Vous êtes sur la page 1sur 46

Soutenance de Thèse de Doctorat en Génie des

Procédés et Environnement

Modélisation de la stabilisation de la matière


organique et des émissions gazeuses au cours du
compostage des effluents d’élevage
Didier OUDART
Encadrants : Etienne Paul (INSA)
Jean-Marie Paillat (CIRAD)
Paul Robin (INRA)

8 novembre 2013 1
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Contexte mondial
• Emissions gazeuses (EG) et élevage : • Origine des émissions de gaz à effet de
serre au sein de la chaîne alimentaire
- GES : 18 % des émissions totales, au niveau animale (en % des émissions totales
mondial (FAO, 2009) pour le secteur élevage), (FAO, 2009) :
-NH3 (en % des émissions totales, France) :

Culture : 20 % Elevage : 77 %
(CITEPA, 2009)

• Prévisions productions animales (OCDE, 2012)


160

140
Augmentation du volume des déjections et
120 Bœuf
Porc
des EG liées à l’élevage
100
Volaille
80
Nécessité d’améliorer les pratiques de
60
2005 2012 2022 gestion des effluents d’élevage
(2005 : base 100) 2
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Contexte scientifique
• « Procédé biologique aérobie contrôlé comportant habituellement une phase de
montée en température, qui permet l’hygiénisation et la stabilisation par la
dégradation et la réorganisation de la MO, et conduit à l’obtention d’un compost
utilisable comme amendement ou engrais organique » (MEDDTL, 2012)

émissions gazeuses
• Phases du compostage :

(CO2 H2O, NH3)


Principales

DCOB + NH4++O2  Xa + H2Oa + CO2a + chaleur


Consommation O2

Température interne

DCOB
TDCO

DCOI
Durée de compostage
3
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Contexte technique
• Problématique du compostage :

Diversité des pratiques


(substrats, procédés…)

Qualité agronomique (N, Impact environnemental


P, K, MS, MO) (NH3, N2O, CH4, NO3-)
(NF U44-051, AFNOR, 2006) (ADEME, 2012)

Optimisation
complexe du
procédé 4
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Contexte scientifique
Optimisation du – Simulation d’essais
– Coûteuses procédé – Nécessite une représentation
– Longue durée robuste et un large domaine
– Difficulté à isoler les de validité
variables à étudier – Nécessite un jeu de données

Mesures Outil prédictif

Expérimentations Modélisation

Modèles corrélatifs Modèles mécanistes


THESE 5
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Etat de l’art : facteurs influençant le compostage


Réactions biochimiques Transferts gazeux

Biodégradabilité
du carbone
Porosité - Abd El Kader et al., 2007
- Agnew et al., 2003
Disponibilité de - De Guardia et al., 2006, 2008
l’azote - Haug, 1993
- Liang et al., 2006
- Mustin, 1987
- Or et al., 2007
Humidité - Paillat et al., 2005

Température

Granulométrie

pH

Quels sont les effets combinés des facteurs biodégradabilité du carbone,


disponibilité de l’azote, porosité et humidité ? 6
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Etat de l’art : modélisation du compostage


Modèles corrélatifs Modèles mécanistes

•Capacité prédictive, mais : •Modèles dynamiques non prédictifs,


-Étudient un type de flux (conversion outils de compréhension
MO, volatilisation N)
-Évaluent efficacité globale sans • Modélisation de processus intégrés:
représentation de flux -Stabilisation de la MO
massique/thermique -Echanges thermiques
-Volatilisation ammoniacale
représentée par relations
théoriques complexes

Pas de modèle associant toute la


complexité du compostage
(stabilisation C et N, EG principales)

7
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Modèles mécanistes : structure


Phase solide • Selon objet de l’étude, variation :
Matière particulaire - du fractionnement de la MO
- des flores microbiennes
X1 X2 X3 Xi Xn - des produits de la croissance
- de l’écriture des processus
Phase gaz
Hydrolyses Phase liquide

