Vous êtes sur la page 1sur 41

NOTIONS ESSENTIELLES

Mahamoudou SOURWEMA
Ing QHSE/ Prévention incendie
La prévention(1)
Selon le Larousse, prévention vient du verbe
prévenir qui signifie aller au devant de quelque
chose pour l’empêcher de se produire en
prenant des précautions, les mesures
nécessaires. La prévention est donc l’ensemble
des mesures prises pour prévenir un danger,
un risque, un mal, pour éviter qu’ils ne
produisent.
• La prévention(2 )
• On peut aussi définir la prévention par
« l’action ou les mesures prises pour diminuer,
éloigner ou éliminer les risques ou dangers ».
Pris dans ce sens, la prévention est l’ensemble
des actions ou moyens pris pour assurer la
sécurité au travail.
La prévention(3)
Selon la directive de l’Union Européenne sur
la sécurité et santé au travail : « la prévention,
c’est l’ensemble des dispositions ou mesures
prises ou prévues à tous les stades de l’activité
dans l’entreprise en vue d’éviter ou de
diminuer les risques professionnels ».
La santé
La santé est une notion de nature polysémique et
évolutive, c’est à la fois :
-l’absence de maladie,
-un état biologique souhaitable,
-un état complet de bien-être physique, mental et social
(définition de l’OMS – 1946),
-la capacité d’une personne à gérer sa vie et son
environnement, c’est-à-dire à mobiliser les ressources
personnelles (physiques et mentales) et sociales en vue de
répondre aux nécessités de la vie.
-La santé au travail est le résultat de l’influence de
l’environnement professionnel sur un individu.
Hygiène: 
C’est l’ensemble des moyens collectifs ou individuels, les
principes et les pratiques visant à préserver ou à favoriser
la santé; 
Il en est ainsi des mesures préventives à mettre en œuvre
dans le cadre de la lutte contre les maladies contagieuses
 

En milieu professionnel, on cite, par exemple: 


– Exécution des contrats de nettoyage
– Amélioration des conditions d’hygiène et de santé,
  -Interdiction de prendre des repas dans les locaux des
services,
 
Objectifs de l’hygiène :
Objectifs opérationnels, stratégiques et
tactiques

1) Objectif opérationnel :
Garantir la santé des personnes au travail.
 
2) Objectifs tactiques :
-Informer de la nature, de l’importance et des
effets des risques.
-Faire connaitre les moyens de les maîtriser.
-Entrainer l’implication personnelle de chacune
des personnes au travail.
3) Objectifs stratégiques :
-Identifier les agressions du milieu industriel envers
l’individu.
 -Déceler (découvrir) les risques nouveaux et

émergeants. 
-Évaluer les risques qui en résultent pour l’individu..
-Recommander les actions de protection.
-Vérifier l’efficacité des actions entreprises en les
corrigeant éventuellement.
-Contrôler l’impact sur le plan biologique et physique
des mesures appliquées.
LA SECURITE
La sécurité peut être résumée comme : 
-l’état de ce qui inspire confiance, l’absence d’accidents ou de
risque inacceptable ;
-C’est la situation dans laquelle quelqu’un ou quelque chose

n’est exposée :
– à aucun danger ;

– à aucun risque d’agression physique, d’accident, ou de vol.

C’est l’ensemble des mesures législatives et


administratives qui ont pour objet de garantir les individus
et les familles, contre certains risques appelés risques
sociaux.
LA SECURITE (suite)
C’est l’ensemble des mesures de prévention et de secours
nécessaires en toutes circonstances à la sauvegarde des
populations. 
La sécurité n’est pas l’affaire d’un spécialiste, mais celle de chacun 
La sécurité efficace est intégrée aux opérations, aux processus,
comme à toutes les activités de l’entreprise.
Tout accident peut être évité.
  Chacun est responsable de sa sécurité et celle des personnes qui

