Vous êtes sur la page 1sur 42

EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS

PLAN
I:GENERALITES
II:EPIDEMIOLOGIE DESCRIPTIVE
1.Sources d’information
2.des tumeurs
III:EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE
1.Facteurs de risque
2.Enquêtes Epidémiologiques
IV:EPIDEMIOLOGIE INTERVENTIONNELLE
1.Prévention Primaire
2.Prévention secondaire -Dépistage
EPIDEMIOLOGIE DES CANCERS
RAPPELS
Définition
Epidémiologie

 Science des grandes endémies: maladies


contagieuses

 Dénombre et étudie les interactions entre la


population et les nombreux facteurs exogènes et
endogènes
I.GENERALITES

I.1.Définition
 L’épidémiologie des cancers est la science qui
étudie la distribution des cancers, leur répartition
géographique, leur histoire naturelle,les facteurs
qui contrôlent leur fréquence et leur prévention.
 Principe de recherche expérimentale:
 Observation-Hypothèse-Vérification
 Etapes: Descriptive-Analytique-Interventionnelle
I.GENERALITES

• Epidémiologie descriptive
• Fréquence
• Distribution géographique
• Catégories des sujets atteints
• Evolution naturelle
• Epidémiologie analytique
• Facteurs de survenue des cancers
• Epidémiologie interventionnelle
• Dépistage et prévention
II.EPIDEMIOLOGIE DESCRIPTIVE

II.1.Moyens d’étude
 Registres hospitaliers
Données hospitalières
 Registres des tumeurs
Données sur la population
 Enquêtes transversales
Données sur une partie de la population
II.EPIDEMIOLOGIE DESCRIPTIVE

II.2.Sources d’information
• Services spécialisés
Bonne source pour les tumeurs d’organe de la
spécialité, mais biais de sélection
• Services de médecine légale
Précision maximale, mais l’autopsie n’est
systématique dans tous les pays
• Centres anticancéreux
Prévalence élevée du fait de la disponibilité des
moyens thérapeutiques
II.EPIDEMIOLOGIE DESCRIPTIVE

 Laboratoires
Source très précise pour leucémies et autres
tumeurs sanguines, biais de sélection
Premiers registres dans beaucoup de pays
africains
 Registres de décès de l’hôpital
Information médicale insuffisante
 Compagnies d’assurance
Population limitée aux assurés seulement
II.EPIDEMIOLOGIE DESCRIPTIVE

II.3.Registres hospitaliers
• Statistiques hospitalières
• Prévalence hospitalière
• Procédures de diagnostic et thérapeutiques
• Suivi des patients
• Evaluation des traitements
• Etudes des coûts de traitement
• Procédures de certification hospitalière
II.EPIDEMIOLOGIE DESCRIPTIVE

II.4.Registre population ou registre des tumeurs


• Enregistrement continu et exhaustif de tous
les cancers colligés dans une zone
géographique donnée
– Détermination d’indicateurs
 morbidité
 mortalité
II.EPIDEMIOLOGIE DESCRIPTIVE

• Indicateurs de morbidité
• Incidence
– Nombre de nouveaux cas pendant une période donnée/effectif
de la population étudiée
• Prévalence
– Nombre de cas présents pendant une période donnée/effectif
de la population étudiée
• Indicateurs de mortalité
• Mortalité
– Nombre de décès enregistrés pendant une période
donnée/effectif de la population étudiée
II.EPIDEMIOLOGIE DESCRIPTIVE

Indices en fonction de différents facteurs


-Age: par tranches d’âge
Standardisation par âge: population de
référence
-Sexe
-Race
-Milieu socio-professionnel
III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE

III.1.Facteur de risque
• Agent chimique, physique ou biologique
capable, sous certaines conditions
d’exposition d’augmenter ou de diminuer le
nombre de cancer au sein d’une population.
• Connaissance d’un facteur de risque varie d’un
cancer à un autre
• Facteurs de risque identifiés par enquêtes
III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE

III.2.Enquête expérimentale
• Contrôle du facteur: application d’une dose

• Application : monde animal ou végétal


• Détermination: relation cause effet
• Problèmes éthiques chez l’homme
III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE

