Vous êtes sur la page 1sur 17

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

Mise en œuvre des nouveaux programmes d'histoire en 6 ème

Les débuts du Judaïsme

Un thème existant mais revisité de fond en comble

Un thème existant mais revisité de fond en comble Environ 10% du temps consacré à l'histoire
Un thème existant mais revisité de fond en comble Environ 10% du temps consacré à l'histoire
Environ 10% du temps consacré à l'histoire soit environ 4h (évaluation comprise) Luc-Olivier Rousseau – Académie
Environ 10% du temps
consacré à l'histoire soit
environ 4h
(évaluation comprise)
Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

Une articulation entre connaissances, démarches et capacités

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009 Une articulation entre connaissances, démarches et capacités
Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009 Une articulation entre connaissances, démarches et capacités

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

En classe

Chaque élève doit alors écrire pour mettre en forme tout ce qui a été abordé durant la séance. La consigne est :

Raconte pourquoi les Hébreux du royaume de Juda décident de mettre par écrit leurs traditions à partir du VIIIème siècle av. J.-C.

Il convient de bien insister à l'oral (voire au tableau) sur les liens avec le français : poser une situation initiale (un peuple menacé), faire intervenir un ou plusieurs éléments modificateurs (Josias et l'écrit comme outil fédérateur d'une idée nationale) et aboutir à une situation finale (un peuple exilé mais qui parvient à rester uni).

C'est à ce moment que le professeur explique que les Hébreux sans terre s'appellent désormais les Juifs (Cf. decret de Cyrus en -539)

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

Une articulation entre connaissances, démarches et capacités

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009 Une articulation entre connaissances, démarches et capacités
Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009 Une articulation entre connaissances, démarches et capacités

Travail préparatoire donné à la maison

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009
Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

En classe

L'Activité donnée à la maison est corrigée et sert de point de départ pour montrer que la vie des Hébreux est régie par des règles à la fois religieuses et sociales. L'objectif est simple : essayer de dessiner les principaux contours de la religion juive.

Les élèves sont donc confrontés à un document qui va compléter les précédents tout en introduisant la notion de contrat.

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009
Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

En classe

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009 En classe Les élèves visionnent enfin un

Les élèves visionnent enfin un extrait de film (environ 7 min) (qui sera assimilé ici au récit qu'aurait pu faire le professeur) avec une seule question : Quelles croyances juives ne sont pas évoquées dans cet épisode biblique ?

Évidemment, elles sont toutes présentes. L'erreur potentielle de tel ou tel élève est une occasion de revenir sur le début de la séance et d'ancrer ce qui a été vu.

Le récit biblique est aussi fourni aux élèves sous forme de texte mais sans être immédiatement exploité. Il leur sera en revanche utile au moment des révisions.

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

En classe

Chaque élève doit alors écrire pour mettre en forme tout ce qui a été abordé durant la séance. La consigne est :

Raconte les principales croyances du judaïsme en montrant qu'elles sont comme une alliance (un contrat) entre Yahvé et les Hébreux.

Il convient de bien insister sur la nécessité de construire leur récit en 2 temps distincts pour matérialiser l'idée de contrat : le judaïsme implique le respect des règles de Yahvé qui en échange fait des promesses aux Hébreux.

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

Une articulation entre connaissances, démarches et capacités

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009 Une articulation entre connaissances, démarches et capacités
Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009 Une articulation entre connaissances, démarches et capacités

Travail préparatoire donné à la maison

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009
Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

En classe

La correction du travail donné à la maison permet de constater que les Juifs ne sont pas seulement présents en Judée, qu'ils considèrent comme leur terre promise (rappel du cours précédent) mais qu'ils se sont aussi déplacés sur une grande partie du pourtour méditerranéen. Il convient d'expliquer pourquoi ce phénomène s'amplifie.

La correction est l'occasion de montrer l'importance que vont prendre d'autres bâtiments (évoqués dans le doc.
La correction est l'occasion de montrer l'importance que vont prendre d'autres bâtiments
(évoqués dans le doc. 12) pour les Juifs après la destruction du Temple : les synagogues
Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009 Si la dispersion s'accélère, cela signifie que

Si la dispersion s'accélère, cela signifie que les

Juifs

doivent

s'organiser pour

faire

face

à

cette

nouvelle

configuration.

Le professeur doit évidemment bien indiquer que le document n'est qu'un exemple de représentation au fil de 2000 ans d'histoire, qu'il correspond à une période donnée, mais qu'au-delà des aspects qui ont évolué (tenue vestimentaire par exemple), c'est un mode de fonctionnement qu'il met en évidence.

Luc-Olivier Rousseau – Académie de Créteil – Mars 2009

En classe

Chaque élève doit alors écrire pour mettre en forme tout ce qui a été abordé durant la séance. La consigne est :

Raconte et explique ce qu'est la diaspora juive : son étendue géographique, les événements qui la renforcent, et l'adaptation de la religion juive à cette situation nouvelle.

Il convient de bien insister

à

l'oral

(voire au tableau)

sur

les

liens avec

le

français : poser une situation initiale (un peuple qui a déjà commencé à migrer avant J.-C.), faire intervenir un ou plusieurs éléments modificateurs (Titus et/ou Hadrien matent les révoltes) et aboutir à une situation finale (une dispersion accrue, bien qu'il reste des Juifs en Judée, et la nécessité de réorganiser la religion pour maintenir une certaine unité).