -1
MAINTENANCE PREVENTIVE SYSTEMATIQUE
Sans
contrôl État
État normal
normal
e

Remplacement
Remplacement
systématique
systématique d’un
d’un
organe
organe

Arrêt
Arrêt programmé
programmé

Analyse
Analyse
des
des organes
organes Optimisation
Optimisation
remplacés
remplacés de
de la
la périodicité
périodicité

KRAHIMI@USTHB.DZ 13
La Maintenance -Rappels -1
CONDITIONS DE MISE EN
PLACE :

 La mise en place d’actions préventives


systématiques suppose une connaissance
préalable du comportement du matériel dans
le temps.

KRAHIMI@USTHB.DZ 14
La Maintenance- Rappels -1
DÉTERMINATION DE LA PÉRIODE
D’INTERVENTION
 Les périodes d’intervention T se déterminent
 à partir :

 Des préconisations du constructeur.


 De l’expérience acquise lors de l’exploitation
 Des résultats fournis par des visites préventives initiales.
 D’une analyse prévisionnelle de fiabilité

KRAHIMI@USTHB.DZ 15
La Maintenance -Rappels -1
DIFFÉRENTES FORMES DE MAINTENANCE SYSTÉMATIQUE

 Elle peut être surveillée ou absolue.

 Absolue: Aucune inspection n’est faite entre deux interventions


programmées.

 surveillée: On programmera des inspections périodiques ayant pour


objectif le contrôle de l’écart entre l’état constaté et l’intervalle
estimé lors de la détermination de la MTBF.

 MTBF=∑

KRAHIMI@USTHB.DZ 16
LA MAINTENANCE -RAPPELS -1
Différentes formes de maintenance systématique
 Elle peut être à gestion collective ou individuelle.

 1.Gestion collective : Correspond à la notion de systèmes non réparables.


 En cas de défaillance d’un composant du sous-ensemble auquel on a affecté la
période T = k.MTBF, aucune intervention n’a lieu avant l’échéance prédéterminée.

KRAHIMI@USTHB.DZ 17
LA MAINTENANCE -RAPPELS-1

Différentes formes de maintenance systématique


 2.Gestion individuelle : notion de systèmes réparables. En cas de défaillance
d’un constituant, une intervention corrective a lieu, à partir de laquelle
démarre une nouvelle période préventive.

KRAHIMI@USTHB.DZ 18
LA MAINTENANCE -RAPPELS-1

La maintenance systématique
 Les cas d’applications concerneront surtout :

 Des équipements à coûts de défaillance élevés.

 Des équipements dont la défaillance a un caractère grave : bougies sur


automobile (rendement), courroie de transmission (perte de fonction ).
 Des équipements dont l’arrêt va être de longue durée.

 Des équipements dont une défaillance met en cause la sécurité du


personnel ou des usagers.

KRAHIMI@USTHB.DZ 19
La Maintenance -Rappels-1
DÉTERMINATION DE LA PÉRIODE D´INTERVENTION
EN SYSTÉMATIQUE
nive a u d e
Cas d’une loi de dégradation connue
p e rfo rma nc e

nive a u to : é ché a nc e
o p tima l
dégradation  = ma rg e d e s é c urité
probable

s e uil
a d mis s ib le

t0 t

MTBF évalué

période T = k . MTBF q

KRAHIMI@USTHB.DZ 20
La Maintenance -Rappels-1

DÉTERMINATION DE LA PÉRIODICITÉ
dégradation
niveau de performance dégradation possible
prévue
performance
optimale
inspection
périodique
seuil d’admissibilité
Marge intervention
Arrêt
programmé corrective
intervention résiduelle
systématique possible
T=k.MTBF TA T=k.MTBF t
MTBF évaluée
Loi de dégradation connue

KRAHIMI@USTHB.DZ 21
LA MAINTENANCE -RAPPELS-1

k est souvent compris entre 0,5 et 1


Plus on choisit k petit, moins il y a de correctif résiduel, donc de
coût de défaillance. Par contre, on intervient plus souvent, donc on
augmente les coûts directs (main d’oeuvre, rechanges, etc.) et le
gaspillage potentiel.

KRAHIMI@USTHB.DZ 22
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
Limites de la maintenance systématique
 Exemple : Remplacement des roulements :
Probabilité de défaillance

Augmentation
des coûts Augmentation des risques
La périodicité de
remplacement est
déterminée à
partir
d’informations
statistiques

Durée de vie
Durée de
Panne de Périodicité de
vie
remplacement
moyenne
jeunesse
KRAHIMI@USTHB.DZ
23
1- MAINTENANCE
Principes de CONDITIONNELLE
la maintenance conditionnelle
 La maintenance conditionnelle est basée sur
l’analyse de l’évolution dans le temps de paramètres
significatifs.

Niveau critique
Seuil de panne Casse!

Seuil de Délai
prévisionnel
maintenance avant la
panne
temps

KRAHIMI@USTHB.DZ 24
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
AVANTAGES DE LA MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
IMPACT DES
Avantages de ARRÊTSconditionnelle
la maintenance DE PRODUCTION
Production

Production
€ Impact des arrêts de production

✓ Défaillance imprévue ✓ Arrêt


programmé temps temps
Prod. Arrêt Prod. Arrêt
Prod.

