Vous êtes sur la page 1sur 16

Hyperfréquences

Quadripôles

Hyperfréquences 1
Introduction
Définition :
D’une manière générale, un quadripôle est décrit comme suit :

Pour un quadripôle passif, on a :

Cependant, le terme quadripôle est plutôt utilisé pour un circuit dont les bornes sont
groupées par paire. Alors le courant entrant dans le pôle d’une paire ressort par l’autre
pôle de la même paire. Nous avons le schéma équivalent suivant :

Hyperfréquences 2
Introduction
Description matricielle du quadripôle:

Pour relier les 4 paramètres du quadripôle ( les deux courants et les deux
différences de potentiel), il existent 4 représentations matricielles différentes:
- matrices impédances
- matrices admittances
- matrices hybrides
- matrices de transfert

Hyperfréquences 3
Matrice Impédance

deux équations sont suffisantes pour décrire le quadripôle. On a :

Les deux équations sont :

L’unité des impédances Zij sont les ohms (W) . L’indice i est relatif à la tension et indice j
est relatif au courant. Sous forme matricielle nous avons :

v est le vecteur colonne des tensions et i est le vecteur colonne des courants.
v = Z.i
Z est la matrice impédance de dimension 2x2

Hyperfréquences 4
Matrice Impédance
Définition : un quadripôle est dit réciproque si les termes de la seconde diagonale sont
égaux : Z12 = Z21. Cette propriété est caractéristique des quadripôles composés
d’éléments passifs (sans générateur de courant et de tension).
Si de plus, les termes de la première diagonale sont égaux : Z11 = Z22 , on dit que le
quadripôle est symétrique.

Exemple : quadripôle en T :
Nous avons les deux relations suivantes en appliquant la loi des mailles :

Ainsi, on a :

Ce quadripôle est réciproque. Il est symétrique à la condition que Z1 = Z2.

Hyperfréquences 5
Matrice Impédance
Nous allons maintenant nous intéresser à l’interprétation physique de chacun des
différents coefficients de la matrice impédance.

Z11 est l’impédance vue de l’entrée en laissant la sortie du quadripôle


en circuit ouvert ( i 2 = 0 )

Z22 est l’impédance vue de la sortie en laissant l’entrée du quadripôle


en circuit ouvert ( i1 = 0 )

Z12 est l’impédance de transfert inverse ou transimpédance inverse


obtenue avec l’entrée du quadripôle en circuit ouvert ( i1 = 0 )

Z21 est l’impédance de transfert directe ou transimpédance obtenue


avec la sortie du quadripôle en circuit ouvert ( i2 = 0 )

Ces définitions des coefficients permettent de calculer et de mesurer simplement ceux-ci.

Hyperfréquences 6
Matrice Impédance
Exemple : quadripôle en T (suite) :

-cas i2 = 0

-cas i1 = 0

Nous retrouvons les résultats calculés précédemment.


Hyperfréquences 7
Matrice Impédance

Exercice : Calculer la matrice Z d’un quadripôle en pi.

Hyperfréquences 8
Matrice Admittance

On utilisent les deux équations suivantes pour décrire le quadripôle :

L’unité des admittances Yij sont les ohms-1 (Ω-1 ). L’indice i est relatif au courant et indice
j est relatif à la tension.

Sous forme matricielle nous avons :

-i est le vecteur colonne des courants et v est le vecteur colonne des


i = Y.v tensions.
-Y est la matrice admittance de dimension 2x2.

On a la relation suivante entre Y , la matrice admittance et Z , la matrice impédance d’un


quadripôle :
où I est la matrice identité. Ainsi, nous avons :

La matrice Y est l’inverse de la matrice Z . Le passage de l’une à l’autre implique


d’inverser la matrice Z .

Hyperfréquences 9
Matrice Admittance
On a les relations entre les éléments de la matrice admittance Y et la matrice impédance
Z:

Exercice : Calculer la matrice Y d’un quadripôle en pi.

Hyperfréquences 10
Matrice Hybride

On utilisent les deux équations suivantes pour décrire le quadripôle :

Sous forme matricielle nous avons :

H est la matrice hybride de dimension 2x2.

Les matrices hybrides sont utilisées en particulier dans l’étude des transistors.

Hyperfréquences 11
Matrice de transfert ou matrice chaîne
Cette matrice est très pratique pour la mise en cascade des quadripôles.

Les relations définissant la matrice de transfert T sont les suivantes :

Soit sous forme matricielle :

A et D sont sans dimension.


B est une impédance en ohm et C une admittance en ohm-1.

Cette matrice est très utile pour le calcule de la fonction de transfert globale de plusieurs
quadripôles en cascade.

Hyperfréquences 12
Matrice de transfert ou matrice chaîne
La matrice chaîné est très utile pour le calcul de la fonction de transfert globale de
plusieurs quadripôles en cascade.

La matrice T du quadripôle Q obtenu par la mise en cascade de deux quadripôles Q’ (de


matrice T’) et Q’’ (de matrice T’’) est égale au produit matriciel des matrices T’ et T’’ :

[T] = [T'].[T"]

Toutes ces associations de quadripôles se généralisent à un nombre n de quadripôles.

Hyperfréquences 13
Schémas équivalents des quadripôles
Ces schémas se déduisent directement des relations matricielles impédance,
admittance et hybride.

Représentation matricielle impédance :

Représentation matricielle admittance :

Représentation matricielle hybride :

Hyperfréquences 14
Notion d’adaptation conjuguée
I1
Zg=Rg+jXg Zg

+
Vg V1 ZL=RL+jXL
-

• Puissance fournie à une charge ZL par un générateur d’impédance Zg


2 Z L  Z L* 2 2 RL
Pf  (1 / 2) Re(V1I1* )  (1 / 4) Vg  (1 / 4) Vg
ZL  Zg
2
 RL  Rg  2   X L  X g  2
• Si RL > 0 et Rg > 0 la puissance maximale fournie à la charge par le quadripôle
2
Pf/(Vg/8Rg)

est obtenue pour : RL  R g et X L   X g soit Z L  Z g
1

0.8
2
Vg 0.6

et est notée puissance disponible Pd  0.4

8 RL 0.2

0
0 1 2 3 4 5
RL/RG
Hyperfréquences 15
•Aux hyperfréquences: longueur des éléments  

propagation non négligeable

des ondes de courant, tension doivent être considérées

V1= V10 cos (t - z) = Re{V10 exp j(t - z)}

• il est souvent difficile à ces fréquences


• de mesurer des courants et/ou des tensions
• de créer des circuits ouverts ou des courts-circuits

Généralisation à des ondes qui sont des racines carrées de Watts

Utilisation d’un nouveau outil matrice S pour caractériser les quadripoles


en hyperfréquences

Hyperfréquences 16

Vous aimerez peut-être aussi