• Modélisation du compostage
Décès

Substrat soluble en réacteur, à l’échelle du


S1 S2 S3 Si Sn laboratoire

Transferts Production d’un modèle


Microorg liquide - gaz dynamique associant
CO2 (L) CO2 (g) l’aération naturelle et
Croissance

l’évolution de l’azote au
H2O (L) H2O (g) compostage d’effluents
NH3 (L) NH3 (g) d’élevage 8
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Etat de l’art : éléments/facteur à prendre en compte dans la


modélisation mécaniste

Principaux processus à représenter Principales variables identifiées

Biodégradation de la MO Composition (C, N, H2O)

Production, conservation et dissipation Concentration en O2


de chaleur Flore microbienne
Renouvellement d’air
Température interne
Diffusion de l’oxygène Porosité/Densité
Minéralisation de Norg Température et humidité de l’air
Nitrification/Dénitrification Durée de compostage
Volatilisation ammoniacale

Organisation et stabilisation (MO, N)

9
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Introduction : objectifs de thèse


Prédire les effets majeurs d’une modification des pratiques de
compostage sur la valeur agronomique du compost final et sur les
pertes gazeuses, en aération « naturelle » représentative du
compostage en andain.

Nécessité d’agréger des connaissances génériques pour s’adapter à la


diversité des situations de compostage rencontrées

Déterminer les caractéristiques


Analyser/hiérarchiser les processus minimales pour prédire les
transformations de la MO et les EG au
cours du compostage

10
10
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Démarche de thèse
Axe 0 : Observations

Axe 1 : Analyser/Hiérarchiser Axe 2 : Modéliser

Précision du Hiérarchie des


dispositif effets des facteurs Représentation de la dynamique des
expérimental sur les émissions processus
(répétabilité) ammonicales

Validation à grande échelle et étude de la


1ère étape de calibration
reproductibilité
11
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Observations : jeu de données initial


Diversité des produits d’élevage Situations étudiées contrastées

5
Fumier de volailles
NNdisponible
dégradable(%)
(%) Fumier de bovins 4

H2O/MS (kgH2O/kgMS)
Lisier de porcs
Paille 3

Compost
2

Oxygène
Humidité (%) 1
porosité (%)
0
0,08 0,13 0,18 0,23 0,28 0,33
dMS (t MS m-3)
60%

52%
C dégradable (%)

SVS/MS (%MS)
44%

36%
- Volume total: 1.33m3
28%

- Masse par tas : 400 à 1100 kg 20%


25% 40% 55% 70% 85% 100%
SN/NTK (%N)

12
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Dispositif expérimental
Diversité des situations observées dans les mêmes conditions

13
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Cinétiques d’émissions ammoniacale et de température


Exemples de cinétiques de 8 tas
80
Situations contrastées
70
Température à cœur (°C)

60
50
40
Cinétiques contrastées
30 6

Emissions de N-NH3 (gN/kgNini/h)


20
5
10
0 4
0 5 10 15 20 25 30
Durée de compostage 3

0
0 5 10 15 20 25 30
Durée de compostage 14
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Démarche de thèse
Axe 0 : Observations

Axe 1 : Comprendre/Hiérarchiser Axe 2 : Modéliser

Précision du Hiérarchie des


dispositif effets des facteurs
Représentation des processus
expérimental sur les émissions
(répétabilité) gazeuses

Validation à grande échelle et étude de la


1ère étape de calibration
reproductibilité
15
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Axe 1 : Analyser/Hiérarchiser

Objectifs :

– Evaluer la répétabilité des mesures acquises dans le dispositif expérimental

– Analyser la hiérarchie des caractéristiques initiales qui influencent les


émissions d’ammoniac

16
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Expérimentation répétabilité - Méthodes


Caractéristiques des andains

-Conditions de fortes émissions (fortes porosité et teneur en azote ammoniacal)


-3 tas répétés (21% de paille de blé, 79% de lisier de porc)
-Masse initiale : 517.4±0.4 kg, Volume initial : 1.33 m3
Plan d’expérience
5 60%

4 52%
H2O/MS (kgH2O/kgMS)

SVS/MS (%MS)

3 44%

2 36%

1 28%

0 20%
0,08 0,13 0,18 0,23 0,28 0,33 25% 40% 55% 70% 85% 100%
dMS (t MS m-3) SN/NTK (%N)

