Vous êtes sur la page 1sur 89

Présentation de l’ouvrage

La hauteur totale de la
Tour est : H = 69,38 m
Hauteur des étages
: courants
HauteurHde= RDC
3,10 m
: H =►
3,40 m des étages sous
Hauteur
sols : H = 3,40 m
Longueur totale du►
Tour a la base en plan : H
Larguer = 29,30m
totale du Tour ►
a la base en plan : H =
Zone de33,40 m ►
moyenne
sismicité zone IIa
Site ferme : S2►
Groupe d’usage : 1B►1
m 3,10

69,38m

3,40m

m 29,70 m 30,40
2
Caractéristiques des matériaux
Le béton et l’acier utilisés dans la construction de cet
ouvrage seront choisis conformément aux règles techniques
de conception et de calcul des ouvrages en béton armé CBA
93, et au règlement RPA 99 / version 2003.

La résistance du béton à la compression :


fc28 = 25 Mpa.

Acier HA de limite élastique Fe = 400 Mpa.

3
Pré dimensionnement

Plancher dalle plein

4
Calcul des charges

5
Pré dimensionnement des poteaux

: Vérification selon le BAEL91 révisées 99


► Vérifications du 1,1 Nu ≤ Nu

: Vérification selon le RPA 99 / version 2003


Coffrage ►

Sollicitations normale► 0,3 ≤

Sollicitations tangentes ► τu ≤ τbu

Vérification du poteau au flambement

λx ;λy < 70

6
7
Etude des éléments
secondaires

8
9
10
11
12
La dalle flottante

13
14
15
16
Etude sismique de la
structure

17
Choix de la méthode de calcul
.la méthode statique équivalente
.la méthode d’analyse modale spectrale
.la méthode d’analyse dynamique par accélérogrammes

Le choix de la méthode de calcul dépend des conditions d'application de chacune d'elle. Dans
notre cas, D’après le RPA 99 / version 2003, notre structure est implantée et classée dans la zone
sismique II-A groupe d’usage 1B.
Le calcul se fait en méthode dynamique spectacle du fait que notre Tour ne répond pas aux
critères (4.1.2.b) exigés par le RPA 99 / version 2003, quand a l'application de la méthode statique
équivalente.
La hauteur de la structure : H = 69,38 m > 23 m

Donc nous avons utilisé une méthode dynamique (méthode d’analyse modale spectrale) en
utilisant les deux logiciels de calcule des structures Auto desk Robot Structural Analysis
Professional 2010 et ETABS 2013.

18
Les dispositions des voiles

T = 1,72 sec
19
Les dispositions des voiles

T= 1,69 sec
20
Les dispositions des voiles

T= 1,61 sec 21
Les dispositions des voiles

T= 1,54 sec
22
Les dispositions des voiles

T = 1,40 sec 23
Les dispositions des voiles
Période fondamentale de la structure = 1,08 sec
Selon le RPA 99 / version 2003 (Art 4.2.4.b) : la valeur de T calculée ne doit pas dépasser 30%
de celle estimée à partir des formules empiriques.
●T = 1,08×1,3 = 1,40 sec

Parmi les 5 variantes précédentes on considère la 5éme variante qui permet d’avoir une faible
période et plus d’économie.

24
1er mode de déformation de la structure
à cause des efforts sismiques niveaux
terrasse X-Y (résultats de Robot 2010)

1er mode de déformation de la


structure à cause des efforts
sismiques niveaux terrasse X-Y
(résultats de l'ETABS 2013)

25
2émemode de déformation de la
structure à cause des efforts
sismiques niveaux terrasse X-Y
(résultats de Robot 2010)

2éme mode de déformation de la


structure à cause des efforts
sismiques niveaux terrasse X-Y
(résultats de l'ETABS 2013)

26
3émemode de déformation de la
structure à cause des efforts
sismiques niveaux terrasse X-Y
(résultats de Robot 2010)

3émemode de déformation de la
structure à cause des efforts
sismiques niveaux terrasse X-Y
(résultats de l'ETABS 2013)

