Vous êtes sur la page 1sur 66

Master Chimie de Formulation Industrielle

- CFI -

Module 5: Comment trouver une bonne idée


Module 5: Comment trouver une bonne idée
d’affaire
d’affaire??

• Préparé par:
– Ouiam JOUKHRANE
– Saloua AIT-ZAINA

• Responsable de module :
– Mme Latifa BOUISSANE

1
« Sans
entrepreneurs,
le monde ne serait
toujours qu’une
idée »

(Général Doriot, fondateur du DEC)

2
 Une bonne idée d’affaire est essentielle pour
lancer avec succès une entreprise viable et lui
permettre de rester compétitive.

 L’a bonne idée est le fruit d’un travail soutenu


et, souvent, elle est issue de la créativité de
l’entrepreneur.

 La bonne idée ne peut pas toujours se


transformer en une opportunité d’affaire
couronnée de succès d’où la nécessite
d’évaluer et identifier toute idée surgissant
3
Plan

Les opportunités
d’affaires

La BONNE idée

Créativité
&
innovation

4
5
Introduction
• L’entreprise dans son contexte est exposée à l’influence d’un
environnement de plus en plus complexe :

o une concurrence forte


o des consommateurs imprévisibles
o une technologie qui avance à
grand pas
o des choix politiques
o un système social qui sont de plus
en plus exigeants.

• l’entreprise a besoin de créer et innover afin de saisir les


opportunités du marché et répondre de mieux en mieux à ses
besoins internes et externes ainsi que de garder une longueur
d’avance sur la concurrence
6
Qu’est-ce que la créativité et l’innovation?

Concept de créativité & innovation


la créativité et l’innovation sont deux concepts liés:
 La créativité: représente le processus de génération
d’idées. C’est l’inspiration qui nous permet de créer de
nouvelles solutions.
 l’innovation : est la capacité de convertir ces idées en
quelque chose d’applicable, de leur donner du sens et de
la valeur dans un contexte.

7
• Le processus créatif & innovant
La génération d’idées et leur utilisation sous forme d’innovation,
suit un processus dont l’analyse facilite la résolution de
problèmes et la formulation de stratégies de changement qui
permettent de nous adapter à une nouvelle situation.

Le processus créatif de génération d’idées.

8
Phase I • Identification et définition du problème.

Phase II • Génération et sélection d’idées

L’existence d’un problème qui demande la réalisation de changements est


développée.

créatif
Phase III
souvent le « détonateur » le plus courant de la mise en marche d’un processus
• Consensus et mise en pratique de l’idée
Production des idées servant de base à la conception de propositions, dans
le but d’apporter une solution au problème ou à la situation rencontrée.
 bonne analyse
la mise en pratique des actions nécessaires pour leur application
 la compréhension
permettra correcte
que les idées issuesdu
duproblème
processusauquel
créatifil faut apporter une en
se transforment
projetsolution.
concret, en innovation.
 Obtenir une photographie la plus nette possible du problème
 Une des idée proposées

 Regroupement de plusieurs d’entres elles

9
• L’attitude créative & innovante:

Aspects fondamentaux de l’attitude créative:

 L’esprit créatif :La créativité est perçue comme une qualité chez
recherche
un individu qui est capable de produire et générer des idées
continue
nouvelles et utiles. Cette capacité est une fonction
Motivation de la flexibilité,
Non
la sensibilité aux problèmes intrinsèque
l’originalité et conformisme

Originalité
Optimisme

Formation Volonté et
profonde flexibilité

Individualisme
10
 Entreprise créative

11
Attitude créative

 Utiliser des techniques créative pour la prise de décisions


 Exploiter les marchés connus
 Créer des structures horizontales , ouvertes
 Réaliser des projets de R&D en collaboration avec d’autres entités
 Garder ce qui fonctionne tel quel
 Gestion ouverts sur la base de résultats en donnant une liberté pour
développer les fonctions de chaque travailleur
 Garder des structures hiérarchisées et verticales
 Définir dans le moindre détail les procédures de travail
 Prise de décision en haut et dans des services séparés
 Recherche constante de nouveaux marchés solution , produits et
services
 Conserver des méthodologies et des connaissances comme secrets
industriels
 Utiliser des procédures rigides pour la prise de décision
12
Management de la créativité et l’innovation

mécanismes

Utiliser de façon nouvelle des idées anciennes.