l’entourent.
La sécurité est avant tout une affaire de comportement individuel,
à tous les niveaux, en commençant par les responsables
Danger : Source ou toute situation ou
condition susceptible de causer une atteinte à
la santé, ou qui pourrait causer des
dommages
Risques : combinaison de l’exposition, de la
probabilité d’occurrence et de gravité de la
survenue d’un événement dangereux
Evaluation des risques : Procédé par lequel la
fréquence, la probabilité et la gravité des
conséquences potentielles associées à un danger
sont estimés.
Non-conformité :Tout écart par rapport à la
législation, aux normes, aux procédures, aux
pratiques et au système de gestion SST qui
pourrait entrainer, directement ou indirectement,
des blessures ou des maladies, des dommages ou
une combinaison de ces éléments.
Gravité : la plus grave conséquence potentielle
pouvant résulter d’un contact avec un danger.
Situation dangereuse : toute situation au cours
de laquelle une personne est exposée à un ou
plusieurs dangers.
Risques Professionnels
Il s’agit essentiellement des accidents de
travail et des maladies professionnelles
Accident de Travail(1)
D’une manière générale, on peut définir les
accidents du travail comme étant
« habituellement des événements violents et
imprévus reliés à l’environnement, à
l’équipement ou à l’individu, et qui
provoquent des brûlures, coupures, chocs
électriques ou fractures pouvant entraîner la
mort… » ; (André Noël, « une CSST
conciliante »).
Accident de Travail(2)
Au sens de la loi N° 015-2006/AN portant
régime de sécurité sociale applicable aux
travailleurs salariés et assimilés, (l’article 51)
« l’accident de travail est l’accident survenu à
un travailleur par le fait ou à l’occasion du
travail, quelle qu’en soit la cause. Il en est de
même pour :
Accident de Travail(3)
-L’accident survenu à un travailleur pendant le
trajet d’aller et de retour, entre sa résidence
ou le lieu où il prend ordinairement ses repas
et le lieu où il effectue son travail ou perçoit sa
rémunération, dans la mesure où le parcours
n’a pas été interrompu ou détourné par un
motif dicté par l’intérêt personnel ou
indépendant de l’emploi ;
Accident de Travail(4)
-L’accident survenu pendant les voyages dont
les frais sont supportés par l’employeur en
vertu des textes en vigueur ».
A travers cette définition, nous pouvons dire
que l’accident de travail couvre deux
évènements : l’accident de travail proprement
dit et l’accident de trajet.
Accident de Travail(5)
L’accident de trajet est celui survenu entre le
lieu de travail et les points suivants :
-l e lieu de résidence ;
(le lieu où il prend ordinairement ses repas ;
-le lieu où il perçoit sa rémunération.
Accident de Travail(6)
Il est important de rappeler que le lieu de travail est tout lieu
où le travailleur se rend ou s’est rendu sur ordre de son
employeur, et pas nécessairement un lieu fixe où il exerce
habituellement.
Pour ce qui est de l’accident survenu pendant les voyages du
travailleur dont les frais sont supportés par l’employeur, il
s’agit des déplacements du salarié dans une localité. Il en est
ainsi lorsque le travailleur est envoyé en mission ponctuelle
ou si ses déplacements sont liés à sa profession.
Dans tous les cas, la présence du travailleur doit être
motivée par l’intérêt de l’entreprise.
Maladie Professionnelle(1)
La maladie professionnelle peut être définie comme
« une maladie survenue au travailleur par le fait et
à l’occasion de manipulation et de l’emploi d’agents
nocifs au cours de son activité salariale ».
Le code de sécurité sociale en son article 52
dispose que : « est considérée comme maladie
professionnelle, toute maladie désignée dans le
tableau des maladies professionnelles et
contractée dans les conditions mentionnées dans
son tableau ».
Maladie Professionnelle(2)
L’article 53 renchérie en disposant que : « est
également présumée d’origine
professionnelle, une maladie caractérisée, non
désignée dans le tableau des maladies
professionnelles, lorsqu’il est établi qu’elles
est essentiellement et directement causée par
le travail habituel de la victime et qu’elle
entraîne le décès ou une incapacité
permanente de celle-ci ».
Maladie Professionnelle(3)
Il est établi une liste des maladies professionnelles
(décret n° portant liste de maladies professionnelles)
avec, en regard du décret N° 2015-866/PRES-
TRANS/PM/MFPTSS/MS du 14 juillet 2015 portant
liste des maladies professionnelles au Burkina, la
liste des travaux, procédés, professions comportant
la manipulation et l’emploi des agents nocifs ou
s’effectuant dans des conditions ou régions
insalubres qui exposent les travailleurs de façon
habituelle au risque de contracter ces maladies.
Maladie Professionnelle(4)
Les dispositions relatives aux accidents de
travail sont applicables aux maladies
professionnelles. La date de la première
constatation médicale de la maladie
professionnelle est assimilée à la date de
l’accident.
L’environnement
L’entreprise dans son fonctionnement normal ou
accidentel va polluer l’environnement et produire des
déchets(solides, liquides, gazeux).
Les composantes de l’environnement sont:
-les hommes
-l’air
-le sol
-l’eau
-la flore
-la faune
LES DIFFERENTS ASPECTS DE LA GESTION DE L’ENVIRONNEMENT
Aspect technique:
- mettre au point des technologies plus sûres et plus performantes vis à vis de
l’environnement.
o Système de dépollution
 o Système antipollution : Technologie propre

-remise en ordre des ateliers de production


  -modification des procédés de fabrication 
– Utilisation de procédés propres où la nature des procédés de production est
radicalement changée
– minimiser les déchets et rejets générés et les traiter sans risque pour
l’environnement
–  réduire l’impact sur l’environnement des sites de production 
- agir sur les rejets de polluants, c’est donc aussi connaître les dangers
qu’ils peuvent induire 
les pollutions résiduelles doivent être traitées par les technologies les plus
adaptées et leurs impacts doivent être évalués après épuration.  
Aspect juridique:
– Être en conformité avec la réglementation (C’est une
obligation) 
-Maîtriser les coûts 
-Rejets aqueux : Redevance prélèvement + Redevance
pollution + Coûts de traitement
- Rejets atmosphériques : Taxe parafiscale + Coûts de
traitement
-Déchets : Taxes

-Sols pollués : Coûts d’études et de dépollution.


Aspect certification:
Répondre aux attentes du « voisinage » et des
autres parties intéressées 
– mettre en place un Système de Management de
l’Environnement (ISO 14001)

– gagner la confiance des riverains, des clients, des


assureurs, des associations diverses, de l’administration,…
– démontrer un bon niveau de performance
environnementale (faibles impacts, risques maîtrisés)
Être soucieux de l’impact des produits et des façons
de produire sur l’environnement 
– Survie de l’environnement = Survie de l’entreprise
Image/ communication:
- Donner une meilleure image de marque de l’entreprise
à l’extérieure 
-Coopérer et communiquer avec les clients, les
fournisseurs et les pouvoirs publics pour perfectionner
les produits et l’outil de production en minimisant leur
impact sur la santé et l’environnement
- plaquettes d’informations
journée portes ouvertes 
traitement des retours clients
Pour l’entreprise l’environnement est source
de nouvelles opportunités :
– réduction des risques o réduction des charges
- consolidation des positions commerciales
-amélioration des conditions de travail
- motivation du personnel

- la confiance des pouvoirs publics


- meilleur image de marque vis à vis du public
et des riverains.
JE VOUS REMERCIE