III.3.Enquête non expérimentale


• Non contrôle du facteur d’exposition
• Description des effets observés
• Cohorte: exposés –non exposés
• Cas témoin: malades et témoins non malades
• Transversale: Photographie situationnelle
III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE
Enquête de Cohorte
Exposition Maladie Incidence

oui non

Exposés a b Ie=a/a+b

Non Exposés c d Ine=c/c+d


III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE

III.4.Indices dans une enquête de cohorte


• Taux d’incidence ou risque de survenue de la
maladie
• Différence de risque entre exposés et non exposés:
Ie-Ine
• Risque relatif: rapport Ie/Ine
• Ratio de risque ou rapport de risque = RR
RR=Ie/Ine
RR=1 pas de relation entre exposition et maladie
RR> 1 excès de risque chez les exposés
RR<1 risque moindre facteur protecteur
III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE

III.4.Enquête de cohorte
• Avantages
– Calcul des risques relatifs
– Cibles: plusieurs maladies
– Etude de la séquence exposition-maladie
– Peu de biais de sélection
– Peu de biais de mémorisation
III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE

III.4.Enquête de cohorte
• Inconvénients
– Non adaptée aux maladies rares
– Existence de plusieurs expositions
– Coût élevé
– Longue période de latence
– Effectifs élevés
– Beaucoup de perdus de vue
– Problème éthique
III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE

III.5.Enquête Cas-Témoins
• Comparer la fréquence d’exposition au facteur
parmi un groupe de malades et parmi un
groupe de sujets non-malades choisis comme
témoins.
• Si la maladie est liée à l’exposition on doit
observer un pourcentage d’exposition plus
élevé chez les cas que chez les témoins.
III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE
Exposition Cas Témoins

Exposés a b

Non - exposés c d

Exp cas =a/a+c Exp témoins =b/b+d


III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE

III.5.Enquête cas-témoin

• Fréquence d’exposition
– Chez les cas = a/a+c
– Chez les témoins = b/b+d
– Test du khi deux compare les deux fréquences

• Cotes d’exposition
– Chez les cas = a/c
– Chez les témoins = b/d
– Rapport des cotes ou odds ratio OR= ad/bc
III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE

III.5.Enquête cas-témoins
• Odds Ratio = 1
– Pas de différence d’exposition entre les cas et les
témoins
• Odds Ratio > 1
– fréquence d’exposition sup chez les que chez les
témoins : facteur de risque
• Odds Ratio < 1
– fréquence d’exposition plus faible chez les cas que
chez les témoins : facteur protecteur
III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE

III.5.Enquête cas -témoins

• Avantages
– Etude des maladies rares
– Apprécie plusieurs facteurs de risque
– Coût d’étude faible
– Exécution rapide
– Taille de l’échantillon modérée
III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE

III.5.Enquête cas -témoins


• Inconvénients
– Non adaptée aux cas rares
– Mauvaise appréciation de plusieurs maladies
– Pas d’étude de la séquence temporelle exposition-
maladie
– Pas de calcul du taux d’incidence
– Biais de mémorisation et de sélection
III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE

III.6.Enquête transversale
• Les facteurs de risque sont recueillis en même
temps que l’information sur le statut vis-à-vis
de la maladie
• Ne mesure pas un risque de survenue de la
maladie
• Photographie situationnelle
III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE
Facteur étudié Cas Sains Prévalence Rapport de
Prévalence

Exposés a b P expo Pe/Pne


a/a+b

Non exposés c d P n expo


c/c+d
III.EPIDEMIOLOGIE ANALYTIQUE

III.Enquête étiologique
• Biais
– De sélection
– D’information
– De confusion

• Analyses statistiques multivariées


– Minimise les biais
IV.EPIDEMIOLOGIE INTERVENTIONNELLE

IV.1.Buts
Prévenir la survenue du cancer en identifiant le
facteur de risque à l’origine de la lésion
Dépister les lésions précancéreuses susceptibles
d’évoluer vers un cancer en proposant des
tests de dépistage
Faire un diagnostic précoce des cancers
asymptomatiques
IV.EPIDEMIOLOGIE INTERVENTIONNELLE