27
28
29
30
Différents conditions de stabilité de structure

►Nombre des modes considérer Condition vérifiée

►Vérification de la résultante des forces sismiques par la méthode statique équivalente

Condition vérifiée

►Vérification de déplacement Condition vérifiée

►Justification vis-à-vis de l’effet P-D Condition vérifiée

►Vérification au renversement Condition vérifiée


31
Conclusion de l’etude sismique
On peut dire que suivant les règles parasismiques algériennes RPA 99 / version 2003 notre
Structure est stable dans le cas de présence d'action sismique.

32
Etude de vent

33
Etude de vent
Dans l’étude de vent on applique le règlement neige et vent ''D.T.R. C 2-4.7'' (R.N.V. 1999)
avec une pression dynamique de 375 N/m2

Et d’après les calcules on a les réactions aux niveaux de la base de le sens longitudinale et
.transversale qui représenté dans ce tableaux

RX Ry

1278,239 KN 1081,608 KN

►On doit faire une comparaison entre le calcul manuel suivant le règlement ''D.T.R. C 2-4.7''
(R.N.V. 1999) et la simulation de pression du vent avec le logiciel de calcul des structures
Autodesk Robot Structural Analysis Professional 2015 de pression dynamique
qdyn = 375 N/m2, et les figures suivantes représentent les sollicitations agissant aux éléments
de notre structure vis-à-vis de la pression du vent dans les différentes directions.

34
35
36
37
Résultat de L’effort du vent
Voici les résultats de simulation du vent qui réduite dans ce tableau
Cas 26 - Simulation du 27 - Simulation du 28 - Simulation du 29 - Simulation du
vent X+ 20 m/s vent X+Y+ 20 m/s vent Y+ 20 m/s vent X-Y+ 20 m/s
Réaction sens X -9841,05 -38291,61 -22734,66 -22719,77
(Kg)
Réaction sens Y -26195,76 -16449,05 13766,31 -17754,75
(Kg)
Cas 30 - Simulation du 31 - Simulation du 32 - Simulation du 33 - Simulation du
vent X- 20 m/s vent X-Y- 20 m/s vent Y- 20 m/s vent X+Y- 20 m/s
Réaction sens X -5290,99 29769,44 31928,41 23241,25
(Kg)
Réaction sens Y -24692,46 -17766,07 -29374,74 -21456,91
(Kg)
RXmaxsimulation = 38291,61 Kg = 382,9161 KN
RYmaxsimulation = 29374,74 Kg = 293,7474 KN
Vx = max (RXsimulation ; RXcalculer ) = 1278,239 KN
Vy = max (RYsimulation ; RXcalculer ) = 1081,608 KN

Donc finalement :
Effort sismique sur la Tour : Ex = 9047,362 KN > Effort du vent sur la Tour : Vx = 1278,239 KN 38
Effort sismique sur la Tour : Ey = 9914,69 KN > Effort du vent sur la Tour : Vy = 1081,608 KN
Conclusion de l’étude de vent
En comparant les actions du vent à celles du séisme, on remarque que ces dernières sont ►
plus importantes et vue que la probabilité d’avoir les deux actions simultanément est faible,
.la suite de l'étude se fera en tenant compte uniquement des actions sismique

39
Etude de ferraillage des éléments
structuraux

40
Etude de ferraillage des poteaux
Combinaisons spécifiques de calcul :
Combinaisons fondamentales : « 1er genre » BAEL 91 révisée 99
●1,35×G + 1,5×Q……………….. (ELU)
● G + Q………………………….. (ELS)
Combinaisons accidentelles : « 2ème genre » RPA 99 / version 2003
●G + Q + 1,2E
●G + Q - 1,2E