Mesures continues observées dans le même dispositif expérimental


-Températures internes (haut, cœur, bas, côté)
17
-Gaz : CO2, NH3, H2O
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Expérimentation répétabilité – Résultats majeurs (1)


Cinétiques de températures Cinétiques d’émissions gazeuses

a b

Cinétiques d’émissions de N-NH3 des 3


Température à cœur des 3 répétitions répétitions
-Temps caractéristiques des émissions
-Températures à cœur répétables
identiques (pics d’émissions diffèrent de 5h)
(CV max = 3% durant la phase
thermophile) -Amplitude du pic d’émission : écart entre
valeurs maximales et minimales 16.0% (H2O),
17.4% (C-CO2), 22.4% (N-NH3), 32.6% (C-CH18
4)
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Expérimentation répétabilité – Résultats majeurs (3)


Bilans de masse

45%
Pertes par bilan de masse
40%

35% >
% initial émis

30% C-CO2
C-CO Perte par mesure des EG
2
H2O
H 2O
25%
N-NH3
N-NH 3
CV = 8,3% CV = 4,4%
20% CV = 3,8% CV = 1,5%
CV = 11%
Variabilité des mesures
15% d’EG
10%
Emissions gazeuses Analyses massiques >
Pertes de carbone, d’eau et d’ammoniac après 3 semaines de Variabilité des bilans de
compostage selon la méthode de mesure masse
19
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Expérimentation répétabilité – Conclusions


Répétabilité des :
-Cinétiques de température -Bilans de masse
et d’émissions gazeuses

Vitesses des processus Pertes élémentaires


identiques identiques

Ecarts observés entre les différentes situations


imputés aux différences de pratiques

20
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Etude de la variabilité des émissions ammoniacales (1)


Objectifs
‐ Comprendre les effets combinés des facteurs clés du compostage
‐ Discuter de l’influence de ces variables
‐ Hiérarchiser les effets majeurs à représenter en modélisation dynamique
Méthodes
‐ Utilisation du modèle statistique (calcul d’émissions cumulées à 60 jours)
‐ Scénarios basés sur le choix de 4 variables : Cbiodeg, Ndisp, DMd, WC (C/N fixes)
‐ 4 jeux de simulations à partir de 4 couples (Cbiodeg, Ndisp)
60%

(C+, N-) (C+, N+)


52%
SVS/MS (%MS)

44%

36%

28% (C-, N-) (C-, N+)

20%
25% 40% 55% 70% 85% 100%
SN/NTK (%N)

21
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Etude de la variabilité des émissions ammoniacales (2)


450 450

• 450
N- diminue l’émission 400
400

• a. (C+, N-) b. (C+, N+)


C+ diminue l’émission
350 350
400

NH3-N (g kg-1 init. TN)


NH3-N (g kg-1 init. TN)


) b. (C+, N+)
300 300
la DMd diminue l’émission
250 250
350
200 200
NH3-N (g kg-1 init. TN)

150 150
300
100 100

50 50

250
0 0
0,45 0,50 0,55 0,60 0,65 0,70 0,75 0,80 0,85 0,45 0,50 0,55 0,60 0,65 0,70 0,75 0,80 0,85
-1
Water content (kg water kg wet weight) Water content (kg water kg-1 wet weight)
200
450 450

150
400 400

350
c. (C-, N-) 350
d. (C-, N+)
NH3-N (g kg-1 init. TN)

NH3-N (g kg-1 init. TN)


100
300 300

250 250

200
50 200

150 150

100 100
0
50 50
0,85 0
0,45 0,50 0,55 0,60 0,65
0
0,70 0,75 0,80 0,85
0,45 0,50 0,55 0,60 0,65 0,70 0,75 0,80 0,85 0,45 0,50
-1 0,55 0,60 0,65 0,70 0,75 0,80 0,85
Water content (kg water kg wet weight)
Water content (kg water kg-1 wet weight) Water content (kg water kg -1
wet weight)

