Vous êtes sur la page 1sur 30

Le balanced scorecard

Strategic Performance Management

1. La notion de tableau de bord


2. Trames concurrentes au BSC  
3. Genèse du BSC
4. Méthodologie  
5. Critères et indicateurs 
6. Limites et perspectives

SPM GEM & EISTI B. GUMB 1


1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au indicateurs perspectives
BSC

Outil de pilotage qui reprend une sélection


d’indicateurs clés dans le but de favoriser une plus
grande maîtrise de l’activité, de permettre l’auto-
contrôle, de décliner la stratégie auprès des
managers locaux.

What you measure is what you get

If you can’t measure it, forget it

SPM GEM & EISTI B. GUMB 2


1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au indicateurs perspectives
BSC

Le tableau de bord à la française

Objectifs
O
V
Variables d’action

A
R Responsabilités

Indicateurs
SPM GEM & EISTI B. GUMB 3
1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au indicateurs perspectives
BSC

Mission et
objectifs

Niveau
Variables d’action
global

Responsabilités

Niveau Contribution Contribution Contribution

des entités

Tableau de bord Tableau de bord Tableau de bord


de l’entité de l’entité de l’entité

SPM GEM & EISTI B. GUMB 4


1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au indicateurs perspectives
BSC

I. Formaliser notre vision du futur

II. Évaluer ses effets sur …

La 4ème
Les finances Les clients L’organisation
dimension

SPM GEM & EISTI B. GUMB 5


1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au indicateurs perspectives
BSC

EFQM

ENABLERS RESULTS

People People Results

Leadership Processes Key


Policy & Strategy Customer Results Performance
Results

Partnerships &
Ressources Society Results

INNOVATION AND LEARNING

SPM GEM & EISTI B. GUMB 6


1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au indicateurs perspectives
BSC

Skandia

Finances

Clients R.H. Fournisseurs

R&D

SPM GEM & EISTI B. GUMB 7


1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au indicateurs perspectives
BSC

RAVE

Ca
pi
ta l
Su
pp Cu
li e s to
r EVA
m
CVA er
HR

SPM GEM & EISTI B. GUMB 8


1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au indicateurs perspectives
BSC

Johnston & Kaplan (1987)


« Corporate management accounting systems
are inadequate for today's environment  »

Missions de consultants (Analog Devices)

Case Study Harvard (1990)

Articles HBR

Livre (1996)
SPM GEM & EISTI B. GUMB 9
1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au indicateurs perspectives
BSC

Développement des Émergence d’un


S.I. (ERP, EIS, contrôle de gestion
data bases…) « intégré »

BSC

Solutions (SPM…)
SPM GEM & EISTI B. GUMB 10
1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au indicateurs perspectives
BSC

Le modèle de Gorry & Morton, identifié en 1971, croise


2 typologies :
• Celle des niveaux de contrôle (R.N. Anthony)

Contrôle stratégique
Contrôle de gestion
Contrôle opérationnel

• Celle des types et des phases de décision (H. Simon)

Choix
Structurées
Modélisation
Non structurées
Intelligence
SPM GEM & EISTI B. GUMB 11
1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au indicateurs perspectives
BSC

Caractéristiques de Contrôle Contrôle de Contrôle


l’information opérationnel gestion stratégique

Source Tjrs interne Surtout interne Surtout externe

Champ Étroit, précis Moyen Très large

Niveau d’agrégation Détaillé Sommaire Condensé

Horizon
Passé proche Passé et futur Futur L.T.
temporel
proches
Précision
Forte Variable
Faible
SPM GEM & EISTI B. GUMB 12
1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au indicateurs perspectives
BSC

Caractéristiques de Contrôle Contrôle de Contrôle


l’information opérationnel gestion stratégique

Types d’unités Diversifié Surtout financier 100% financier

Fréquence d’usage
Élevée Intermédiaire Faible

Complexité Structuré Varié Peu structuré

Mise à jour
Fréquente Moyenne Rare

Phase dominante
Choix Modélisation Intelligence
dans la décision

SPM GEM & EISTI B. GUMB 13


1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au indicateurs perspectives
BSC

LEÇONS DU MODÈLE

• Un contrôle de gestion intégré nécessite des données


disparates du point de vue de la source, de la cadence, des
unités etc.

