Vous êtes sur la page 1sur 52

CTN504 – Mécanique des sols

Cours CTN 504


Mécanique des sols

L i L i , ing., Ph.D
Professeur en géotechnique
Département de génie de la construction
Bureau: A-1484
Courriel: li.li@etsmtl.ca
CTN504 – Mécanique des sols

Éteindre vos cellulaires, SVP!


CTN504 – Mécanique des sols

Séances d'exercice dirigé: A-2332


CTN504 – Mécanique des sols

Consolidation et tassement des sols


(Séance 2e/3)
CTN504 – Mécanique des sols

Contenu
• Estimation de la distribution des contraintes
– Méthode 2 pour 1 (appelée aussi Méthode simplifiée)
– Solutions de Boussinesq
– Solution de Newmark (1935)
– Théorie de Westeraard
• Vitesse de consolidation
– Introduction
– Théorie de Terzaghi
– Détermination du coefficient de consolidation
• Méthode Casagrande
• Méthode de Taylor
– Détermination du coefficient de perméabilité
– Évaluation de la compression secondaire
CTN504 – Mécanique des sols

Contenu
• Estimation de la distribution des contraintes
– Méthode 2 pour 1 (appelée aussi Méthode simplifiée)
– Solutions de Boussinesq
– Solution de Newmark (1935)
– Théorie de Westgaard
• Vitesse de consolidation
– Introduction
– Théorie de Terzaghi
– Détermination du coefficient de consolidation
• Méthode Casagrande
• Méthode de Taylor
– Détermination du coefficient de perméabilité
– Évaluation de la compression secondaire
CTN504 – Mécanique des sols

Charge totale sur


unité de longueur

Pour les semelles filantes, on


utilise souvent le terme
"Charge linéaire ou linéique".

Comment la déterminer?
CTN504 – Mécanique des sols

Exemple 8.17 (page 377 du livre)


P = 1400 kN

semelle 3m4m de
 = 2040 kg/m3

1m
remblai compacté à 2m
d = 2040 kg/m3

sol naturel: d = 1680 kg/m3

pas d'eau
CTN504 – Mécanique des sols

Exemple 8.17: solution


P = 1400 kN
P
 z 
 3  z  4  z 

 x2
remblai 1m v =
20 x3
compacté 2 m h2
.4
h
2
z x1

sol naturel

v
=1
6.8
h1
v

+4
h3 = z
=1

0. 8
6.8
h1

pas d'eau h1
CTN504 – Mécanique des sols

Contenu
• Estimation de la distribution des contraintes
– Méthode 2 pour 1 (appelée aussi Méthode simplifiée)
– Solutions de Boussinesq
– Solution de Newmark (1935)
– Théorie de Westgaard
• Vitesse de consolidation
– Introduction
– Théorie de Terzaghi
– Détermination du coefficient de consolidation
• Méthode Casagrande
• Méthode de Taylor
– Détermination du coefficient de perméabilité
– Évaluation de la compression secondaire
CTN504 – Mécanique des sols
À une charge ponctuelle

Q3z 3  Q 3z 3 
z  5/ 2
 5/ 2
 2 r 2
 2
5
r 2

2  z  2  1 2z 2  2  1
 z  z 
3Q Q 3
 5/ 2
 2 5/ 2
 r 2
 z   r 2 
2z  2  1
2
2     1
z   z  
 
Q 3 /  2  NB
z  2
z  r 2 5 / 2 Q
    1  z  2 NB
 z   z
 
CTN504 – Mécanique des sols
À une charge ponctuelle

Solution de
Westergaard

Q 3 /  2  NB
z  2
z  r 2 5 / 2 Q
    1  z  2 NB
 z   z
 
CTN504 – Mécanique des sols
À une charge linéaire ou linéique

où P = charge linéaire, force/longueur , kN/m P

2 Pz 3 2 Pz 3
z  
 r  z 
2 2 2
2
 2 r 
2
  z  2  1
 z 
2 Pz 3 2P
 2
 2
22  r  r 
2 2
z  2  1 z 2  1
z  z 

P 2/ NB
z 
z  r 2 2 Q
    1  z  2 NB
 z   z
 
CTN504 – Mécanique des sols

Contenu
• Estimation de la distribution des contraintes
– Méthode 2 pour 1 (appelée aussi Méthode simplifiée)
– Solutions de Boussinesq
– Solution de Newmark (1935)
– Théorie de Westgaard
• Vitesse de consolidation
– Introduction
– Théorie de Terzaghi
– Détermination du coefficient de consolidation
• Méthode Casagrande
• Méthode de Taylor
– Détermination du coefficient de perméabilité
– Évaluation de la compression secondaire
CTN504 – Mécanique des sols
Contrainte sous le coin d'une surface
rectangulaire chargée uniformément

facteur d'influence, I

où I = facteur d'influence
CTN504 – Mécanique des sols
Contrainte sous une surface circulaire chargée uniformément
CTN504 – Mécanique des sols
Contrainte sous un remblai de grande longueur
CTN504 – Mécanique des sols
Contrainte sous les coins d'une charge triangulaire longueur limitée
CTN504 – Mécanique des sols