Légende : densité MS en kgMS/m3 de compost : □ 100, ◊ 150, Δ 200, ○ 24022


450
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Etude de la variabilité des émissions ammoniacales (3)


Résultats : hiérarchie des effets
-Densité de matière sèche (réduction de l’émission jusqu’à 90%)
-Biodégradabilité du carbone (réduction de l’émission jusqu’à 45%)
-Humidité (réduction de l’émission jusqu’à 30%)
-Disponibilité de l’azote (réduction de l’émission jusqu’à 25%)

Conclusions

‐ Les caractéristiques physiques ont plus d’influence que les caractéristiques


biochimiques sur les émissions ammoniacales
‐ Les effets ne sont pas dissociables
‐ Les variables nécessaires à prendre en compte pour prédire les émissions
ammoniacales sont : DMd, HR, Cbiodeg, Ndisp
‐ Question en suspens :
La modélisation dynamique de ces variables est-elle suffisante
pour prédire les émissions ammoniacales ? 23
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Axe 1 : Conclusions
• Le procédé de compostage est répétable pour une même situation de départ mais
avec des différences pour les variables considérées :

- Emissions gazeuses : CVmax de 3 à 11% pour CO2, H2O et NH3


- Température : CVmax de 7,5%
- Bilans de masse : CVmax de 1 et 5% pour les défauts de bilan de C et H2O

Si des variations dépassent ces valeurs, la différence peut être


imputée aux contrastes entre les situations de compostage

• Hiérarchie des effets : caractéristiques physiques > caractéristiques chimiques

• Le modèle statistique explore un jeu de donné limité en terme de domaine de


validité (conditions contrôlées), il ne permet pas d’inclure les fluctuations du climat

 Production d’un modèle dynamique pour étudier des situations


de compostage contrastées et leurs évolutions dans le temps
24
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Démarche de thèse
Axe 0 : Observations

Axe 1 : Comprendre/Hiérarchiser Axe 2 : Modéliser

Précision du Hiérarchie des


dispositif effets des facteurs Représentation de la dynamique des
expérimental sur les émissions processus
(répétabilité) gazeuses

Validation à grande échelle et étude de la


1ère étape de calibration
reproductibilité
25
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Modélisation dynamique du
compostage
Objectifs :

– Représenter l’incidence de la disponibilité du carbone et de l’azote, de


l’humidité et de la porosité sur les cinétiques de transformations de la MO,
de température et d’émissions gazeuses

– Développer un outil d’optimisation du procédé (enjeux industriels,


agronomiques et environnementaux)

26
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Structure générale du modèle


Processus majeurs représentés : Processus majeurs représentés :
-Dégradation de la MO -Echanges thermiques (évolution de la température)
-Production de CO2 -Vaporisation de l’eau
Objectifs de modélisation : Objectifs de modélisation :
-Stabilisation de la MO -Stabilisation de la MO
-Spécifications du produit -Spécifications produit (composition et hygiénisation)

Module Module
biodégradation thermique

Module
Module azote
porosité
Processus majeurs représentés : Processus majeurs représentés :
-Production et volatilisation de NH3 -Diffusion gazeuse
-Organisation de l’azote -Aération naturelle
-Nitrification/Dénitirification Objectifs de modélisation :
Objectifs de modélisation : -Impact environnemental
-Spécifications du produit -Impact des facteurs environnementaux
-Stabilisation de l’azote
-Impact environnemental

Hypothèse générale de modélisation : andain homogène 27


Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Module biodégradation
Processus représentés
Structure du module Hydrolyses
Croissance hétérotrophe :
CO2
-Production de biomasse
-Consommation O2
YCO2h -Production de CO2
-Production H2O métabolique
O2,biofilm Xh
kHR Yh µh Décès cellulaire (stabilisation MO)
XSB bh
Remarques
kHS SR H2Oh
YH2Oh -Représentation basée sur les modèles
XRB existant décrivant la biodégradation de la
1 - fIaero MO (ASM : Henze et al., 2000 ; Sole-Mauri,
2007; Vlyssides et al., 2009…)
XI -Compartiments de MO exprimés en gDCO
fIaero (potentiel énergétique, rendements
constants )
-DCO non mesurée sur les échantillons
DCO totale = f(SVS, HCVS, CVS, LVS)
28
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Modules thermique/porosité (1)