Décomposer le problème à résoudre.

Reformuler le problème.

La naïveté : Tenter d’aborder un


problème avec un regard neuf
13
 Démarche:

• favoriser
• plus de chances de l’émergence de
trouver des solutions compétences
innovantes nouvelles et la
flexibilité des
de la créativité processus
Innover en développement
équipe Le

créatif Avoir une


Le leadership personnalité
créative

• La discipline • Ouverture d’esprit


• La rigueur • Curiosité
• L’efficacité • Culture generale
opérationnelle 14
Bâtir une culture de la créativité en entreprise

récompensez la créativité
Une fois que vous avez des gens enthousiastes et inspirés, vous devez travailler à les
maintenir dans cette voie.

Encouragez la curiosité et les questions


Les gens créatifs sont des gens curieux. Et les gens curieux se questionnent. soyez une
société de chercheurs et de trouveurs de solutions

promouvez un comportement de libre-échange des idées


La peur tue la créativité. Encouragez-vous, vos gestionnaires et vos employés à procéder
avec courage et conviction.

encouragez la diversité
Si vous voulez que vos employés soient créatifs, laisser les être eux-mêmes. Ne les faites
pas entrer dans un moule !
15
La créativité et l’innovation comme
stratégie
compétitive dans l’entreprise

« Jepatine vers l’endroit où va se trouver le


palet, pas vers celui où il a été » Steve Jobs

16
 éléments déterminants la capacité de compétitivité :

Les trois éléments interagissent entre eux de telle façon qu’il


n’existe pas de relations univoques ou dans un seul sens,
chaque élément alimente les autres, de façon continue, en
établissant des relations de synergie dans une dynamique
d’interaction continue.
17
 Les clés de réussite :

pour que le modèle fonctionne de façon adéquate , la


présence de ces capitaux est fondamentale:

Capitale
• capable d’utiliser la intellectuel • capable de générer
technologie • chargé de générer de nouvelles idées
existante. créatives.
de nouvelles
connaissances
simples et
appliquées.
Capital social Capital créatif

18
La créativité : Pour Quoi faire concrètement ?

problèmes
un outil de résolution de une source d’innovation

créativité

un outil de qualité
différenciation l’amélioration de la
stratégique des un outil pour
organisations
19
Les limites de la créativité

Il y a de nombreuses limites à surmonter lorsqu'on essaie de


gérer la créativité au sein de l’organisation. Une idée créative
peut rapporter beaucoup à l’organisation, mais peut être difficile
à faire accepter par les autres

20
 Un processus long à mettre en œuvre:

 Transformer des nouvelles idées en réalité


demande du courage et de la
persévérance. Il faut savoir prendre des
risques et allouer le temps nécessaire pour
la mise en pratique des idées.

 Les avantages éventuels d'une nouvelle


idée peuvent être faciles à démontrer,
mais les avantages réels risquent d'être
plus longs à se faire sentir. En d'autres
termes, la démonstration de la réussite
exige parfois de la patience.

21
 La difficulté de la mesure

 étudier scientifiquement la créativité nécessite la construction


d’instruments sensibles, fidèles et valides.
 Une évaluation complète du potentiel créatif doit inclure des
mesures cognitives, conatives, émotionnelles et
environnementales
 la nouveauté, la rareté statistique, la pensée divergente ou
associative ne sont pas suffisantes pour définir un produit
créatif. Un produit créatif doit être opérationnel efficace et
adapté à un besoin.

22
 Contraintes, risques et incertitudes :
Le
positionnement
du nouveau
liée au cadre produit
institutionnelle
La protection de
l'innovation
issues des
incertitudes contraintes de La liaison
réalisation marché-produit-
technologie

Le personnel
Financement

rythme de
diffusion des
innovations
23
techniques de créativité et innovation pour générer des idées

Les techniques créatives sont des


outils qui peuvent être employés
de façon individuelle ou collective
en groupe de créativité à fin de
relever de la pensée divergente. On
s’évade alors pour produire et gérer
des idées nouvelles, voire
fantaisistes.

