Vous êtes sur la page 1sur 120

Faisceaux hertziens

Alphonse BINELE
ENSPY
binelabana@gmail.com
Guide d'apprentissage

• La communication par faisceaux hertziens est


développée sur la base de la théorie du champ
électromagnétique. Par conséquent, avant d'apprendre
ce cours, vous êtes censé avoir maîtrisé les
connaissances suivantes:
– Principes de base des technologies de
communication réseau
– Théorie de base du champ électromagnétique

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 2 2


Faisceaux hertziens

Objectifs et descriptions:
Cet enseignement a pour objectifs :
de présenter aux étudiants les principes fondamentaux
des systèmes de transmission micro-ondes déployés par
les opérateurs (faisceaux hertziens, liaisons
satellites, ...), en s'appuyant sur les connaissances
générales en transmission et en traitement du signal.

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 3


PLAN
1 Introduction aux faisceaux hertziens
2 Affectation des fréquences dans les
faisceaux hertziens
3 Rappels sur la propagation
4 Caractéristiques des antennes
5 Bilan de liaison
6 Structure E/R pour faisceaux hertziens
7 Cas d’utilisation des faisceaux hertziens
pour estimer la quantité de pluie qui
tombe dans une zone donnée.

Page 4
14/08/20
Méthodes de transmission dans les
réseaux de communication actuels
Coaxial cable communication

Microwave TE Optical fiber communication

Microwave TE
MUX/DEMUX Microwave MUX/DEMUX
communication

Satellite communication

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 5 5


Comparaison entre la communication par
faisceaux hertziens
et la Communication par fibre optique
Communication par Communication par fibre
faisceaux hertziens optique
Capacité de traversée de terres Enfouissement de fibre optique
élévée, peu de terres occupées et occupation du sol requis
Petit investissement, période de Grand investissement, longue période
construction courte, entretien facile de construction
Forte capacité de protection contre Maintenance de la fibre optique externe
les catastrophes naturelles et requise et difficile à reconstituer
facile à reconstituer après une catastrophe naturelle
Ressources de fréquence limitées Non limité par la fréquence,
(licence de fréquence requise) licence non requise
La qualité de la transmission est
grandement affectée par le climat Qualité de transmission stable et fiable
et le relief et non affectée par des facteurs externes

Capacité de transmission limitée Grande capacité de transmission


08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 6 6
Definition de faisceau hertzien
 Un faisceau hertzien est un système de transmission de
signaux, numériques ou analogiques, entre deux points
fixes.
 Les stations successives peuvent être soit en visibilité
directe, soit au-delà de l’horizon (liaisons transhorizon).
 Au sens large, la gamme de fréquences des faisceaux
hertziens est de 300 MHz à 300 GHz. Mais en
communication par faisceaux hertzien, la gamme de
fréquences est généralement de 3 GHz à 30 GHz.

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 7 7


Definition de faisceau hertzien
 Selon les caractéristiques de propagation des faisceaux
hertziens, ils peuvent être considérés comme des ondes
planes.
 L'onde plane n'a pas de composante longitudinale du
champ électrique et du champ magnétique le long de la
direction de propagation. Les composantes du champ
électrique et du champ magnétique sont verticales par
rapport à la direction de propagation.
 Par conséquent, il est appelé onde électromagnétique
transversale ou onde TEM (Transverse Electromagnetic
wave) pour faire court.

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 8 8


08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 9 9
Développement des communications par faisceaux
hertziens
Transmission
capacity SDH digital microwave
155M bit/s/ch) communication system

PDH digital microwave


34/140M
communication system

Small and medium


2/4/6/8M capacity digital microwave
communication system
Late 1990s to now
Analog microwave
480
communication
voice
system 1980s
channels Note:
Small capacity: < 10M
1970s
Medium capacity: 10M to 100M

1950s Large capacity: > 100M

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 10 10


Concept de communication numérique
par faisceaux hertziens
 La communication numérique par faisceaux hertziens est un
moyen de transmettre des informations numériques dans
l'atmosphère par faisceaux hertziens ou radiofréquence (RF).
 La communication par faisceaux hertziens fait référence à la
communication qui utilise les faisceaux hertziens comme porteuse.
 La communication numérique par faisceaux hertziens fait référence à
la communication par faisceaux hertziens qui adopte la modulation
numérique.
 Le signal en bande de base est d'abord modulé à la fréquence
intermédiaire (IF). Ensuite, la fréquence intermédiaire est convertie en
fréquence faisceau hertzien.
 Le signal en bande de base peut également être modulé directement
en fréquence faisceau hertzien , mais seule la méthode de modulation
par décalage de phase (PSK) est applicable.
 La théorie du champ électromagnétique est la base sur laquelle la
théorie de la communication par faisceaux hertziens est développée.
08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 11 11
Les faisceaux hertziens

• Fréquences généralement comprises entre 3 GHz et 30 GHz


• Modulation analogique ou numérique
•Débits pouvant atteindre 140 Mbits/s
• Utilisés en réseaux d’infrastructure
- téléphonie, diffusion d’émission de télévision
et en réseaux de desserte
- liaisons BTS – BSC en GSM
- Boucle Locale Radio

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 12


Les faisceaux hertziens

• Grandes distances, # 50 km en liaison directe: infrastructure


téléphonique

éventuellement nécessité de relais


- passifs: là ou le relief est important (simples réflecteur)
- actifs: le signal recueilli est remis en forme, amplifié,
puis retransmis

• Courtes distances (liaisons « à vue »: infrastructure GSM


LS

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 13


PLAN
1 Introduction aux faisceaux hertziens
2 Affectation des fréquences dans les
faisceaux hertziens
3 Rappels sur la propagation
4 Caractéristiques des antennes
5 Bilan de liaison
6 Structure E/R pour faisceaux hertziens
7 Cas d’utilisation des faisceaux hertziens
pour estimer la quantité de pluie qui
tombe dans une zone donnée.

Page 14
14/08/20
Spectre radioélectrique

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 15


Sélection de la bande de fréquences du faisceau hertzien et
configuration du canal RF (1)

• Generally-used frequency bands in digital microwave transmission:


– 7G/8G/11G/13G/15G/18G/23G/26G/32G/38G (defined by ITU-R Recommendations)

1.5 GHz 2.5 GHz


Réseau régional
Réseau interurbain
3.3 GHz long-courrier
11 GHz

2/8/34
Réseau régional, réseau local et
Mbit/s
réseau frontalier

34/140/155 Mbit/s

2/8/34/140/155 Mbit/s
GHz

1 2 3 4 5 8 10 20 30 40 50

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 16 16


Sélection de la bande de fréquences du faisceau
hertzien et configuration du canal RF (2)
• Dans chaque bande de fréquences, des plages de fréquences de sous-bande, un espacement
d'émission / réception (espacement TX/RX) et un espacement de canal sont définis.

