Vous êtes sur la page 1sur 48

Contraintes et réserves

émises par les


médecins privés
Depuis le lancement du dispositif du
conventionnement du médecin
traitant, en Mai 2009 et après son
élargissement à l’ensemble des
wilayas, les résultats enregistrés, au
23 février 2012, sont en deçà de ce
qui est attendu.
Quelques résultats
 Les chiffres arrêtés au 23 février 2012 au
niveau des 48 wilayas sont les suivants:

1 790 médecins généralistes conventionnés,


soit 25%.
354 médecins spécialistes conventionnés,
Soit 5%.
198 338 retraités ont opté pour un médecin
traitant, soit 11%.
contraintes rencontrées dans la mise en
œuvre du dispositif

Elles sont de trois ordres:


 - technique,
 - revendicatif,
 - comportemental.
Contraintes d’ordre technique:

• Appréhension dans l’utilisation de l’outil


informatique,
• Perte de temps dans la prescription de
l’ordonnance,
• Quantité suffisante prescrite (QSP)
n’apparait pas sur l’ordonnance. Seul le
nombre de boite peut être prescrit,
• Les interlignes de l’ordonnance sont trop
larges,
• Les médicaments sélectionnés sur le
Chifa Med apparaissent en blanc sur fond
vert ou rouge, devenant, de ce fait,
illisibles,
• Le tarif de 50 DA est affiché
systématiquement sur le logiciel métier
lorsqu’une consultation est effectuée dans
le cadre de l’urgence
Contraintes d’ordre revendicatif:

• La rémunération insuffisante,
• Le lecteur de carte doit être fourni par
l’organisme de sécurité sociale,
• Le protocole de soins unique synthétisé
par le médecin traitant doit être rémunéré,
• La taxation par les impôts (déclaration
réelle de leur activité),
• L’élargissement des actes de prévention
aux autres affections,
• Le mode de paiement contraignant
(déplacement du médecin pour dépôt des
factures),
• Les médecins spécialistes contestent le
fait qu’il n’y ait pas d’accès direct pour
l’ensemble des spécialités,
• La majoration du tarif de la consultation
doit être alignée à celle du pharmacien
(majoration par ligne et non l’intégralité de
l’ordonnance),
• La catégorie d’assurés (retraités) choisie a
été controversée.
Contraintes d’ordre comportemental:

• Attitude corporatiste: la majorité de leurs


confrères n’ont pas adhéré au dispositif,
• Certains ne refusent pas d’adhérer mais
demandent un délai supplémentaire pour
consulter leurs confrères,
• Atteinte à leur dignité lors du paiement du
ticket modérateur (10 DA et 20 DA) par les
ménages.
Actions à mener pour la réussite de ce
projet

 1- procéder à un recensement périodique


des prescripteurs installés,
 2- mettre à la disposition de l’ensemble
des médecins installés, conventionnés ou
non, les numéros de téléphone et fax de la
CNAS:
- Num tél/fax du Médecin Chef:……………
- Num tél/fax du sous Directeur des
prestations:…………….
- Num tél/fax du responsable du centre de
calcul chargé de l’installation du logiciel
CHIFA-MED au niveau du cabinet et de la
formation du médecin:……………….
- Num tél/fax du service chargé du suivi du
dispositif lorsqu’il existe:……………
- Num tél/fax du Contrôle Médical le plus
proche du cabinet:………………….
- Num tél/fax du Centre de paiement le
plus proche du cabinet:………………….
 3- Intensifier les communications en
direction des médecins installés,

 4- visites auprès des cabinets médicaux:

- téléphoner aux médecins installés, se


présenter et prendre un rendez-vous,

 - se présenter, le jour du RDV, muni de la
convention, des avenants, de la lettre
d’intention signée par le Directeur
Général, de l’imprimé « fichier
prescripteur » qu’il devra renseigner pour
enrôlement et délivrance de la clé du
professionnel de santé, s’il accepte d’être
conventionné,
- discuter des clauses de la convention et
répondre aux différentes questions et
préoccupations,
- présenter succinctement le logiciel CHIFA
MED,
- procéder à un sondage auprès des
praticiens, qu’ils soient conventionnés ou
non.
5- envoi à l’ensemble des retraités,
une lettre type signée par le Directeur
de l’agence. Cette dernière sera
accompagnée de la liste des
médecins conventionnés et du
formulaire de choix du médecin
traitant,
6- réunions périodiques à tenir avec la
FNTR, les associations de malades
chroniques, les sociétés savantes,
les sections ordinales des médecins,
le SNAPO pour affichage au niveau
des officines de la liste des médecins
conventionnés de la wilaya.
 
