Vous êtes sur la page 1sur 63

‫السالم عليكم و رحمة اهلل وبركاته‬

ECOLE NATIONALE DES TRAVAUX PUBLICS

Soutenance de Fin d’Etudes

THÈME
CONCEPTION ET ÉTUDE D’UN OUVRAGE A L’INTERSECTION DE
L’EVITEMENT D’EL-MALAH AVEC LA ROUTE DE TERGA

ENCADRÉE PAR : PRÉSENTÉE PAR :

- BOUHMIDI Sofiane
Mr. BOUZIENE Nasser
- OUED ABDALLAH
Smail Yacine

 PROMOTION 2008 
PLAN DE TRAVAIL

Partie I : Caractéristiques générales de l’ouvrage

Partie II : Calcul et modélisation

Partie III : Etude de superstructure

Partie IV : Etude d’infrastructure


Partie I : caractéristiques générales de l’ouvrage

I-1-présentation de l’ouvrage

I-2-Conception générale

I-3-Caractéristiques des matériaux

I-4-Caractéristique de tablier
I-1-Présentation de l’ouvrage

 L’ouvrage objet de cette étude, se situe sur le nouveau

tracé routier prévu pour relier la localité de TERGA au


PK 0+298 à EL-MALAH au PK 0+364 dans la Wilaya de
AIN TEMOUCHENT en traversant l’Autoroute ORAN
-TLEMCEN.
I-2-Conception générale
 La conception d’un pont consiste à faire une

combinaison adéquate vis-à-vis des contraintes


naturelles et fonctionnelles imposées tout en
respectant un aspect architectural pour une
meilleure intégration.
Données relatives à l’ouvrage

Données naturelles Données


fonctionnelles

Données
géotechniques Tracé Profil Profil en
en plan en long travers
Données naturelles

Données géotechniques:
Terre végétale Argile
Une couche marnes
Une couche sable graveleux

Mauvais sol.

Fondations profondes Pieux forés et moulés sur une


profondeur qui sera fixée lors du forage de premier pieu de
chaque appui
Données fonctionnelles

Tracé en plan Profil en long Profil en travers

Ouvrage 2 travées. Trois voies (3,5m)


biais 80.66 gr Longueur Deux trottoirs(1.5m)
totale 66.8m Devers 2.5 %
I-2-1-Choix du type d’ouvrage :

 Comme dans le domaine des ouvrages d’art, la


solution d’un problème de franchissement d’un
obstacle n’est pas unique, on a opté à proposer trois
variantes les plus adaptées et faire une étude
comparative selon les avantages et les inconvénients
que représente chaque variante.
Variantes
proposées

Variante N°1 Variante N°2 Variante N°3

Pont mixte Pont construit en Pont à poutre en


voussoirs béton précontraint
préfabriqués (par post-tension)
Variante N01:  pont mixte en multi poutre  
Pré dimensionnement :

400mm 200mm
20mm 15mm

20mm 10mm
1300mm 1300mm

30mm 30mm

600mm 300mm

Coupe transversale de la Coupe transversale de la


poutre sur appui poutre à mi travée
Variante N02 : Pont voussoirs préfabriqués
Pré dimensionnement :

B=1400cm

b=350cm a=700cm b=350cm

es=25cm

h=150cm
ea=36cm

ei=20cm

Coupe transversale du voussoir


Variante N03 : Pont a poutre en béton précontraint
 Pré dimensionnement :
103cm 103cm

28cm 11cm 10cm 31cm 11cm


5cm 6cm
10cm

150cm 150cm 88cm


21cm 13cm
134cm

20cm
15cm
47cm 47cm

Coupe transversale de la Coupe transversale de la


poutre sur appui poutre a mi travée
Analyse multicritère
Types
Pont mixte Pont en voussoirs Pont à poutres
préfabriqués précontrainte
Critères par post-tension
Économie - - +
Entretient - + +
Esthétique - + +
Exécution + - +

NB: (+ ): Favorable et ( - ) peu favorable.