Bande de fréquence
Bande basse fréquence
f0 (fréquence centrale)
Bande haute fréquence

T/R
Espacement de spacing T/R spacing
protection

Espacement Espacement canal Espacement des


des canaux TX/ RX adjacent canaux

f1 f2 fn f1’ f 2’ fn ’
08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 17 17
Sélection de la bande de fréquences du faisceau
hertzien et configuration du canal RF (3)
Frequency range (7425M–7725M)
T/R spacing: f0 (7575M)
28M 154M

f1=7442 f2=7470 f5 f1’=7596 f2’ f5 ’

7G Frequency F0 (MHz) T/R Spacing Channel Spacing Primary and Non-


Range (MHz) (MHz) primary Stations
Fn=f0-161+28n,
7425–7725 7575 154 28 Fn’=f0- 7+28n,
(n: 1–5)
7575 161 7
7110–7750 7275 196 28
7597 196 28
7250–7550 7400 161 3.5
08/14/20
… … Proposé
… par Dr.Ing Alphonse
…BINELE Page 18 … 18
Devoir 1

• Compléter la dernière colonne du tableau du


slide 17.

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 19 19


Affectation des fréquences dans les
faisceaux hertziens

Un grand nombre d’utilisateurs (ou de liaisons) pour une source


rare: il est nécessaire de planifier l’utilisation des fréquences.

Il est possible de jouer sur le plan de fréquence proprement dit,


mais aussi sur l’utilisation des polarisations V ou H en utilisant les
découplages d’antenne pour augmenter la capacité des liaisons.

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 20


Affectation des fréquences dans les
faisceaux hertziens
Utilisation d’un seul couple de fréquence

Brouillage 1: Le niveau fort F1 perturbe la réception du niveau faible F2


(filtrage insuffisant)
Brouillage 2: le niveau fort F1 perturbe la réception du niveau faible F1
(lobe arrière de l’antenne)
Brouillage 3: le niveau faible F1 perturbe la réception du niveau faible F1
(résistance aux brouilleurs co-canal)

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 21


Affectation des fréquences dans les
faisceaux hertziens
Canal émission commun aux deux sens dans une station

Brouillage 1: brouillage de la réception en D par l’émission en A


Brouillage 2: le niveau fort F1 perturbe la réception du niveau faible F1
Brouillage 3: le niveau faible F1 perturbe la réception de l’autre niveau
faible F1 (lobe arrière da l’antenne)
Brouillage 4: brouillage émis en B par le lobe arrière de l’antenne

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 22


Affectation des fréquences dans les
faisceaux hertziens
Réduction des brouillages: alternance des fréquences émission er
réception d’un relais à l’autre, croisement des polarisation.

Emploi d’antennes très directives et ayant des lobes latéraux siffisamment


bas.

Utilisation de 2 canaux différents pour la transmission


bilatérale d’un signal.

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 23


Affectation des fréquences dans les
faisceaux hertziens
Séparation des demi-bandes émission/réception: pour une antenne
unique 2 guide d’onde et un duplexeur

- Grouper dans chaque station, d’une part tous les canaux servant à
l’émission et d’autre part ceux servant à la réception.
- Eloigner ces 2 groupes pour qu’ils puissent être séparés par filtrage.
- Il faut une antenne et 2 guides d’ondes par station.

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 24


Affectation des fréquences dans les
faisceaux hertziens
- Alternance des polarisation verticale horizontale

Chaque guide d’onde n’achemine qu’un seul sens de transmission.


Il faut 2 antennes et 4 guides d’ondes par station et par direction.

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 25


08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 26 26
08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 27 27
08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 28 28
PLAN
1 Introduction aux faisceaux hertziens
2 Affectation des fréquences dans les
faisceaux hertziens
3 Rappels sur la propagation
4 Caractéristiques des antennes
5 Bilan de liaison
6 Structure E/R pour faisceaux hertziens
7 Cas d’utilisation des faisceaux hertziens
pour estimer la quantité de pluie qui
tombe dans une zone donnée.

Page 29
14/08/20
Modulation de la Communication
numérique par faisceaux hertziens (1)
  Le signal numérique en bande de base est le signal numérique
non modulé. Le signal en bande de base ne peut pas être transmis
directement sur les canaux radio à faisceaux hertzien; il doit être
converti en signal porteur pour la transmission par faisceau
hertzien.
Baseband signal rate

Channel bandwidth
Modulation

Digital baseband signal IF signal

Service signal
transmitted

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 30 30


Modulation de la Communication
numérique par faisceaux hertziens (2)
  La formule suivante indique un signal numérique en bande de base
converti en un signal numérique en bande de fréquence..

A*COS(Wc*t+φ)
PSK et QAM sont les plus
utilisés dans les
communications par faisceaux
hertziens.

Amplitude Frequency Phase

 ASK: Amplitude Shift Keying, utilise le signal numérique en bande de base


pour modifier l'amplitude de la porteuse (A). Wc et φ restent inchangés.
 FSK: Frequency Shift Keying, utilise le signal de bande de base numérique
pour modifier la fréquence porteuse (Wc). A et φ restent inchangés.
 PSK: Phase Shift Keying, utilise le signal numérique en bande de base pour
changer la phase de la porteuse (φ). Wc et A restent inchangés.
 QAM: Quadrature Amplitude Modulation. ), utilise le signal numérique en
bande de base pour changer la phase de la porteuse (φ) et l'amplitude (A). Wc
reste inchangé.
08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 31 31
Structure d’une trame faisceau
hertzien (1)
• RFCOH
171.072 Mbit/s

15.552 Mbit/s STM-1 155.52 Mbit/s

RFCOH SOH Payload

MLCM DMY XPIC ATPC WS RSC INI ID FA


11.84 Mbit/s 64 kbit/s 16 kbit/s 64 kbit/s 2.24 Mbit/s 864 kbit/s 144 kbit/s 32 kbit/s 288 kbit/s

RFCOH: Radio Frame Complementary Overhead


RSC: Radio Service Channel
MLCM: Multi-Level Coding Modulation
INI: N:1 switching command
DMY: Dummy
ID: Identifier
XPIC: Cross-polarization Interference Cancellation
FA: Frame Alignment
ATPC: Automatic Transmit Power Control
08/14/20WS: Wayside Service Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 32 32
Structure d’une trame faisceau
hertzien (2)
• RFCOH est multiplexé dans les données STM-1 et un bloc multi trame est formé. Chaque
multi trame a six lignes et chaque ligne a 3564 bits. Un multi trame est composée de deux
trames de base. Chaque trame de base a 1776 bits. Les 12 bits restants sont utilisés pour
l'alignement de trame.
Multiframe 3564 bits
FS Basic frame 1 FS Basic frame 2
6 bits
6 bits 6 bits
1776 bits ( 148 words ) 1776 bits (148 words)

I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I
I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I
I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I
I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I
I I I I I I I I b I I C2 I I I I I a I I b I I C2
I I C1 I I C1 I I C1 I I C1 I I C1 I I C1 I I C1 I I C1

12 bits (the 1st word) 12 bits (the 148th word)


I: STM-1 information bit
C1/C2: Two-level correction coding monitoring bits
FS: Frame synchronization
a/b: Other complementary overheads

Page 33
08/14/20
Questions
 Qu’est ce qu’un faisceau hertzien?

