Vous êtes sur la page 1sur 8

Les Redresseurs

La différence entre redressement commandé


et non commandé
• Les redresseurs sont des convertisseurs statiques de puissance qui
transforme une source d’une tension sinusoïdale vers continue pour
alimenté des charges qui nécessitent une tension et courant les plus
continues possible.
• Les redresseurs non commandés sont réalisés à l’aide des diodes, et sont
utilisés lorsque la tension de sortie n’a pas d’être ajustée, mais par contre
les redresseurs commandés sont réalisés à l’aide des thyristors seulement
ou la combinaison des thyristors et des diodes, ses avantages par apport
au non commandé sont représentés à la tension de sortie peut être
variable, et sont utilisés en forte puissance.
Les méthodes de commande des thyristors:
• il y a plusieurs méthodes de commande qui s’appel « les techniques des
commandes verticales des thyristors »
• Il y a trois commandes qui sont :
-la commande verticale linéaire.
-la commande verticale type « arc-Cosinus »
-la commande verticale linéaire à base du circuit intégré TCA 785 ou TCA 780.
• Ce type de méthode conduit à une variation de l’angle assurée par l’intermédiaire
de la tensions Uc. Cette tension peut être asservie dans le cas d’une boucle de
régulation qui insère, en série aves Uc, une tension image de la grandeur de
sortie, la chaîne de correction corrige en effet toutes les perturbations de chaîne-
directe.
La commande verticale linéaire:
• Le
  déphasage linéaire est obtenu par la superposition de deux tension. La
première qui sert de référence Uréf a la forme de dent de scie, la seconde est de
commande du déphaseur Uc. Cette méthode permet la variation linéaire de
l’angle d’amorçage en fonction de la tension de commande Uc.

Avec :
• : l’angle de retard à l’amorçage du thyristor.
• Uc : tension de commande.
• K : gain linéaire. Positif.
La commande verticale type « arc-cosinus »:
•  Cette méthode consiste à comparer une tension alternative et une
tension continue au moment où l’écart change de signe, une
impulsion apparait.
• Le déphasage de l’impulsion peut être réglé par le changement de la
tension de commande. Dans cette méthode on distingue , la
commande verticale linéaire et la commande verticale type « arc-
cosinus ».
• Le déphasage « arc-cosinus » est obtenu par la superposition d’une
tension de référence cosinusoïdale et d’une tension de commande
Uc.

• : l’angle de retard à l’amorçage.


• K : est un gain Positif.
La commande verticale linéaire à base du
circuit intégré TCA 785:
• Cette méthode est arrive a avoir le même but que les deux autres méthodes mais
c’est a base d’une circuit intégré TCA 785 .c’est une circuit intégré de découpage
de phase est destiné à la commande des thyristors, et les transistors. Les
impulsions peuvent être déphasées entre 0° et 180°.Le signale de synchronisation
est obtenu à travers une résistance de forte valeur reliée à la haute
tension(broche 5),un détecteur de tension nulle mesure les passages à 0v et
commande le registre de synchronisation.
• Ce registre commande un générateur de rampe dont le condensateur C10 est
chargé par un courant constant déterminé par R9. Si la tension de rampe v10
dépasse la tension de commande v11(réglage de l’angle de déclenchement) , un
signale est transmis à la logique qui génère les impulsions.
Merci