24
Groupe de créative
 La créativité en groupe dépend en partie des
créativités individuelles des membres qui composent
le groupe.
 Il faut réunir des individus avec des traits de
personnalité, des styles cognitifs et des profils de
compétences différents.
 Avoir un animateur qui stimule la créativité des
membres du groupe par l’animation, l’encadrement
et l’orientation.
 Contrôler la taille du groupe
 Eviter un environnement rude, critique et intolérant.
 Les membres d’un groupe de créativité doivent être
disposés à travailler en équipe et se comprennent
entre eux
25
Brainstorming

Définition :
technique de créativité qui facilite la production d’idées d'un individu
ou d'un groupe , elle consiste à noter sur un tableau toutes les idées
qui surgissent de façon non systématisée dans un groupe de
personnes pour ensuite en discuter et en sélectionner une.

Utilité:
 trouver le maximum d’idées originales sur un sujet donné.
 favoriser la fluidité de la pensée des individus et du groupe
 préserver le flux des idées

26
Brainstorming

Processus:
Deux phases peuvent être identifiées :

• Pensée divergente :ouverture


La première aux idées. la spontanéité est
étape de rigueur.

• Pensée convergente : sélection des


idées, chercher les idées
La seconde susceptibles de fournir les
étape meilleures solutions, pour fournir
des solutions nouvelles, réalisables
et perfectibles.
27
mind-mapping (Cartes mentale)

Définition :
technique graphique dans laquelle un mot ou un concept clé est
utilisé comme point de départ pour ajouter des idées sous la
forme de branches d’arbre ou de structure radiale.
utilité :
 faciliter la compréhension d’une question et la
façon dont l’individu l’interprète.
 mieux ordonner les idées dans le cerveau.
 Afficher la hiérarchie et les connexions existantes
entre les idées de façon graphique
 facilite la visualisation et la mémorisation des
aspects du problème
28
mind-mapping (Cartes mentale)

processus
Les experts proposent de commencer à dessiner au centre d'une
page blanche l’idée principale et de lui relier les branches , puis
connecter les idées secondaires aux premières branches, puis les
idées tertiaires aux secondes branches et ainsi de suite, et il
insiste sur l'importance d'utiliser des couleurs et des images
pour représenter les idées.

29
les six chapeaux de la réflexion

Définition
Un guide pratique pour apprendre à réfléchir en suivant une
approche exploratoire selon six modes de pensée symbolisés par six
chapeaux de couleurs différentes. Fort utile au penseur solitaire
et/ou au groupe de discussion

Utilité:

 l'exploration du sujet sous plusieurs angles


 analyser de façon exhaustive le pour et le
contre du thème traité.
 guider les débats
30
les six chapeaux de la réflexion

Processus:
La méthode consiste à « synchroniser » chaque participant d’une
même réunion sur le même mode de pensée. chacun symbolisé
par un chapeau de couleur différente.

 chapeau blanc :s’intéresse aux données factuelles


 chapeau rouge: à l’expression du ressenti
 chapeau noir: aux risques potentiels
 chapeau jaune: aux avantages
 chapeau bleu : à la vision globale.

31
SCAMPER(Concassage )

Définition :
un outil qui intègre différentes techniques et qui est considéré comme
l’un des outils les plus complets et efficaces, notamment dans le
processus divergent de la création d’idées en répondant à une liste de
questions préétablie
Utilité:
 Conjuguer, manipuler ou d’améliorer les divers idées
sur quoi vous travaillez.
 Trouver de nouvelles idées et relever le défi de
réfléchir de façon inhabituelle en sortant de votre
zone de confort.
 Examiner une idée, un concept, un produit, un projet
ou un problème sous plusieurs angles
32
SCAMPER(Concassage )

Processus:
SCAMPER est la première lettre d’une série de mots « opérateurs »
ou « déclencheurs » SCAMPER. À chacun d’eux correspondent une
liste de questions facilitantes.
S : Substituer Mettre un élément à la place d’un autre…
C : Combiner Fusionner deux concepts, deux idées...
A : Adapter Placer son concept dans un autre contexte
M : Magnifier grossir, agrandir ou étendre
Modifier Changer la signification, la couleur, la
forme
P : Produire trouver un autre usage
E : Eliminer ou Epurer ce qui n’est pas nécessaire
R : Réorganiser D’autres dispositions
Renverser Inverser le positif et le négatif 33
Activité

34
une idée d’entreprise

une idée de création d’entreprise peut venir de notre entourage


professionnel comme personnel, elle peut émerger d’une passion,
d’une tendance qui nous inspire, ou encore d’une constatation /
observation de la vie de tous les jours.