 Qu'est-ce que la communication numérique par faisceau hertzien?

 Quelles sont les bandes de fréquences des faisceaux hertziens numériques fréquemment
utilisées?

 Quels concepts sont impliqués dans le paramétrages des fréquences de faisceaux


hertziens?

 Quels sont les types de modulation fréquemment utilisés? Quels sont les types de
modulation les plus fréquemment utilisées?

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 34 34


Cathégorie d’équipements faisceau hertzien

System Digital microwave Analog microwave


MUX/DEM
UX Mode PDH SDH

Small and Large capacity


Capacity medium capacity (STM-0, STM-1,
(2–16E1, 34M) 2xSTM-1) (Discontinued)

Trunk radio (en block)

Structure Split-mount radio (séparé)

All outdoor radio (entièrement externe)

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 35 35


Equipement faisceau hertzien en block

BRU: Branch RF Unit


• Coût élevé, grande
capacité de MSTU: Main Signal
transmission, Transmission Unit
performances plus (transceiver, modem,
P
stables SDH electrical interface,
• Les unites RF, IF, M1 hitless switching)
signal processing, et M2
MUX/DEMUX sont tous SCSU: Supervision, Control

à l’interieur. Seul le and Switching Unit


système d’antenne
est externe. BBIU: Baseband
Interface Unit (option)
(STM-1 optical interface,
SDH microwave C4 PDH interface)
equipment
08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 36 36
Equipment faisceau hertzien entièrement
externe

RF processing unit
• Toutes les unités
sont extérieures. IF cable

• Installation facile.
IF and baseband processing
• Economie d’espace unit

de la salle
d’équipements. Service and power cable

All outdoor microwave equipment

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 37 37


Équipement faisceau hertzien à
montage séparé (1)
 L'unité RF est une unité extérieure
(ODU). Les unités IF, traitement du Antenna
signal et MUX / DEMUX sont intégrées
dans l'unité intérieure (IDU). L'ODU et IF cable
l'IDU sont connectés via un câble IF.
ODU
(Outdoor Unit)
 L'ODU peut être directement montée sur
l'antenne ou connectée à l'antenne via
un guide d'ondes souple et court.
IDU
(Indoor Unit)
 Bien que la capacité soit inférieure à
celle de la structure en block «  trunk»,
en raison de la facilité d'installation et
de maintenance, de la construction Split-mount microwave
rapide du réseau, c'est l'équipement equipment
micro-ondes le plus largement utilisé.
08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 38 38
• Équipement faisceau hertzien à montage séparé (2)

 Fonctions des unités


 Antenne: Concentre les signaux RF transmis par les ODU
et augmente le gain du signal.
 ODU: Traitement RF, conversion de signaux IF / RF.
 IF cable: Transmission du signal IF, du signal de controle
et de l'alimentation de l'ODU.
 IDU: Effectue l'accès, la répartition, le multiplexage /
démultiplexage et la modulation / démodulation pour
les services.

Page 39
08/14/20
Antennes faisceaux hertzien (1)

Parabolic antenna Cassegrainian antenna

Les antennes sont utilisées pour envoyer et recevoir des signaux


faisceaux hertziens.
Les antennes paraboliques et les antennes cassegrainiennes sont
deux types courants d'antennes faisceaux hertziens.
Les diamètres d'antenne faisceau hertzien comprennent : 0.3m,
0.6m, 1.2m, 1.8m,2.0m, 2.4m, 3.0m, 3.2m etc.
08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 40 40
Antennes faisceaux hertzien (2)

Différents canaux de fréquence dans la même bande de fréquences peuvent partager une
antenne.

Channel Channel
1 1
Tx
Rx
1 1

Tx
n n
Rx n n

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 41 41


Antennes faisceaux hertzien (3)

Side lobe
Side view

Half-power angle Main lobe Tail lobe

Side lobe
Top view
Half-power angle Main lobe Tail lobe

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 42 42


Antennes faisceaux hertzien (4)
 Pendant le réglage de l'antenne, changez la direction
verticalement ou horizontalement. Pendant ce temps, utilisez
un multimètre pour tester le RSSI à la réception.
Habituellement, la tension de l’onde sera affichée comme
indiqué dans le coin inférieur droit. Le point de crête de la
tension de l’onde indique la position du lobe principal dans la
direction verticale ou horizontale. Un ajustement à grande
échelle n'est pas nécessaire. Effectuez un réglage fin sur
l'antenne au point de tension de crête.
AGC
 Lorsque les antennes sont mal alignées, une petite tension Voltage
peut être détectée dans une direction. Dans ce cas, effectuez detection point
un réglage grossier sur les antennes aux deux extrémités, de VAGC
sorte que les antennes soient approximativement alignées.

AGC=Automatic Gain Control Angle


Side lobe position
RSSI=received signal strenght Main lobe position
indicator
08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 43 43
Antennes faisceaux hertzien (5)

 Pendant le réglage de
l'antenne, les deux mauvais cas
de réglage sont affichés ici.
Une antenne est alignée sur une
autre antenne à travers le lobe
latéral.
En conséquence, le RSSI ne peut
pas répondre aux exigences.

RSSI=received signal strenght


Wrong Wrong Correct
indicator

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 44 44


Modes de mise en réseau courants des
faisceaux hertziens numériques

Ring network Chain network

Add/Drop
network
Hub network

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 45 45


Types de stations à faisceaux hertziens numériques (1)

• Les stations à faisceaux hertziens numériques sont classées


en stations Pivot, stations relais d'ajout/suppression, stations
relais et stations terminales.

Station Station
relay Ajout/suppression
Station
terminale
Station pivot Station
terminale

Station
terminale
08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 46 46
Station terminale: c’est une station à faisceaux hertziens qui ne
transmet les services que dans un seul sens.
Station relay: c’est une station à faisceaux hertziens qui
transmet des services dans deux directions et est nécessaire pour
résoudre le problème existant dans la communication en ligne de
visée des faisceaux hertziens. La station relais est classée en
deux types, station relais active et station relais passive.
Station relay ajout/suppression: Il se réfère à la station
faisceaux hertziens qui transmet les services dans deux directions
et ajoute / supprime les services transmis.
Station pivot: c’est une station à faisceaux hertziens qui
transmet des services dans trois ou plus de trois directions et
transfère les services dans des canaux de transmission dans des
directions différentes. On l'appelle aussi la station HUB.

