Vous êtes sur la page 1sur 37

‫المعهد الجزائري للبترول‬

INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE

Mémoire de fin d’étude en vue d’obtention du diplôme de technicien


supérieur spécialiser en Raffinage et Pétrochimie.
THEME

VÉRIFICATION DU CALCUL D’UNE


UNITÉ DE DESSALAGE DE DISTILLATION
ATMOSPHERIQUE (U11) DE RA1K

Réalisé par:
CHEGGA Nassim Suivi par :
FEGAS Ishaq Mr FOUROU .M
YAHYAOUI Kamel
Plan de travail

Introduction
Présentation de raffinerie de Skikda
Description de l’unité ATM (U11)
Le dessaleur
Partie calcul
Conclusion et recommandation
Introduction

Actuellement la commercialisation des bruts est régie par des contrats liant les
producteurs, les transporteurs et les raffineurs et fixant en particulier les teneurs
en sel et en eau.

Les valeurs les plus courantes sont de 40 à 60 mg/l pour la teneur en sels, et
de l’ordre de 1 % pour l’eau.

Les raffineries doivent ramener avant leurs unités, la teneur en sel à 5 mg/l
maximum (40 ppm) prémunir contre toutes les sources d’ennuis telles que
l’encrassement des échangeurs, la corrosion des équipements de tête des unités de
distillations atmosphériques, la dégradation de la qualité des résidus ….etc.

L’élimination de ces sels et l’eau est indispensable et cela nécessite


l’installation de toute une unité de dessalage.
Présentation de RA1/K
SITUATION
SITUATION
GEOGRAPHIQUE
GEOGRAPHIQUE
DE
DE LA
LA REGION
REGION
DE
DE SKIKDA
SKIKDA
Skikda

Cette raffinerie est située dans la zone industrielle à 7 Km à l’est de Skikda et à 2Km
de la mer. Elle est aménagée sur une superficie de 190 hectares avec un effectif à
l’heure actuelle de 1280 travailleurs environ.
Le démarrage du chantier a commencé le 02 janvier 1976 et pris la fin de mars 1980.
Le démarrage de l’unité de distillation atmosphérique (U11) en juin 1980.
Les
Lesdifférentes
différentesunités
unitésdedeRA1/K
RA1/K

RA1/K
RA1/K

Unité
Unité
MELEX
MELEX

U 600

Unité Unité
Unité Unité Unité Unité Unité Unité
Unité Roforming Unité Unité Unité Extraction
Topping Roforming GPL Bitume CTE Extraction
Topping catalytique GPL Bitume CTE des aromatique
catalytique des aromatique

U 30 – 31
U 10 - 11 U 100- 103 U 70 U 1050 U 200
- 104
Description de l’unité distillation ATM (U11)

GPL

Naphta(A-B-C)

Kérosène
Unité de
Pétrole brut
distillation
atmosphérique LGO

HGO

Résidu
Description de l’unité distillation ATM (U11)
Description de circuit brut

C1

E93A-H
V1

DESSALEUR
V51

Brut flashé

Eau salé Four


Entrée brut
E82/61/83/90/62/63

Vanne mélangeuse
Injection l’eau
BD
E93A-H
1,8kg/cm2

135°C
GAZ
172°C V23kg/cm Vers B3
P73

KEROSENE

GASOIL LEGER
260°C C1
GASOIL LOURD
F1 F2
356°C

RESIDU ATM
199°C
C2 E20
KEROSENE EA-8 E21

C1 P94A/B
Stockage
255°C
C3
GASOIL LEGER EA-4 E65

P94A/B
292°C Stockage
C4
GASOIL LOURD
EA-5 E66

P82 Stockage
EA-2 E11

V8V8

E92
P93

V3
70%
P92 C5 E69
EA-1A-l U31
E8
E9
EA-2 E71
E10
V2
V62
P73
P63

30%
C62 E70

C63
EA63A-f E78A-H

V67
Naphta
P63 A
P87
EA6
NAPHT B
Naphta stabilisée

60% E17 VERS


V63 EA6
C61 U100 Naphta
C63
B
P77 P5
Naphta
E73 Naphta c C
) P86 E9
NAPH (B+C EA7 E68
E75
P65 EA3A-D
40%
C6 l’unité
V9 E86
d'isomérisat