D’après l’analyse multicritère qui a été faite on prend la


variante la plus économique et la plus rapide au niveau de
l’exécution sur le chantier . Pour cette raison on prendra la
variante N°3 ( pont à poutres en béton précontrainte par
post-tension)
I-3-Caractéristiques des matériaux

1- Le béton :
 fc28 = 35 MPa pour la
la résistance à la compression : superstructure
 fc28 = 30 MPa pour
l’infrastructure
la résistance à la traction: f t28=0.6+0.06fc28
2-les aciers :
 Nuance Fe E 40 type HA
a) aciers du béton armé :  Limite d’élasticité fe = 400 MPa

 Module d’élasticité Es = 2.105 MPa


b) aciers du béton précontraint :

- aciers passifs : même caractéristiques que le béton armé


- aciers actifs : câbles 12T15 classe 1770 TBR type Freyssinet
Ap= 1668.10-6 m2 -
Φ=8-
fprg= 1770 MPa -
cm
fpeg= 1583 MPa -
Ep = 1,9.105 MPa -
- σp0 = 14160 kg/cm2.
I-4-Caractéristique de tablier
175cm

V’ = S/Δ / B=115 cm 103c


m
V = h – V‘ =55 cm / h=170cm
11c
IG = I/Δ – B x V’2 =17613478.4cm4 6cm
10cm 31cmm
10cm
Ρ = IG / (V x V' x B) = 0.3405
Donc correspond à une section légère. 150c 88c
m 21c m
m 13c
m
15c
20c
47c m
m
Partie II : Calcul et modélisation

II-1-Calcul des charges et surcharges

II-2-Répartition longitudinale des effort

II-3-Répartition transversale des effort


II-1-Calcul des charges et surcharges
Charges:

Charges permanentes = poutres + dalle = 19.33 t/ml.


Complément charge permanentes = 4.06 t/ml.
Poids total propre du tablier = 735.5 t.
Surcharges:

D’après le fascicule 61 titre II, les surcharges a utilisé pour le


dimensionnement des ponts routiers sont les suivantes :

Les surcharges réparties Chargement A (L),sur trottoirs


Les surcharges ponctuelles Chargement Bc ,Bt et Br.
Les surcharges militaires Chargement Mc120, D240.
II-2-Répartition longitudinale des effort
 Moment fléchissant : P P
1-Charges uniformément réparties :
M = qxL2/8
2- Charges concentrées :
M = RxL/4
Effort tranchant : P P
1- Charges uniformément réparties
T= qxL/2
2- Charges concentrées :
T=R
II-3-Répartition transversale des effort

Modélisation sur logiciel de calcul et résultats


obtenus

Le tablier est modélisé à l’aide du logiciel ROBOT V17.0 ,


Les poutres modélisées comme des éléments Barre et la
dalle comme un élément Panneau .
Modélisation de la poutre
Modélisation du tablier
Résultats obtenus

Les résultats obtenus sous combinaison défavorable


(G+D240) sont :

Comparaison avec
M max = 605.22 t.m M max = 613.54 t.m
le calcul manuel

Comparaison avec
T max = 83.90t T max = 89.30 t
le calcul manuel
Partie III : Etude de superstructure

III-1- Etude de précontraint

III-2- Calcul des déformation

III-3- Etude de l’hourdis


III-1-Etude de précontraint
Phases de montage
En général, les câbles sont mis en place par tirage. Les
différentes phases d’exécution sont les suivantes :
● Pose des gaines
● Montage des ancrages
● Mise en place des torons. (Par tirage, par enfilage)
● Bétonnage
● Mise en tension des câbles.
● Coupe des sur longueurs.
● Injection
● Cachetage des ancrages.
Détermination de l’effort de la précontrainte Pmin :

Pmin = Max ( PI ; PII ) = PII =5.10MN.

Détermination du nombre de câbles ( N ):


Pmin = PII = 5.10 MN.
P0 = min ( 0.8 fprg Ap, 0.9 fpeg Ap) = 236.2t.
Estimation des pertes à 25%.
N = Pmin / 0,75 P0 = 2,88. Alors, on prend 3 câbles de 12T15.
Disposition des câbles :
Les trois câbles ne peuvent pas se loger à l’about parce
que les contraintes normales ne sont pas vérifiées.

5m

0,5m

0,57m

Programme de la mise en tension des câbles :


1ére phase : Tirer à 50% au 7éme jour les câbles 1 et 2.
2éme Phase : Tirer à 100% au 28 jour les câbles 1 et 2.
3éme Phase : Tirer à 100% le 3eme câble après le durcissement de
l’hourdis.
Calcul des pertes :
Par frottement

Par glissement à
Pertes
l’ancrage
instantanées
Par raccourcissement
élastique du béton
Pertes de
tension
Retrait du béton

Pertes différées Fluage du béton

Relaxation des aciers


Les pertes totales calculées sont à: 24,97 % < 25% OK
Vérification  :
À x = 0,00L
Contraintes normales À x = 0,25L
À x =0,50L

Vérification Contraintes
À x = 0,00L
tangentielles

En flexion
À la rupture
À l’effort tranchant.
Ferraillage de la poutre:
4 cadres HA 8 /ml
( cadres de connexion poutre-hourdis).

