Vous êtes sur la page 1sur 16

GESTION des CUMS sous Automotive

exchange
Jimmy GELICAN
Automotive Training, March 26, 2019

Copyright © 2012. Infor. All Rights Reserved. www.infor.com 1


Qu’est ce que les CUMS ?
• Les CUMS (« Cumulatives quantities ») sont un moyen d'identifier la quantité
de produit que les fournisseurs doivent expédier à leurs clients. Les CUMS ne
sont donc utilisés que dans le cadre de besoins fermes (ex : message EDI
830).
• Les clients s'attendent à ce que le fournisseur réconcilie les CUMS à la
réception de chaque version EDI.
• L'identification et le lancement du processus de résolution des écarts
cumulés incombent au fournisseur.
• Le cycle de vie des CUMS commence naturellement à 0 lors de l'émission
d'un nouveau bon de commande.
Qu’est ce que les CUMS ?
Lorsque les besoins sont référencés (ex: RAN, KANBAN), les CUMS ne sont pas
utilisés : on comparant les besoins référencés reçus vs les besoins référencés émis
pour ajuster le besoin client. En cas de besoin non référencé, on doit calculer la
quantité en transit. Il existe deux méthodes de calcul de quantités en transit :

Méthode 1 :
Le calcul des quantités en transit est basé sur les quantités reçues. La quantité en
transit = quantités cumulées expédiées moins les quantités cumulées des commandes
reçues.
La dernière quantité reçue sera indiquée dans chaque commande reçue. Chaque
commande reçue sera accumulée pour fournir un état des CUMS. Celui ci devra
inclure la dernière quantité reçue, la date de réception dans l’inventaire du client et le
numéro du bordereau d’emballage du fournisseur reçu par l’usine de fabrication du
client.
Qu’est ce que les CUMS ?
Methode 2 :
• Le calcul de la quantité en transit est basé sur le dernier bon de livraison
confirmé. Dans ce cas, le cumul des expéditions jusqu’à ce dernier bon de
livraison reçu est utilisé pour calculer la quantité en transit. Les quantités
expédiées après le dernier bon de livraison confirmé forment donc la quantité
en transit.
Les CUMS dans AE : calcul du COMBINED
PLAN
• Les CUMS sont gérés au niveau du release management dans Automotive
Exchange (AE). Les règles de gestion des CUMS sont donc paramétrés au
niveau de SRM, et sont exécutées lors de la création du plan combiné.

• Rappel sur le plan combiné : Un plan combiné est généré pour calculer les
nouveaux besoins d'un certain type de message et les besoins existants des
autres types de message. Par exemple : Les besoins d'un nouveau plan
d'expédition se trouvent dans la période d'un calendrier de planification
existant. Le résultat de cette étape est un plan ayant l'état Combiné.
exemple 1: 2 Levels of Demand
Automotive Exchange Automotive Exchange LN
TFS SRM

Sales Sales
Planning Planning
Release: Schedule:
4905
DELFOR
Schedule
(Load)
Schedule
(Sync) Material Material
DELINS
830 Release Release

Combined
Plan

Sales Sales
Shipment Shipment
Release: Schedule:
4915 Schedule
(Load)
Schedule
(Sync) Shipping Shipping
Schedule Schedule
exemple 2: Pick-up Sheet
Automotive Exchange Automotive Exchange LN
TFS SRM

Sales Sales
Planning Planning
DELFOR Schedule Schedule
Release: Schedule:
(Load) (Sync) Material Material
Release Release
Combined
Plan

Sales Sales
Shipment Shipment
DELJIT Release: Schedule:
Schedule Schedule
PUS Pick-up Pick-up
(Load) (Sync)
Sheet Sheet
La generation du plan combiné
1 2 3 4
1 3 4
Import BOD Validate plan Process plan Publish plan

3.1 3.2 3.3 3.4 3.5


3.1 3.2 3.3 3.4 3.5
Prepares the new Match with last
Evaluate Quantity Check Approval Create Combined
single plan with current plan of same
in transit -> CUM settings -> Manual plan -> Message
date range rules -> type -> Requirement
Adjustment Rules Approval Rules Processing Rules
Data Range Rules Consolidation Rules