7-Instruction à donner aux agents des
guichets des prestations pour
informer les retraités de la mise en
place de ce dispositif et leur remettre
la liste des médecins conventionnés
ainsi que le formulaire de choix du
médecin traitant,
8- uniformiser les réponses à donner
pour chacune des contraintes
soulevées et réserves émises par les
médecins installés.
A titre d’exemple:
1. Quels sont les avantages que va
m’apporter la convention?
 D’avoir une clientèle fidélisée et plus
importante;
 Une meilleure connaissance du malade et
donc une meilleure prise en charge du fait
que vous détenez tous les documents
médicaux transmis par les praticiens
intervenant dans la prise en charge du
patient.
2. Comment vais je être rémunéré et
quels sont les délais et mode de
paiement?
Les montants des consultations vous sont
versés dans un délai maximum de 30
jours suivant la date de transmission
des factures.
Le paiement est effectué selon votre
choix par virement postal ou bancaire
3- Pour être conventionné, quel est le dossier à
fournir?
Une copie de l’autorisation d’exercice délivrée
par le Ministère chargé de la santé;
Une attestation de mise à jour délivrée
Par la CASNOS pour vous-même;
Par la CNAS pour le personnel que vous
employez
Votre inscription, avec mise à jour, au
tableau de la section ordinale des médecins.
4. C’est quoi un protocole de soins?
C’est un formulaire devant être établi par
le médecin spécialiste lorsqu’il s’agit de
patients atteints de maladies chroniques.
Le formulaire renseigne sur le diagnostic,
le plan thérapeutique en tenant compte
des référentiels de bonne pratique, la
durée prévisible des soins et traitements.
 Il est destiné au médecin traitant qui le
synthétisera en un protocole unique qu’il
transmettra, pour avis, au médecin
conseil de l’organisme de sécurité
sociale.
 Une copie de ce protocole sera remise
au malade.
5- Qui prend en charge les dépenses
relatives à l’acquisition de l’outil
informatique?

Les médecins conventionnés


6- Je suis trop vieux pour apprendre à
manipuler l’outil informatique (CHIFA-
MED)
- Le logiciel CHIFA MED est facile à
utiliser, l’ingénieur du centre de calcul va
vous former;
- Dans le cas où vous n’avez jamais utilisé
l’outil informatique, il va falloir songer à
recruter un TS en informatique de
l’ANEM qui sera rémunéré par cet
organisme.
7. Je crains que l’utilisation du CHIFA MED
me donne des tâches supplémentaires et me
retarde dans mon travail.
Une fois habitué au logiciel, son utilisation
est rapide. Il suffit de cliquer sur les
rubriques concernées pour avoir soit les
renseignements demandés soit un espace à
renseigner
8. Je ne suis pas à jour avec:
-La CNAS;
-La CASNOS;
-L’ordre des médecins.

a. Concernant la CNAS : le personnel que vous


employez doit impérativement être assuré,
vous devez vous rapprocher du centre de
paiement le plus proche de votre cabinet.
b. Concernant la CASNOS: un échéancier
de paiement établi par cet organisme
suffit pour souscrire à la convention;

c. Concernant l’ordre des médecins,


l’inscription et la mise à jour au tableau de
la section ordinale des médecins est une
obligation
9. Je crains que la CNAS ne déclare au
service des impôts mes revenus réels.

Il n’existe pas de relation entre le dispositif


du conventionnement du médecin et les
déclarations aux impôts.
Même si le médecin n’est pas conventionné la
CNAS est en mesure de donner ces
informations si les services des impôts la
sollicitent.
10. Comment se fait mon remplacement?
Vous pouvez vous faire remplacer
conformément aux pratiques et usages en
vigueur et aux règles de déontologie
médicale.
Le médecin remplaçant, dûment autorisé,
doit s’engager à assurer toutes les clauses
de la convention pendant la durée de son
remplacement.
11. Pourquoi avoir choisi les retraités?