IV.2.Prévention primaire
Définition:
Consiste à supprimer les facteurs de risque associés
à chaque cancer et à en protéger les personnes
exposées.
But:
Diminuer l’incidence des cancers en évitant que se
constituent les conditions favorables à l’éclosion
et au développement de la maladie cancéreuse
IV.EPIDEMIOLOGIE INTERVENTIONNELLE

IV.2.Prévention primaire
Moyens
Suppression des facteurs de risque
-Origine infectieuse: HPV, Virus hépatite, EBV,
Hélicobacter Pylori
-Alcool tabac
-Facteurs alimentaires: corps gras
-Origine professionnelle: amiante
-Facteurs génétiques et constitutionnels: BRCA1, BRCA2
IV.EPIDEMIOLOGIE INTERVENTIONNELLE

IV.3.Prévention secondaire ou dépistage


• Définition
• Mise en évidence des lésions cancéreuses
asymptomatiques
• Correspond au diagnostic précoce dans certains
cancers
• But: Diminuer la mortalité à long terme en
augmentant le nombre de guérisons jusqu’à
l’éradication théorique de la maladie
IV.EPIDEMIOLOGIE INTERVENTIONNELLE

• Dépistage individuel
– Initiative : patient ou praticien
• Dépistage de masse
– Initiative : pouvoirs publics
– De masse
– Organisé
– Centralisé
IV.EPIDEMIOLOGIE INTERVENTIONNELLE

IV.4.Critères d’un Dépistage de Masse Organisé


• Relatifs à la maladie
– Problème de santé publique
– Stade latent reconnaissable pour cette maladie
– Histoire naturelle de la maladie bien connue
– Population à risque bien connue
– Traitement adéquat disponible et accessible
IV.EPIDEMIOLOGIE INTERVENTIONNELLE

IV.4.Critères d’un DMO


• Relatifs au test de dépistage
– Simple bien accepté
– Dénué de risque
– Une bonne sensibilité
– Une bonne spécificité
– Infrastructure correcte pour effectuer le test
IV.EPIDEMIOLOGIE INTERVENTIONNELLE

IV.5.Conditions de qualité d’un DMO


• Spécificité = nbre de tests négatifs/nbre de sujets indemnes

• Sensibilité = nbre de tests positifs/nbre de sujets malades

• Valeur prédictive positive = nbre de malades/nbre de tests

positifs
IV.EPIDEMIOLOGIE INTERVENTIONNELLE

V.5.Conditions de qualité d’un DMO


• Indicateurs de qualité
– Taux de tests suspects
– Taux d’examens engendrés par le test
– Délai de réponse du test aux personnes dépistées
– Taux de tests de mauvaise qualité
– Délai entre le diagnostic et le traitement
IV.EPIDEMIOLOGIE INTERVENTIONNELLE

IV.5.Conditions de qualité d’un DMO


• Indicateurs d’impact
– Taux de participation
– Taux de couverture des patients dans le test
– Taux de fidélisation lors des différentes vagues de
dépistage
IV.EPIDEMIOLOGIE INTERVENTIONNELLE

IV.5.Conditions de qualité d’un DMO

• Indicateurs d’efficacité
– Taux et type de cancer détectés (extension,
agressivité histologique)
– Taux de cancer d’intervalle qui va dépendre de
l’incidence de la maladie.
V.Dépistage de masse de cancer du sein

Modalités
Femmes de 50 à 69
Mammographie oblique externe, cranio
caudale
Tous les 2 ans
Résultats cotés selon classification ACR
Confirmation du diagnostic
Biopsie sous contrôle radiologique,
échographique ou tumorectomie
V.Dépistage de masse de cancer du sein

Critères de non inclusion


Femmes de moins de 50 ans et de plus de
70 ans non incluses dans des programmes de
dépistage
Intèrets
Diminution de 30 pour cent de la mortalité ;
ANAES
recours moins fréquent à des thérapeutiques
invasives et moins mutilantes
VI.Prévention-Dépistage du Cancer du Col
utérin

Prévention primaire
vaccination contre le HPV
Dépistage
• Application Acide acétique et du Lugol
Modifications du col
• Frottis cervico-vaginal

Femmes âgées de 25 à 65 ans


Un frottis tous les 3ans après 2 frottis normaux à 1 an d’intervalle

• Recherche du HPV

Vous aimerez peut-être aussi