5 étriers HA 12 /ml
( armature supérieure de la table de compression).
4 HA 8 /ml
(armature de peau 4 cadres HA 8 /ml ( armature transversale de peau).
du gousset)
24 HA 8 répartie sur le pourtour
(armature longitudinale de peau).

4 cadres HA 8 /ml (cadre de talon).

7HA 20 (armature longitudinale)


Ferraillage de la plaque d’about:

(Effet de surface)

(Effet d’éclatement)
(Effet de surface)

N.B: Les armatures d’équilibre générale de diffusion ne sont pas


nécessaires.
III-2-Calcul des déformation
Une poutre isostatique simplement appuyée peut subir des
déformations sous l’effet de G.P.S et qui sont calculées ci-dessous:

- Calcul des flèches 


En service à vide : f  f p  fG  fC  15.31 12.07  2.34  0.81cm
En service en charge : f  f p  fG  fC  fGS  0.81 2.2  1.39cm
- Calcul des rotations 
3 3
En service à vide : B  BG  B p  0.4 10  0.017  16.6 10 rd

En service en charge : B  BG  B p  BG  16.6  10 3  0.0025  0.0141rd

- Calcul des déplacements 


2 2
max  (B  r  f )  t  (1.06 0.3241.3)  0.324 0.38cm
3 3
III-3-Etude de l’hourdis
L’étude de l’hourdis revient à étudier une section rectangulaire en
flexion simple longitudinalement et transversalement.
h = 20cm

l = 1ml
D’après les résultats obtenus par ROBRT V 17.0  :
Les moments fléchissants max sont obtenus par la
combainison la plus devaforeable telles que:

Longitudinalement: Le moment maximal : MELU = 7,35 t.m


Transversalement:
 Le moment maximal a mi travée: MELU = 4,12 t.m
 Le moment maximal sur appui: MELU = 2,64 t.m
Ferraillage longitudinal 

7HA 12/ml

7HA 16 /ml

Ferraillage transversal  

4HA 16/ml

4HA 16/ml
Partie IV : Etude de l'infrastructure

IV-1-Calcul des équipements

IV-2-Etude de la pile

IV-3-Etude de la culée
IV-1-Calcul des équipements
Appareils d’appuis:
On utilise des appareils d’appui en élastomère fretté.
Dimensionnement des appareils d’appuis:
Rmax
2Mpa ≤ σmax = ≤ 15Mpa.
a.b
T ≥ 2 U1
5 T < a < 10 T Avec T est la hauteur de l’élastomère.
On prend un appareil d’appuis de dimensions 250 x 400 x 4 (10+3).

t/2
ts
t
a=250mm
b=400mm
Vérification des appareils d’appuis :
Vérification des contraintes normales OK.

Vérification des contraintes de cisaillement OK.

Vérification de l’épaisseur des frettes OK.

Condition de non glissement OK.

Condition de non cheminement OK.

Condition de non soulèvement OK.


Joints de chaussée:
Détermination de type de joint :

Déplacement dû aux variations linéaires.

Déplacement dû au séisme et au freinage.

D’après le bulletin technique d’ ALGA, on admet le joint T50


IV-2-Etude de la pile
Pré dimensionnement de la pile:

1,75m Chevêtre
14.10x2x1,2

5,03m

Fût Ø1200
H=4.7m.

Semelle
12,6x5.6x1,6
3,4m Pieu Ø1200
Etude et ferraillage des élément
La chevêtre:
L’étude de la chevêtre est faite sur deux parties, Une étude à
la flexion et une autre à la torsion.
Ferraillage: Le ferraillage est fait à l’aide du logiciel SOCOTEC.

9HA32
7 étriers HA8
6HA20

1 cadre HA12

9HA25

Ferraillage de la chevêtre
Le fût:
Le fût est soumis à un moment fléchissant et à un effort
normal, donc il faut le ferrailler à la flexion composée, sous les
efforts engendrés par la condition sismique qui représente le cas
le plus défavorable.
Ferraillage: Le ferraillage se fait à l’aide du logiciel SOCOTEC.