Il s’agit d’une population vulnérable et


percevant une pension à faible revenu.
12. Quels sont les malades concernés par
le protocole de soins?
Tous les malades chroniques au sens
médical. Il ne s’agit pas seulement des
patients atteints de l’une des
affections de l’article 5 du décret 84-
27.
13. Pourquoi le médecin généraliste n’est
pas rémunéré pour les protocoles de soins
qu’il synthétise ou qu’il établit?

L’établissement du protocole unique entre


dans le cadre des prestations liées au
suivi et à la coordination des soins des
patients. Il est inclus dans le tarif de la
consultation.
14. Pourquoi la liste des actes de prévention
est limitative?

Pour l’instant, les actions de prévention


concernant la lutte contre le tabagisme,
l’alcoolisme, le dépistage du cancer du sein
et du col utérin ainsi que la vaccination
par vaccin anti grippal.

La convention est évolutive. D’autres actions


seront entreprises à l’avenir.
15. Pourquoi nous n’avons pas été associés à
l’élaboration de la convention

Le Conseil de l’Ordre a été associé à ce


projet. Son président a adhéré pleinement
à ce dispositif et a participé à son
lancement en mai 2009 au niveau d’une
wilaya pilote: Annaba.
16. Le tarif des consultations est très
insuffisant.
La convention est évolutive, pour preuve,
depuis la mise en œuvre du dispositif en
2009, les tarifs des consultations, les
montants forfaitaires des actes médicaux
et le service honoraire du médecin relatif
aux actes de prévention ont été révisés à
la hausse par avenant, sans compter les
majorations de 20% et de 50% selon les
règles de prescription des médicaments.
17. pourrais-je résilier la convention si je
le désire?

Vous pouvez résilier la convention, l’article


36 de la convention le prévoit.
18. Question du généraliste: Que dois-je faire
du protocole de soins élaboré par le ou les
médecins spécialistes?
Les protocoles de soins doivent être synthétisés,
par vos soins, en un protocole unique selon le
modèle joint à la convention que vous
trouverez dans le logiciel CHIFA MED.
Ce protocole unique doit être transmis pour
validation, au médecin conseil de l’organisme
de sécurité sociale.
Une fois le protocole validé par le médecin
conseil, il vous sera retourné. Vous devez
remettre une copie à votre patient.
19. question du spécialiste: Pourquoi c’est le
généraliste qui oriente le malade vers le
spécialiste?
Le généraliste est chargé de l’organisation,
du suivi médical du patient, sur la base de
son dossier médical personnel.
C’est lui qui connait le mieux son malade et
l’oriente vers un spécialiste au mieux de
ses besoins.
C’est le principe même du dispositif du
conventionnement du médecin traitant.
Le spécialiste intervient en coordination
avec le médecin traitant et garantit le
second recours au système de soins,
notamment, l’accès aux soins les plus
spécialisés.
20. Pourquoi l’accès direct ne concerne que
les spécialités à savoir l’ophtalmologie, la
psychiatrie, la gynécologie et la pédiatrie?

L’accès direct aux quatre (04) spécialités


est lié au fait qu’il s’agit de spécialités
spécifiques:
Gynécologie: - examen clinique gynécologique;
- suivi d’une grossesse

Ophtalmologie: -troubles de la réfraction oculaire


- suivi du glaucome etc…

Psychiatrie: soins spécifiques

Pédiatrie enfants de moins de 6 ans: - spécificité de la


pathologie du jeune enfant.
-les symptômes
sont différents de ceux de l’adulte.
21. Les forfaits incluant les actes à la
consultation sont insuffisants

La convention est évolutive. L’avenant N°


3 en est la preuve. Une révision à la
hausse des tarifs a été effectuée.
23.Une fois la convention signée, quelle est le
devenir des assurés sociaux qui n’ont pas adhéré
au dispositif?

Les assurés sociaux qui n’ont pas adhéré au


dispositif continuent à être pris en charge par
vos soins sans bénéficier du tiers payant. Ils
paieront leur consultation selon le tarif que vous
pratiquez habituellement.
22. Je ne veux pas signer la convention
car je ne veux pas être l’employé de la
CNAS.

Vous n’êtes pas l’employé de la CNAS mais


un partenaire qui intervient dans le
parcours des soins coordonnés.
23- je ne suis pas contre ce dispositif mais
je demande un délai supplémentaire pour
consulter mes confrères:

D’accord. Pourrais-je obtenir un autre


rendez-vous?