Processus représentés
Structure des modules Production de chaleur biologique
Evaporation de l’eau
Pertes convectives/conductives
O2S HS H2Ovap Aération naturelle
Diffusion de l’oxygène
1-partLat, U partLat
Remarques
Qair
Qair -Cinétique Tint: résultante bilan de chaleur
HE Hstockée
µh
Qair
O2E O2,por O2,biofilm -Cinétique Thaut: température calculée à
peffO2 partir du flux d’évaporation d’eau
-Simplification de la diffusion d’O2
-Débit d’air Qair : « effet cheminée »
-Partage chaleur latente/sensible
29
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Modules thermique/porosité (2)

Calcul du débit d’air Emissions d’eau : partage chaleur


sensible/latente
-Débit d’air Qair = f(K, TV)
-Partage chaleur latente/sensible :

Qair
1
= K ⋅ ⋅
2 (√ T Vint −T Vext
T Vint
+
√ T Vhaut −T Vext
T Vhaut )
1
-Coefficient de perméabilité K = f(porosité)
partLatmax
K
pH2Oliée
Kmax
partLatmin
0 H1 H2 Humidité
Kmin relative

0 θLB θLH Porosité (θ) 30


Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Module Azote
Processus représentés
Structure du module Hydrolyses
Croissance hétérotrophe
Croissance autotrophe
NH3 N2 N 2O Décès microbien
Dénitrification
Qair pN2Odenit
Volatilisation ammoniacale
NO3-
NH3,g Remarques
YNO3
kHS µa pN2Onit -Biomasse autotrophe ne consomme pas de
NXSB NXa DCO
NH4+ ba
µh -Azote ammoniacal : 90% de Nav
kHR Nav NXh -Equilibre NH4+ <-> NH3,g = f(T,pintLG)
bh
NXRB -Simplification de la représentation de la
1 - fIaero volatilisation ammoniacale
-Intégration des processus des
NXI
fIaero transformations de l’azote
-Couplage avec les 3 autres modules
31
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Bilans massiques
Remarques
Représentation schématique -Système triphasique (solide, liquide, gaz)
-Andain homogène
-Quantités de C, N, H2O, MS dans l’andain
calculées par défaut de bilan
NH3 N 2O N2 CO2 H2Ovap -Conservation P, K
-MO = α.MS
Qair pN2Onit partLat
pN2Odenit µh Originalité : couplages par les fonctions de limitation

NH3,g Processus Facteurs limitants


Hydrolyses Humidité, surface réactionnelle
O2,por YCO2h Croissance hétérotrophe Humidité, DCO, azote, O2, T
pIntLG µh Croissance autotrophe Humidité, azote, O2, T
Décès Température
Ntot Ctot
Volatilisation Température, humidité
YH2Oh Nitrification Humidité, azote, O2, T
MStot H2Otot
µh Dénitrification Nitrates, Température
MBtot Flux d’air Température, porosité
entrant/sortant
Diffusion oxygène Température, porosité
32
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Paramétrage et calibration : méthodes (1)


Caractéristiques modèle

-Vensim®
-Pas de temps horaire
-Sorties :
-Composition (DCO, MS, MO, C, N, P, K)
-Caractéristiques physiques (T, volume, densité…)
-EG : CO2, H2O, NH3, N2O, N2

55 paramètres

Spécifiques de la Calibration à partir des


43 Biodégradation
mesures d’EG (NH3, CO2,
18 Porosité/Thermique situation de
7 compostage (14) H2O, N2O) et de T du jeu de
Azote
Littérature données initial
23 Génériques
Expérimentation
(41)
33
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Paramétrage et calibration : méthodes (2)


Choix de 4 situations contrastées pour comparer les valeurs observées et simulées

Les tas B, F, G et K représentent la diversité des situations expérimentales

5 60%

4 52%
H2O/MS (kgH2O/kgMS)