E87 P84 P88

P85
Etude spécifique
Dessalage électrostatique

Le pétrole brut délivré aux raffineries a déjà subi un traitement de dessalage,


malgré ca il contient toujours des sels.
Le dessalage est une opération essentielle dans l’industrie de raffinage, car elle
conditionne la bonne marche des traitements aval.
Les unités de distillation atmosphérique (U10/11) de la raffinerie de SKIKDA
utilise un dessaleur électrostatique qui sous l’influence d’un voltage important
environ (19200) volts permet de briser l’émulsion et de libérer la molécule d’eau
de celle du brut, ensuite ces gouttelettes d’eau se rassemblent et donnent de
grosses gouttelettes qui sous l’effet de leur densité supérieure à celle du brut
décantent au fond du dessaleur.
Dessalage électrostatique

1. Description du dessaleur électrostatique de


la raffinerie de SKIKDA (V-51)

 Le dessaleur (V-51) de la raffinerie de SKIKDA (R1K)


ales caractéristiques principales suivantes :

 Diamètre intérieur  : 3,56 m


 Longueur : 35 m
 Fond : hémisphérique
 Pression de calcul : 12 bars
 Température de calcul : 71°C
 Surépaisseur de corrosion : 3 mm
Tuyauteries de sortie brut transformateurs

Prises d’échantillons

Détecteur de niveau

Thermomètre et manomètre
Vapeur de
bonification

Vanne mélangeuse
Tuyauteries entrée brut
Dessalage électrostatique

MÉCANISME DE DESSALAGE ÉLECTROSTATIQUE  

Le dessalage du brut comporte trois étapes successives :

1. Diffusion des sels dans l’eau de lavage:

L’eau de lavage sert à dissoudre les cristaux de sels


contenus dans le brut. Le contact eau/brut, doit être
intime. Le mélange eau/brut s’effectuera à travers une
vanne de mélange,
Dessalage électrostatique
2. Coalescence des gouttelettes d’eau 

 Les forces électriques de ce champ obligent les


gouttelettes d'eau à se rassemblent (c’est le
phénomène de la Coalescence);
 Deux mécanismes provoquent la coalescence :

 Les forces d’attraction des gouttelettes entre


elles dues à la polarité des molécules d’eau qui
tendent à s’orienter.
 L’agitation crée par le champ électrique.
Dessalage électrostatique

3. La décantation 

 Sous l’effet du champ électrique, les gouttelettes


d’eau se rassemblent et donnent de grosses
gouttelettes qui, sous l’effet de leur densité
supérieure à celle du brut, décantent au fond du
dessaleur.
Dessalage électrostatique
PARAMÈTRES DE MARCHE
Température de dessalage
Taux d’injection d’eau de lavage 

La pression de service 
Perte de charge (P) au niveau de la vanne de
mélange
Champ électrique 
Désémulsifiant 
Niveau interface 
Temps de séjour
Partie calcul
Partie calcul
LES DONNÉES POUR CALCUL DU DESSALEUR

Grandeurs Valeurs
1-Pétrole brut :  
- densité (moyenne) (g/cm3) 0.802
- teneur en sel d’entrée (mg/l) 38
- teneur en sel de sortie (mg/l) 4.6
- débit d’alimentation (m3/h) 1400

2-Eau procès :  
- taux d’eau de lavage (% vol) 3.5
- quantité de désemulsifiant * (ppm) 0

3-Dessaleur :   
- pression de service (bar) 12
- température de service (°C) 71
1. Détermination de la teneur en eau du brut à
l’entrée du dessaleur:
La formule suivante relie les teneurs en sel dans le brut et la
quantité d’eau a injecté :
 Y=X.ps/ (Se-Ss)  Y =0,5 %
2. Bilan matière : Qb+Qw=Qd+Q’w
 Qb=1400m3/h