Développer l’idée en une proposition de projet demande


beaucoup de travail : il s’agit de formuler une proposition qui va
d’abord attirer l’attention d’autrui, et ensuite permettre d’assurer
un financement.

35
LaTypes
nouvelle
desidée
idées deL’idée classique
création L’idée inconnue
des entreprises

La nouvelle idée 
C’est celle qui est faut savoir faire accepter par les clients potentiels, il
faudra donc plus de temps pour la faire connaître.

Nouvelle idée

Satisfaction d’un innovante


Stratégie de niche
besoin

36
La nouvelle idée L’idée classique L’idée inconnue

L’idée innovante

la création
Notre d’entrepriseestestunl’un
environnement puitsdesd’inspiration,
sujets pharesdans
de
S’informer l’actualité.
Etre la
Faire attentif
veille à votre vie dePrenez
Tenez-vous informé
tous lesdu temps
dejours,
la quotidiennement
législation
vous et des
aurez pour
nouvelles
l'occasion de
des réaliser votre veille, lireidées
des de
médias spécialisés dans
l’environnement
la presse
évolutions
normes
trouver mises
de en place.
nombreuses Elles sont souvent
création source de
d'entreprises.
spécialisée  l’entrepreneuriat,
changements
Toutes ne dans
seront les
nos
pas startups…
habitudes
bonnes, tous certaines
mais ce que traitent
serontdeà
de la
l’innovation,
étudier. avec pour objectif d’être des sources
société
d’inspiration pour les entrepreneurs.

37
La nouvelle idée L’idée classique L’idée inconnue

Satisfaction d’un besoin

Prêter l’oreille aux « signaux


faibles » 
Des réclamations, des personnes
mécontentes, des besoins
inassouvis, toutes ses insatisfactions
peuvent inspirer des idées de
solutions à apporter. Il faut donc
être ouvert d’esprit et analysez le
monde qui entoure au quotidien.

38
La nouvelle idée L’idée classique L’idée inconnue

Déployer les efforts, tant de production que de


distribution, non pas vers la totalité d'un marché
de masse déjà occupé par des concurrents
importants, mais vers une gamme de produits ou
services et un segment de clientèle particuliers
stratégie de
Décomposer, en fonction des critères adéquats, niche
le marché en segments homogène.

Occuper une importante part de marché dans


un domaine plus étroit, voire une certaine
exclusivité.

39
La nouvelle idée L’idée classique L’idée inconnue

C’est une idée déjà rependue auprès d’autres entreprises à l’étranger ou


même dans le marché. Il est donc nécessaire de l’adapter et/ou de
prouver son utilité et la distinguer de la concurrence en y ajoutant
d’autres particularités.

L’idée classique

Développez un Réinventer les Suivre les nouvelle


concept qui anciens tendances et
cartonne à étranger métiers  technologies 

40
La nouvelle idée L’idée classique L’idée inconnue

 Suivre les nouvelle tendances et


 Développez un concept qui
technologies 
cartonne à étranger 
Les grands leschangements technologiques
 Réinventer
L’inspirationentraînent
peut provenir anciens métiers 
d’un des développements
Vous étranger toujours
pouvez facilement repenser des services anciens et
concept à succèséconomiques. qu’on trouve
Le tout est en
de proposant
se positionner
les adapter
en surfant suravant
Internet aux
sur goûts
des du jour
sites un nouveau
mode deque d’autres ledes
distribution, fassent avantcomplémentaires
services vous qui
étrangers de création d’entreprise.
facilitent lade
Mais il est nécessaire vies’assurer
du consommateur,
que etc.
ce projet s’adapte bien sur votre
marché et d’apporter également une
valeur ajoutée à ce concept et ne pas
se contenter d’un simple copier-coller.