Contenu
• Estimation de la distribution des contraintes
– Méthode 2 pour 1 (appelée aussi Méthode simplifiée)
– Solutions de Boussinesq
– Solution de Newmark (1935)
– Théorie de Westgaard
• Vitesse de consolidation
– Introduction
– Théorie de Terzaghi
– Détermination du coefficient de consolidation
• Méthode Casagrande
• Méthode de Taylor
– Détermination du coefficient de perméabilité
– Évaluation de la compression secondaire
CTN504 – Mécanique des sols
À une charge ponctuelle
Hypothèse de la théorie de Westergaard:
• sol varvé (entremêlé de couches très minces)
• sol parfaitement rigide et déformation unidimensionnelle dans la direction
vertical ( = 0)

Solution de
Boussineq

Solution de
Westergaard
CTN504 – Mécanique des sols
Sous le coin d'une surface rectangulaire chargée uniformément
CTN504 – Mécanique des sols
Sous le centre d'une surface carrée chargée uniformément
CTN504 – Mécanique des sols
Sous le coin d'une surface rectangulaire chargée uniformément
I
CTN504 – Mécanique des sols
Sous le coin d'une surface rectangulaire chargée uniformément
CTN504 – Mécanique des sols

Contenu
• Estimation de la distribution des contraintes
– Méthode 2 pour 1 (appelée aussi Méthode simplifiée)
– Solutions de Boussinesq
– Solution de Newmark (1935)
– Théorie de Westgaard
• Vitesse de consolidation
– Introduction
– Théorie de Terzaghi
– Détermination du coefficient de consolidation
• Méthode Casagrande
• Méthode de Taylor
– Détermination du coefficient de perméabilité
– Évaluation de la compression secondaire
CTN504 – Mécanique des sols

Tassement total des sols argileux, st:


St  Si  S c  S s
où si = tassement immédiate (déformation élastique des
fondations structurales, fûts de pieu par exemple);
sc = tassement de consolidation (variation de teneur en eau);
ss = tassement secondaire (fluage).

dépendent du temps, t

sc = composante majeure du tassement pour les argiles inorganiques;


ss = composante plus importante pour les tassements des sols
comme les tourbes et les sols fortement organiques.
CTN504 – Mécanique des sols

Analogie de la consolidation d'une couche très mince


CTN504 – Mécanique des sols

Analogie de la consolidation d'une couche épaisse ou multiple couches


CTN504 – Mécanique des sols

Contenu
• Estimation de la distribution des contraintes
– Méthode 2 pour 1 (appelée aussi Méthode simplifiée)
– Solutions de Boussinesq
– Solution de Newmark (1935)
– Théorie de Westgaard
• Vitesse de consolidation
– Introduction
– Théorie de Terzaghi
– Détermination du coefficient de consolidation
• Méthode Casagrande
• Méthode de Taylor
– Détermination du coefficient de perméabilité
– Évaluation de la compression secondaire
CTN504 – Mécanique des sols

Terzaghi (1925) a analysé la consolidation avec les hypothèses


suivantes:
• La couche de sol compressible est homogène et saturée
complètement;
• L'eau et les grains de sol sont incompressibles;
• La loi de Darcy s'applique;
• Drainage dans une seule direction;
• Déplacements faibles;
• Le coefficient de compression av et le coefficient de
perméabilité k sont constants pendant la consolidation.
CTN504 – Mécanique des sols
Consolidation de Terzaghi (1925)
Loi de Darcy:

q=ki
sortie
entrée
À un moment donné t = t, on
vérifie la variation du volume du sol
à cause de variation de la teneur en
eau.

À la sortie z = z où la pression
interstitielle excessive est u. Le
gradient hydraulique, iz est:
dhz d  u  1 u représentée par u dans le
iz     
dz dz   w   w z développement des équations.

À l'entrée z = z+dz, la pression interstitielle excessive devient u + du. Le gradient hydraulique, iz+dz
est:
dhz  dz d  u  du  1  1  u  2u 
iz  dz       u  du     2 dz 
dz dz   w   w z  w  z z 
CTN504 – Mécanique des sols
Consolidation de Terzaghi (1925)
Pendant une période très courte de temps dt, le volume sortant de l'élément dxdydz est:
1 u
dQsor  kiz dxdydt  k dxdydt (Attention: une petite erreur s'est
 w z glissée dans l'Équation B.2.3 du livre)
et le volume entrant dans l'élément dxdydz est:
(Attention: une 2ème erreur
1  u  2u 
dQent  kiz  dz dxdydt  k   2 dz dxdydt s'est glissée dans l'Équation
 w  z z  B.2.4 du livre)

Le variation du volume est alors:


k  2u
dQsor  dQent  dxdydzdt
 w z 2

Le tassement s causé par la variation de l'élément dxdydz est alors:

dQsor  dQent k  2u
s  dzdt
dxdy  w z 2
CTN504 – Mécanique des sols

Pendant la séance dernière, on a montré que le tassement peut être aussi estimé par l'équation
suivante:

Pour notre cas, H0 = dz, e = de. On a donc:


 de
s dz ajout d'un signe "-" pour que le
1 e0 tassement soit positif.