Qw : quantité d’eau Qw=Qb.X Qw=49m3/h


de lavage

Calcul de la quantité Qd=Qb(1-Y)+Qwext Qd=1396,60m3/h


de brut dessalé 

quantité d’eau de Q’w=Qb+Qw-Qd Q=50,40 m3/h


purge :
3. Calcul de la vitesse de décantation
  1
 4  d d  d c  D p .g2
Vd   . .  Vd = 6,89. 10-4 m/s
 3 d c  

4. Calcul du diamètre du dessaleur:


1) A : facteur relatif à la phase légère (pétrole)
A = Qd / (0,8 π . r Vd). A = 24,02

  D

D=3,54
 
Y1=
L = 33,07 m
VT =V1 + V2
VT = 348,53 m 3
5 .Calcul des efficacités du dessaleur et
de dessalage  

 L’efficacité du dessaleur et celle du dessalage sont


les paramètres qui conditionnent le rendement
optimal du dessaleur. Ces deux termes peuvent être
exprimés mathématiquement en fonction des
différents paramètres intéressés dans le dessalage.

E=((Se-Ss)/Se).100 E=88%

Ep=((Se-Ss)/(Se-A)).100 EP= 91 %.

A  : teneur en sel théorique optimale du brut à la sortie du dessaleur


mesurée en mg/l.
Grandeurs Dessaleur Désigne Dessaleur calculé

Diamètre intérieur (m) 3,56 3,54

Langueur (m) 33,18 33,07

Volume (m3) 341,30 348,53

Efficacité 95% 88%

La capacité de dessaleur calculer est supérieure à celle


du désigne parce que on a supposé la forme des deux
extrémités du dessaleur hémisphérique (dans la réalité
ont une forme conique).
6- Calcul des caractéristiques électriques du dessaleur
1) Calcul du champ électrique entre deux électrodes

2)Calcul du champ électrique entre le niveau haut d’eau et l’électrode


inférieure 

E = U/L
1066v/cm
180mm

E1 = U/L 1 280mm

E1=685 v/cm
3) Calcul du champ critique 

2.
Ec   Ec=5768,80 v/cm
 .D p
Après le calcul du champ électrique(E) entre les
électrodes et du champ critique (EC), on remarque que le
champ électrique entre les électrodes est inférieur au
champ critique E < EC .

Donc, notre dessaleur a un fonctionnement normal


du point de vue électrique
Conclusion
Conclusion

 Notre stage a été effectué aux unités de distillations


atmosphériques de la raffinerie de SKIKDA (RA1K), qui
nous a permis d’approfondir nos connaissances et les
différentes théories que nous avons acquise durant notre
formation théorique, et de les appliquer sur le terrain.
 Ce stage nous a permis aussi de voir de plus près les
différents équipements et machines constituant le procédé
de traitement du pétrole à savoir les dessaleurs, train de
préchauffe (les échangeurs), les fours,  les colonnes de
distillation atmosphérique, les pompes, compresseurs,... etc.
Conclusion
 Le dessalage est une opération très important dans l’industrie de
raffinage, qui consiste à minimiser les sels à des limites
acceptables et les impuretés contaminantes( sédiment et l’eau
chargée) afin de conditionner la charge pour le bon fonctionnement
des unités de distillations atmosphérique.

 Un mauvais dessalage a des conséquences directes sur le


fonctionnement de l’unité de distillation atmosphérique :

 Dépôt des sels sur les parois des tubes de train préchauffe ce qui
provoque le bouchage.
 Limitation du taux de marche.
 Corrosion, surtout dans le circuit de tête des colonnes (causée par
formation de HCl).
 Altération de la qualité des produits (teneur élevée en sédiment
dans le résidu).
 L’augmentation du cout de la maintenance.
Conclusion

 D’après les calculs effectués au niveau du dessaleur


(V-51), on constate une chute de l’efficacité de ce
dernier de 95% (désigne) à 88%, on peut expliquer
cette diminution par l’influence des paramètres
opératoires à savoir :
 Le taux de lavage(x).
 La nature de de l’eau de lavage.
Mercie pour votre attention
Mercie pour votre attention

Entreprise national SONATRACH

Vous aimerez peut-être aussi