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 47 47


Station relay active
  Station relais radiofréquence
  Un système de répéteur radio bidirectionnel actif sans décalage de

fréquence. La station relais RF amplifie directement le signal sur la


fréquence radio.
  Station relais régénératrice

  Un répéteur haute fréquence de haute performance. La station relais

régénératrice est utilisée pour étendre la distance de transmission des


systèmes de communication à faisceaux hertziens, ou pour dévier la direction
de transmission du signal pour éviter les obstructions et garantir que la
qualité du signal n'est pas dégradée. Après une régénération et une
amplification complètes, le signal reçu est transmis.

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 48 48


Passive Relay Station (Photos)

Passive relay station Passive relay station


(plane reflector) (parabolic reflectors)

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 49 49


Paramètres clés de la propagation des faisceaux hertziens
(1)
  Zone de Fresnel et rayon de la zone de Fresnel
  zone Fresnel: La somme de la distance de P à T et de la distance de
P à R est obéit à la formule, TP+PR-TR= n/2 (n=1,2,3, …).La région
elliptique encerclée par le trajet de P s'appelle la zone de Fresnel

T O R

P
d1 d2

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 50 50


Paramètres clés de la propagation des faisceaux hertziens
(2)

d1 (km)  d 2 (km)
  Formule du premier rayon de F1  17.32
la zone de Fresnel : f (GHz )  d (km)

La première zone de Fresnel est la région où l'énergie de transmission


des faisceaux hertziens est la plus concentrée. L'obstruction dans la
zone de Fresnel doit être aussi faible que possible. Avec l'augmentation
des numéros de série de la zone de Fresnel, l'intensité du champ du
point de réception diminue selon les séries arithmétiques.  
08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 51 51
Paramètres clés de la propagation des faisceaux hertziens
(3)
  Clearance A
M
h3
hc B
h1 hp
hs
h5
h2
h4 h6

d1 d2
d
Le long du chemin de propagation des faisceaux hertziens, l'obstruction des

bâtiments, des arbres et des sommets des montagnes est parfois inévitable. Si
la hauteur de l'obstacle pénètre dans la première zone de Fresnel, des pertes
supplémentaires peuvent être causées. En conséquence, le niveau reçu est
diminué et la qualité de transmission est affectée. Le dégagement (clearance)
est utilisé pour éviter le cas décrit précédemment
08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 52 52
Paramètres clés de la propagation des faisceaux hertziens
(4)

La distance verticale entre l'obstacle et le


segment de ligne AB s'appelle le dégagement de
l'obstacle sur le chemin. Par commodité, la
distance verticale hc de l'obstacle à la surface du
sol est utilisée pour représenter le dégagement.
En pratique, l'erreur n'est pas grande car le
segment de droite AB est approximativement
parallèle à la surface du sol. Si le premier rayon
de zone de Fresnel de l'obstacle est F1, alors
hc/F1 est le dégagement relatif.

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 53 53


Propagation en visibilité directe
Les ondes électromagnétiques subissent en se propagent:
- réflexion
- réfraction
- diffraction
- absorption

Visibilité directe: liaison sur laquelle la diffraction peut être négligée

- dégagement minimum sur le bond


- la puissance sur le récepteur est la même qu’en espace
libre
- Règle: dégagement d’un 1er ellipsoïde de Fresnel

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 54


La diffraction
Les lois de l’électromagnétisme sont les mêmes à toutes les
fréquences, mais la diffraction a des conséquences très différentes
suivant l’ordre de grandeur de la longueur d’onde  avec
c

f
- Jusqu’à quelques dizaines de MHz ( de quelques mètres), les obstacles
naturels sont plus petits que  la diffraction domine

- Bande VHF (30 – 300 MHz) et UHF (300 MHz – 3 GHz),


comportement intermédiaire la diffraction est faible
- Les hyperfréquences ( centimétrique et millimétrique),
comportement proche des ondes lumineuses
Faisceaux Hertziens rôle mineur de la diffraction
Émetteur et récepteur en visibilité directe.

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 55


Propagation en visibilité directe
La présence de la terre et l’atmosphère introduit divers
phénomènes physiques qui peuvent énormément modifier le champ
que l’on calculerait en espace libre, même si les extrémités de la
liaison sont en visibilité directe.

Visibilité : mot emprunté à l’optique, ne peut être transféré sans


précaution dans le domaine radioélectrique, en raison de l’ordre de
grandeur très différent des longueurs d’onde.

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 56


Propagation en visibilité directe
Ellipsoïdes de Fresnel

Cercle: sources secondaires


qui apportent la même
contribution au champ en R
car toutes en phase.

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 57


Propagation en visibilité directe
Ellipsoïdes de Fresnel

Le lieu de M est un ellipsoïde de foyers E et R appelé ellipsoïde de


Fresnel.
n = 1: 1er ellipsoïde qui délimite l’espace où la plus grande partie de
l’énergie se propage entre E et R et doit donc être dégagé de tout
obstacle (sinon diffraction)

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 58


Propagation en espace libre:
phénomène liés à l’atmosphère terrestre

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 59


Evanouissement d’absorption
  Les molécules de toutes les substances sont composées de particules chargées. Ces
particules ont leurs propres fréquences de résonance électromagnétique. Lorsque les
fréquences faisceau hertziens sont proches de fréquences de résonance de ces
substances, une absorption de résonance se produit vers les faisceaux hertziens.
Les statistiques montrent que l'absorption à la fréquence faisceaux hertzien inférieure à
12 GHz est inférieure à 0,1 dB / km. Par rapport à la perte d'espace libre, la perte
d'absorption peut être ignorée.
10dB

1dB

0.1dB

0.01dB
60GHz 23GHz 12GHz 7.5GHz 1GHz
Atmosphere absorption curve (dB/km)
08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 60 60
Evanouissement de pluie
  Pour les fréquences inférieures à 10 GHz, la perte de pluie peut
être ignorée. Seuls quelques db peuvent être ajoutés à une section de
relais.
Pour les fréquences supérieures à 10 GHz, l'espacement des répéteurs
est principalement affecté par la perte de pluie. Par exemple, pour la
fréquence de 13 GHz ou plus, des précipitations de 100 mm/h
entraînent une perte de 5 dB / km. Ainsi, pour les fréquences 13 GHz
et 15 GHz, la distance de relais maximale est d'environ 10 km. Pour la
fréquence de 20 GHz et plus, la distance du relais est limitée à
quelques kilomètres en raison de la perte de pluie.
Les bandes haute fréquence peuvent être utilisées pour le niveau
utilisateur transmission.

