Vous êtes sur la page 1sur 23

Les évaluations

environnementales et
sociales au Sénégal
Plan de présentation

1. Introduction
2. Rappel de l’objectif de l’EE
3. Instruments juridiques de l’EE
4. Les différents outils d’évaluation environnementale
5. Procédure de l’EIES
6. Le Tri préliminaire ou screening
1 . Introduction
L’environnement est devenu un intérêt constitutionnellement protégé.
Sa prise en compte à l’occasion des décisions publiques et privées est
devenue une obligation depuis l’entrée en vigueur du Code de
l’Environnement (Loi n° 2001-01 du 15 Janvier 2001) et du Décret n°
2001-282 du 12 avril 2001 portant son application.
L’article L48 stipule que « Tout projet de développement ou activité
susceptible de porter atteinte à l’Environnement, de même que les
politiques, les plans, les programmes, les études régionales et
sectorielles devront faire l’objet d’une Evaluation Environnementale » 
2. Rappel de l’objectif de l’EE
Certains Projets et Programmes de développement sont susceptibles
de porter atteinte à l’Environnement.

But de l’EE = Intégration des préoccupations environnementales dès


la phase de conception.
Objectif: Apprécier les conséquences environnementales des actions
prévues, et proposer des mesures qui atténuent les effets négatifs et
optimisent les effets positifs.
3. Instruments juridiques de l’EE
 La constitution du Sénégal
 Le Code de l’Environnement;
 Circulaire N°009/PM/SGG/SP du 30 juillet 2001 concernant
l’application des dispositions du Code de l’Environnement
relatives aux études d’impact sur l’Environnement
 Circulaire N°0001/PM/SP du 22 mai 2007 relative à l’application
des dispositions du Code de l’Environnement
 Arrêté N°009468 du 28 novembre 2001 portant réglementation de
la participation du public à l’étude d’impacts sur l’environnement ;
(suite)
• Arrêté N° 009469 du 28 novembre 2001 portant
organisation et fonctionnement du comité technique ;

• Arrêté N°009470 du 28 novembre 2001 fixant les conditions


de délivrance de l’agrément pour l’exercice des activités
relatives aux études d’impacts sur l’environnement ;

• Arrêté N° 009471 du 28 novembre 2001 portant contenu des


termes de références des études d’impacts
(fin)
 Arrêté N° 009472 du 28 novembre 2001 portant contenu
du rapport de l’étude d’impacts sur l’environnement.
 La nomenclature des ICPE
 La norme NS 05-062 (de rejets atmosphériques)
 La norme NS05-061 (de rejets des eaux usées)
 Les guides référentiels sectoriels d’étude d’impact
environnemental (24 secteurs)
 Etude de danger
4. Les différents outils de l’évaluation environnementale
• L'étude d'impact approfondie est la procédure qui permet
d'examiner les impacts, tant bénéfiques que néfastes, qu'un projet de
développement envisagé aura sur l'environnement et de s'assurer que
ses conséquences sont dûment prises en compte dans la conception du
projet ou programme.

• L'évaluation environnementale stratégique vise à évaluer les


conséquences environnementaux des décisions prises dans les
politiques, plans et programmes et leurs alternatives, les études
régionales et sectorielles.
 L’Analyse Initiale Environnementale:

Elle est prévue pour les projets qui ont potentiellement des
impacts limités sur l’environnement, généralement
localisés et pouvant être atténués par de simples mesures.
Ces projets sont généralement de faibles envergure.

NB: Les projets soumis à une AEI figurent sur l’Annexe II du


Code de l’Environnement
 L’Audit Environnemental:
(ou Audit de mise en conformité environnementale)
C’est un outil de vérification de la conformité Environnementale vis-
à-vis de la réglementation nationale ou internationale applicable à
toute activité et/ou exploitation en cours. Il vise l’évaluation en
matière d’environnement, mais également d’hygiène et de sécurité, de
l’organisation, du matériel et du fonctionnement dans le but de
sauvegarder l’Environnement.
L’audit environnemental est une exigence pour les installations
classées autorisées avant le Code de l’Environnement de 2001 ou
n’ayant pas respecté la procédure d’évaluation environnementale telle
que prévue par ledit code. Il peut aussi être demandé par l’autorité
compétente, au besoin.
Schématisation de la procédure EES, EIE, AE et leur relation
avec la hiérarchie du développement des programmes et projets