3.6
3.6
Net quantity
calculation
(quantity in transit)
Regles d’ajustement des CUMS
• Une règle d'ajustement de CUM configure le mode de gestion des quantités cumulées, quantités
expédiées et quantités reçues, des appels de livraison reçus. Elle détermine le mode de calcul de la
quantité en transit, et spécifie les clés de référence des besoins référencés.
Les options de configuration principales sont les suivantes :
• Le calcul des quantités en transit est basé sur les quantités reçues. Quantité en transit = quantités
cumulées expédiées moins les quantités cumulées des commandes recues.
• Le calcul de la quantité en transit est basé sur le dernier bon de livraison confirmé. Dans ce cas, ces
expéditions sont utilisées pour calculer la quantité en transit. Les quantités expédiées après le dernier
bon de livraison confirmé sont additionnées à la quantité en transit.
• Le calcul est basé sur les expéditions au cours de l'horizon de planification du nouveau plan individuel.
• Les paramètres d'ajustement de CUM s'appliquent aux plans non référencés. Les appels non référencés
ne réclament pas de calcul de la quantité en transit. Pour les plans référencés, une combinaison de
champs clés de référence est utilisée pour déterminer les quantités expédiées et réduire les besoins.
• Remarque: il est possible de modifier un plan manuellement. On peut donc réinitialiser les numéros de
CUM relatifs des plans du client et ajuster les quantités cumulées au besoin. Après la soumission des
données, une nouvelle révision du plan est créée et le journal des CUM est mis à jour.
Règle d’ajustement des CUMS :
exemple
• Le statut à jour des CUMS émis, de la valeur cumulée reçue et de la quantité en transit est toujours affiché
dans l'onglet Plan combiné. Dans les onglets Shipment Schedule et Planning Schedule , les mêmes champs font
partie du groupe de champs CUM Information et affichent la situation des CUM au moment de l'importation
de l'ordre de lancement du dernier single plan qui modifie les CUM. (ex: import de commande 830)
• CUM DIFFERENCE (= qté en transit) : C’est la différence de CUM qui se produit dans la période entre
l'exécution de la planification et l'envoi d'un nouvel ordre de lancement. Pendant cette période, les autres
entrées de marchandises enregistrées par le client ne sont pas reflétées dans la situation actuelle de ses
besoins. Par conséquent, la différence de CUM doit être soustraite des besoins effectifs pour éviter que ces
quantités ne soient renvoyées au client. Le dernier bon de livraison confirmé correspond à la dernière
quantité de marchandises reçue par le client. La valeur cumulée reçue correspond à la quantité cumulée de
marchandises reçue par le client au moment où la commande validée est envoyée.
• Example: CUM commandée 2200. CUM recue 1800. CUM emis 2000.
• Qté expediée-qté reçue=200
• Il y a donc 200 unites en transit de notre point de vue, mais qui sont invisibles pour le client. Nous
devons donc soustraire 200 a l’expression du besoin client lors de la géneration de notre plan
combiné.
• Remarque : Après le calcul de la quantité en transit sans erreur, le plan individuel a l'état de
traitement Quantité en transit calculée. En cas d'échec du processus de calcul, le plan individuel a
l'état Echec.
Annexe
Le statut à jour du CUM actuel des livraisons, le CUM actuel des réceptions et la quantité en transit apparaît toujours sous l'onglet Plan combiné. Ces champs représentent le dernier état de CUM des plans actuels. Sous
les onglets Plan d'expédition et Calendrier de planification, les mêmes champs font partie de l'ensemble de champs Propriétés des CUM mais avec des significations différentes. Ils représentent la situation du CUM au
moment de l'importation d'appel de livraison du dernier plan qui modifie les CUM.