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 61 61


K-Type Fading (1)

Re R

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 62 62


K-Type Fading (2)

• Propagation de faisceaux hertzien

k > 1: Positive refraction

k = 1: No refraction

k < 1: Negative refraction

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 63 63


K-Type Fading (3)

k=∞
4/3
1
2/3

Ground surface

Actual earth radius (r)

2/3 Ground surface


1
4/3
k=∞

Equivalent earth radius (r·k)


08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 64 64
PLAN
1 Introduction aux faisceaux hertziens
2 Affectation des fréquences dans les
faisceaux hertziens
3 Rappels sur la propagation
4 Caractéristiques des antennes
5 Bilan de liaison
6 Structure E/R pour faisceaux hertziens
7 Cas d’utilisation des faisceaux hertziens
pour estimer la quantité de pluie qui
tombe dans une zone donnée.

Page 65
14/08/20
Caractéristiques des antennes (1)

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE


Page 66
Caractéristiques des antennes (3)
• Directivité D: Rapport de l’intensité de rayonnement dans une
direction et la valeur moyenne de cette intensité dans toutes les
directions

    , 
D 
1 1
  d     ,   sin  d d
4 4

• Gain G: rapport entre la puissance qu’il faudrait fournir à une


antenne de référence et celle à fournir à l’antenne considérée
pour produire la même intensité de rayonnement dans une
direction donnée (gain en dBi, dBd ou en dB)

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE


Page 67
Caractéristiques des antennes (4)
Aire équivalente: elle exprime la capacité d'une antenne à capturer une onde
électromagnétique.
Principe de réciprocité: en espace libre, les modes d’émission et de réception de
deux antennes sont permutables. La réciprocité implique que les antennes
fonctionnent aussi bien comme des émetteurs ou récepteurs

• Rendement:
illumination + pertes par débordement + diffraction + effet d’ombre

0.5    0.8 tel que Ae   S


avec S = surface réelle de l’ouverture
4 S
G  2

• Température équivalente de bruit

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 68


Caractéristiques des antennes (5)

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 69 69


Caractéristiques des antennes (6)

Antennes pour faisceaux hertziens et communications par satellite


- source rayonnante + réflecteur paraboloïdal
- très directives

G = 30 dBi faisceaux hertziens


G = 50 dBi station terrienne, 30 dBi satellite

Antennes pour communications mobiles


- omni directionnelles (plan ou demi-plan)
- directives pour station de base (couverture urbaine)

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 70


Caractéristiques des antennes (7)
Antennes pour faisceaux hertziens et communications par satellite
- source rayonnante + réflecteur paraboloïdal
- très directives

G = 30 dBi faisceaux hertziens


G = 50 dBi station terrienne, 30 dBi satellite

Antennes pour communications mobiles


- omni directionnelles (plan ou demi-plan)
- directives pour station de base (couverture urbaine)

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 71


Caractéristiques des antennes (8)
Pour diminuer la puissance d’émission, la technique des faisceaux
hertziens utilise des antennes très directives.
L’antenne réelle est placée au foyer optique d’une parabole qui
réfléchit les ondes en un faisceau très concentré (limitant ainsi la
dispersion de l’énergie radioélectrique).

Il est possible d’utiliser (avec un gain plus faible) des cornets,


généralement pour les liaisons courtes et des fréquences
supérieures à 10 GHz.

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 72


Caractéristiques des antennes (9)
Antennes pour F. H. et communications par satellite
- source rayonnante + réflecteur paraboloïdal

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 73


Paramètres caractéristiques d’une
antenne
Paramètre Problème concerné
Polarisation de l'antenne Réutilisation des fréquences

Surface caractéristique de rayonnement Zone de couverture

Diagramme de rayonnement Protection contre les brouilleurs

Directivité  
Gain Bilan de liaison

Aire équivalente Conception des émetteurs récepteurs


Hauteur équivalente  
Résistance de rayonnement Puissance rayonnée (PIRE)
Bruit associé Conception des récepteurs

Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE


Page 74
14/08/20
PLAN
1 Introduction aux faisceaux hertziens
2 Affectation des fréquences dans les
faisceaux hertziens
3 Rappels sur la propagation
4 Caractéristiques des antennes
5 Bilan de liaison
6 Structure E/R pour faisceaux hertziens
7 Cas d’utilisation des faisceaux hertziens
pour estimer la quantité de pluie qui
tombe dans une zone donnée.

Page 75
14/08/20
Bilan de liaison:
affaiblissement de propagation en espace libre

PE
antenne de gain GE PR  GE SR
4 d 2

2
PE  GR   
2
PR  GE  PE GE GR  
4 d 4
2
 4 d 

PR  dBm  PIRE  dBm  GR  dBi   AEL  dB 

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 76


Bilan de liaison: devoir
Exercice:
Soit une onde de fréquence 6 GHz la longueur du bond est de 50
km. La puissance nominale de l’émetteur est de 10 mW, le gain de
chacune des antennes d’émission et de réception est de 25 dBi.
La longueur du guide d’onde de l’émission est de 30 m et celle de la
réception est de 70 m. La perte dans les guides d’onde est de 0.05
dB/m.
Les pertes de branchement dans l’émetteur s’élèvent à 3 dB et dans
le récepteur à 2,9 dB.

1. Quelle est la PIRE de l’émetteur?


2. Quelle est la puissance disponible au récepteur?
3. La sensibilité du récepteur est de -100 dBm, reçoit-on le signal?
4. Quelle est la portée?

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 77


Bilan de liaison:
Bruit et rapport Porteuse à Bruit
Température équivalente de bruit d’une antenne
Pour une antenne avec un diagramme de rayonnement donné par D(θ, φ), la température de bruit est définie mathématiquement comme:

1
TA 
4  D   ,   T   ,   d 
espace

PB  kTA B

Facteur de bruit du récepteur


Formule de Friis
F2  1 F3  1 FN  1
FR  F1    ... 
G1 G1G2 G1G2 ...GN 1 TR
FR  1 
TR  T1 
T2 T
 3  ... 
TN TA
G1 G1G2 G1G2 ...  GN 1
14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE
Page 78
Bilan de liaison:
Bruit et rapport Porteuse à Bruit
Calcul du (C/N) en entrée du récepteur
2
  
porteuse: PR  PE GE GR   bruit total: PB  k  TA  TR  B
 4 d 
2
Rapport PR GR 1    C
 PIRE   
porteuse sur bruit PB  TA  TR  kB  4 d  N

Facteur de mérite
de la station de réception

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 79


Bilan de liaison: devoir
Exercice:
On donne les caractéristiques suivantes pour une liaison par
faisceau hertzien implantée au Cameroun:
La fréquence = 6 GHz,
La longueur du bond = 55 km,
Le gain des antennes G = 43,7 dBi,
Les pertes par branchement des blocs E/R = 3 dB,
Les pertes par branchement des équipements (sur les tours en
hauteur) = 2 dB,
La puissance crête à l’émission Pe = 33 dBm.

1. Quelle est la longueur d’onde du signal émis?


2. Quelle est l’affaiblissement de propagation?
3. Quelle est la puissance émise en mW?
4. Quelle est la puissance reçue en mW et dBm?