• Le TDB équilibré hérite de cette difficulté


d’intégration de données disparates.

• Aujourd’hui, cette intégration ne devrait plus


constituer un problème technique.

SPM GEM & EISTI B. GUMB 14


1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au BSC Le processus indicateurs perspectives
BSC

PHASE 1 : CLARIFIER et COMMUNIQUER la STRATÉGIE


V IS IO N
S T R A T E G IE

D IR . F IN . D IR . C O M . D IR . P R O D . R A Q

PHASE 2 : DÉCLINER et fixer les CRITÈRES et OBJECTIFS

FIN. CLIENTS PROC. INT. AP. ORG.

PHASE 3 : définir les INDICATEURS, JALONNER les objectifs

PHASE 4 : RETOUR D’EXPÉRIENCE


SPM GEM & EISTI B. GUMB 15
1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au Les 4 axes indicateurs perspectives
BSC

OBJECTIFS

CRITÈRES

INDICATEURS MESURE

SPM GEM & EISTI B. GUMB 16


1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au Les 4 axes indicateurs perspectives
BSC

PRISE DE
CONSCIENCE

CRITÈRES

INDICATEURS MESURE

SPM GEM & EISTI B. GUMB 17


1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au Axe finances indicateurs perspectives
BSC

AXE FINANCES

C M R

Croissance du Rentabilité Trésorerie


CA (sur ventes, BFR
Pénétration sur actifs)

SPM GEM & EISTI B. GUMB 18


1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion de Trames Genèse du BSC Méthodologie Critères et Limites et
tableau de bord concurrentes au Axe clients indicateurs perspectives
BSC

Part de marché

Conquête de Rentabilité par Fidélité des


nvx clients segment clients

Satisfaction
des clients

SPM GEM & EISTI B. GUMB 19


1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion Trames Genèse du Méthodologie Critères et Limites et
de tableau de concurrentes BSC Axe « processus interne » indicateurs perspectives
bord au BSC

Processus d’…
Innovation Production SAV

Besoin Cerner Créer le pdt/ Fabriquer / Assurer Besoin


identifié le marché service Livrer le pdt un service cl. satisfait

SPM GEM & EISTI B. GUMB 20


1. 2. 3. 4. 5. 6.
La notion Trames Genèse du Méthodologie Critères et Limites et
de tableau de concurrentes BSC Axe « apprentissage indicateurs perspectives
bord au BSC organisationnel »

Le potentiel des salariés : Les capacités des S.I. :


• La satisfaction des salariés • Infos sur les clients
• La fidélisation du personnel • Infos sur les processus
• La productivité individuelle • Impact financier des décisions

Motivation et responsabilisation :
• Alignement des objectifs individuels
• Focalisation sur la contribution de
chacun aux résultats de l’entreprise.

SPM GEM & EISTI B. GUMB 21


1. 2. 3.3. 4. 5. 6.
La notion Trames Genèse
Genèsedu
du Méthodologie Critères et Limites et
de tableau de concurrentes BSC
BSC Axe « apprentissage indicateurs perspectives
bord au BSC organisationnel »

Critères et indicateurs
Critère : ce qui sert de base à un jugement. Caractéristique
qui sert à porter un jugement de valeur.

Indicateur : instrument de mesure qui fournit des


renseignements, des indications.

Variable d’action : action par laquelle un responsable peut


influencer un critère.