41
La nouvelle idée L’idée classique L’idée inconnue
 
C’est une idée qui provient de l’inspiration de son propre domaine
d’expertise en profitant de toutes ses expériences professionnelles et
techniques dans le domaine

L’idée
inconnue

La Passion clé de Profiter de son propre


motivation  potentiel

En tant que passionné,


vous êtes un expert dans Chaque personne doit
ce domaine et savez quel profiter de chaque élément
message véhiculer pour de son quotidien et de ses
communiquer auprès de propres expériences
votre public
42
Trouver l’idée
Il n’existe pas de recette miracle pour trouver une bonne idée.
Cependant Il existe quelques techniques de base facilement
applicable pour trouver une idée de création d'entreprise.

• Observation
 regarder ce qu’il se passe autour de vous avec un regard neuf.
Développez votre capacité d’observation

• Questionnez chaque idée de business

Toutes vos idées ne vont pas forcément vous plaire. Or pour


mener un projet à bien, créer une entreprise et la développer…
tout sera bien plus facile si vous aimez votre métier, votre
secteur, etc. 43
Trouver l’idée
• Testez vos idées même d’envisager la création d’une entreprise

À chaque nouvelle idée, il faut tester son concept ou produit en


cherchant ses premiers clients.

• Ne jamais rester sur une première idée

il ne faut jamais rester sur son idée initiale. Une "idée" est une
"conception de l'esprit". Elle est donc par nature abstraite, donc
elle évolue constamment, et mûrit avec le temps. Ainsi, à
votre première idée viendront se greffer des éléments positifs,
ou négatifs.

44
Trouver l’idée
•S’associer avec un porteur de projet 

Tentez de vous associer avec quelqu’un qui a une idée et qui


souhaite trouver un associé. Le but sera de le convaincre en lui
expliquant ce que vous avez à lui apporter : matériel, compétences,
investissement…
Votre idée trouvée, n’hésitez pas à parler avec d’autres
entrepreneurs pour bénéficier de leur feedback et conseils.

45
46
• Votre projet doit être viable et réalisable, selon vos compétences, le
marché sur lequel vous voulez le développer, et les ressources
réalisme
(financières, matérielles, personnelles, etc.)
créativité
• apporter votre différence pour attirer les futurs clients.
• L'idée doit être ambitieuse à la hauteur de vos moyens.
audace
• ne pas avoir peur de voir loin pour votre carrière mais aussi pour vos
idées.
d’esprit
• ne soyez pas réfractaire à certaines tendances ou nouveautés.
• écouter ce qu’il se passe autour de vous.
Ouvert
• s’intéresser à ce qu’il se passe autour de vous, curiosité
• sortir des sentiers battus, et à aller voir de nouvelles choses.
•Adopter des nouvelles attitudes :
Trouver l’idée
Activité 5: une bonne idée d’affaire

Donnez des exemples de personnes ou d’entreprises que


vous connaissez qui ont eu de bonnes idées d’affaires et
pourquoi ils les ont trouvées bonnes.

47
Empêchements et obstacles 
• Les tueurs de projets
Ceux qui découragent, qui démotivent et finissent par paralyser les
personnes hésitantes, les plus fragiles, celles qui sont sensibles à ce
qu'on leur dit.

• L’autocensure
le grand danger, c'est de ne pas laisser du temps à son idée, la critiquer
instantanément ou laisser les autres la critiquer. On est même parfois
suffisamment fort pour critiquer l'idée avant même de l'avoir eue. Or,
être créatif, c'est avant tout avoir la qualité d'imaginer sans juger.
 

48
Empêchements et obstacles 
•Les grilles d'analyse

On a peu de chance de découvrir des choses nouvelles lorsque l'on


sait à l'avance ce que l'on cherche et où chercher. Essayez autant que
possible de ne pas planifier votre enquête et laissez-vous porter.
Toute grille d'analyse préalable vous empêchera de découvrir de
nouvelles choses.
•L’atmosphère de pessimisme généralisé

il faut parvenir à prendre de la distance par


rapport à tout ce bruit autour de nous qui
incite à rester dans son lit, pas à monter son
entreprise.

