Vous êtes sur la page 1sur 102

preuve techno

pr. vincent gautrais


directeur du CRDP
titulaire de la chaire LR Wilson
faculté de droit | UdeM
www.gautrais.com
@gautrais
Vincent Gautrais,
Preuve
technologique,
LexisNexis Canada,
Montréal, juillet
2018.
www.lccjti.ca
www.lccjti.ca
lccjti en 10 points
p1 p2 p3

transition éléments
document
papier/techno preuve

1 faits 4 document
7 différences

2 droit 5 intégrité
8 écrit

3 faveur 6 original 9 témoignage

élément
10 matériel
papier vs technos
les faits

1
p1
« dès le moment où change le couplage
support / message, c’est-à-dire le
moment de l’invention de l’écriture, alors
dans nos civilisations, tout change ! »
« Aujourd’hui nous n’avons peut être pas
conscience de la nouveauté
extraordinaire des temps dans lesquels
nous vivons. »
1

augmentation des documents


technos
document
technologique

document
électronique enregist- facebook
rement
quantitativement +++++

courriel métadonnées

copie d’écran
2

baisse de l’intégrité des documents


technos
3

externalité des documents technos


Sécurité des Deux-Rives ltée c. Groupe Meridian
construction restauration inc., 2013 QCCQ 1301
Benisty c. Kloda, 2018 QCCA 608

faits

[12] À partir du mois d’avril 2008 et jusqu’en octobre 2008, l’appelant


enregistre certaines conversations téléphoniques qu’il a avec
l’intimé, à son insu. L’appelant affirme avoir commencé à procéder ainsi
parce que celui-ci lui racontait des mensonges et qu’il procédait à des
transactions non autorisées dans ses comptes.

responsabilité
papier vs technos
le droit

2
techniques de preuve
identiques

2a
preuve
de plus en plus technique

2b
techniques de preuve
identiques

2a
double étape

admissibilité puis force probante


admissibilité

même moyens de preuve


(art.2811)
admissibilité

document = document techno…


pas un nouveau moyen de preuve

non !!!!!
Benisty c. Kloda, 2018 QCCA 608

… on s’en fout!
[84] Cette qualification me semble toutefois plus
théorique que pratique. En effet, tel que je l’expliquerai
plus loin, je dois reconnaître qu’une partie qui souhaite
présenter un document technologique à titre d’élément
matériel ou de témoignage ne sera pas dispensée de faire
la preuve de son authenticité.
ex.1

Benisty c. Kloda, 2018 QCCA 608

élément
matériel
ex.2

Hewlett-Packard France c. Matrox


Graphics, 2020 QCCS 78 #112
témoignage
ex.3

Méthot c. Schmout, 2020 QCCS 1230 #83

élément
matériel
même force probante

auteur intégrité
preuve
de plus en plus technique

2b
tenir compte des mesures techniques
(art.6)
Benisty c. Kloda, 2018 QCCA 608

1ière …
[105] Ainsi, lorsqu’un enregistrement audio est accompagné
de métadonnées et que cette documentation satisfait,
selon le tribunal, à l’exigence d’authenticité du document, la
partie qui produit cet enregistrement sera dispensée de faire
une preuve d’authenticité. Les critères permettant d’établir
cette preuve d’authenticité traditionnelle ou celle inhérente
au document technologique sont détaillés ci-dessous.
Benisty c. Kloda, 2018 QCCA 608

https://www.lesconferences.ca/videos/preuve-numerique/
complexité inhérente
R. c. Veillette, 2016 QCCQ 15192
[41] Une des difficultés importantes à laquelle je
suis confronté ici est que la preuve est fortement
technique et met en jeu des questions au niveau de
l'étendue de la connaissance judiciaire.
[61] Mais il y a plus. Sur la base de la preuve
actuelle, je rajoute que je ne comprends pas le
sens à donner à certains éléments de preuve.
[67] Je cesserai à ce moment l'exposé de mon
inconfort avec la preuve technique que je ne
me sens pas autorisé à interpréter davantage. [69] Au risque de me répéter, je maintiens de
très sérieuses réserves sur les explications de
l'accusé, mais par ailleurs, la preuve du
Ministère public m'apparaît défaillante et ne
permet pas d'écarter tout doute raisonnable.

[70] Pour ces motifs, l'accusé est ACQUITTÉ


des accusations portées contre lui.
R c. Avanes, 2015 ONCJ 606

[32] I am conscious of the existence of a


technological gap in the Crown’s evidence between
the Blackberries, on one hand, and the contents of
the DVD on the other.

[36] It may be that the gap inherent in “chipping off ” and


“parsing” data will eventually be filled in the same way. But I
do not believe that day has come...