14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 80


PLAN
1 Introduction aux faisceaux hertziens
2 Affectation des fréquences dans les
faisceaux hertziens
3 Rappels sur la propagation
4 Caractéristiques des antennes
5 Bilan de liaison
6 Structure E/R pour faisceaux hertziens
7 Cas d’utilisation des faisceaux hertziens
pour estimer la quantité de pluie qui
tombe dans une zone donnée.

Page 81
14/08/20
Structure de l’émission/réception pour
les faisceaux hertziens

Modulation en fréquence intermédiaire FI


- simplification des technologie.
- permet de travailler indépendamment de la fréquence porteuse

L’émetteur transpose le signal en hyperfréquence et l’amplifie.


Le récepteur amplifie et égalise le signal reçu et le transpose en FI.
Émetteur et récepteur reliés aux antennes par des guides d’ondes ou des
câbles coaxiaux.
14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 82
PLAN
1 Introduction aux faisceaux hertziens
2 Affectation des fréquences dans les
faisceaux hertziens
3 Rappels sur la propagation
4 Caractéristiques des antennes
5 Bilan de liaison
6 Structure E/R pour faisceaux hertziens
7 Cas d’utilisation des faisceaux hertziens
pour estimer la quantité de pluie qui
tombe dans une zone donnée.

Page 83
14/08/20
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs

• L’Ingénieur TSAGUE fait une these sur l’étude de


l’estimation des precipitations grace aux faisceaux
hertziens des opérateurs de téléphonie au sein du
laboratoire dépuis 2018.
• Ce travail a été mené durant ces trois dernières années
au sein du laboratoire (LGEMTS) en collaboration avec
deux autres, l’un à Grenoble et l’autre à Toulouse, pour
mesurer la quantité d’eau qui tombe quand la pluie
perturbe la puissance entre deux pylônes consécutifs. Et
aujourd’hui, les objectifs sont atteints. Ce travail
bénéficie déjà d’une publication, à la mi-juillet, dans la
revue « Geophysical Rechearch Letters ».
14/08/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 84
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
• L’idée s’appuie sur une propriété des pluies bien connue des
professionnels de la télécommunication.
• Les gouttes d’eau atténuent le signal radio transmis entre deux pylônes.
• Et en cas de pluie, l’onde qui est transmise entre les pylônes va traverser
les gouttelettes d’eau. Au cours de ce passage, il y a d’une part, une
absorption d’une fraction de l’énergie des ondes par les gouttelettes, et
de l’autre, il y a le phénomène de diffusion de ces ondes, dans toutes les
directions de l’espace, par ces mêmes gouttelettes, détournant les ondes
de leur trajectoire prédéfinie et souhaitée par l’opérateur télécom.
• Ainsi, lorsqu’il pleut, la qualité de la réception baisse entre les pylônes.
En réalité, de tout temps et en toute période de l’année, il y a des
perturbations des ondes ; mais en saison pluvieuse, la situation devient
dramatique pour le signal radio.

Page 85
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
• Pour faire face à ce problème, les opérateurs de
téléphonie mobile relèvent de façon systématique les
puissances qui ont été émises et les puissances qui ont
effectivement été reçues entre deux pylônes consécutifs.
• S’ils constatent une diminution importante telle que
l’abonné au-delà du dernier pylône ne pourra pas avoir
une bonne qualité de communication, ils augmentent la
puissance.
• C’est ainsi qu’ils suivent les propagations d’ondes entre
les pylônes et apportent les correctifs au besoin.

Page 86
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs

• Puisque cette perturbation devient


importante quand il y a la pluie, il est judicieux
de faire un lien quantitatif avec ce phénomène
et la quantité d’eau traversée par les ondes.
• En clair, on peut estimer la quantité de pluie
qui tombe à partir de cette diminution de la
puissance de l’onde, en faisant la différentielle
entre ce qui est émis et ce qui est reçu.

Page 87
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs

• On sait que l’eau, c’est important, surtout pour notre


pays dont la population est dans l’agriculture à 80% et
qui s’active aussi dans l’élevage.
• On a aussi des barrages hydro-électriques dans notre
pays, on a des retenues d’eau, etc.
• Il y a également des préoccupations tenant à la
prévention des inondations, aux survenues de
maladies hydriques, aux poches de sécheresse, aux
famines.
• Pour toutes ces questions, il est nécessaire de savoir la
quantité d’eau de pluie qui tombe dans le pays.

Page 88
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs:
• Les pluviographes avec lesquelles la quantité qui tombe est évaluée, ne
présentent que 400 cm² comme surface de captation. Et donc, si l’on veut
vraiment savoir la quantité d’eau tombée sur une grande superficie, il aurait
fallu placer une quantité énorme de pluviographes.
• Cependant les moyens dont dispose la météorologie nationale ne lui
permettent pas de couvrir aussi densément qu’elle aurait souhaité le
territoire national.
• Ce que nous avons comme technologie permet de mesurer la quantité d’eau
reçue entre deux pylônes distants l’un de l’autre de 30 km.
• On a une intégration sur 30 km, non pas dans une seule direction, mais dans
toutes les directions. Et tout le Cameroun, y compris les régions les plus
reculées et/ou les plus inaccessibles, étant aujourd’hui couvert par ces
pylônes de téléphonie mobile, on dispose donc d’un vaste champ de
mesure.

Page 89
© AnneMarie Cousin, Principe Rain Cell

Page 90
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs

Page 91
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Liaison Micro-ondes
Transmission microonde est une
technologie de transmission
d'information ou d'énergie par
l'utilisation
Ces émissionsdessont
ondes
particulièrement
électromagnétiques
sensibles aux obstacles de et
longueur d'ondes
aux masques
de l'ordre de quelques
(topographie, végétation,centimètres.
bâtiments Les
...),
fréquences utilisés vont de 1Ghz
aux précipitations, aux conditions de à 30
Ghz. Conformément
réfractivité aux
de l'atmosphère, aux
recommandations de IUT, les
interférences électromagnétiques bandes
et de
fréquences une
présentent communes sont
sensibilité relativement
7G/8G/11G/13G/15G/18G/23G/26G/32G
élevée aux phénomènes de réflexion
/38G les signaux analogiques, mais la
(pour
modulation numérique peut au moins en
partie, compenser la transmission du
taux d'erreur due à la nuisance).