Détermination des sollicitations ►


à l’ELU ●
à l’ELS ●
ACC ●

Ferraillage des poteaux en flexion composée►

Calcul des armatures à L'ELU ●


Calcul des armatures à ACC ●

41
Coupe de Ferraillage des poteaux 95×100 cm2

42
Coupe de
Ferraillage
des poteaux
95×100 cm2

43
Coupe de
Ferraillage des
poteaux 30×30 cm2

Coupe de
Ferraillage
des poteaux
40×40 cm2

44
Coupe de
Ferraillage
des poteaux
55×55 cm2

Coupe de
Ferraillage
des poteaux
60×60 cm2

45
Coupe de
Ferraillage des
poteaux 60×65
cm2

Coupe de
Ferraillage des
poteaux 65×65
cm2

46
Coupe de
Ferraillage des
poteaux 65×70 cm2

Coupe de
Ferraillage des
poteaux 70×75 cm2

47
Coupe de
Ferraillage des
poteaux 75×80
cm2

Coupe de
Ferraillage des
poteaux 80×85
cm2

48
Coupe de Ferraillage des poteaux 90×90 cm2

49
Coupe de Ferraillage des
poteaux circulaire
D=50 cm

Coupe de Ferraillage des


poteaux circulaire
D=50 cm

50
Ferraillage de
recouvrement
des poteaux
95×100 avec les
poteaux 90×90
(cas droite)

51
Ferraillage de
recouvrement des
poteaux 95×100
avec les poteaux
90×90 (cas centré)

52
Ferraillage de
recouvrement
des poteaux
95×100 avec les
poteaux 90×90
(cas gauche)

53
Etude de ferraillage des poutres
Dans nos poutres il y'a des poutres continues qui ont dépassée 25 mètre donc selon le
BAEL 91 révisée 99 (Art B.5.1) il faut entrer le calcul d'effet de température.

Selon le CBA 93 (Art A.3.1.3.3) : En Algérie du Nord (climat tempéré) : +35oC et -15oC
- Pour les proche et le moyen Sud : +45oC et -20oC
- Pour l'extrême Sud : +50oC et -30oC
Pour notre cas On prend : +35oC et -15oC
►Combinaisons spécifiques de calcul :
Combinaisons fondamentales : « 1er genre » BAEL 91 révisée 99
1,35G +1,50Q.................(ELU) ●
1,35G+1,5T+Q...............(ELU) ●
1,35G +1,50Q +0,8T......(ELU) ●
G + Q .............................(ELS) ●
G + T + 0,77 Q................(ELS) ●
G + Q + 0,6 T..................(ELS) ●

Combinaisons accidentelles : « 2ème genre » RPA 99 / version 2003


●G+Q+E
●G+Q–E
● 0.8G + E
● 0.8G – E 54
Etude de ferraillage des poutres

Détermination des sollicitations ►


à l’ELU ●
à l’ELS ●
ACC ●
Ferraillage des poutres en flexion simple►

Calcul des armatures à L'ELU ●


Calcul des armatures à ACC ●

55
Exemple de ferraillage des poutres secondaires de portique 2 de niveaux 17éme
et 18éme étage

56
Exemple de ferraillage des poutres secondaires de portique 2 de niveaux 9éme et
13éme étage

57
Etude de ferraillage des voiles
Combinaisons spécifiques de calcul :
Combinaisons fondamentales : « 1er genre » BAEL 91 révisée 99
●1,35×G + 1,5×Q……………….. (ELU)
● G + Q………………………….. (ELS)
Combinaisons accidentelles : « 2ème genre » RPA 99 / version 2003
●0,8G + E …………………………..(ACC)
●0,8G – E …………………………. (ACC)
●G + Q + E ………………………...(ACC)
●G + Q – E ………………………...(ACC)