L'ensemble de champs Propriétés des CUM affiche les informations suivantes :

•CUM total des réceptions : la quantité cumulée totale des marchandises reçues et confirmées par le client. La quantité cumulée totale des réceptions est basée sur la durée du contrat, par exemple plusieurs années.
•CUM actuel des réceptions : la quantité cumulée actuelle des marchandises reçues et confirmées par le client. La quantité cumulée actuelle des réceptions est basée sur la date de la dernière mise à zéro du CUM.
•CUM total des livraisons : la quantité cumulée totale de marchandises expédiées par le fournisseur. La quantité cumulée totale des livraisons est basée sur la durée du contrat, par exemple plusieurs années.
•CUM actuel des livraisons : la quantité cumulée actuelle de marchandises expédiées par le fournisseur. La quantité cumulée actuelle des livraisons est basée sur la date de la dernière mise à zéro du CUM.
•CUM total des livraisons du LSP : la quantité totale actuelle des marchandises en consignation expédiées vers un stock d'un fournisseur de services logistiques externe. Voir CUM actuel des livraisons du LSP. Ce
champ apparaît uniquement si le traitement de PSL est actif pour la ligne de contrat.
•CUM actuel des livraisons du LSP : la quantité cumulée actuelle des marchandises en consignation expédiées vers un stock d'un fournisseur de services logistiques externe. Les CUM en consignation sont utilisés pour
calculer la quantité exacte de marchandises en transit si le fournisseur de services logistiques externe et le client sont distants l'un de l'autre. Le client n'est pas encore informé sur la quantité de marchandises expédiées au
LSP externe ni sur la réception des marchandises. Par conséquent, les CUM des expéditions augmentent quand les marchandises sont expédiées du magasin avancé fournisseur au client. Sales Order Release
Management gère un message de consommation de stock confirmée. Pour vérifier les consommations d'inventaire, cliquez sur Afficher les expéditions dans les vues détaillées des pages Afficher les plans, Gérer les
calendriers de planification, ou Gérer les plans d'expédition. Ce champ apparaît uniquement si le traitement de PSL est actif pour la ligne de contrat.
•Date de dernière réception : date de la dernière réception de marchandises par le client.
•Dernière quantité reçue : la quantité de la dernière réception de mrchandises chez le client.
•Dernier n° de bon de livraison : le dernier bon de livraison confirmé par le client.
•Date de la dernière expédition : la date d'expédition confirmée par le client.
•Quantité de la dernière expédition : la quantité du dernier bon de livraison confirmé par le client.
•Quantité en transit : la quantité en transit calculée.
•Différence de CUM : la différence de CUM au cours de la période entre le calcul MRP et l'envoi d'un nouvel appel de livraison. Pendant cette période, les besoins actuels du client ne reflètent pas les réceptions de
marchandises supplémentaires comptabilisées. Par conséquent, la différence de CUM doit être déduite des besoins effectifs pour éviter que ces quantités soient expédiées une nouvelle fois au client. Le dernier bon de
livraison confirmé représente la dernière quantité de marchandises reçue par le client. Le CUM actuel des réceptions est la quantité cumulée des marchandises reçues par le client au moment de l'envoi de l'appel de
livraison. Par exemple :
Les trois premières lignes avec les quantités 80, 90 et 100 sont expédiées au client. Le CUM actuel expédié est : 80 + 90 + 100 = 270.
Le calcul MRP du client est exécuté le 2 janvier 2011.
Les deux premiers besoins de 80 et de 90 unités sont reçus par le client. Le calcul MRP a été effectué avant la réception des marchandises de la deuxième ligne portant sur 90 unités. Par conséquent, la deuxième ligne est
envoyée au fournisseur avec une différence de CUM de 90 et une quantité cumulée actuelle des réceptions s'élevant à 170 = 80 + 90.
La quantité en transit résultante est 100 = 270 - 170. La quantité en transit (100) et la différence de cumul (90) sont déduites des besoins effectifs pour éviter que ces lignes soient expédiées une deuxième fois.
•Date de mise à zéro du CUM : la date de mise à zéro des quantités cumulées.
•CUM à la date de mise à zéro : la quantité cumulée totale à la date de mise à zéro du CUM.

Vous aimerez peut-être aussi