Vous êtes sur la page 1sur 28

GESTION DES STOCKS

 Les stocks sont des produits placés dans


des entrepôts ou des Magasins en attente
d’une utilisation future.
 Ils varient selon le type d’activité de
l’entreprise ou de l’organisation.
 Ainsi, les entreprises industrielles
conservent des réserves de matières
premières, des produits finis, des pièces
de rechange, etc. …
Ce qui nécessite un contrôle
rigoureux, c’est-à-dire se prémunir
de la rupture de produits et une
gestion efficace, c’est-à-dire ne pas
stocker des quantités importantes
parce que les stocks supportent des
coûts.
C’est ainsi que la direction a deux
tâches fondamentales en ce qui
concerne la gestion des stocks.
- L’une est d’établir un système de
contrôle des stocks.
- L’autre est de choisir les moments
et les quantités commandées.
Pour cela, la Direction doit posséder
au moins:
Un système de prise d’inventaire (contrôle
des stocks)
Une évaluation raisonnable des coûts liés
aux stocks.
Un système de classification des produits
en stock
qui lui permettra de connaître les produits
les plus importants.
I- Contrôle des stocks
Tout système de gestion est voué à
l’échec à défaut d’un bon système de
contrôle. Dans le cas de la gestion
des stocks, le contrôle des stocks
joue un rôle très important.

De ce fait, il est nécessaire d’avoir à


tout moment les informations
concernant:
 Identification du produit, ses caractéristiques
d’où la mise en place d’un système de
codification de produits (par famille de produits
par exemple actuellement le code à barres ou
cup code universel de produits).
 La quantité en stock.
 La date d’entrée et la date de sortie.
Toutes ces informations, figurent sur des fiches
classées par produits: ce sont les fiches de
stock.
Le contrôle à l’aide des fiches de stock permet
de connaître d’une façon continue et
permanente le niveau des stocks d’où la
notion d’inventaire permanent.
Un inventaire physique des quantités en
stock permet de confirmer les informations
contenues dans les fiches de stock.
Il se tient dans des périodes fixes (soit
annuellement ou semi-annuellement par
exemple).
La tenue de l’inventaire physique
obéit à des règles:
 Désignation d’une commission
chargée de l’opération inventaire.
 Désignation des équipes de
comptage.
 Confrontation entre l’inventaire
physique et l’inventaire permanent
pour déceler les écarts.
La connaissance et le contrôle des existants
(stocks) en quantités et en valeurs répond à
de nombreux besoins:
 Tenue de la comptabilité classe 3
actif (patrimoine de l’entreprise)
 Gestion de la trésorerie financement des
stocks équilibre financier.
 Nécessités fiscales valeur du stock
influence l’assiette de l’impôt sur le
bénéfice.
 Gestion des approvisionnements et
contrôles de coûts.
Ce qui démontre la relation qu’entretienne la gestion
des stocks avec les autres fonctions de l’entreprise,
cette relation est schématisée comme suit:
Production
Finances Stocks en quantité
suffisante
Coût de financement

GRH
Gestion des stocks
Aspect juridique
Conditions de travail
Transfert de
propriété
Marketing
Fiscalité
Rupture des stocks
Incidence sur les
profits
II- Évaluation des coûts de stockage et
impact sur le coût de revient
L’exigence d’une gestion efficace des
stocks nécessite également une très
bonne maîtrise des coûts qui sont
liés à des politiques de stockage.
Il faut noter que les stocks supportent
des coûts:
1. Coûts de passation de commande:

Toutes les étapes qui sont liés du


déclenchement de la commande au
paiement du fournisseur exigent du temps
des efforts et le matériel nécessaire, ce
qui entraîne bien évidemment des coûts
(salaires, bon de commande, contacts
fournisseurs, délai, contrôle et
vérification).
Ces coûts sont proportionnels au nombre de
commande.
2. Coût de possession du stock:
L’existence du stock implique des charges liées à:
• L’entreposage (location ou amortissement,
électricité, chauffage, entretien et maintenance,
sécurité ventilation, salaires, etc. …).
• Coût lié à l’intérêt si l’organisme s’approvisionne
par emprunt, même si l’entreprise dispose de
fonds, l’intérêt lié au placement de l’argent
immobilisé (manque à gagner).
• Assurance
• Obsolescence des marchandises, vol.
Ces coûts sont proportionnels à la valeur
moyenne du stock.
Ces coûts sont intégrés dans le calcul du coût
de revient du produit d’où l’objectif de la
gestion des stocks:
atteindre des niveaux satisfaisants de
service aux utilisateurs tout en gardant les
coûts totaux des stocks dans des limites
raisonnables. Dans ce but le décideur tente
d’avoir des stocks équilibrés. Chaque fois
que les coûts augmentent le coût de
revient augmente augmentation du prix
de vente perte de part de marché
Le système de valorisation des stocks a
également un impact sur le coût de
revient du produit (FIFO, LIFO,
CUMP, NIFO) et également sur la
valeur totale du stock.
III. Classification des Stocks:
La responsabilité première des
gestionnaires de stocks est de minimiser
les niveaux de stocks, tout en
maintenant un niveau de service fiable.
Or, si nous avons en entrepôt des millions
d’articles différentes, lesquels de ces
produits allons-nous commencer à
organiser pour minimiser les coûts ?.
Il faut donc se doter d’un moyen qui
permettra de concentrer notre attention sur les
produits les plus importants. La loi de
PARETO appelée aussi méthode ABC et
l’outil idéal.
- Groupe A dit groupe des articles « standards »
Ils sont inclus dans les 20% d’articles entreposés qui représentent
une valeur se situant entre 60 et 80% de la valeur totale des stocks.
-Groupe B dit groupe des articles « courants »
Ils sont inclus dans les 40% des articles entreposés qui
représentent une valeur se situant entre 15 et 20%.
-Groupe C dit groupe des articles « exceptionnels »
Ils constituent la majeure partie des articles entreposés.
Ils sont inclus dans les 80% mais leur valeur est la plus faible (5 à
Conclusion
Les stocks sont des éléments essentiels aux opérations
de toute entreprise ou organisme, or il est mal sain
qu’ils soient mal gérés, il y a deux raisons à cela:
Primo, les stocks tendent à masquer les problèmes.
Secundo, les stocks sont coûteux à posséder par
conséquent une stratégie d’opération sage et de
chercher à organiser et gérer efficacement les stocks.
- en mettant en place des outils de contrôle
- en réduisant la taille des lots des commandes.
Impact des méthodes d’évaluation des stocks
sur la valeur comptable de stock.
CUMP FIFO LIFO
Rubrique quantité Prix valeur quantité Prix valeur quantité Prix valeur
Unitaire unitaire unitaire