B, F, G

SVS/MS (%MS)
3 44%

2 36%

1 28%

0 20%
0,08 0,13 0,18 0,23 0,28 0,33 25% 40% 55% 70% 85% 100%
dMS (t MS m-3) SN/NTK (%N)

34
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Paramétrage et calibration : résultats (1)


Emissions de H2O (ou de CO2)
1,60 240 1,60 240
1,60
B F 240

Cinétique d'émission de H 2O (en kgH2O h-1)


Cinétique d'émission de H 2O (en kgH2O h-1)

1,40
B 210 1,40 210

Emission cumulée de H2O (en kgH2O)


Emission cumulée de H 2O (en kgH2O)
Cinétique d'émission de H 2O (en kgH2O h-1)

1,20 180 1,20 180


1,40 210

Emission cumulée de H 2O (en kgH2O)


1,00 150 1,00 150

0,80 120 0,80 120 Module biodégradation :


1,20 180
0,60 90 0,60 90 Simulation correcte de la
0,40
1,00
60 0,40
150
60
perte de C (temps, cumuls,
0,20 30 0,20 30
amplitudes)
0,00
0,00
0,80
0 5 10 15 20 25 30 35 40
0
0 5 10 15 20 25 30 35 12040 0
Durée de compostage Durée de compostage

1,60 240 1,60 240


0,60
G K 90
Cinétique d'émission de H 2O (en kgH2O h-1)

h -1)

1,40 210 1,40 210


Emission cumulée de H2O (en kgH2O)

Emission cumulée de H2O (en kgH2O)


Cinétique d'émission de H 2O (en kgH2O

1,20 180 1,20 180


0,40 60
1,00 150 1,00 150

0,80
0,20 120 0,80
30 120 Modules thermique et
0,60 90 0,60 90
porosité :
0,40 60 0,40 60
0,00 0 Simulation correcte de la
0,20 30 0,20 30
0 5 10 15 20 25 30 35 40 perte d’eau
0,00 0 0,00 0
0 5 10 15 20 25 30 Durée
35 40 de compostage
0 5 10 15 20 25 30 35 40
Durée de compostage Durée de compostage

Paramètres dépendant de la situation de compostage nécessaires :


-la teneur initiale en biomasse microbienne et le fractionnement initial de la MO (4 paramètres)
-les paramètres d’affaissement du tas, de liaison de l’eau, de diffusion d’oxygène (3 paramètres) 35
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Paramétrage et calibration : résultats (2)


Cinétique de température interne (rouge = simulée)
80 80
80
B F
70
B 70

60
70
60 • Simulation correcte de la

Température (°C)
Température (°C)

50 50
température lors de la
40 40

30
60
30
phase thermophile
• Sous estimation lors de la
Température (°C)

20 20
50
10 10 phase de décroissance
0 0
0 40 5 10 15 20 25 30 35 40 0 5 10 15 20 25 30 35 40
Durée de compostage Durée de compostage
80 80
30
G K
70 70

60 60 • Indications pour le
20
Température (°C)
Température (°C)

50 50
retournement
40 40
10
30 30

20 20
• Hygiénisation sous-
0 estimée
10 10
0 5 10 15 20 25 30 35 40
0 0
0 5 10 15 20 25
Durée de compostage
30 Durée
35 40de compostage
0 5 10 15 20 25
Durée de compostage
30 35 40

Paramètre dépendant de la situation de compostage nécessaire :


-coefficient global d’échange de chaleur sensible (pertes conductives)
36
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Paramétrage et calibration : résultats (3)


Emissions de NH3
0,016 2,4 0,016 2,4
B F
Cinétique d'émission de N-NH3 (en kgN h-1)

Cinétique d'émission de N-NH3 (en kgN h-1)


0,014 2,1 0,014 2,1

Emission cumulée de N-NH3 (en kgN)

Emission cumulée de N-NH3 (en kgN)


0,012 1,8 0,012 1,8

0,01 1,5 0,01 1,5

0,008 1,2 0,008 1,2

0,006 0,9 0,006 0,9


Module azote :
0,004 0,6 0,004 0,6 •Simulation correcte de
0,002 0,3 0,002 0,3 l’émission de NH3
0 0 0 0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 0 5 10 15 20 25 30 35 40 (temps, cumuls,
Durée de compostage Durée de compostage
0,016 2,4 0,016 2,4
amplitudes)
G K
•Discrimination
Cinétique d'émission de N-NH3 (en kgN h-1)