22HA 20

1,2m
Cercles HA10
st= 15cm (zone de jonction)
st= 25cm (zone courante)

Ferraillage du fût
Ferraillage de La semelle:

Le ferraillage se fait par la méthode des bielles.

8HA20 espacés de 35cm.

5.60m

7HA12

2.8 m 2.8 m
16HA25
8HA20
12.60 m

Ferraillage de La Nappe inférieure.


8HA20 espacés de 40cm.

5.60m

7HA12 espacés de 44cm.


12.60m

Ferraillage de La Nappe supérieure


Ferraillage des pieux:
Les types des pieux qui ont été réalisés sont des pieux forés à
un profondeur de 10 m et qui ont diamètre de 1,20 m
Le moment fléchissant est déterminé par la méthode de
WARNER
Ferraillage: Le ferraillage se fait à l’aide des abaques de Walther.

18HA 20

HA 10

Ferraillage de pieu
IV-3-Etude de la culée
Pré dimensionnement de la culée:
Dalle de transition
Mur en retour 13.67x5x0,3
6.14 x8.57x0,5 6.14m
Mur garde grève 1m
14.67x1,9x0,3
1m
4,14m
Corbeau
13,67x1,5x0,25

Mur de front
3,43m
14.67x1,2x6.67

Semelle
15,72x5,6x1,6
4,4m 3,6m

Pieu Φ 1200
Étude et ferraillage des éléments:
La dalle de transition :
La dalle de transition repose sur le corbeau et sur le remblai,
elle est soumise à des efforts verticaux produisant une flexion
simple.
Ferraillage: Le ferraillage se fait à l’aide du logiciel SOCOTEC.

4 HA 16 / ml
6 HA 14 /ml

4 HA 16 / ml 6 HA 20 / ml

ferraillage dalle de transition 


Mur garde grève :

Le mur garde grève est soumis à des forces horizontales et


verticales, on prévoit un ferraillage à la flexion simple
horizontalement et verticalement.
Ferraillage: Le ferraillage se fait à l’aide du logiciel SOCOTEC.

5HA 20/ml e = 20 cm
5HA 14/ml e = 20 cm
5HA 12 /ml e = 20 cm

Coté remblai

Ferraillage de Mur garde grève


Le mur frontal :
Le mur frontal est considéré comme encastré au niveau de la
semelle. Le ferraillage se calcul sur 1 ml de la section en flexion
composée.
Ferraillage: Le ferraillage se fait à l’aide du logiciel SOCOTEC.

5HA 16 e = 20 cm 5HA 20 e = 20 cm

5HA 14 e = 20 cm

Coté remblai

Ferraillage de mur frontal 


Mur en retour :
Le mur en retour est soumis à des forces horizontales et
verticales, alors on envisage un ferraillage de flexion
horizontalement et un ferraillage supplémentaire dans la zone
de suspension.
Ferraillage: Le ferraillage se fait à l’aide du logiciel SOCOTEC.
5HA20/ml
horizontal 1m

5HA20/ml + 6 HA16/ml 4,14m


Horizontal + Suspension

5 HA20/ml 5 HA12/ml 3.43m


horizontal verticale

Ferraillage de Mur en retour En face.


Le corbeau :
Le corbeau est encastré dans le mur frontal , il est soumis à des
efforts verticaux produisant une flexion simple.

Ferraillage: Le ferraillage se fait à l’aide du logiciel SOCOTEC.

0,25m
1 Goujons HA25 /ml
5 HA25/ml (flexion)

0,5m 6 HA12/ml (construction)

1m

Ferraillage de corbeau Latérale


Ferraillage de La semelle:

Le ferraillage se fait par la méthode des bielles.

4HA20 /ml

5.60m

4HA12/ml

2.8 m 2.8 m
13HA32
4HA20/ml
15.72m
Ferraillage de La Nappe inférieure.
4HA20 /ml

5.60m

4HA12/ml

15,67m

Ferraillage de La Nappe supérieure


Ferraillage des pieux:
Le ferraillage se fait à l’aide des abaques de Walther.

28HA 25

HA 10

Ferraillage de pieu
Conclusion:

A la fin de ce travail, on a pu acquérir une bonne


formation dans le domaine des ouvrages d’art et
plus précisément les ponts à poutres mais elle reste
toujours imparfaite car elle devra être complétée
dans la vie professionnelle .
Merci pour votre attention