Vous êtes sur la page 1sur 33

Les forces

1. Introduction

- Une force est une cause capable de déformer un corps , d’en


modifier l’état de repos ou de mouvement. Il s’agit généralement
d’une traction ou d’une poussé.

Une force est représentée par un vecteur, elle possède donc les
mêmes caractéristiques qu’un vecteur.

1
Les forces
1. Introduction
Masse et poids
Dans le système international, la force unitaire est le Newton (N)

La force gravitationnelle qui s’exerce sur un objet s’appelle le poids


(w)

La masse gravitationnelle m d’un objet est étroitement associée à


son poids. Elle se définit par le rapport entre le poids et
l’accélération gravitationnelle g (caractéristique de l’endroit où
l’objet se trouve). Rappelons les unités de g : m/s²

m = w/g ou w = mg
2
Les forces
1. Introduction

Masse et poids
Dans le système international, l’unité de masse gravitationnelle est
le kilogramme (kg)

Exemple : un homme qui a un poids de 750N a une masse de


750/9,81 = 76,45kg

3
Les forces
2. Opérations sur les forces

Plusieurs opérations peuvent être pratiquées sur les forces sans en


modifier les effets :

- Déplacer une force sur sa direction;


- Ajouter ou retirer des forces;
- Remplacer plusieurs forces par une force globale ou résultante
qui a le même effet (composition de force);
- Décomposer une force en plusieurs composantes.

4
Les forces
2. Opérations sur les forces

2.1. Déplacement d’une force sur sa direction

Il est possible de déplacer un vecteur sur sa direction sans en


changer les effets. Il faut alors conserver le sens, et l’intensité.
q q q

Exemple : la direction q est conservée comme l’intensité et le sens

5
Les forces
2. Opérations sur les forces
2.2. Addition et soustraction de forces de même direction

Considérons le sens positif de T vers D T D

Somme de deux forces de même sens, l’extrémité de l’une


correspondant à l’origine de l’autre : A+B=C

- L’intensité de C = l’intensité de A + intensité de B;


- Sens de C = sens de A = sens de B;
- Direction inchangée.

6
Les forces
2. Opérations sur les forces
2.2. Addition et soustraction de forces de même direction

A=3N+B=6N

=
C=9N

Le même procédé est employé pour un nombre plus important de


forces.

7
Les forces
2. Opérations sur les forces
2.2. Addition et soustraction de forces de même direction

Différence de deux forces de sens opposé. Les forces ayant la


même origine B-A = C

- L’intensité de C = l’intensité de B (intensité la plus grande) -


intensité de A;
- Sens de C = sens de B = sens de la force la plus intense;
- Direction inchangée.

8
Les forces
2. Opérations sur les forces
2.2. Addition et soustraction de forces de même direction

Exemple:
-A = 3 N + B = 6 N

=
C=3N

9
Les forces
2. Opérations sur les forces
2.2. Addition et soustraction de forces de même direction

- L’intensité de la force résultante ou de la force totale qui


s’exerce sur un objet correspond à la somme de toutes les
intensités des forces appliquées à cet objet.

- La force résultante ou la force totale qui s’exerce sur un objet


correspond à la somme vectorielle de toutes les forces
appliquées à cet objet.

10
Les forces
2. Opérations sur les forces
2.3. Décomposition de forces

Toute force peut être remplacée par deux ou plusieurs autres


forces appliquées au même corps dont les effets conjugués sont
équivalents à la force donnée.

Décomposition d’une force G en deux forces concourantes H et I


selon les directions a et s:
- Je trace la parallèle à a passant par l’extrémité du vecteur G;
- Je trace la parallèle à s passant par l’extrémité du vecteur G;
- Je trouve H et I ; H et I ont la même origine que G.

11
Les forces
2. Opérations sur les forces

a s

H I
G

12
Les forces

On fait un bilan des forces en dressant la liste de celles qui sont en


présence. Càd lorsqu'on:

- Insère la situation dans un repère;


- Repère le centre de gravité de la ou des partie(s) du système en
question;
- Recense toutes les forces qui s'appliquent au système que l'on
souhaite étudier;
- Détaille chaque force avec son point d'application, son sens, sa
direction et son intensité.
Exemple: bilan des forces réalisées pour une boule dévalant une
pente.
13
Les forces (les déformations)

- Pas de déformation sans contrainte;


- On peut observer et mesurer une déformation, en revanche, les
efforts et les contraintes qui en sont la cause ne sont pas
visibles;
- Les déformations simples sont: la compression, la traction, le
cisaillement, la flexion et la torsion. On peut adjoindre le
flambement.
- Quand les efforts se combinent, on parle de déformations
composées (flexion combinée à une torsion ou une compression à
une torsion).

14
Les forces (les déformations)
Traction ou compression:

Deux forces égales et opposées qui tendent à rapprocher ou à


écarter les extrémités d'un corps:

Compression: Traction:

15
Les forces (les déformations)
Cisaillement:

Un effort transversal provoque le glissement de deux sections


immédiatement voisines :

16
Les forces (les déformations)
Flexion:

Une force perpendiculaire à la barre à faire fléchir :

Torsion:
Un couple de forces // entre elles et =, mais de sens inverse,
situées dans un plan perpendiculaire à l'axe du solide et à égale
distance de cette axe:
F1

F2

17
Les forces (les déformations)
Flambement:
Il faut comprimer une pièce dans le sens de sa grande longueur.
Quand la pièce cède et fléchit, la flexion s'accentue sous
l'effort, jusqu'à la rupture par affaissement.