92

Page 92
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Architecture Liaison Micro-ondes [2]
[2] Digital Microwave Communication Principles (2016), Huawei,p.17

Ces émissions sont particulièrement sensibles aux obstacles et aux masques (topographie, végétation, bâtiments ...), aux précipitations,
aux
ODUconditions
Antenne:
IDU (Unité
(unité Ilintérieure):
est
extérieure):
de
unréfractivité
appareil c'est
C'est électrique
unde
unappareil
l'atmosphère,
appareil
quid'intérieur
convertit
extérieur
aux l'énergie
interférences
qui convertit
doté de électrique
électromagnétiques
les données
plusieurs en ondes
fonctions decomprenant
radio,
l'IDUetet
enprésentent
vice
un la
signal
versa.une
RF
Il ypour
fourniture asensibilité
plus
delal'interface
de
transmission.
type
relativement
d'antenne,
Il convertit
élevée
de données, maisla
Câble:
aux il estd'erreur,
également
le parabolique
phénomènes
correction utilisé
le signalpour
estde
lela
RF transporter
réflexion
plus
de utilisé
l'extrémité
modulation(pour
dansetle
lessignal
les
distante
la IF en
signaux de l'IDUde
micro-ondes vers
analogiques,
données
démodulation, la l'ODU etmodulation
transmission.
appropriées
mais la
surveillance vice versa.des
deà l'état
transmettre
numérique
à l'IDU.
alarmes etpeut au moins en partie,
les communications site à site. 93
de compenser la
transmission du taux d'erreur due à la nuisance).

Page 93
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Zone de FRESNEL[4]

[4] S. R. Saunders and A. Aragón-Zavala, Antennas and propagation for wireless communication systems, 2nd ed.
Chichester, England ; Hoboken, NJ: J. Wiley & Sons, 2007.

Page 94
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Quelques liens MW de NEXTTEL[3]

SITE # A SITE # B GENERAL INFORMATIONS


Zone A Site A Province A TX A (MHz) RX A (MHz) Zone B Site B Province B TX B (MHz) RX B (MHz) EQ Maker Polarization anten CS (Channel Spacing) - MHz Frequency Band (GHz)
NW NW0131 NW 7212 7373 NW NW0037 NW 7373 7212 NEC V 7MHz 7
NW NW0121 NW 7212 7373 NW NW0122 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0124 NW 7226 7387 NW NW0122 NW 7387 7226 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0028 NW 7226 7387 NW NW0030 NW 7387 7226 CERAGON H 7MHz 7
NW NW0067 NW 7212 7373 NW NW0045 NW 7373 7212 NEC V 7MHz 7
NW NW0028 NW 7226 7387 NW NW0017 NW 7387 7226 NEC V 7MHz 7
NW NW0125 NW 7226 7387 NW NW0072 NW 7387 7226 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0114 NW 7212 7373 NW NW0085 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0006 NW 7212 7373 NW NW0056 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0058 NW 7212 7373 NW NW0054 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0087 NW 7212 7373 NW NW0018 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0011 NW 14826.5 15316.5 NW NW0129 NW 15316.5 14826.5 NEC V 7MHz 15
NW NW0055 NW 7233 7394 NW NW0016 NW 7394 7233 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0100 NW 7212 7373 NW NW0067 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0102 NW 7233 7394 OU OU0008 OU 7394 7233 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0033 NW 7212 7373 NW NW0037 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0113 NW 7212 7373 NW NW0019 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0086 NW 7212 7373 NW NW0036 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0046 NW 7233 7394 NW NW0044 NW 7394 7233 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0126 NW 14826.5 15316.5 NW NW0074 NW 15316.5 14826.5 NEC V 7MHz 15

Les fréquences d’émission et réception au


NW NW0111 NW 7219 7380 NW NW0027 NW 7380 7219 CERAGON V 7MHz 7

Identification
Caractéristiques
NW NW0051
du du
sitelien
NW
A
B 7212 7373 NW NW0087 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7

site B
NW
NW A NW0039
NW0117
NW
NW
7212
7212
7373
7373
NW
NW
NW0027
NW0072
NW
NW
7373
7373
7212
7212
CERAGON
CERAGON
V
V
7MHz
7MHz
7
7
NW NW0094 NW 7212 7373 NW NW0083 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0120 NW 7233 7394 NW NW0122 NW 7394 7233 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0123 NW 7219 7380 NW NW0121 NW 7380 7219 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0034 NW 7219 7380 NW NW0121 NW 7380 7219 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0001 NW 7219 7380 NW NW0036 NW 7380 7219 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0026 NW 7212 7373 NW NW0023 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0118 NW 7212 7373 NW NW0044 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0007 NW 7212 7373 NW NW0044 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0127 NW 14826.5 15316.5 NW NW0128 NW 15316.5 14826.5 NEC V 7MHz 15
NW NW0040 NW 7226 7387 NW NW0124 NW 7387 7226 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0073 NW 7233 7394 NW NW0014 NW 7394 7233 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0048 NW 7212 7373 NW NW0118 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0060 NW 7212 7373 NW NW0058 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7
NW NW0032 NW 7212 7373 NW NW0034 NW 7373 7212 CERAGON V 7MHz 7

[3] NEXTTEL (2016), Microwave Link integrated NEXTTEL NORTH WEST REGION IN CAMEROON

Page 95
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Carte de Yaoundé des liens de MTN [4]

Légende :
[4] MTN (2015), MTNC MW Topology- 20150206

Page 96
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Pertes dues à la diffraction autour d’un objet de taille fini[4]

Considérons un cas de diffraction multiple comme illustré sur la figure ci-


dessous:

[4] S. R. Saunders and A. Aragón-Zavala, Antennas and propagation for wireless communication systems, 2nd ed.
Chichester, England ; Hoboken, NJ: J. Wiley & Sons, 2007.

Page 97
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Pertes dues à la diffraction autour d’un objet de taille fini

[4] S. R. Saunders and A. Aragón-Zavala, Antennas and propagation for wireless communication systems, 2nd
ed. Chichester, England ; Hoboken, NJ: J. Wiley & Sons, 2007. Page 98
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs

Courbe des pertes en excès Lc dues à la courbure et fonction du rayon R de


courbure.
est représentée pour f=17GHz
Page 99
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Relation entre l’atténuation et les précipitations[6]

UIT fournit une définition standard pour calculer l’atténuation spécifique due
à la pluie basée sur une relation de puissance, ITU-R-P838-3 (2006). En
général, nous avons deux méthodes pour établir la relation entre l’atténuation
et le taux de pluie:
a) La méthode théorique basé sur la distribution uniforme de la taille des
gouttes de pluie
b) Procédure empirique (décrite dans ITU-R-P838-3 ) basé sur des
expérimentations qui donne une approximation de la relation entre
l’atténuation et le taux de pluie
La procédure empirique est la plus utilisée car facile a implémenté par
rapport à la première qui nécessite la distribution des gouttes de pluie mais
qui est néanmoins plus précise

Page 100
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Relation entre l’atténuation et les précipitations[6]

Notons que la relation n’est pas définie pour les bases fréquences (inférieur à
1Ghz) et les très hautes fréquences (supérieur à 1000Ghz) en général.

