Vous êtes sur la page 1sur 31

Déclenchement artificiel du

travail d’accouchement

Université de Lomé
Département de gynécologie-obstétrique
Pr AKPADZA
Dr AJAVON, FSS/ UK
Pré requis
• Physiologie du travail d’accouchement

• Surveillance du travail d’accouchement


objectifs

1.Définir le déclenchement artificiel du travail


d’accouchement.
2. Citer les indications et contre-indications d’un
déclenchement

3. Décrire brièvement la technique de déclenchement


artificiel du travail par la perfusion d’ocytocine
4. Citer les techniques de déclenchement artificiel du
travail d’accouchement lorsque les conditions
locales sont défavorables
Plan
• Introduction
I. Généralités
• Définition
• Intérêt
• Rappels: physiologie du travail d’accouchement
II. Indications et contre indications
III. Conditions de déclenchement du travail
IV. Techniques de déclenchement
Plan
V. Les principes de la surveillance du travail
déclenché

Conclusion
Introduction

Les objectifs du déclenchement du travail


d’accouchement:
1)de permettre un accouchement dans des délais
rapides ;
2) de limiter le taux de césariennes ;
3) de permettre une bonne tolérance fœtale ;
4) de ne pas augmenter le risque de rupture
utérine en cas d’utérus cicatriciel.
I. Généralités
• Définitions

• Intérêt

• Rappels
I.1Définitions

Le déclenchement artificiel du travail est:

• l’induction artificielle des contractions utérines


avant leur survenue spontanée

• dans le but d’obtenir un accouchement par les


voies naturelles chez une femme

• qui n’était pas jusque là en travail. (J.LANSAC)


I.1Définitions

Le déclenchement du travail est réalisé:


• Soit pour des indications maternelles ou fœtales
afin de diminuer la morbidité et la mortalité
périnatale sans augmenter la morbidité
maternelle

• soit pour des raisons de convenance.


I.1Définitions
• Déclenchement réussi : Obtention d’un
accouchement vaginal dans les 24 à 48 heures
suivant le déclenchement du travail.

• Maturation cervicale : Utilisation d’agents


pharmacologiques ou d’autres moyens pour
obtenir le ramollissement, l’effacement ou la
dilatation du col utérin en vue d’accroître la
probabilité d’un accouchement vaginal
I.2 Intérêt du sujet

 Fréquence: pratique courante en


obstétrique,
la connaissance des indications importante
 La surveillance du travail déclenché ++

Pronostic: limiter le taux de césariennes


I.3 Mécanisme du déclenchement du travail

• Fin de grossesse: sécrétion accrue de


prostaglandines entraine la chute du taux de
progestérone plasmatique maternel

• L’expression du récepteur de l’ocytocine


augmente et des contractions utérines se
produisent
II.1 Indications médicales
Fœtales
• Grossesses prolongées

• RCIU avec arrêt de croissance

• Diabète mal équilibré

• Pathologies fœtales nécessitant une prise en charge


pédiatrique spécifique (hernie diaphragmatique
II.1 Indications médicales
Materno-fœtales
• Les syndromes vasculo-rénaux ((pré éclampsie,
HELLP syndrome...)

• Les ruptures prématurées des membranes à


partir de 34 semaines

• Mort fœtale in utéro


II.2 Indication non médicale
• Absence de pathologie maternelle ou fœtale

• Un déclenchement pour une indication non


médicale ne peut être programmé que si:
 grossesse était normale, terme de 39SA
 Utérus non cicatriciel
 conditions locales sont favorables, score Bishop ≥ 7

 décision conjointe de l’accoucheur et de la femme.


II.3 Contre-indications
C-I Relatives :
• utérus cicatriciel
• grossesses multiples
• présentation du siège

C-I Absolues : accouchement par voie naturelle


impossible
• souffrance fœtale aiguë
• anomalies caractérisées du bassin incompatible avec
l’engagement fœtal
• obstacle prævia (PP recouvrant)
III. Conditions du déclenchement
• Le consentement de la patiente.

• la programmation du déclenchement.

• Le pronostic de l’accouchement par voie basse


est favorable

• Les conditions obstétricales à coter selon le


score de Bishop
III. Conditions du déclenchement
Score de BISHOP

0 1 2 3
Dilatation 0 1-2 3-4 5 ou +

Effacement 30% 40-50% 60-70% 80%

Descente Haute
mobile -3
-1 -2 0 +1 +2

Consistance rigide souple Mou

Position postérieur médian antérieur


III. Conditions du déclenchement
Score de BISHOP
• L'appréciation des caractéristiques physiques
du col utérin par le toucher vaginal est
primordial pour déterminer les possibilités de
déclenchement.