49
Les mauvaises
idées
Idées Idées
idées trop floues sans porteur
irréalistes

les idées magnifiques on doit se demander


mais non rentables ou insuffisamment pourquoi on n'a pas
celles qui ne formulées, ne mènent eu cette envie avant. Si
correspondent pas à à rien il faut à sortir on se sent mûr, il faut
ses moyens. Par de l'abstraction, à l'exploiter. Mais si on
exemple, si je me suis passer du rêve au aime être salarié pour
incapable de gérer de projet. L’entrepreneur ne pas assumer
nombreux salariés ou doit avoir une idée certains risques, le
d'avoir des dettes, je concrète. chemin jusqu’à
dois être lucide et l'exploitation de l'idée
adapter mon idée en risque d'être difficile.
fonction de ce constat.
50
Les opportunités d’affaires
Une
Caractéristiques d’une bonne
opportunité d’affaire opportunité
peut être d’affaire
définie comme une idée ou une
proposition d’investissement
• répondre aux intéressante
besoins ou et rentable
désirs non pourd’une
satisfaits la personne
Demande
qui prend en charge le risque.
clientèle qui est en mesure d’acheter le produit ou le
réelle service proposé et disposée à le faire

• fournir des revenus ou des bénéfices durables, perçus en


Retour sur
temps utile et représentant la juste contrepartie du risque
investissement pris ou de l’effort consenti.

• proposer des produits ou services meilleurs ou de même


Concurrence valeur – du point de vue du client – que les autres
produits ou services disponibles.

• réaliser les objectifs et aspirations de la personne ou de


Réaliser les
l’entreprise ayant pris le risque.
objectifs

Moyens et • les moyens et les compétences nécessaires doivent être


compétences accessibles à l’entrepreneur
disponibles 51
Reconnaître et évaluer les opportunités d’affaires
Evaluer l’opportunité d’affaire est une étape d'avant-projet qui permet
d'étudier la demande de projet et de décider si le concept est viable.

Cette étape a pour enjeu de valider la demande des utilisateurs par


rapport aux objectifs généraux de l'organisation.

Elle consiste à définir le périmètre du projet (contexte), notamment à


définir les utilisateurs finaux, c'est-à-dire ceux à qui l'ouvrage est
destiné (ciblage ou profilage).

52
Activité 6:

une étude de marché et de faisabilité

53
Etude de marché
Après la phase de génération de l’idée du
projet, l’étude de marché proprement dite
peut commencer.

 Il s’agit de confirmer qu’il existe bien


une clientèle disponible et solvable pour
le produit ou le service que l’on
s’apprête à mettre sur le marché.

 vérifier si effectivement la nouvelle


entreprise pourra attirer et satisfaire les
clients qu’elle cherche.

54
55
La rédaction du
La recherche
Les études des terrains rapport de l’étude de
documentaire
marché

A. le secteur d’activités et à les réglementations :


la règlementation applicable à ce secteur d’activité 
Comment se porte le marché et les perspectives d’avenir 
les dernières innovations dans ce secteur 
Le marché régulier ou existe des saisonnalités ,..
C. Concernant l’offre :
les produits existants sur le marché 
Les principaux concurrents (taille de l’entreprise, implantation
géographique),…
B. Pour ce qui est de la demande :
les caractéristiques de la clientèle visée (zone géographique, habitude de
consommation, revenus, âge de la population…)
les besoins de la population et leur motivation pour acheter 
leurs habitudes et préférences,…

56
La rédaction du
La recherche
Les études des terrains rapport de l’étude de
documentaire
marché

rencontrer sa future clientèle. C’est le moyen le plus efficace de tester


son offre et de connaître les attentes des consommateurs.

Etude
qualitative

Les entretiens en face à face


La réunion de groupe
interviewer vos clients
(focus group)
potentiels individuellement,
interroger un groupe de
pour comprendre leurs
personnes, en général de
habitudes, leurs
4 à 8, autour d'une même
comportements d'achat, et
table. Dans cette pratique,
leurs sentiments vis-à-vis
c'est également vous qui
de votre problématique.
dirigez la séance.
57
La rédaction du
La recherche
Les études des terrains rapport de l’étude de
documentaire
marché

 L’ETUDE QUANTITATIVE
Elle permet de mesurer et quantifier les grandes tendances du
marché. Et ainsi déterminer les chiffres clés du marché ciblé.