1. Réduction des interventions non programmées


2. Réduction des coûts
3. Amélioration de la disponibilité
4. Amélioration de la sécurité
KRAHIMI@USTHB.DZ 25
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
Avantages de la maintenance conditionnelle
 Les avantages économiques
◆ Diminution des arrêts de production
 Diminution du nombre d’arrêts de production
intempestifs
 Augmentation de la disponibilité des équipements
 Suppression des arrêts systématiques
 Limitation de la gravité des réparation

 Réduction des coûts de réparation


 Amélioration de la sécurité

KRAHIMI@USTHB.DZ
26
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
Avantages de la maintenance conditionnelle
 Les avantages économiques
◆ Programmation des réparations
• Approvisionnement des pièces de rechange selon
besoins réels
 Réduction des coûts de stockage
• Planification des interventions
 Amélioration de l’organisation des
intervenants
 Réduction des coûts de maintenance
 Motivation du personnel par valorisation
des tâches de maintenance
• Intervention plus ciblée (localisation préalable des
pannes)
 Amélioration de la qualité des réparations
KRAHIMI@USTHB.DZ 27
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
Les outils de surveillance
 1 , La surveillance vibratoire
◆ C’est la technique la plus
utilisée pour la
maintenance conditionnelle
des machines tournantes.
◆ Elle présente les avantages
suivants :
• Les mesures sont
aisées
• La détection est
précoce
• Les informations
recueillies sont riches

KRAHIMI@USTHB.DZ 28
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE

Les outils de surveillance


 2 , Les autres techniques
◆ L’analyse des lubrifiants
◆ La thermographie
◆ Le suivi des paramètres
process
• Température
• Pression
• Débit
• Intensité, puissance
• Etc...

KRAHIMI@USTHB.DZ
29
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
La mise en place du suivi vibratoire
 Les étapes principales de la mise en place du suivi sont :
◆ Etape 1 : Identification du parc machines concerné
◆ Etape 2 : Mise en place d’un système de surveillance
adapté (personnel, matériels, logiciels, organisation)
◆ Etape 3 : Initialisation sur site de la surveillance et
mise en route du système de surveillance
◆ Etape 4 : Optimisation et extension du suivi

KRAHIMI@USTHB.DZ
30
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
La mise en place du suivi vibratoire
 Etape 1 : Détermination du parc machines

oui
Son coût est-il Maintenance
non
acceptable ? corrective
Un arrêt a-t-il
un impact
non non
sur la
sécurité ou oui La technique de Maintenance
la production surveillance non
est- elle
applicable ? systématique
oui

Le coût de la
Maintenance
surveillance est- oui
conditionnelle
il adapté?

KRAHIMI@USTHB.DZ
31
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
La mise en place du suivi vibratoire
 Etape 2 : Mise en place d’un système de
surveillance adapté
Les paramètres suivants sont à prendre en compte dans
la définition du système de surveillance :
◆ Fonctions assignées au système : Maintenance et / ou
sécurité
◆ Niveau d’analyse requis
◆ Type de surveillance : Continue ou périodique
En fonction de ces éléments, les choix en
matériels, logiciels et formation pourront être réalisés.

KRAHIMI@USTHB.DZ
32
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
La mise en place du suivi vibratoire
 La fonction sécurité
◆ La fonction a pour objectif de stopper la
sécurité
machine lorsque celle-ci présente des conditions de
fonctionnement mettant en cause son intégrité ou la
sécurité des biens et des personnes. Elle induit une
surveillance continue de la machine. C’est généralement
une surveillance de type temps réel. Une usure, ou des
conditions de fonctionnement anormales provoquent
une élévation des niveaux vibratoires qui sont comparés
à des seuils pré-établis. La machine est arrêtée par le
système lorsque le seuil correspondant est atteint. La
plupart des machines à paliers lisses sont équipés à
l’origine d’une fonction sécurité.

KRAHIMI@USTHB.DZ
33
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
La mise en place du suivi vibratoire
 La fonction maintenance
La fonction maintenance a pour objectifs :
• De prévoir les opérations de
arrêts et
maintenance les
• De déterminer l’origine des défauts afin de pouvoir
les corriger ou prévenir leur apparition.
Elle repose sur la collecte régulière de mesures afin de
construire des tendances. Les mesures périodiques doivent
être réalisées en fonction de l’usure attendue de la machine.
Une défaillance peut survenir entre deux campagnes de
mesures. Une acquisition multiplexée ou par collecte
périodique peut assurer la fonction maintenance.