Cinétique d'émission de N-NH3 (en kgN h-1)

0,014 2,1 0,014 2,1 des


Emission cumulée de N-NH3 (en kgN)

Emission cumulée de N-NH3 (en kgN)


0,012 1,8 0,012 1,8 situations de
0,01 1,5 0,01 1,5 compostage émettrices
0,008 1,2 0,008 1,2

0,006 0,9 0,006 0,9

0,004 0,6 0,004 0,6

0,002 0,3 0,002 0,3

0 0 0 0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 0 5 10 15 20 25 30 35 40
Durée de compostage Durée de compostage

Paramètres dépendant de la situation de compostage nécessaires :


-le fractionnement initial de l’azote (3 paramètres)
-le coefficient d’échange surfacique entre le NH4+ et le NH3,g 37
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Paramétrage et calibration : résultats (4)


Emissions de N2O
0,25 0,035 0,25 0,035
B F
Cinétique d'émission de N-N2O (en gN h -1)

Cinétique d'émission de N-N2O (en gN h -1)


Emission cumulée de N-N2O (en kgN)

Emission cumulée de N-N2O (en kgN)


0,2 0,028 0,2 0,028

0,15 0,021 0,15 0,021

0,1 0,014 0,1 0,014

Module azote :
•Simulation imparfaite
0,05 0,007 0,05 0,007

0
0 5 10 15 20 25 30 35 40
0 0 0 de la cinétique
0 5 10 15 20 25 30 35 40
Durée de compostage Durée de compostage d’émission de N2O
0,25
G
0,035 0,25
K
0,035
•Estimation acceptable
Cinétique d'émission de N-N2O (en gN h -1)

Cinétique d'émission de N-N2O (en gN h-1)


Emission cumulée de N-N2O (en kgN)

Emission cumulée de N-N2O (en kgN)


0,2 0,028 0,2 0,028 du cumul (<1% aux
0,15 0,021 0,15 0,021
pertes de N-NH3)

0,1 0,014 0,1 0,014

0,05 0,007 0,05 0,007

0 0 0 0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 0 5 10 15 20 25 30 35 40
Durée de compostage Durée de compostage

Paramètres dépendant de la situation de compostage nécessaires :


-la part de N2O émis sur l’ammonium nitrifié
-la fraction maximale de N2O émis lors de la dénitrification 38
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Paramétrage et calibration : résultats (5)


Exemples de fonctions de limitation (couplage entre les modules)
1 1
0,9
1 0,9
K
Intérêts du modèle
0,8
0,9 Azote disponible G
0,8
G dynamique :

Facteur de limitation
Facteur de limitation

0,7 0,7
0,6
0,8
Azote disponible 0,6
-Complémentarité des
0,5
K
0,5
F sorties calculées
Température G
Facteur de limitation

0,4 0,4
0,7
0,3 0,3
simultanément
0,2 0,2

0,1
0,6 B 0,1
-Compréhension des
(b) (c)
0
0 0,5 5 10 15 20 25 30 35 F 40
0
0 5 10 15 20 25 30 35 40
processus expliquant
Durée de compostage Durée de compostage
K les sorties calculées
1 0,4 1,0
0,9 0,9

0,3 G 0,8 G
Facteur de limitation

0,8
B
Facteur de limitation

0,7 0,7
0,6
F
0,6 0,2 0,5
0,5
0,4 0,1 Oxygène 0,4 B
K Outil de gestion et
0,3 (b) 0,3

0,2 0 B F 0,2
Humidité F d’optimisation du
0,1
0,1
0
(d) 0 5 10 15 20
0,0 25 30 35 40 compostage d’effluents
0 5 10 15 20 25 30 35 40
0 5 10 15 20 25
Durée de compostage
30 Durée
35 de compostage Durée de compostage
40 d’élevage

39
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Axe 2 : Modélisation - Conclusions