Comparer les deux équations de Notons aussi que l'augmentation de la contrainte


tassement, on obtient: effective est égale à la diminution de la pression
interstitielle excessive, on a:
k  2u de u
dt  d '  du   dt
 w z 2
1  e0 t
et
 u  u
de  av d '   av   dt   av dt
Notons la définition du coefficient  t  t
de compressibilité, av: et finalement:
 de  k 1  e0   2u u
av    2 
d '
  w av  z t
CTN504 – Mécanique des sols

L'équation de la consolidation unidimensionnelle de Terzaghi:

 2u u
cv 2 
z t
où cv = coefficient de consolidation:
k 1 e0
cv 
 w av
Le reste du travail est de résoudre cette équation différentielle de l'ordre de 2. Une solution
est sous la forme de l'expansion des séries de Fourier

où Z un paramètre géométrique. T est un facteur de temps sans dimension.


z t  k 1  e0  t
Z et T  cv 2    2
H dr H dr   w av  H dr

où t = temps
Hdr = longueur du chemin de drainage.
CTN504 – Mécanique des sols

Rapport de consolidation:

e1  e
Uz 
e1  e2
où e = indice de vide intermédiaire à un
moment donné t et à une
profondeur donnée z;
e1 = indice de vide au début de la
consolidation à la profondeur
donnée z;
e2 = indice de vide à la fin de
consolidation à la profondeur
donnée z.

La considération de la géométrie (principe de


similarité trigonométrique):

où ' et u sont les valeurs correspondant à e.


CTN504 – Mécanique des sols

Remplacer u par l'Équation


(9.4), on obtient:

La figure 9.3 présente la


solution graphique de cette
équation.

Cette graphique permet de


déterminer le rapport de
consolidation pour un temps
quelconque et à n'importe quel
point.
CTN504 – Mécanique des sols

Pourcentage de consolidation moyen, U ou Umoy


CTN504 – Mécanique des sols
CTN504 – Mécanique des sols

Casagrande (1938) et Taylor (1948) donnent les relations suivantes:

Le pourcentage de consolidation peut être défini comme suit:

où s(t) = tassement pour un temps t;


sc = tassement final de la consolidation à t = .
CTN504 – Mécanique des sols

Contenu
• Estimation de la distribution des contraintes
– Méthode 2 pour 1 (appelée aussi Méthode simplifiée)
– Solutions de Boussinesq
– Solution de Newmark (1935)
– Théorie de Westgaard
• Vitesse de consolidation
– Introduction
– Théorie de Terzaghi
– Détermination du coefficient de consolidation
– Détermination du coefficient de perméabilité
– Évaluation de la compression secondaire
CTN504 – Mécanique des sols

Détermination du coefficient de consolidation cv


• Méthode de Casagrande
• Méthode de Taylor
CTN504 – Mécanique des sols

Méthode de Casagrande pour déterminer le coefficient de consolidation cv


CTN504 – Mécanique des sols
CTN504 – Mécanique des sols

Méthode de Taylor pour déterminer le coefficient de consolidation cv


CTN504 – Mécanique des sols

Méthode de Taylor pour déterminer le coefficient de consolidation cv


CTN504 – Mécanique des sols

À consulter le Tableau 9.3 pour des valeurs


typiques du coefficient de consolidation cv
CTN504 – Mécanique des sols

Contenu
• Estimation de la distribution des contraintes
– Méthode 2 pour 1 (appelée aussi Méthode simplifiée)
– Solutions de Boussinesq
– Solution de Newmark (1935)
– Théorie de Westgaard
• Vitesse de consolidation
– Introduction
– Théorie de Terzaghi
– Détermination du coefficient de consolidation
– Détermination du coefficient de perméabilité
– Évaluation de la compression secondaire
CTN504 – Mécanique des sols

Une fois que le coefficient de consolidation cv est déterminé, la


coefficient de perméabilité peut être estimée par l'équation suivante:

cv w av
k
1  e0
CTN504 – Mécanique des sols

Contenu
• Estimation de la distribution des contraintes
– Méthode 2 pour 1 (appelée aussi Méthode simplifiée)
– Solutions de Boussinesq
– Solution de Newmark (1935)
– Théorie de Westgaard
• Vitesse de consolidation
– Introduction
– Théorie de Terzaghi
– Détermination du coefficient de consolidation
– Détermination du coefficient de perméabilité
– Évaluation de la compression secondaire
CTN504 – Mécanique des sols
Indice de compression secondaire c

Indice de compression secondaire modifié c

En moyenne, c/cc  0.05; en aucun cas, il n'excède pas 0.1;


c/cc = 0.025 ~ 0.06 pour les sols inorganiques; c/cc est plus élevé
pour les sols organiques et les tourbes.
CTN504 – Mécanique des sols
CTN504 – Mécanique des sols