Vous êtes sur la page 1sur 20

types des éssais de puits

Introduction:

• Ils existent plusieurs types des essais de puits qui différent


selon la nature du puits et le but recherché à travers l´essai de
puits.
Le but du well test :

• D'évaluer la capacité de production, ou potentiel de chaque


puits 
• De contrôler l’efficacité des opérations de mise en production 
• De déterminer le taux de production efficace de chaque puits 
• De déduire les règles d’une exploitation optimale du
gisement, à partir des résultats confrontés avec les conditions
économiques.
Types de well test :

• On peut classer les essais de puits par plusieurs critères :


• Selon la chronologie de test :
• On a les tests initiaux (drill stem test), tests potentiels, et tests
périodiques.
• Selon le nombre de puits rentrant dans le test :
• On a les tests à un seul puits (build up, drawdown, falloff) ; et les tests à
plusieurs puits (test d’interférence ; pulse test)
• Selon le type de puits : test des puits producteurs (build up ;drawdown )
et des test des puits injecteurs (injectivity test ;falloff).
• Selon le mode de test :
• En fermant le puits (build up ;falloff)
• En ouvrant le puits (drawdown ;injectivity test)
• en plusieurs fermetures et ouvertures successives (DST ;interference
test ;)
1. DST
2. Draw Down
3 .Build up
4. Fall of test
5. Test d’interférance
6. Test d’injectivité
2.DST
Le drill stem test est une méthode de recueillir des données sur la
productivité potentielle d'un réservoir avant qu'une corde
permanent.
L'objectif du DST :
 Détermine la capacité de production.
 Détermine la pression de réservoir.
 Détermine la présence d'hydrocarbures
Les étapes de test DST:
1) la descente et la mise en place du train de test
2) Ouverture de la vanne de fond pour un pré débit (dégorgement
du puits).
3 ) Fermeture de la vanne de fond pour la remontée de pression
vierge.
4 ) Ouverture de la vanne de fond(débit prolongé).
5) Fermeture de la vanne de fond pour la remontée de pression
finale de gisement.
6) Remise sous contrôle hydrostatique(circulation inverse)
7 ) Désancrage du packer et remontée du train de test
8)Récupération de l’enregistreure et interprétation.
1-Draw-down test :

C’est un test pour un puits qui produit à un débit constant avec


une continuité d’enregistrement de la pression en face de la
formation comme une fonction de temps de production. Le
but de ce test est de caractériser les propriétés de réservoir et
le fluide qui le contient.
Les premières informations acquises de test DRAW-DOWN sont :
• La perméabilité effective moyenne des fluides mobiles dans le réservoir.
• Facteur de skin total.
• Efficacité d'écoulement.
• L’aire de drainage (les limites de réservoir)
• Détection des failles et les distances entre elles.
• Détection des fractures et leurs longueurs.
Le test DRAW-DOWN est pratiquement applicable aux :
• Nouveaux puits
• Pour les puits où le test B U provoque une énorme perte de production
• Pour les puits, où les objectifs sont de déterminer les limites.
• Les inconvénients :
• Impossible de maintenir le débit constant.
• Impossible d’éliminer l’effet de capacité.
• Problème de nettoyage associé aux nouveaux puits après Work-Over et
forage.
-Build up test :
• C’est le test le plus utilisé dans le domaine pétrolier, ce test
nécessite la fermeture de puits, l’augmentation de la pression
de fond en face de la formation doit être mesurée en fonction
du temps, de fermeture en plus des suppositions faites sur la
solution de l'équation de diffusivité, une théorie de base
utilisée pour analyser des données de test de fermeture,
suppose que le puits produit à un débit constant pendant un
certain temps avant la fermeture.
Les objectifs de test BUILD UP :

Les objectifs de ce test sont d'évaluer et analyser :


- La perméabilité effective de réservoir.
- Le taux d'endommagement de la formation.
- La pression moyenne de réservoir.
- Les limites de réservoir. (Les failles)
- Les problèmes d'interprétation (l’effet de capacité)
Présentation des méthodes d’interprétation :

Plusieurs méthodes permettent d ‘interpréter un essai de


puits. Ces méthodes peuvent être classées en deux grandes
familles :
- Les méthodes conventionnelles
* La méthode de HORNER 
* La méthode MDH : (MILLER- DYES et
HUTCHINGSON) 
- Les méthodes utilisant les courbes types.
* Les courbes types d’Agrwal et al ;
*Les courbes types de McKinley  etc.
. La méthode de HORNER :

- Tracer la droite semilog


qui représente la période • P• Plot
transitoire • 2 * Horne
2 r
- Pointer les pressions de 0
• 2 • m
fond en fonction du 0
0
(tp+Δt)/Δt sur un papier • 1
• p
semilog. 8
0 1
• 1 h
6
0

• 1 • 1 •
1
0 0
• (Tf+ 0
Dt)/
Dt
Fall off test :
En Fall Off Test on mesure le déclin de pression
correspondant à la fermeture du puits. Ce test est
similaire au test du Build Up (pour les puits
producteurs). C'est un essai spécifique aux puits
injecteurs.
Dans ce cas la fermeture provoque non pas une
remonte de pression, comme c'est le cas des puits
producteurs, mais un déclin de pression ce qui nous
l'allure de la courbe suivant :
Le déclin de pression dans un test Fall off

Les objectifs du fall off test :


Le but de Fall Off Test, est d'identifier les raisons qui
justifient la chute d'injection du puits. Et calcul de
l'endommagement possible de la formation qui
causer la chute de l'injectivité.
Avantages:

-Les débits d'injection sont souvent bien et facilement contrôlés.


Inconvénients:
-Les analyses peuvent être compliquées, et les résultats erronés
due aux l’effet du fluide injecté, sauf, si le fluide est similaire au
fluide de la formation.
Les tests d’interférence :
• Les tests d'interférences concernent plusieurs puits ;
le puits dont on fait varier le débit est appelé puits
émetteur. Le puits ou les puits dont on effectue les
mesures sont appelées puits d'observation.
Déroulment d’un test :

• Fermeture des puits .


• Descente par les équipements wire line les enregistreurs de
pression
- Montage installation de test dans un des puits et test des
équipement à pression égale 1,5fois la pression de service
Ouverture puits sur séparateur de test
- Enregistrement des pression en continu dans les autre puits de
la perturbation causée par les séquences d’ouverture et de
fermeture du Puits
- Remontée les enregistreurs
- Interprétation des enregistrements
Avantages:
- Ces tests permettent d'établir s'il y a ou non-communication
entre les deux puits et de caractériser cette communication.
- Ils sont aussi les seuls tests permettent de déterminer
l'anisotropie de perméabilité horizontale d'un réservoir.
(Déterminer les perméabilités Kx, Ky, Kz en utilisant le test
d’interférence sur trois puits)
- Mesurer la pression dans un puits autre que le puits émetteur
a deux conséquences pratiques :
* Le signal mesuré est faible.
* Le signal est observé avec retard.
Test d´injectivité :
• Ces tests ont pour objectif de déterminer la
capacité d´absorption d´un puits. Il est réalisé
sur les puits injecteurs. Ce test consiste à
injecter un fluide à un débit connu q dans un
puits injecteur initialement fermé et
l’enregistrement de la variation de pression
causé par la perturbation. C´est l´équivalent d
´un Drawdown pour un puits producteur.