SPM GEM & EISTI B. GUMB 22


1. 2. 3.3. 4. 5. 6.
La notion Trames Genèse
Genèsedu
du Méthodologie Critères et Limites et
de tableau de concurrentes BSC
BSC Axe « apprentissage indicateurs perspectives
bord au BSC organisationnel »

Critères et indicateurs
Exemple : la qualité des produits finis fabriqués en tant que
critère de réussite (ou FCS)

Indicateurs Variables d’action


Taux de produits Entretien préventif des
défectueux aux tests. machines

Taux de retours Formation des opérateurs

SPM GEM & EISTI B. GUMB 23


1. 2. 3.3. 4. 5. 6.
La notion Trames Genèse
Genèsedu
du Méthodologie Critères et Limites et
de tableau de concurrentes BSC
BSC Axe « apprentissage indicateurs perspectives
bord au BSC organisationnel »

Indicateurs financiers
CVA = Cash Value Added

(Cash flow ROI – WACC) IC


Permettent de
Bénéfice résiduel exprimé en cash. « facturer » le coût
des capitaux aux
EVA = Economic Value Added managers locaux.
(ROI – WACC) IC
Bénéfice comptable résiduel .

SPM GEM & EISTI B. GUMB 24


1. 2. 3.3. 4. 5. 6.
La notion Trames Genèse
Genèsedu
du Méthodologie Critères et Limites et
de tableau de concurrentes BSC
BSC Axe « apprentissage indicateurs perspectives
bord au BSC organisationnel »
 

Indicateurs financiers (suite)


ROS = Return on Sales Permet de contrôler
le taux de marge
Marge nette / Chiffre d’affaires

ROA = Return on Assets


= (EBIT – IS / Ventes)
(EBIT – IS) / Actif total X (Ventes / Actif)
moyen

SPM GEM & EISTI B. GUMB 25


1. 2. 3.3. 4. 5. 6.
La notion Trames Genèse
Genèsedu
du Méthodologie Critères et Limites et
de tableau de concurrentes BSC
BSC Axe « apprentissage indicateurs perspectives
bord au BSC organisationnel »

Indicateurs financiers (suite)


Le ROI (return on investment)

« The yardstick of performance »


ROIBénéfice /
Investissements

Chiffre d'affaires /
Bénéfice /
Investissements
Chiffre d'affaires

CA
CA Bénéfice = Investissements =
CA – coût de Immobilisations +
revient des BFR
produits vendus

SPM GEM & EISTI B. GUMB 26


1. 2. 3.3. 4. 5. 6.
La notion Trames Genèse
Genèsedu
du Méthodologie Critères et Limites et
de tableau de concurrentes BSC
BSC Axe « apprentissage indicateurs perspectives
bord au BSC organisationnel »

Indicateurs financiers (suite)


EBIT = Earnings before interest and taxes
Correspond grosso modo au résultat d’exploitation

EBITDA = Earnings before interest, taxes, depreciation


and amortization

Correspond grosso modo à l’EBE

SPM GEM & EISTI B. GUMB 27


1. 2. 3.3. 4. 5. 6.
La notion Trames Genèse
Genèsedu
du Méthodologie Critères et Limites et
de tableau de concurrentes BSC
BSC Axe « apprentissage indicateurs perspectives
bord au BSC organisationnel »

Indicateurs non financiers


Typologie d’indicateurs classiques :
visibles

• Coût
invisibles
réelle / interne
• Qualité
perçue / externe
fermé
• Délai
ouvert

SPM GEM & EISTI B. GUMB 28


1. 2. 3.3. 4. 5. 6.
La notion Trames Genèse
Genèsedu
du Méthodologie Critères et Limites et
de tableau de concurrentes BSC
BSC Axe « apprentissage indicateurs perspectives
bord au BSC organisationnel »

Indicateurs non financiers


Typologie d’indicateurs spécifiques :

• Créativité (brevets, innovation,


développement …)
• Litiges (réclamations, contentieux…)

• Activité (visites clients, séries…)

SPM GEM & EISTI B. GUMB 29


1. 2. 3.3. 4. 5. 6.
La notion Trames Genèse
Genèsedu
du Méthodologie Critères et Limites et
de tableau de concurrentes BSC
BSC Axe « apprentissage indicateurs perspectives
bord au BSC organisationnel »

Limites et perspectives

À débattre

SPM GEM & EISTI B. GUMB 30

Vous aimerez peut-être aussi