Vous êtes sur la page 1sur 16

L’équilibre chimique

Les facteurs qui


influencent l’équilibre
chimique
Rappel important
 Quatre conditions sont nécessaires pour
qu’il y ait un système en équilibre:

 Température constante
 Propriétés macroscopiques constantes:

volume , couleur, ph.


 Système fermé ou chimiquement isolé:

absence de perte de matière.


 Réaction réversible
Système fermé ou chimiquement
isolé
Puisque l’évaporation de l’eau est négligeable,
on considère que ces deux systèmes sont
comparables et que les volumes des solutions
sont constants.

ou
Isolé
Fermé chimiquement
Réaction réversible
Réaction pouvant se faire dans un sens ou dans
le sens inverse.
Exemple:
Au bout d'un certain temps, le système n'évolue
plus. On constate que :
I2 et H2 n'ont pas complètement disparu, la
réaction est donc limitée.
Il se forme autant de molécules HI par unité de
temps qu'il n'en disparaît pour former I2 et H2.
La réaction est réversible et on l'indique par
l'utilisation d'une double flèche reliant les
réactifs et les produits :
Facteurs influençant les équilibres
chimiques
Les facteurs qui influencent l’équilibre sont :
• la pression (seulement pour les gaz)
• la température
• la concentration

On considère un équilibre chimique comme un


ensemble de deux réactions inverses se déroulant
simultanément, à la même vitesse. Donc lorsqu’un
des facteurs mentionné plus haut augmente ou
diminue, l’équilibre se rétablit en favorisant une
des deux réactions (directe ou inverse). 
Influence des variations de pression sur
les équilibres chimiques
De façon générale, l’ équilibre chimique en phase
gazeuse est influencé par la pression, en effet:
L’augmentation de la pression influence l’équilibre de la
réaction du côté le plus petit nombre de moles de gaz,
est La diminution de la pression entraîne l’effet
contraire, ce s’exprime par la loi de LE CHATELIER.

1-LOI DE LE CHATELIER:
Dans un système chimique clos en équilibre mobile, une
compression favorise la réaction qui s'effectue avec
contraction de volume; par contre une décompression
favorise la réaction qui s'effectue avec dilatation de
volume.
2-Exemple:
Lors de la formation de gaz ammoniac selon la réaction...
N2(g) + 3 H2(g) ↔ 2 NH3(g)
Puisqu’il y a 4 moles de gaz dans les réactifs et 2 moles de
gaz dans les produits, il y aura déplacement de l’équilibre
vers la droit (côté produits) si la pression est augmentée.
est inversement si la pression est diminuée.
On constate qu'une mole de gaz diazote (N2) réagit
exactement avec 3 moles de gaz dihydrogène (H2) pour
produire deux moles de gaz ammoniac.
Or, on sait que toute mole de gaz occupe un même
volume à une température donnée. Il s'ensuit que lors de
la réaction de formation d'ammoniac, il y a diminution de
volume. On comprend pourquoi une augmentation de
pression (ou, ce qui revient au même, une diminution du
volume disponible) favorise la synthèse d'ammoniac, tandis
qu'une décompression (diminution de pression) en favorise
la décomposition d’ammoniac.
En effet:

Si la pression augmente l’ équilibre se déplace vers


la formation de l’ammoniac:
N2(g) + 3 H2(g) → 2 NH3(g)

Si la pression diminue l’ équilibre se déplace vers


la décomposition de l’ammoniac:
2 NH3(g) → N2(g) + 3 H2(g)
Influence des variations de température sur
les équilibres chimiques
De façon générale, l'équilibre chimique mobile est
influencé par la température, ce qu'exprime la loi de
VAN 'THOFF:
1-LOI DE VAN’THOFF
Dans un système chimique clos en équilibre mobile, une
élévation de la température favorise la réaction
endothermique; par contre, un abaissement de la
température favorise la réaction exothermique.
2-VARIATION DE Ke EN FONCTION DE T
la valeur de la constante d'équilibre varie en fonction de la
température (et seulement en fonction de la
température). Autrement dit, les proportions des produits
et réactifs d'un équilibre mobile ne sont pas les mêmes à
différentes températures.
Exemples:
La température influence l’équilibre dans le sens de
l’énergie de la réaction, par exemple:
2 NH 3  Énergie  3 H 2  1N 2
(g) (g) (g)
1)
Dans ce cas, l’augmentation de température déplace
l’équilibre vers la droite, c à d décomposition de 2NH 3
(réaction endothermique).

Une diminution de la température déplace l’équilibre vers


la gauche c à d formation de 2NH 3 (réaction
exothermique).
2)
Le dioxyde d'azote (NO2) est un gaz brun qui
existe en équilibre avec le tétraoxyde de
diazote(N2O4), selon l'équation:
2 NO2 (g) ↔ N2O4 (g) + 61,6 kJ 
 La réaction directe (de gauche à droite) est
exothermique.
 La réaction inverse (de droite à gauche) est
endothermique.
Si on augmente la température en fournissant de la
chaleur au système à l'équilibre, la réaction sera
déplacée vers la gauche puisque la réaction inverse est
endothermique.
Si on refroidit le système, la réaction sera déplacée
vers la droite puisque la réaction directe est
exothermique.
Influence des variations de concentration
sur les équilibres chimiques
La consommation d'un réactif ou d'un produit entraîne
de déplacement de l'équilibre mobile dans le sens qui
épuise la substance rajoutée ou qui reconstitue la
substance consommée.
La concentration influence l’équilibre en forçant le
système à évoluer de façon à consommer une partie de la
substance ajoutée, par exemple:

2HI (g)
 H2 (g)
 I2 (g)

on augmente la concentration de l'hydrogène, les


rencontres des molécules d'hydrogène et d'iode
deviennent plus fréquentes et la réaction de formation
d'iodure d'hydrogène voit sa vitesse s'accroître.
Explication:
Dans ce cas, l’ajout de HI(g) déplace l’équilibre vers la
droite.
2 HI → H2 + I2  
L’ajout de H2 (g) ou de I2 (g) déplace l’équilibre vers la
gauche.
H2 + I2 → 2 HI
Le système tend toujours à s’opposer à l’ajout de cette
quantité.
L’influence des catalyseurs:

Le catalyseur n’a aucun effet sur l’équilibre de la


réaction.
Tout ce que le catalyseur permet, c’est d’atteindre
l’état d’équilibre plus rapidement
Un catalyseur ne déplace donc pas l'équilibre chimique.
Par contre, d'autres facteurs peuvent le perturber.
Dans les exemples précédents, on a vu que le système
réagit de façon à contrarier les perturbations: il
favorise la réaction exothermique lorsqu'on diminue la
température, il favorise la réaction qui diminue le volume
des gaz lorsqu'on les comprime, etc. De façon générale,
le principe de LE CHATELIER - VAN 'T HOFF résume
les lois énoncées ci-dessus:

Chaque fois qu'une action extérieure (température,


pression, concentration) modifie un état d'équilibre
chimique mobile, le système réagit chimiquement dans le
sens qui s'oppose à cette action.
Merci de votre attention