Vous êtes sur la page 1sur 21

Les Streptocoques

Pr. A. Iyane SOW


Bactériologie – Virologie
Objectifs pédagogiques
1. Citer les caractères communs des bactéries de la famille
des Streptococcaceae
2. Décrire caractères bactériologiques du Streptocoque A,
du Streptocoque B et du Pneumocoque
3. Citer les maladies liées aux streptocoques et
pneumocoques
4. Décrire le diagnostic au laboratoire d’une méningite à
Pneumocoque et d’une angine à streptocoque
5. Expliquer le principe des méthodes de diagnostic
indirect des streptococcies
1. Introduction
/ Définition : cocci à Gram positif en longues
chainettes ou en diplocoque, non producteurs
de catalase
Répartis dans les genres Streptococcus et
Enterococcus
/ Différentes espèces :
- Responsables de pathologies diverses
- Parmi ces espèces :
. Streptococcus pyogenes ou streptocoque A
. Streptococcus agalactiae ou streptocoque B
. Streptococcus pneumoniae ou pneumocoque
2. Caractères bactériologiques
2.1. Taxonomie
-Famille des Streptococcaceae : catalase (-)
-Genres : Streptococcus, Enterococcus
-Espèces : nombreuses; les principales:
Streptococcus pyogenes (Streptocoque A),
Streptococcus pneumoniae (pneumocoque),
Streptococcus agalactiae (Streptocoque B),
Streptococcus sanguis, Streptococcus mitis, …
Enterococcus faecalis, E. faecium, E. durans …
2.2. Caractères Cocci en chainettes
morphologiques
. Cocci à Gram positif,
. Immobiles
. Groupement en chainettes,
en diplocoque
. Parfois encapsulés

Diplocoques encapsulés
2.3. Caractères culturaux
* Type respiratoire :
Aéro-anaérobie facultatif (AAF)

* Culture :
Recherche d’hémolyse
* En atmosphère enrichie en
CO2, à 37°C . partielle (),
* Sur milieux riches . totale (),
- Gélose au sang ordinaire . ou absente ()
(GSO) : colonies fines ou
petites, à bords réguliers, à
surface lisse, transparentes,
sans pigment.
- Gélose au sang cuit (GSC)
* Culture possible sur milieux
sélectifs (Gélose au sang + acide
nalidixique) et milieux
d’enrichissement (Bouillon
streptosel) si produits
polymicrobiens
* Culture sur milieux hostiles :
- Gélose Bile Esculine  : culture
positive avec noircissement
(Streptocoque du groupe D)
- Bouillon salé (6,5 % Na cl) :
Entérocoques
2.4. Caractères biochimiques :
* Sucres :
. Fermentation de glucose, mannitol, lactose, sorbitol
. Hydrolyse de l’esculine

* Enzymes & toxines : Streptococcus pyogenes


. Streptolysines O et S (hémolysines cytotoxiques),
. Streptokinase, hyaluronidase, protéinase,
. Streptodornase (ou DNase, ou nucléase)
. Toxine érythrogène
2.5. Caractères antigéniques :
- Ag structuraux : capsulaires, pariétales (de groupe
ou de type)
- Ag cytoplasmiques : acide téichoïque, nucléoprotéine
- Ag extracellulaires : toxine érythrogène, DNase,
streptolysine O, hyaluronidase 
Classification des streptocoques (Lancefield) :
/ repose sur les propriétés antigéniques du
polysaccharide C  (Ag de groupe)
/ Groupes sérologiques (sérogroupes): A à H, K à W
En résumé
Caractères Streptococcus Streptococcus Streptococcus Enterococcus
pyogenes agalactiae pneumoniae spp

Cocci, longues Cocci ovalaires, Diplocoques Cocci


Morphologie chainettes, en longues ovalaires, ovalaires,
avec capsule chainettes, lancéolés, en chainettes,
encapsulés flamme de sans capsule
bougie, en 8