• Pour le score de BISHOP, il s'agit de coter


chaque item de 0 à 3 et d'en faire la somme
par la suite.
III. Conditions du déclenchement
Score de BISHOP
Plus le score est élevé, plus les conditions
d'accouchement sont favorables.

• Score BISHOP≤ 3: conditions défavorables


Taux d’échec élevé : plus de césariennes
• Score BISHOP 4 ou 5: conditions intermédiaires

• Score BISHOP > 6: conditions favorables


IV-Techniques: conditions locales favorables

Perfusion d’ocytocine (Syntocinon®)


• L’ocytocine de synthèse (Syntocinon®)
est identique à l’ocytocine naturelle.

• Amniotomie dès que:


contractions régulières utérines toutes
les 3 à 4 minutes,
col ouvert,
présentation appliquée.
IV-Techniques: conditions locales favorables

Perfusion d’ocytocine en intra-veineuse


 Protocole
• 5 UI de syntocinon diluées dans 500 cm3 de sérum
glucosé isotonique.
• Le débit réglé par une pompe péristaltique ou compte
gouttes.
• Le débit initial : 2,5 mUI/min (5 gttes/min) durant 20
minutes, puis augmenter de 1milliUI (2gttes) /15 à 30min
jusqu’à l’obtention d’une contraction toutes les 3 minutes.

• Efficacité jugée sur l’effacement du col puis sa dilatation (1


cm/h). Si débit >12,5mUI/min (25Gttes), poser une
tocographie interne
IV-Techniques: conditions locales
favorables
Prostaglandines
• L’action ocytocique des prostaglandines peut
être utilisée pour déclencher le travail lorsque le
col est favorable. 
• Prostine E2 gel à 1 ou 2mg dans le cul de sac.
• Dinoprostone (Prépidil®) 0,5mg dans le canal
cervical
• Dinoprostone ( Propess®) 10mg dans le vagin
• Misoprostol (Cytotec ®) 25 μg/ 4h par la voie
vaginale +++
IV-Techniques: conditions locales
favorables
Les anti-progestérone
• fœtus mort ou
• interruption médicale de grossesse

• Mifépristone (RU 486), 600 mg : 3 comprimés


en une prise
IV.2-Techniques: conditions locales défavorables

Les prostaglandines
• Misoprostol (Cytotec ®) 25 μg/ 6h sans
dépasser 03 doses: voie vaginale ou orale
• Prostine E2 gel à 1 ou 2mg/6h dans le cul de sac
postérieur du vagin. Max de trois applications
• Dinoprostone (Prépidil®) 0,5mg/12h dans canal
cervical. 02 applications
• Dinoprostone (Propess®) 10mg dans vagin sous
forme d’un tampon
IV.2-Techniques: conditions locales
défavorables
Les moyens mécaniques (bougies laminaires,
sondes à ballonnets)
• Moins utilisés que les prostaglandines .
• Ces substances ont une action ocytocique mais
aussi une action de maturation du col.
• Agissent sur la structure du tissu conjonctif
• Provoquent une modification du métabolisme
des protéoglycanes, ce qui aboutit à un
assouplissement du col.
V. Les principes de surveillance d'un travail déclenché

Surveillance du travail déclenché nécessite:


• l’admission en salle de travail, pendant la durée
de la maturation

• une surveillance fœtale: 30 minutes d’ERCF


avant l’application des prostaglandines et pose
d’une voie veineuse

• une surveillance maternelle.


V. Les principes de surveillance d'un travail déclenché

• une surveillance maternelle


 cardiotocographie durant les deux heures
suivant la mise en place des prostaglandines
 Risques d’hypertonie ou d’hypercinésie utérine,
• Puis de réaliser un monitorage fœtal intermittent
jusqu'au début du travail.
• Le score de BISHOP sera réévalué régulièrement
en fonction de la dynamique utérine et du
ressenti de la patiente
Récapitulatif
• Conditions locales favorables => Perfusion de
Syntocinon et rupture artificielle des membranes.

• Conditions locales défavorables =>


Prostaglandines par voie locale diminution la
durée du déclenchement.

• indications bien réfléchies

• surveillance du travail déclenché très stricte


CONCLUSION
• Il faut tenir compte du risque périnatal propre
de chaque cas pour proposer un déclenchement
du travail,

• et user de la technique la plus appropriée,

• n’exposant ni la mère, ni le fœtus à des


complications inconsidérées.
CONCLUSION
Conséquences du déclenchement sur conditions
défavorables:
• travail long,
• examens multiples,
• césariennes en cours de travail.

Vous aimerez peut-être aussi