Vous êtes sur la page 1sur 21

CONCEPTION D’UN

VARIATEUR DE VITESSE
ENTRAINANT UN
COMPRESSEUR D’AZOTE

Edité par: Dirigé par :


Boulahlib Marouane Dr H.Boukalkoul
Sommaire:

Introduction
Introduction générale
générale
11 Variateur
Variateur de
de vitesse
vitesse
22 Critère
Critère de
de choix
choix industriel
industriel
33 Modélisation
Modélisation Variateur-MAS
Variateur-MAS
44 Technique
Technique de
de commande
commande
55 Simulation
Simulation
Conclusion
Conclusion générale
générale
Introduction générale
 Le but de ce travail est la proposition d’une solution
moderne et efficace qui consiste à mettre en place un
variateur de vitesse électronique constitué par une cascade
redresseur – onduleur à MLI à deux niveaux permettant
d’éliminer complètement le système classique
marche/arrêt pour régler le débit. Le compresseur qui a
comme fonction d’aspirer le gaz nitrogène(N2) sous forme
gazeux (à bas niveau de température et de pression) issu
de la boite froide de la séparation d’air, le comprime à un
niveau plus haut de température et de pression.
CHAPITRE 1:Variateur de vitesse

1.1. choix industriel du moteur:


 Donc notre variateur de vitesse choisit est de type convertisseur de
fréquence avec onduleur de tension à M.L.I Le variateur comporte :

 Un pont redresseur triphasé à diodes qui délivre une tension


continue d’amplitude pratiquement constante.

 Un étage de filtration comportant un condensateur de forte


capacité plus une inductance de lissage.

 Un pont onduleur de tension alimenté par la tension continue et


générant une onde de tension alternative à amplitude et fréquence
variables par la technique de MLI.
1.2. Micromaster 440:
 Les variateurs de la gamme MICROMASTER 440 sont des

convertisseurs de fréquencepermettant de régler la vitesse et le


couple de moteurs triphasés. Les modèles disponibles couvrent la
plage de puissance 120 W jusqu‘à 200 kW (avec couple constant
(CT)) et/ou jusqu‘à 250 kW (avec couple variable (VT)).

 Les variateurs sont commandés par microprocesseur et intègrent


une technologie IGBT (Insulated Gate BipoIar Transistor) de
pointe, ce qui garantit leur polyvalence et leur fiabilité. Un
procédé spécial de modulation de largeur d'impulsions à
fréquence de découpage réglable assure le silence de
fonctionnement du moteur. Des fonctions de protection étendues
garantissent une excellente protection du moteur et du variateur.
CHAPITRE 2: Critère de choix industriel

2.1. Calcul de la puissance du moteur: 


 La puissance demandée par notre processus est

de : 96 KW
 D’après le catalogue de LEROY-SOMMER dans

la série des moteurs asynchrones triphasés à


cage (400 V), la puissance normalisée
(supérieure à celle calculée) correspondant à
une vitesse de 1500tr/mn est : pm = 110KW
2.2. Choix industriel du variateur:
 Le champ d'application le plus intéressant des

entraînements à vitesse variable est incontestablement


celui constitué par l’entraînement des machines, dans
notre cas c’est un compresseur d’azote à piston,
Cette machine requiert en effet dans notre processus
industriel un réglage de leur point de fonctionnement,
afin d'adapter leurs caractéristiques aux paramètres
d'exploitation (débit, pression).

 Ce réglage peut s'effectuer par laminage au refoulement


du compresseur (vanne effectuant "un freinage du
débit").
 Ou bien un autre procédé de réglage consiste de modifier
la vitesse de façon à atteindre le débit souhaité .
Sectionneur à porte
fusible 200A

Contacteur
Automate
programmable
industriel
Variateur
de vitesse
CHAPITRE 3: Modélisation Variateur-
MAS
 L'étude de tout système physique nécessite une
modélisation. Celle-ci nous permet de Simuler
le comportement de ce système face à
différentes sollicitations et d'appréhender ainsi
Les mécanismes de son fonctionnement.
3.1. La machine Asynchrone :
 La machine asynchrone comporte une partie

fixe constituée d’une carcasse à l’intérieure de


laquelle sont logés le circuit magnétique et le
bobinage du stator d’une part, et une partie
Mobile appelée rotor, voir figure (3.1).
3.2. Modèle de Park de la machine asynchrone :
 la transformation de PARK permet d’aboutir à

des équations différentielles à coefficients


constants. Physiquement, La transformation de
PARK s’interprète comme une transformation
des trois enroulements de la MAS à seulement
deux enroulements, comme la montre la Figure
(3.2).
3.3. Modèle de la machine asynchrone sous
forme d’état :
 Il est nécessaire de représenter le modèle non linéaire de la
machine asynchrone sous forme d’équations d’état.
Pour une machine asynchrone alimentée en tension, les tensions
statoriques Vds et Vqs sont les variables de contrôle. Nous
considérons les flux rotoriques, les courants statoriques et la
pulsation mécanique comme variables d’état.

3.1 3.2

3.3
 3.4. Modélisation de l’onduleur à deux
niveaux des tensions :Les interrupteurs de
l’onduleur sont généralement commandés par des
techniques de commandés à modulation de largeur
d’impulsions MLI.

3.4
CHAPITRE 4: Technique de commande et
régulation
 Notre variateur de vitesse siemens micromaster
440, qui assure la commande de la machine
Asynchrone principalement par deux méthodes
différentes, la commande scalaire et la
commande vectorielle avec capteur et son
capteur.
 Donc l’objectif de ce chapitre est de faire une
étude théorique entre ces différentes méthodes
de commande et de choisir la meilleure
méthode afin de faire un bon choix de
paramétrage dans notre variateur de vitesse.
4.1.Commande scalaire :
 La commande scalaire, la plus ancienne, équipé

un grande nombre de variateur à dynamique


relativement lente et ne nécessitant pas de
fonctionnement à très basse vitesse avec forte
couple par exemple les ventilateurs, les
compresseurs, et la pompe.
4.1.1. loi de commande:

4.1

4.2

4.3

Cette relation reste valable entre les valeurs efficaces


des tensions et des f lux statoriques. elle constitue le
principe des lois de commande à flux constant des
machines alimentées en tension. On choisit de
maintenir, si possible, le flux à sa valeur nominale. Ce
qui caractérise une loi en
4.2. Commande vectorielle par orientation de
flux rotorique avec capteur:
 L’objectif de ce type de contrôle est d’aboutir à

un modèle simple de la machine asynchrone


qui rend compte de la commande séparée de la
grandeur flux 𝛷 et de la grandeur Courant 𝑖
générateur de couple. Il s’agira donc de
retrouver la quadrature entre 𝛷 et 𝑖.
Naturellement découplés pour une Machine à
courant continu à excitation séparé (courant
d’excitation, producteur de flux, courant
d’induit et producteur de couple)