•Production d’un modèle robuste dynamique intégrant la complexité du compostage :

‐ Sorties du modèle : stabilisation de la MO, les EG (CO2, H2O, NH3, N2O,


N2) la masse et la composition du compost final (MS, MO, C, N, P, K…)

‐ Complémentarité des sorties : appréhension des processus limitant des


actions à mener sur l’andain (retournement, humidification, rajout de
matériaux) selon les objectifs désirés (séchage, conservation de l’azote,
stabilisation…)

‐ Limitation : connaissance nécessaire des valeurs paramètres spécifiques

40
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Axe 2 : Modélisation - Conclusions


•La représentation choisie permet de s’adapter et de comprendre la diversité des
situations de compostage d’effluents d’élevage.
Caractéristiques minimales pour l’utilisation du modèles

14 paramètres spécifiques des situations


- Les transformations de C & N sont déterminées par 7 paramètres:
tDCOb0, tXh0, tSR0, rRS ; tNXI0, tNav0, rNRS
- Les émissions de H2O, NH3, N2O sont déterminées par 7 paramètres spécifiques du
substrat et décrivant le volume du tas :
U, pH2Oliée, paff, peffO2, pN2Onit, pN2Odenit

Etat initial de l’andain à renseigner :


-Masse totale, volume, densité
-tMS, tMO, tC, tN
-fractionnement VanSoest (calcul DCO totale)
41
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Résultats de thèse
Axe 1 : Analyser/Hiérarchiser

Précision du Incertitude de répétabilité : émissions


dispositif gazeuses (CVmax = 11%) > bilan de masse
expérimental
(Cvmax = 5%)
(répétabilité)

Diminution des émissions ammoniacales :


Densité
Hiérarchie des >
effets des facteurs Biodégradabilité du carbone
sur les émissions >
ammoniacales Humidité
>
Disponibilité De l’azote

42
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Résultats de thèse
Axe 2 : Modéliser

- Représentation dynamique robuste : Cinétiques


des sorties ajustées aux observations
Représentation
dynamique du procédé - Diversité des processus représentés et donc des
de compostage : sorties pour les utilisateurs (CO2, H2O, NH3, N2O,
-Impact température, DCO et stabilité, bilans de masse,
environnementale interactions entre processus)
-Valeur agronomique
-Choix opérationnels - Outil de compréhension par l’analyse des
cinétiques et des fonctions de limitation

- Outil opérationnel : nécessité d’apporter de la


connaissance sur la valeur des paramètres
spécifiques de la situation de compostage
43
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Perspectives
Optimisation du
procédé

3. Protocoles d’acquisition de la 4. Recalibration en


valeur des paramètres dynamique par des
spécifiques capteurs sur site
Typologie des substrats
Outil prédictif
(SPIR, T°C)

2. Validation des prédictions


Expérimentations Modèle dynamique
(conditions contrôlées, (valeur fertilisante,
plateforme, champs) autres gaz)
1. Calibration des paramètres d’initialisation

44
Merci de votre attention !
Et un grand merci à toute l’équipe d’encadrement!

45
Introduction Axe 1 Axe 2 Conclusion

Paramétrage et calibration : résultats (6)


Erreurs types des sorties du modèle

50% 50%
observées et valeurs simulées

observées et valeurs simulées


Ecart relatif entre les valeurs

Ecart relatif entre les valeurs


45% 45%
40% 40%
35% 35%
30% 30%
I I
25% 25%
J J
20% 20%
K K
15% 15%
L L
10% 10%
5% 5%
0% 0%
2O
C-CO
CO2 2 HH2O
2O
NH3 3
N-NH N2O
N-N tCtCf
f
tMSf
tMSf tMOf
tMOf tNtkf
tNtkf
Cumul des émissions Caractérisation de la matière finale

‐ Calibration du modèle sur les émissions gazeuses : meilleure estimation des pertes
gazeuses que du bilan de masse
‐ ER sur la teneur en azote total fort :
 ER sur l’estimation de la masse brute importante (jusqu’à 30%)
 Sous-estimation de la perte d’azote sous forme de N 2?

Vous aimerez peut-être aussi