Calcul du chiffre d’affaire (CA)


 le calcul du chiffre d’affaires prévisionnel s'obtient grâce à deux
chiffres:
 Le prix de vente (que vous pouvez avoir estimé grâce à l’étude
qualitative)
 le nombre de clients potentiels, déterminé par le nombre de clients de
la zone de chalandise et le pourcentage de clients intéressés.
CA prévisionnel = Prix de vente prévisionnel * Nombre de clients
prévisionnel

58
 Pièges à éviter sur une étude de marché

1 2 3 4

Négliger l’étape Ne pas Négliger


 Faire
qui consiste à délimiter l’analyse de la
l’impasse sur la
analyser la correctement la concurrence;
réglementation
demande sur le future zone de
du secteur 
marché visé  chalandise.

59
La rédaction du
La recherche
Les études des terrains rapport de l’étude de
documentaire
marché

C’est une synthèse de toutes les informations recueillies dans les deux


parties précédentes (recherche documentaire et l’étude des terrains). Il
s’agit de faire ressortir les chiffres clés de votre étude et de montrer
que vous vous êtes imprégné du marché et de ses enjeux. 

N'hésitez pas à présenter


votre étude de marché grâce à
des schémas. Plus les résultats
sont présentés visuellement
plus ils sont facilement
compréhensibles.

60
Etude de faisabilité
L’étude de faisabilité poursuit plusieurs objectifs :

Mesurer les objectifs du projet à atteindre,


Evaluer les conditions nécessaires à la réussite du projet (timing, matériel,
compétence, financement)
Etudier les différents scénarios possibles,
Planifier la mise en œuvre du projet.

61
 Etapes de l’étude de faisabilité

L'évaluation des besoins du projet :examiner les besoins en


termes d'immobilier, de mobilier, de compétences, de production,
de commercialisation, et aussi au niveau technique.

L'évaluation du coût du projet: réaliser une estimation grossière


des coûts financiers dans le but d'avoir une idée du budget global
et de l'investissement requis pour réaliser le projet

L'évaluation des différents scénarios possibles: définir les


différents chemins à prendre pour arriver au résultat, et aux objectif.
Vous définissez les prévisionnels en détaillant les stratégies que vous
avez prévu d'employer.

La sélection du scénario: Après avoir analysé les avantages et


inconvénients de chaque possibilité, vous devrez établir votre
choix et mettre en œuvre votre projet.
62
L’analyse des occasions d’affaires
L’analyse des occasions d’affaires est la pierre angulaire d’un plan
stratégique.
Environnement et Objectifs et périmètre Analyse des
objectifs de l’étude d’opportunité besoins

Description de Analyse des


L’environnement difficultés liées à
général l’objectif de l’étude
d’opportunité l’activité en rapport
avec les objectifs
de votre projet 
Définir le marché,
L’origine de la les structures, les
demande équipes et les Analyse des
processus risques
impliqués, et les
fonctions touchées.
Les objectifs à Contraintes et
atteindre exigences
63
Les scénarios Synthèse de l’étude
Proposition de
d’implémentation d’Opportunité et
lancement du projet
du projet résultats

Description des
Calendrier du
différents Résumer l’étude
projet 
scénarios

donne le résultat de
Evaluation des Principales
l’étude en précisant
coûts et des ressources
s’il faut ou non
bénéfices requises
lancer le projet
attendus pour
chaque
scénario lister les différentes
Déterminer les
solutions
critères pour
d’implémentation
lancer le projet
retenues.

64
Conclusion
Les opportunités d’affaires sont partout autour de nous. Mais, le plus
important c’est la recherche de ces opportunités. L’esprit de créativité et
d’innovation qui nous permettra de profiter de la fenêtre d’opportunité
pour créer une nouvelle entreprise.

C’est un travail difficile de transformer une idée en une réussite


commerciale, mais le jeu en vaut la chandelle.

Vous avez trouvé LA bonne idée, il ne reste plus qu’à tester son
potentiel, afin d’obtenir les forces et les faiblesses de votre projet et les
axes d’améliorations existants.

65
MERCI POUR VOTRE
ATTENTION

66

Vous aimerez peut-être aussi