Hémolyse Totale Totale Partielle Partielle

Esculine Non Non hydrolysée Non hydrolysée Hydrolysée


hydrolysée
Bacitracine Espèce Espèce Espèce Espèce
sensible résistante résistante résistante
Optochine et Espèce Espèce Espèce sensible Espèce
sels biliaires résistante résistante résistante
Milieu Culture Culture Culture Culture
hypersalé négative négative négative positive
3. Epidémiologie & Pouvoir pathogène
3.1. Habitat
Bactéries retrouvées chez l’Homme malade ou le
porteur sain : pharynx ++, peau, voies génitales

3.2. Transmission : Voies de transmission


variées : . Voies aérienne, sexuelle, cutanée
(pneumocoque, streptocoques)
. Voie féco – orale (Entérocoques)
3.3. Physiopathologie : liée à la sécrétion
* de toxines : Streptolysine O et S (cytotoxiques),
toxines érythrogènes A, B, C (dans la scarlatine)
* d’enzymes : streptodornases (DNases) A, B et C,
Hyaluronidase, Streptokinase

Différents rôles :
-hydrolyse du tissu conjonctif
-Destruction du noyau des cellules
-Diffusion de l’infection
-Dissolution de caillots (micro-embols)
3.4. Maladies chez l’Homme
 Streptocoque A :
-Atteintes ORL: angines « rouges »
(érythémateuses), otites, abcès
périamygdaliens, rhinites, sinusites,
Atteintes cutanées : érythème
noueux, cellulites, surinfection de
plaies et brûlures…
-Manifestations générales : scarlatine,
rhumatisme articulaire aigu (RAA),
endocardites, glomérulonéphrite aiguë,
septicémie…
 Streptocoque B :
- Infections périnatales :
/ Contamination Nouveau-Né lors de l’accouchement
(dépistage systématique lors de la grossesse)
/ Détresse respiratoire, méningite, septicémie

- Autres :
Ostéo-arthrites, pleuro-pneumopathies,
Infections urinaires, génitales, cutanées,
Septicémies, méningite, endocardite
 Pneumocoque :
- Méningites : surtout aux âges extrêmes, graves,
mortelles
Porte d’entrée : ORL, septicémie
- Infections pulmonaires : pleurésie, bronchites, abcès,
pneumonie franche lobaire aiguë
- Infections ORL : otite, sinusite, mastoïdite …
- Autres pathologies
- Endocardites, péricardite,
- Péritonites…
- Septicémies,
- Ostéite, arthrite (drépanocytaire)
 Entérocoques :
. Infections nosocomiales : urinaires ++, surinfection
de plaies post opératoires
. Autres infections : endocardites, ITU, abcès intra
abdominaux, pleurésies, infections néonatales,
méningites, bactériémies …

 Autres streptocoques
- Endocardites (streptocoques non groupables)
- Caries dentaires (S. mutans, S. salivarius, S. sanguis)
4. Diagnostic au Laboratoire
4.1. Prélèvements : divers produits pathologiques
selon le type et la localisation de l’infection.
Idéalement avant toute antibiothérapie
. Sécrétions oropharyngées : prélèvement gorge
. Liquide céphalorachidien si méningite
. Pus, lésions cutanéomuqueuses, urines
. En milieu hospitalier : air, eau, aliment
4.2. Diagnostic direct :
* isolement et identification du germe
. Examen macroscopique
. Examen microscopique
. Recherche d’antigène soluble (LCR: pneumocoque,
streptocoque B)
. Culture : colonies (à décrire), type d’hémolyse
. Caractères biochimiques
. Sérogroupage, sérotypage
* Bases du traitement (test de sensibilité) :
/ Streptocoques :
- Traitement curatif : pénicilline G, pénicillines A
(ampicillines), Céphalosporines (1ère Génération),
érythromycine
- Prévention des complications :
. pénicilline retard : extencilline
. traitement précoce des angines
- Dépistage Streptocoque B chez la femme enceinte
/ Pneumocoques : Bêta lactamines : mais apparition de
souches à sensibilité à la Pénicilline diminuée
Autres : Vancomycine, Pristinamycine, Fluoroquinolones
4.3. Diagnostic indirect : recherche d’anticorps
spécifiques dans le sérum des patients :
. Anticorps anti streptolysine O (ASLO)
. Anticorps anti streptodornase B (ASDOR – B)

Concerne les infections à Streptococcus pyogenes


(voir cours)
MERCI