[39] Owing to the multiple and unexplained steps


involved in this case, more is required.
faveur des technos

3
faveur et droit de la preuve en général
faveur et droit de la preuve techno
faveur des juges
Stadacona, s.e.c./Papier White Birch c. KSH
Solutions inc., 2010 QCCS 2054

ex. 1
Directeur des poursuites criminelles et pénales
c. 3341003 Canada inc. (Restaurant Pizzédélic),
2015 QCCQ 8159

ex. 2
Sécurité des Deux-Rives ltée c. Groupe
Meridian construction restauration inc., 2013
QCCQ 1301

ex. 3
Benisty c. Kloda, 2018 QCCA 608

ex. 4
loi centrée sur le document

4
p2
art.3
« Si le disque dur est effectivement le support au sens
strict, il ne peut pas être dissocié du logiciel et du
matériel qui sont nécessaires à la réalisation intelligible
des données. »

Jean-Yves ROUSSEAU et Carol COUTURE, Les fondements


de la discipline archivistique, Sainte-Foy, Presses de
l’Université du Québec, 1994, p. 230.
technologie /
support information
format

« sainte trinité »

métadonnée procédé
cas pratique
document et intégrité

5
notion « phare »

(art.5)
notion avec de «rares» balises

(art.6)
notion « tare »
7. Il n'y a pas lieu de prouver que le support du
document ou que les procédés, systèmes ou
technologies utilisés pour communiquer au moyen
d'un document permettent d'assurer son intégrité,
à moins que celui qui conteste l'admission du
document n'établisse, par prépondérance de
preuve, qu'il y a eu atteinte à l'intégrité du
document.
(art.7)
Benisty c. Kloda, 2018 QCCA 608

1ière …
[100] Ainsi, l’article 7 L.c.c.j.t.i. ne crée pas de présomption
d’intégrité du document, mais seulement une présomption
que la technologie utilisée par son support permet d’assurer
son intégrité, ce que j’ai appelé la fiabilité technologique. La
nuance vient du fait qu’une atteinte à l’intégrité du document
peut provenir de différentes sources; on peut penser, à titre
d’illustration, que l’information peut être altérée ou manipulée
par une personne sans que la technologie soit en cause.
authenticité
fiabilité
véracité
différents documents technos

6
p3
1 – original

c’est quoi un original techno ?


(art.12)
Sécurité des Deux-Rives ltée c. Groupe
Meridian construction restauration inc., 2013
QCCQ 1301
(art.2860)
authenticité
source première
original et 2 formes de reproduction

copie transfert
ccq
2841. La reproduction d'un document
peut être faite soit par l'obtention d'une
copie sur un même support ou sur un
support qui ne fait pas appel à une
technologie différente, soit par le
transfert de l'information que porte le
document vers un support faisant appel
à une technologie différente.
régime de la copie (art.15)
régime du transfert (art.17)
distinction entre différents éléments
de preuve

7
2811 CCQ
écrit = papier
oral = témoignage
élément matériel =
enregistrement
courriel ?
Vandal c. Salvas, 2005 QCCQ 40771

ex. 1
4 courriels = éléments
matériels
Directeur des poursuites criminelles et pénales
c. 3341003 Canada inc. (Restaurant Pizzédélic),
2015 QCCQ 8159

ex. 2
photos = éléments matériels
Benisty c. Kloda, 2018 QCCA 608

2811 CCQ

1ère fois…
[59] Si le contenu de l’enregistrement permet plutôt au
tribunal de constater un fait documenté par une personne
à un moment précis, il s’agit d’un élément matériel de
preuve (2854 C.c.Q.)37. Ainsi, lorsque l’enregistrement
capte un fait contemporain ou sur le vif, s’il s’agira d’un
élément matériel.
écrit techno

8
(art.2813) (art.2828) (art.2831)

intégrité authenticité
écrit authentique
écrit sous seing privé
Bolduc c. Montréal (Ville de),
2011 QCCA 1827

ex.1
Tabet.Equityfeed Corporation,
2017 QCCS 3303

ex.2
autres écrits
Hewlett-Packard France c. Matrox
Graphics, 2020 QCCS 78 #112
témoignage techno

9
(art.2843)

intégrité authenticité
élément matériel techno

10
(art.2854)

intégrité authenticité
Cadieux c. Service de gaz naturel
Laval inc., 1991 QCCA 3149

ex.1
Benisty c. Kloda, 2018 QCCA 608

ex. 2
1

L’ENREGISTREMENT AUDIO EST-IL UN ÉLÉMENT


MATÉRIEL DE PREUVE OU UN TÉMOIGNAGE?
[56 -> 63]
2

L’ENREGISTREMENT AUDIO EST-IL UN


DOCUMENT TECHNOLOGIQUE?
[64 -> 84]
3

L’EXIGENCE D’UNE PREUVE D’AUTHENTICITÉ À


L’ÉGARD DU DOCUMENT TECHNOLOGIQUE.
[85-105]
4

LES CRITÈRES PERMETTANT D’ÉTABLIR


L’AUTHENTICITÉ D’UN ENREGISTREMENT AUDIO
[106-111]
5

LA PROCÉDURE POUR CONTESTER LA FIABILITÉ


DU SUPPORT D’UN DOCUMENT TECHNOLOGIQUE
[112-117]
preuve techno
pr. vincent gautrais
directeur du CRDP
titulaire de la chaire LR Wilson
faculté de droit | UdeM
www.gautrais.com
@gautrais