Vous êtes sur la page 1sur 19

UNIVERSITEDE OUAGADOUGOU

------------------
Unité de Formation et de Recherche en Sciences de la
Vie et de la Terre (UFR-SVT)
-----------------
Département de Biochimie-Microbiologie
-----------------
Laboratoire de Biochimie Alimentaire, Enzymologie,
Biotechnologie Industrielle et Bioinformatique Exposé Présenté par :
(BAEBIB)
------------------- BAWAR Barthélemy
KAGAMBEGA Windmi
SEMPORE Nomwendé Judith

Option : Master en Agrotechnologie


et Génie biochimie des Procédés Alimentaires( MAGPA)

Sur le thème

REGULATION DE L’ACTIVITE DE LA LIPASE


PLAN DE L’EXPOSITION
• INTRODUCTION

• DÉFINITION DES LIPASES

• CARACTÉRISTIQUES STRUCTURALES DES LIPASES

• ACTIVITÉS DE LA LIPASE

• RÉGULATION DU MÉTABOLISME DES LIPIDES

• RÉGULATION DE L’ACTIVITÉ DE LA LIPOPROTÉINE LIPASE

• CONCLUSION
2
INTRODUCTION

3
INTRODUCTION
•Les organismes doivent être capables de moduler l'activité enzymatique
cellulaire de façon à s'adapter aux changements métaboliques.
•Les principaux lipides alimentaires sont constitués de triglycérides, de
phospholipides et de stérides.
• Les lipases et les phospholipases hydrolysent les lipides
•L’activité de ces enzymes est régulée par des contrôles allostérique et
hormonale

4
Définition des lipases

5
Définition des lipases

• Les lipases forment une famille hétérogène d’enzymes


capables d’hydrolyser les triglycérides à longues chaînes
d’acides gras en glycérol et en acides gras correspondants.

• Les lipases constituent une classe particulière d’estérases


capables d’hydrolyser des esters carboxyliques agrégés en
phase aqueuse (Sarda et al.1958).

6
Caractéristiques structurales des lipases

7
Caractéristiques structurales des lipases

• Les lipases présentent des propriétés structurales communes comme la présence


d’un repliement de type α/β, d’une triade catalytique et d’un trou de l’oxyanion,
comparables à celles des protéases à sérine (voir figure suivante)
Histidine

Nucléophile
Acide

1 2 3 4 5 6 7 8

Figure 1: Caractéristiques structurales de lipases 8


Activité des lipases

9
Activité des lipases(1/2)

• Rôle physiologique:
 Encore appelées triacylglycérolsacyl hydrolases (EC.3.1.1.3),

 Le rôle physiologique des lipases est d’hydrolyser les triglycérides en diglycérides,


monoglycérides, acides gras et glycérol.

• Les réactions de synthèse


Les lipases ont également la capacité de réaliser des réactions de synthèse telles que
l’estérification (réaction entre un acide et un alcool), la transestérification (ester et alcool)
et l’interestérification (ester et ester). ainsi que dans des réactions de transfert du
groupement acétyle d’un ester sur d’autres nucléophiles tels que des amines ou des thiols.

10
Activité des lipases(2/2)

ainsi que dans des réactions de transfert du groupement acétyle d’un ester sur
d’autres nucléophiles tels que des amines ou des thiols.

11
Régulation du métabolisme des lipides

12
Régulation du métabolisme des lipides
(1/3)

• La libération des acides gras par le tissus adipeux est


contrôlée par :
La vitesse d’hydrolyse du triacylglycérol et celle de leur
utilisation par les tissus périphériques
La vitesse d’estérification du glycérol -3-P par l’AcylcoA

13
Régulation du métabolisme des lipides (2/3)

• Régulation allostérique
Dans le foie la β-oxydation et la ré-estérification des acyl-CoA sont possibles.
La vitesse de l’oxydation des acides gras est déterminée par le taux d’entrée des acyl-
CoA dans la mitochondrie par l’intermédiaire de l’activité de l’acyl-carnitine tranférase.
Ce taux peut être modifié par le malonyl-CoA(produit de carboxylation de l’acétyl-
CoA) qui inhibe l’acylcarnitine transférase 1(et donc la β-oxydation des acides gras) et
active la lipogenèse.
 

14
Régulation du métabolisme des lipides(3/3)

• Régulation hormonale
 La vitesse de l’hydrolyse des triacylglycérols est accélérée par des hormones(glucagon,
adrénaline, noradrénaline, etc.) qui se fixent sur la surface de la cellule-cible.
 La stimulation de l’adényl-cyclase transforme l’ATP en AMPc. Ce dernier, active la
protéine kinase A.
 Cette dernière phosphoryle latriglycéride lipase déphosphorylée(inactive dans les
adipocytes) en triglycéride lipase phosphorylée (active).
 La vitesse de l’hydrolyse augmente et ceci est un signal pour l’utilisation des acides gras
pour les tissus tels que le cœur, le muscle squelettique et le foie.
15
Régulation de l’activité de la lipoprotéine lipase

16
Régulation de l’activité de la lipoprotéine lipase
• La lipoprotéine lipase
La lipoprotéine lipase hydrolyse les triglycérides des lipoprotéines, mais pas, comme la
lipase pancréatique, les triglycérides libres.
 Elle s’attaque en effet aux triglycérides qui circulent dans le sang sous forme d’agrégats de
haut PM liés à des protéines, des phospholipides, du cholestérol et des esters du cholestérol.
Trois critères caractérisent l’activité de la lipoprotéine lipase (Korn, 1955) :
 activation par l’héparine,

 activation par un facteur protéinique du sérum qui s’identifie aux protéines des lipoprotéines,

 inhibition par le NaCI et la protamine.


17
CONCLUSION
• La cellule est douée de différents mécanismes pour contrôler son activité selon le
principe de l’économie maximale.

• L’activité de la cellule (catabolisme) est réalisée grâce à des enzymes spécifiques.

• Ainsi les lipases jouent un rôle très important dans l’hydrolyse des lipides.

• La triglycéride lipase par exemple permet la libération de deux acides gras et d’un
monoacyl glycérol.

• Dans l’ensemble, l’activité des lipases est contrôlée par deux types de régulation qui
sont : la régulation allostérique (régulation à court terme) et régulation hormonale.
18
MERCI POUR
VOTRE AIMABLE
ATTENTION !
19