Stock 100 5 500 100 5 500 100 5 500

Achat 50 6 300 50 6 300 50 6 300

État stock 150 5.33 800 150 800 150 800

Sortie 120 5.33 639.6 100 5 500 50 6 300


20 6 120 70 5 350

État stock 30 160.4 30 180 30 150


Impact du stock sur l’équilibre
financier
Actif Passif

Investissement Fonds propres dont:


capital
Stocks
Endettement dont:
Créances DLMT
DCT
Indicateurs de l’équilibre financier:

Besoins en fonds de roulement = actif circulant


Dettes circulantes
Fonds de roulement = capitaux permanents
investissement net
Trésorerie = FR – BFR
IMPACT DES COÜTS DE
STOCKAGE SUR LE BENEFICE
Avant politique de stockage
A B
100 100
Achat / mois

40 40
Prix Unitaire

100 100
Vente / mois

Prix Unitaire de vente 60 60

Bénéfice Annuel 24.000 24.000


Après politique de stockage

Stock 100 200

Valeur stock 4000 8000

Coût stockage (15% 600 1200


valeur stock)

Bénéfice Annuel 23400 22800


Décision du Directeur général
Procédure de prise d’inventaire des stocks date
annexe
a l'a p p r o c h e d e la fin d e c h a q u e e x e r c ic e c o m p t a b le
Acteur principal Acteur associé
T I n s t r u c t io n d u D G d é s ig n a n t le s m e m b r e s
d e la c o m m is s io n d e c o o r d in a t io n e t d e s y n t h è s e ( C . C . S ) DG DEC/DCL/DRH
l e s d a t e s d 'o u v e r t u r e e t d e c l o t u r e d e l 'o p é r a t i o n d 'i n v e n t a i r e

a r r ê t e r l e p l a n n i n g d e s t r a v a u x d 'i n v e n t a i r e
e t c o n s t it u e r le s é q u ip e s d e c o m p t a g e
l C.C.S Gestionnaire des
stocks
e ffe c tu e r to u s le s t r a v a u x
d e p r é p a r a tio n p o u r
l 'o p é r a t i o n Gestionnaire des
C.C.S
d 'i n v e n t a i r e
stocks
p r o c 2 d e r q u c o ;p tq g e d e s q r tic le s e t
r e n s e ig n e r le s lis t in g s d 4 in v e n t q ir e e t
le s fic h e s d 4 id e n t ific q t io n
Équipe comptage
p q r c h q c u n e d e s 2 a u ip e s Magasiniers
c o l l e c t e r l e s l i s t i n g s d 'i n v e n t a i r e p o u r c o n t r ô l e
(observateur)
Oui p r o c é d e r a u 3 è m e c o m p ta g e s i n é c e s s a ir e
Non C.C.S Équipe comptage
p ro c é d e r a u 3 è m e
c o m p t a g e s i n é c e s s a ir e

é t a b lir l'é t a t d 'in v e n t a ir e p r é lim in a ir e


e t le fa ir e a p p r o u v e r p a r t o u s le s m e m b r e s
Équipe comptage Magasiniers
(observateur)
a d r e s s e r a u x r e s p o n s a b le s c e n t r a u x
e t r é g io n a u x u n e c o p ie
C.C.S
d e l 'é t a t d ' i n v e n t a i r e Responsables
p r é lim in a ir e le s c o n c e r n a n t . C.C.S
concernés
1
Décision du Directeur général
Procédure de prise d’inventaire des stocks
1
Comparer l’inventaire physique
avec l’inventaire théorique C.C.S

Existe-il des écarts


Non Oui
Entre les états théoriques et
Les états physiques
Le gestionnaire concerné est invité
à fournir à la C.C.S les justifications Gestionnaire
Des écarts et des anomalies C.C.S
éventuels Des stocks
Arrêter les quantités
Figurant sur l’état C.C.S
D’inventaire consolidé

Arrêter et mettre en œuvre toutes les C.C.S


Modalités pratiques de prise en charge
Des dispositions réglementaires
En matière de valorisation des stocks
C.C.S
Arbitrer et arrêter les valeurs retenues en inventaire

Établir un rapport final sur l’opération d’inventaire


Et l’adresser au Directeur Général C.C.S

fin
Soit les articles suivants:
Valeur Pourcentage
% Libellés Numéro Qté P.Unit. Valeur
Cumulée Cumulé
X 1 5000 10
Y 2 3000 10
Z 3 2000 5
D 4 1000 5
E 5 1000 3
F 6 500 2
G 7 250 2
H 8 300 1
I 9 150 1
J 10 100 0.5
100
90
80
70 C
60 B
50 A valeur
40
30
20
10
0
20% 50% 100%