KRAHIMI@USTHB.DZ
34
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
La mise en place du suivi vibratoire
 Les niveaux d’analyse : Niveau initiation
◆ Niveau 1 : Maintenance niveau tendance
• Analyses de niveaux globaux, tendances
 Outils
Collecteur de signaux
Logiciel dédié

 Compétences : Opérateur, technicien

KRAHIMI@USTHB.DZ 35
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
La mise en place du suivi vibratoire
 Les niveaux d’analyse : Niveau confirmé
◆ Niveau 2 : Maintenance niveau Diagnostic
• Analyses vibratoires permettant le diagnostic de défauts
cinématiques courants : Balourd, délignage, engrènement,
bruit de roulement,…

 Outils
Collecteur de signaux
Logiciel

 Compétences : Technicien, ingénieur

KRAHIMI@USTHB.DZ
36
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
La mise en place du suivi vibratoire
 Les niveaux d’analyse : Niveau Expert
◆ Niveau 3 : Maintenance niveau Expertise
• Analyses vibratoires utilisant des outils et des
compétences complémentaires (matériels, logiciels,
formations) afin de traiter les défauts
cinématiques complexes.

 Outils
Collecteur de signaux ,
analyseur multi-voies
Logiciel

 Compétences : Technicien, ingénieur


KRAHIMI@USTHB.DZ
37
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
La mise en place du suivi vibratoire
 La surveillance continue (on-line)
◆ Les systèmes on-line
désignent les systèmes
d’acquisition (capteurs,
câbles, électronique,
logiciel) installés sur les
machines.
◆ Ils permettent la
surveillance en continu des
paramètres et donc la
réalisation de la fonction
sécurité.

KRAHIMI@USTHB.DZ
38
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
La mise en place du suivi vibratoire
 La surveillance périodique (off-line)
◆ Les systèmes off-line désignent
les systèmes d’acquisition
(capteurs, câbles, appareils
d’acquisition) portables
permettant les relevés
périodiques sur les machines et
donc la réalisation de la
fonction maintenance. Ils
permettent généralement de
réaliser également des
diagnostics ponctuels.

KRAHIMI@USTHB.DZ
39
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
La mise en place du suivi vibratoire
 Périodicité des mesures

Mesures

Temps

 La périodicité des mesures est définie selon


plusieurs paramètres :
◆ les types de défaillances de la machine
◆ la criticité de la machine au sein du process
◆ les budgets en maintenance

KRAHIMI@USTHB.DZ
40
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
La mise en place du suivi vibratoire
 Etape 3 : Initialisation du suivi
Cette étape consiste à mettre en œuvre la surveillance
sur un nombre restreint de machines représentatives du
parc. Elle repose sur les phases suivantes :
◆ Analyse cinématique des machines
• Nombre et emplacement des points de mesures
• Pré-identification des paramètres cinématiques
• Détermination des mesures à réaliser

KRAHIMI@USTHB.DZ
41
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
La mise en place du suivi vibratoire
 Etape 3 : Initialisation du suivi (suite)
◆ Programmation des machines et des paramètres associés
dans la base de données
• Création des machines et des voies de mesure
• Définition des paramètres d’acquisition (périodicité, type
de mesures, gammes d’analyse,…)
• Définition des paramètres vibratoires
◆ Réalisation des signatures vibratoires initiales
◆ Détermination des seuils des paramètres vibratoires

KRAHIMI@USTHB.DZ
42
1- MAINTENANCE
CONDITIONNELLE
La mise en place du suivi vibratoire

 Etape 4 : Optimisation et extension


◆ Cette étape consiste à affiner les paramètres
de surveillance et les valeurs de seuils pour
les machines définies dans l’initialisation.
◆ Lorsque les paramètres définis et les seuils
associés sont considérés comme pertinents
(et vérifiés comme tels par les premières
campagnes de mesure), la base de données
pourra être étendue aux autres machines du
parc par duplication des machines définies.
Seuls quelques paramètres ou valeurs seront
ajustés pour prendre en compte les
conditions de fonctionnement ou
caractéristiques particulières.
KRAHIMI@USTHB.DZ
43
MERCI
FIN DU CHAPITRE 1

KRAHIMI@USTHB.DZ 44
KRAHIMI@USTHB.DZ 45
DÉTERMINATION DE LA PÉRIODE D
´INTERVENTION EN SYSTÉMATIQUE

Cas d’une loi normale

loi de distribution des


défaillances
td : date de
l’apparition d’une
défaillance
m = MTBF
T : période
d’intervention
systématique
t

m
P(td > T = m) = 0.50

KRAHIMI@USTHB.DZ 46
DÉTERMINATION DE LA PÉRIODE D
´INTERVENTION EN SYSTÉMATIQUE

Cas d’une loi normale

loi de distribution des


défaillances
td : date de
l’apparition d’une
défaillance
m = MTBF
T : période
d’intervention
systématique
t

m-s m

P(td < T = m - s) = 0.16 P(td > T = m - s) = 0.84

KRAHIMI@USTHB.DZ 47
DÉTERMINATION DE LA PÉRIODE D
´INTERVENTION EN SYSTÉMATIQUE

Cas d’une loi normale

loi de distribution des


défaillances

td : date de
l’apparition d’une
défaillance
m = MTBF
T : période
d’intervention
systématique t

m - 2s m

P(td < T = m - 2s) = 0.025 P(td > T = m - 2s) = 0.975

KRAHIMI@USTHB.DZ 48