Page 101
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Relation entre l’atténuation et les précipitations[6]

Page 102
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Relation entre l’atténuation et les précipitations[6]

Page 103
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Relation entre l’atténuation et les précipitations[6]

Page 104
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Relation entre l’atténuation et les précipitations[6]

Page 105
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Relation entre l’atténuation et les précipitations[6]

De façon générale pour des polarisations linéaires et circulaires on a :

Page 106
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Coefficient k pour une polarisation horizontale
1
10
Kh

0
10

-1
10
h
Coefficient K

-2
10

-3
10

-4
10

-5
10
0 1 2 3
10 10 10 10
Frequence (Ghz)

Page 107
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Coefficient k pour une polarisation verticale
1
10
Kv

0
10

-1
10
v
Coefficient K

-2
10

-3
10

-4
10

-5
10
0 1 2 3
10 10 10 10
Frequence (Ghz)

Page 108
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
2

1.8

1.6

1.4
h
Coefficient

1.2

0.8

0 1 2 3
10 10 10 10
Frequence (Ghz)

Page 109
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
1.6

1.5

1.4

1.3

1.2
v
Coefficient

1.1

0.9

0.8

0.7

0 1 2 3
10 10 10 10
Frequence (Ghz)

Page 110
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Relation entre l’atténuation et les précipitations
1.8
ah
1.6 av
bh
1.4
bv
1.2
Valeur de a et b

0.8

0.6

0.4

0.2

0
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20
Frequence (Ghz)

Page 111
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Relation entre l’atténuation et les précipitations[7]

A = aRb

[7] C. Chwala et al., ‘Precipitation observation using microwave backhaul links in the alpine and pre-alpine region of
Southern Germany’, Hydrol Earth Syst Sci, vol. 16, no. 8, pp. 2647–2661, Aug. 2012

Page 112
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Relation entre l’atténuation et les précipitations[7]

[7] C. Chwala et al., ‘Precipitation observation using microwave backhaul links in the alpine and pre-alpine region of
Southern Germany’, Hydrol Earth Syst Sci, vol. 16, no. 8, pp. 2647–2661, Aug. 2012

Page 113
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Relation entre les précipitations et l’atténuation[8]

Les précipitations et l’atténuation varient dans l’espace et le temps.


L’atténuation totale le long d’un lien micro-onde de l’correspond donc à :

On parle aussi de loi de puissance entre l’atténuation et le taux de pluie.


Si la puissance d’émission est constante, l’atténuation totale le long d’un lien micro-onde
de longueur L due à la pluie à un moment donné peut s’exprimé par rapport à la puissance
reçue durant la période de pluie P (en watts) et la puissance reçue pendant la période sèche
Po (en watts) (on néglige les autres sources d’atténuation ) :

[8] R. Uijlenhoet, A. Overeem, and H. Leijnse, ‘Opportunistic remote sensing of rainfall using microwave links from cellular
communication networks’, Wiley Interdiscip. Rev. Water, vol. 5, no. 4, p. e1289, Jul. 2018

Page 114
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Relation entre les précipitations et l’atténuation[8]

En divisant l’équation par L on obtient :

Avec:

[8] R. Uijlenhoet, A. Overeem, and H. Leijnse, ‘Opportunistic remote sensing of rainfall using microwave links from cellular
communication networks’, Wiley Interdiscip. Rev. Water, vol. 5, no. 4, p. e1289, Jul. 2018

Page 115
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Relation entre les précipitations et l’atténuation[8]

En inversant l’équation (3),on tire le taux de pluie de chemin moyen

[8] R. Uijlenhoet, A. Overeem, and H. Leijnse, ‘Opportunistic remote sensing of rainfall using microwave links from cellular
communication networks’, Wiley Interdiscip. Rev. Water, vol. 5, no. 4, p. e1289, Jul. 2018

Page 116
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Quelques défis de la surveillance des pluies[8]

1. l’accès des données [8]

La demande de plus en plus croissante en termes de données entraine l’évolution


des technologies afin de satisfaire aux besoins des utilisateurs. Ainsi, on
note le remplacement des liens micro-ondes par des liaisons fibre optiques
de plus grande capacité dans les zones de forte densité de population au
détriment de la densité des réseaux liaisons hertziennes, ce qui a des
conséquences sur le potentiel de surveillance des précipitations utilisant de
tels réseaux [8]. Néanmoins certains opérateurs prévoient de maintenir les
réseaux hertziens pendant quelques décennies par exemple Ericsson,
(2017a) pour permettre la surveillance des précipitations spatiales. Ce qui
n’est pas le cas de nombreux opérateurs.

[8] R. Uijlenhoet, A. Overeem, and H. Leijnse, ‘Opportunistic remote sensing of rainfall using microwave links from cellular
communication networks’, Wiley Interdiscip. Rev. Water, vol. 5, no. 4, p. e1289, Jul. 2018

Page 117
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Quelques défis de la surveillance des pluies[8]

2. La précision et la périodicité[10]

Généralement, la plupart des opérateurs de téléphonie récupèrent toutes les


15mn les données sur leur liens micro-ondes afin de les superviser. Mais cela,
n’est pas suffisant pour estimer les précipitations compte tenue de leur extrême
variabilité.
De ce fait, il faut convaincre ces opérateurs afin d’avoir accès en temps réel à
ces données à des fréquences de 1Hz, ce qui fut le cas de Chwala[8] qui accédait
aux données à n’importe quel fréquence. Mais pour la plupart du temps, quand
l’opérateur est d’accord, il permet juste aux groupes de chercheurs d’accéder
périodiquement.
Ces atténuations ont généralement une précision de 1db ce qui peut engendré
des erreus lors de la restitution des précipitations, l’idéal serait à 0.1 db

[8] R. Uijlenhoet, A. Overeem, and H. Leijnse, ‘Opportunistic remote sensing of rainfall using microwave links from cellular
communication networks’, Wiley Interdiscip. Rev. Water, vol. 5, no. 4, p. e1289, Jul. 2018

Page 118
Estimation des précipitations grâce aux
faisceaux hertziens des opérateurs
Quelques défis de la surveillance des pluies

3. La récupération des précipitations[8]

Généralement, la plupart des opérateurs de téléphonie n’appliquent pas des


puissances de transmission constante mais ATPC (contrôle automatique de la
puissance d'émission ) qui permet de maintenir la puissance de réception dans
des limites données en variant la puissance d’émission. Deplus nombreux
systèmes de gestion de réseau ne fournissent pas de niveaux de signaux
instantanés à un pas de temps fixe, mais des niveaux de signal minimum et
maximum pendant chaque intervalle de temps précédent.
4. Autres atténuations[8]

[8] R. Uijlenhoet, A. Overeem, and H. Leijnse, ‘Opportunistic remote sensing of rainfall using microwave links from cellular
communication networks’, Wiley Interdiscip. Rev. Water, vol. 5, no. 4, p. e1289, Jul. 2018

Page 119
END

08/14/20 Proposé par Dr.Ing Alphonse BINELE Page 120 120

Vous aimerez peut-être aussi