Détermination des sollicitations ►


à l’ELU ●
à l’ELS ●
ACC ●

Ferraillage des voiles en flexion composée►

Calcul des armatures à L'ELU ●


Calcul des armatures à ACC ●
58
Coupe de verticale de ferraillage d’un voile

59
Coupe horizontale
de Ferraillage d’un
voile

60
Etude des fondations

61
schéma de 1ére proposition de radier général nervuré
62
»Différentes sollicitations agissantes aux 1ére radier proposé Moment: Mxx«ELU
63
»Différentes sollicitations agissantes aux 1ére radier proposé Moment: Myy«ELU
64
schéma de 2éme proposition de radier général nervuré avec le niveaux 2éme SS
65
»Différentes sollicitations agissantes aux 2 éme radier proposé Moment: Mxx«ELU
66
»Différentes sollicitations agissantes aux 2 éme radier proposé Moment: Myy«ELU
67
schéma de 3éme proposition de radier général nervuré avec le niveaux 2éme SS
68
»Différentes sollicitations agissantes au 3éme type de radier proposé Moment : Mxx«ELU
69
»Différentes sollicitations agissantes au 3éme type de radier proposé Moment : Myy«ELU
70
schéma de ferraillage de 3éme proposition de radier général nervuré
71
coupe de ferraillage des nervures aux niveaux de travée
72
coupe de ferraillage des nervures aux niveaux d’appuis
73
Exemple de ferraillage des contreforts
74
.coupe verticale de ferraillage des contreforts
75
coupe horizontale
de ferraillage des
.contreforts

76
Vue 3D de notre Tour
avec le radier générale
renforcé avec les
contreforts

77
Etude des fondations profondes
La capacité portante d'une fondation profonde repose sur la mobilisation, d'une part de la
réaction offerte par le sol sur la pointe du pieu, et d'autre part d'un frottement latéral le long
du fût du pieu. Dans notre structure en adopte des pieux de profondeur de 22,50 mètre.

78
.Schémas de rupture des méthodes classiques (d’après H. Josseaume)
Radier général
3,0m Sable argileux à argile
γd = 1,81 ; w = 13,3% ; S n =73%
γh = 2,05 ; Cu = 0,23 ; φ = 15o ; γ' = 1,13
1,2m Sable légèrement argileux brun
γd = 1,70 ; w = 17,80% ; S n =90%
γh = 2,07 ; Cu = 0,23 ; φ = 19o ; γ' = 1,10
2,4m Argile maron plastique
γd = 1,75 ; w = 18,3% ; S n =91%
γh = 2,07 ; Cu = 0,35 ; φ = 15o ; γ' = 1,10
3,6m Sable moyen buge
γd = 1,87 ; w = 17,3% ; S n =95%
γh = 2,12 ; Cu = 0,23 ; φ = 21o ; γ' = 1,13
5,2m Sable argileux à argile sableuse grise
γd = 1,73 ; w = 19% ; S n =91%
γh = 2,06 ; Cu = 0,20 ; φ = 19o ; γ' = 1,13
7,1m Sable fin biege
γd = 1,77 ; w = 17,8% ; S n = 92%
79
La disposition des pieux
Dans notre projet on a adopté un radier général pour transférer les efforts des poteaux aux
pieux. On adopte un pieu pour chaque quatre poteaux, et pour assurer la transmission des
charges à tous les pieux provenant de chaque poteau, il faut que l'angle entre l'axe des
pieux et l'axe des poteaux soit toujours compris entre 45° et 55°
.On adopte un radier général d'épaisseur 2,20 m et un débord de longueur 1,00m

80
contrainte dans les bielles
81
la disposition des pieux par rapport aux poteaux et voiles
vue Y-Z des pieux et le niveau 2éme SS
82
vue 3D des pieux et le niveau 2éme SS
83
ETUDE DE FERRAILLAGE DES PIEUX
vis-à-vis le risque de déformation des pieux a cause des efforts tranchant et moment aux la
tète de pieux on a calcul le ferraillage des pieux avec la méthode de Souloumiac qui
dépend des efforts normales et moments agissant aux pieux

84
Déformation d'un pieu soumis à un chargement latéral et réaction du sol
coupe de ferraillage des pieux

85
exemple de coupe de ferraillage de radier général qui transmette la charge aux pieux 86
Vue 3D de notre Tour avec les
fondations profondes
(les pieux)

87
88
89