>>> Ces phénomènes sont intéressants à connaître, car ils nous


aident, entre autres, à interpréter des fractures osseuses
ou des ruptures ligamentaires.

18
Les forces (questions-
réponses)
• Quand mon fleuret se brise accidentellement, s'agit-il d'une
compression ou d'une flexion?
• Quand un objet, une balle de tennis, est en mouvement, quel
type de force la fait se déplacer?
• Quelles sont les parties du corps qui subissent le plus de
contraintes?
• Quand je soulève une barre d'haltérophilie, quelles forces
interviennent pour réaliser l'effort que j'ai à produire?
• Qu'appelle-t-on force centripète?

19
Les forces (la force
pesanteur)
1. Généralités:

La loi de la gravitation universelle énonce le fait que tous les objets


dans l’univers s’attirent. La force pesanteur est l’expression de
la force gravitationnelle exercée par la terre sur les corps.

Unités:

La force pesanteur s’exprime en Newton.


L’accélération de la pesanteur au voisinage de la surface terrestre
est représentée par g et vaut plus ou moins 9,81m/s².

20
Les forces (la force
pesanteur)
1. Généralités:
Quelques effets :

- Elle représente une résistance au déplacement des corps vers le


haut (F=ma) qui correspond au poids du corps.
- Elle détermine la chute des corps en provoquant un mouvement
rectiligne uniformément accéléré (F=mg).

Exemple: dans le lancer d’un projectile, la combinaison d’un


mouvement rectiligne uniformément accéléré dans le plan
vertical et d’un mouvement rectiligne uniforme dans le plan
horizontal donne un mouvement parabolique.

21
Les forces (la force
pesanteur)
1. Généralités:

Quelques effets :

- Elle intervient dans la poussée exercée par les sujets sur le sol
lors des sauts, de la marche ou autres gestes sportifs. Une
grande partie de l’action musculaire du corps humain sert à
négocier la position du corps par rapport à l’effet de la
pesanteur.

22
Les forces (la force
pesanteur)
1. Généralités:
Expression mathématique:
F = ma
F = poids du corps (N)
M = masse (kg)
A = accélération de la pesanteur (9,81m/s²)
Représentation graphique:
- Sa direction est verticale;
- Son sens est vers le bas;
- Son intensité est représentée par une longueur proportionnelle au
poids du corps;
- Son point d’application est le CENTRE DE GRAVITE.
23
Les forces (la force
pesanteur)
2. Les objets en chute libre:

Nous savons que des objets sans support tombent vers le sol.

La vitesse au moment de l’impact s’accroît si la distance de chute


augmente.

Des objets qui tombent subissent donc une accélération due à la


pesanteur.

24
Les forces (la force
pesanteur)
2. Les objets en chute libre:

Si nous considérons que la pesanteur est le seul facteur qui


influence le mouvement d’un objet en chute libre (au voisinage
de la surface de la terre) et si la résistance de l’air est absente
ou négligeable, alors :

- L’accélération gravitationnelle est la même pour tous les objets


qui tombent, quelles que soient leur taille ou leur composition;
- L’accélération gravitationnelle est constante. Elle ne varie pas au
cours de la chute.

25
Les forces (la force
pesanteur)
2. Les objets en chute libre:

Cependant, ces affirmations ne correspondent pas aux exemples de


notre vie quotidienne : une pièce de monnaie tombe plus
rapidement qu’un bout de papier à cause de la résistance de l’air.

Dans le vide, ces 2 objets tomberaient à la même vitesse.

26
Les forces (la force
pesanteur)
2. Les objets en chute libre:

27
Les forces (la force
pesanteur)
2. Les objets en chute libre:

Exercices:

A voir lors du chapitre consacré à la cinématique.

28
Les forces (la force
pesanteur)
3. Le corps humain:

La pesanteur est une des forces capables de produire un


mouvement humain.
Outre la pesanteur on distingue également la force musculaire, la
force de réaction du sol, la force de friction, la réaction
articulaire, la pression intra-abdominale, la résistance des
fluides, la force élastique, la force d’inertie…

29
Les forces (la force
pesanteur)
3. Le corps humain:
Décomposition de la force pesanteur entre deux points d’appui

30
Les forces (la force
pesanteur)
3. Le corps humain:
Décomposition de la force pesanteur entre deux points d’appui

- La force pesanteur s’applique au centre de gravité global du


corps;
- Elle peut se décomposer en une force

F1 dont la direction correspond à celle de la droite joignant le
point d’appui arrière et le centre de gravité;

F2 dont la direction correspond à celle de la droite joignant
le point d’appui arrière et le centre de gravité.

31
Les forces (la force
pesanteur)
3. Le corps humain:
Décomposition de la force pesanteur entre deux points d’appui

- On obtient ainsi un parallélogramme de force qui permet d’obtenir


les intensités respectives de F1 et F2.

- On reporte alors ces forces afin qu’elles aient comme point


d’application, le point de contact au sol.

32
Les forces (la force
pesanteur)
3. Le corps humain:
Décomposition de la force pesanteur entre deux points d’appui

- Au niveau du point d’appui postérieur, F1 peut se décomposer en


une composante perpendiculaire F3 qui a tendance à stabiliser le
corps et une composante F4 qui a tendance à favoriser le
glissement vers l’arrière
- Au niveau du point d’appui antérieur, F2 peut se décomposer en
une composante perpendiculaire au sol (verticale) F5 qui a
tendance à stabiliser le corps et une composante F6 qui a
tendance à déplacer le membre inférieur vers l’avant.

33