E
ES

E.I.A
ou
A.E.I

Audit env.
5. Procédure de l’EE
La procédure de l’Evaluation Environnementale comporte
plusieurs étapes en fonction de la nature de l’EE:
L’EIA, l’AEI, l’EES et l’Audit Environnemental
Cas de l’Etude d’impact approfondie:
5-1 Avis de projet et Elaboration de Termes de Termes de
Référence (TDR).
Une fois les TDR de l’étude validés ou produits par la
Direction de l’Environnement et des Etablissements
Classés(DEEC), l’étude est menée et réalisée par un bureau
d’études agréé par le Ministère en charge de l’Environnement
5-2. Etablissement d'un rapport d’EIE identifiant les effets
probables sur l'environnement lors de la mise en œuvre du
projet et de ses alternatives raisonnables;

(NB : En cas d’incidences transfrontières


possibles, consultation des Etats membres
susceptibles d’être concernés)

5-3.Dépôt rapport provisoire de l’EIA par le promoteur auprès


de la DEEC qui assure le secrétariat du Comité Technique ;
5-4. Examen du rapport par le Comité Technique en présence du
Promoteur du projet et du consultant et commentaires,
observations, remarques, recommandations, transmis au
promoteur;

5-5. Tenue d’une audience publique, cadre réglementaire


réservé aux populations concernées, en langue locale pour
information, sensibilisation et recueil d’avis;

5-6. Dépôt du rapport final avec intégration des avis, des


observations, recommandations etc. du CT et de l’AP et
préparation, en conséquence d’un avis par le Comité au
Ministre chargé de l’environnement pour décision ;
5-7. Décision du Ministre de l’Environnement :

 Acceptation : un certificat de conformité (arrêté) est alors


délivré dans un délai de deux semaines au maximum à
compter de la date de réception du rapport d’EIE révisé ou
final
 (Demande complément d’information; le cas échéant, la
décision intervient au plus tard dans un délai d’un mois à
compter de la réception du rapport final)
 Refus motivé
 Dans tous les cas, un avis de notification de la décision du
Ministère de l’environnement est transmis au promoteur.
6. le tri préliminaire ou screening

Le tri préliminaire ou étude préalable est le premier stade du


processus d’ÉE.
C’est la phase du processus au cours de laquelle on détermine la
nécessité d’une EIE et, le cas échéant, l’envergure qu’elle devra
prendre.
Quand et où faire le tri préliminaire?

Le screening doit être réalisé à l’entame du processus de

planification du microprojet, dès après son identification.


6-1 Importance du screening
Le tri préliminaire ou screening est un processus nécessaire de sélection et
d’évaluation des microprojets pour gérer les aspects environnementaux et
sociaux liés à leur mise en œuvre.

L’ampleur des mesures environnementales et sociales requises pour les

activités dépendra des résultats du processus de sélection.

Le processus permet de déterminer les activités susceptibles d’avoir des

impacts négatifs aussi au niveau environnemental que social, et d’orienter la

décision par rapport au travail environnemental à faire.


6.2 Administration du screening

Remplissage du formulaire de screening


 Le remplissage du formulaire comporte les volets suivants :
(A) la brève description du microprojet ; (B) l’identification des
impacts environnementaux et sociaux ; (C) Mesures
d’atténuation et (D) la classification du microprojet.
 Le formulaire ainsi rempli permet de recueillir au niveau local
des informations pour que les impacts environnementaux et
sociaux et les mesures d’atténuation y relatives, soient
identifiés
Présentation de la fiche screening

Document
Microsoft Word
Cas pratique: exemple de fiche renseignée

Document
Microsoft Word
L’ensemble des mesures identifiées sera présenté sous forme de
clauses environnementales à insérer dans les DAO, de manière à
aider les personnes en charge de la rédaction de DAO ou de
marchés d’exécution des travaux de les intégrer dans ces
documents (Soumissions, Cahiers des prescriptions spéciales ou
cahiers des prescriptions techniques, cahiers de charges) pour
optimiser la protection de l’environnement.
6-2 Les différentes étapes du tri préliminaire dans le cadre du PACASEN
Etapes Prescription /Procédure Acteurs chargés de la mise en Acteurs chargé du suivi
oeuvre
1. Tri préliminaire du - Partage et vulgarisation du
microprojet (screening) formulaire et des matrices CRSE DREEC
sur les impacts et
atténuations (formation)
- Remplissage du formulaire
2. Détermination des - Catégorisation des
catégories microprojets
environnementales - Identification du travail CRSE DREEC
environnemental approprié,
sur la base des résultats du
formulaire
2.1 Approbation de la - examen du formulaire et
sélection vérification des mesures CRSE DREEC
d’atténuation à prendre -
validation
2.2 Classification du - complément du formulaire
microprojet et Détermination (partie D sur la CRSE DREEC
du travail environnemental classification)
3. Application de simples - Exploitation et application - Commune à travers la
mesures de mitigation si EIE de la table des mesures Commission environnement DREEC
non nécessaire - Entreprises
4. Exécution du travail environnemental (EIE si nécessaire)
Je vous remercie de votre
aimable attention !

Vous aimerez peut-être aussi