Vous êtes sur la page 1sur 24

Réformes dans le

Secteur Agricole: cas


Agence Territoriale
de Développement
Agricole (ATDA)
Plan de présentation
1. INTRODUCTION
2. AMBITION DU PAG
3. Réformes au MAEP
3.1. Création, Tutelle, Siège, couverture
géographique et Organigramme des
ATDA
3.2. Ancrage juridique, fondements
essentiels
3.3 Description mission et attributions
4. Liens fonctionnels ATDA et DDAEP 2
1.Introduction
1- Introduction
Le Bénin a changé de régime par l’alternance opérée au sommet de
l’Etat en avril 2016
Mise en place d’un nouveau régime dont la politique est décrite
dans le Plan d’Actions du Gouvernement (PAG) adopté en
décembre 2016.
De profondes réformes ont dès lors été entamées et ont abouti
entre autres en la définition d’un nouveau cadre institutionnel à
partir de novembre 2016 avec la prise du décret 2016-681 portant
cadre institutionnel de développement du secteur agricole
Ce nouveau cadre institutionnel consacre la dissolution des CARDER
et la naissance de nouvelles structures notamment les ATDA et les
DDAEP.
1.Ambitions PAG
2- Ambitions du PAG

Investir massivement dans le secteur agricole


(produire plus et mieux) pour :

• Productivité  Satisfaire besoins


• Promotion intérieurs
agro-industrie  Impacter davantage
• Compétitivité/ économiquement la sous
–région et le monde
marchés
3.Réformes MAEP
3- Nouvelles Structures
Nouvelle AOF -MAEP
Nouveau Cadre Institutionnel de développement agricole
(séparation fonctions régaliennes des fonctions de
promotion des filières)
 07 Pôles de développement Agricole
 07 Agences Territoriales de Développement Agricole
(ATDA) : Décret statut, recrutement en cours
 12 Directions Départementales de l’Agriculture, de
l’Elevage et de la Pêche (DDAEP) : Arrêté AOF,
nomination CS, CD, description des postes
3.1.Création, tutelle, siège,
couverture
géographique et
organigramme
Création, Tutelle
Par décret n° 2017-101 du 27 février 2017, il
est créé, en République du Bénin, au niveau
de chacun des sept (07) Pôles de
Développement Agricole (PDA), un
établissement public, dénommé «Agence
Territoriale de Développement Agricole
(ATDA)»

ATDA placées sous la tutelle du MAEP. Celle


du Pôle 4 a son siège à la Direction Générale
de l’ex-CARDER Borgou-Alibori à Parakou.
10
Siège et couverture géographique
• Les sièges des ATDA:
• Malanville pour le pôle de
développement Vallée du Niger ;
• Kandi pour le pôle de développement
Alibori Sud – Borgou Nord – 2 KP ;
• Natitingou pour le pôle de
développement Atacora Ouest ;
• Parakou pour le pôle de
développement Borgou Sud – Donga -
Collines ;
• Abomey pour le pôle de
développement Zou - Couffo ;
• Pobè pour le pôle de
développement Plateau ;
• Abomey-Calavi pour le pôle de
développement Ouémé – Atlantique –
Mono 
Couverture géographique ATDA
4
L’ATDA 4 est l’organe de gestion du Pôle de
Développement Agricole du « Borgou-Sud,
de la Donga, des Collines et de la commune
de Djidja dans le Zou ».
Elle intervient dans seize (16) communes
réparties dans quatre (04) départements :
Borgou (5 communes), Donga (4 communes),
Collines (6 communes) et Zou (1 commune).

12
Carte du Pôle 4

13
Organigramme
Directeur
Général

Cellule
Secrétariat Suivi-
de Direction Evaluation

Direction de Direction des Direction du


Direction des
l’Administration Aménagements Renforcement
Programmes
et des Finances et des Infrastructures des Capacités

Cellules Communales

14
3.2. Ancrage juridique,
fondements essentiels
Ancrage juridique

Créée par décret n° 2017-101 du 27 février


2017, l’ATDA est régie par les dispositions de la
loi n°94-009 du 28 juillet 1994 portant création,
organisation et fonctionnement des
établissements publics à caractères social,
culturel et scientifique. Elle est dotée de la
personnalité morale et de l’autonomie
financière.

16
Fondements essentiels
Combinaison approche territoire et approche
filière; homogénéité définie autour anacarde et
coton comme filières locomotives; satisfaction des
besoins en services adaptés et localisation
adéquate des infrastructures et équipements
agricoles. C’est le dimensionnement selon les
réalités agro-écologiques, économiques et les
spéculations dominantes. Filières phares =
anacarde et manioc.
17
3.3. Description
mission et
attributions
Mission des ATDA
• La mission principale de l’Agence est de mettre
en œuvre la politique de promotion des filières
porteuses spécifiques au Pôle de
Développement Agricole sous gestion et
d’initier des actions permettant de s’assurer
que les objectifs du gouvernement en matière
de promotion des filières et de développement
des territoires soient réalisés et produisent des
résultats, effets et impacts visibles
Attributions des ATDA (1/3)
• A ce titre, l'Agence Territoriale de Développement Agricole (ATDA) est
chargée de :
• élaborer, faire valider et conduire avec les acteurs-clés, les plans
opérationnels de développement pour chaque pôle et chaque filière
porteuse et ses chaînes de valeurs ajoutées, aux fins d'amélioration de la
production, de la productivité, de la compétitivité et des revenus des
acteurs ;
• faciliter l’accès des producteurs aux facteurs de production et aux services
de qualité adaptés à travers des mécanismes novateurs d’appui à la mise
en place des intrants spécifiques, des matériels et équipements adaptés ;
• mettre en place ou renforcer les infrastructures agricoles structurantes
indispensables au développement des activités productives et à une
meilleure valorisation des productions ;
• faciliter l’accès des acteurs des filières aux informations et innovations,
ainsi qu’aux conseils agricoles ;
Attributions des ATDA (2/3)
• suivre de façon rapprochée les acteurs dans l’application
effective des innovations introduites ;
• coordonner les projets de développement des filières agricoles
intervenant dans son PDA ;
• mettre en œuvre les actions transversales de promotion des
filières agricoles de son PDA ;
• appuyer le développement des relations de partenariat entre les
acteurs des filières en promotion aux fins de meilleures capacités
locales de production et de transformation agro-industrielle ;
• contribuer au développement d’une intercommunalité plus
bénéfique dans le domaine du développement agricole ;
Attributions des ATDA (3/3)
• coordonner les interventions des acteurs publics et
privés sur les filières agricoles dans le pôle de
développement ;
• appuyer l’organisation et la structuration des acteurs
au sein de son ressort territorial ;
• faciliter l’accès des produits agricoles aux marchés ;
• assurer la prise en compte de la dimension genre
dans toutes les actions de promotion agricole et
rurale ;
• faciliter l’accès des groupes cibles aux financements.
4. Liens fonctionnels
ATDA et DDAEP
Liens fonctionnels

Organisation de la société civile (OSC) et


MAEP (Niveau central)
PTF, Projets, programmes

faitières OP
DDAEP ATDA

Prestataires (ONG, organisations d’acteurs,


entreprises privées)

Acteurs directs des CVA