Vous êtes sur la page 1sur 33

Le post partum

Le post partum
• Objectif:
 Assurer une nouvelle gestation: un veau par vache par année
 Bonne involution utérine
 Prévention des infections utérine
 Reprise d’une activité post partum précoce
 Réduire l’anoestrus post partum
 IAF DE 90JOURS (PA=60 jours et PR= 30jours PG=
fixe=270jours soit un IVV de 365jours et un PL de 305 jours

2
L’involution utérine chez la vache

3
Objectifs spécifiques

1. Définir l’involution utérine


2. Définir le retard d’involution utérine
3. Enoncer les 05 aspects de l’involution utérine
4. Expliquer la composante anatomique de l’Iut
5. Expliquer la composante histologique de l’Iut
6. Expliquez la composante hormonale de l’involution
7. Expliquez la composante bactériologique de l’involution
8. Expliquez la composante biochimique de l’involution
9. Expliquez les effets des trois mécanismes impliqués dans l’IUt
10. Donnez un ordre de grandeur de la fréquence de l’IUt
11. Citez quelques facteurs d’influence de l’IUt
12. Commentez le traitement du retard d’IUt

4
1. Définir l’involution utérine

• L'involution utérine consiste en une phase de récupération par


l'utérus d'un état physiologique compatible avec une nouvelle
gestation.
• C'est tout à la fois un processus dynamique et complexe qui implique
diverses modifications:
 anatomiques, histologiques, bactériologiques, immunologiques et
biochimiques et concerne tout à la fois:
 l'endomètre,
 le stroma utérin,
 le myomètre
 l'ovaire)
5
1. Définir l’involution utérine

• = ensemble des modifications anatomiques, histologiques,


bactériologiques, hormonales et biochimiques de l’utérus le
rendant à nouveau apte à assurer une gestation
• Période d ’involution utérine : 30 jours

6
2. Définir le retard d’involution utérine

• Le retard d’involution utérine n’est pas aisé à définir compte tenu:


1. des critères fort différents qu’il est possible de prendre en
considération.
2. Aussi pour des raisons cliniques, à savoir qu’en pratique,
l’identification de cette pathologie a recours le plus souvent à la
palpation manuelle.

Rmq : Nous avons jugé le plus commode de ne retenir que des


critères anatomiques à savoir le diamètre du col et des cornes.

7
2. Définir le retard d’involution utérine

• Définition
• identification au-delà du 30ème jour du post-partum par palpation
manuelle d ’une ou de deux cornes utérines de diamètre supérieur
à 5 cm, indépendamment de la présence ou non d’une infection
utérine ou de la position plus moins déclive de l’utérus dans la
cavité abdominale.
• Fréquence
• 7 % (J30-J50)

Prof. Ch. Hanzen- L’involution utérine chez la vache 8


3. Enoncer les 5 aspects de l’involution utérine

• Anatomique,
• Histologique.
• Biochimique.
• Bactériologique.
• Hormonale.

9
4. Expliquer la composante anatomique de l’IUt

• Paramètres : Diamètre Poids Long

• Au vêlage : 40 cm 10 kgs 1m

• « Demi-vie » : 5 jours 7 jours 15 J

• J15 : palpation de l’entièreté des cornes

Prof. Ch. Hanzen- L’involution utérine chez la vache 10


Composante anatomique de l’involution utérine

• Au lendemain du vêlage:
• la corne gestante se présente comme un sac

1. long d'un mètre environ,


2. d’un diamètre de 40 cm
3. pesant entre 8 et 10 kgrs.
• En 05 jours: Son diamètre se réduit de moitié,
• En 07 jours son poids se réduit de moitié
• En 15 jours sa longueur se réduit de moitié
11
A noter l’aspect plissé de la surface utérine

12
13
Composante anatomique de l’involution utérine

Elle se caractérise essentiellement par une réduction de la taille de


l'utérus, conséquence des effets conjugués :
• Contractions utérines

• Réduction de la taille des cellules myométriales

• Vasoconstriction et donc réduction du débit sanguin vers l’utérus.

• Elimination des lochies

• Résorption de l ’œdème tissulaire.


Prof. Ch. Hanzen- L’involution utérine chez la vache 14
Composante anatomique de l’involution utérine (Pathogenie)

• La diminution des dimensions s'expliquerait par la diminution de


la circulation sanguine de l'utérus sous l'effet des contractions
utérines particulièrement importantes au cours des 48 voire 72
premières heures après le vêlage.
• Entre le 4ème et le 9ème jour post-partum, la diminution de la
taille de l'utérus est plutôt lente.
• Elle se poursuit plus rapidement ensuite sous l'effet de
l'élimination des lochies. Cette régression est habituellement
considérée comme terminée 25 à 40 jours environ après le
vêlage. L'utérus pèse à ce moment 900 gr environ et le diamètre
de la corne gestante est inférieur à 5 cm.

15
Conclusion 01:

• Le délai moyen de 30 jours peut être pris en considération


pour diagnostiquer un retard d’involution utérine sur base de
la présence au delà de ce délai d’une ou de deux cornes de
diamètre supérieur à 5 cm
• L'involution du col utérin se produit plus lentement que celle
des cornes utérines et ne sera habituellement terminée
qu'entre le 40ème et le 50ème jour du post-partum. .
• Cet examen doit se faire à la base d’un examen échographique

16
5. Expliquez la composante histologique de l’involution

Elles comportent un double aspect :


• Elimination des tissus et des liquides d'une part (lochies)
• Processus de régénérescence tissulaire d'autre part.

17
5. Expliquez la composante histologique de l’involution

• Elimination tissulaire et des lochies


1. Infiltration leucocytaire
2. Vasoconstriction
3. Contractions utérines
• L'infiltration leucocytaire (responsable de la réaction
inflammatoire aiguë puis chronique)
• la vasoconstriction
Ces deux premiers phénomènes entraînent une nécrose
tissulaire et donc l'élimination des caroncules maternelles
tandis que
• les contractions utérines favorisent l'élimination des lochies.
18
5. Expliquez la composante histologique de l’involution

• Les lochies sont principalement éliminées dans les 48 heures


suivant le vêlage (1,5 litre environ).
• Cette élimination est réduite à 0,5 litre une semaine plus tard
• Cesse pratiquement à la fin de la deuxième semaine.
• Elles sont rarement observées après le 20ème jour post-partum
• Cette élimination des lochies contribue aussi à la
décontamination de la cavité utérine.
Rmq: La percistance des lochies au delà de 20 jours post partum
témoignele cas échéant de la présence d'une infection utérine

19
5. Expliquez la composante histologique de l’involution

• J + 2 : infiltration leucocytaire : nécrose


• J -7 à J +14 : augmentation de la phagocytose
• J +10 à J +12 :
• fin de la dégénérescence des zones caronculaires
• fin de la régénérescence des zones intercaronculaires
• >J +10 : envahissement par des macrophages et des fibroblastes
: régénérescence tissulaire
• J +10 à J +30 : disparition des vaisseaux caronculaires
• J 25 à J 30 :
• nouvel épithélium sur les zones caronculaires

Prof. Ch. Hanzen- L’involution utérine chez la vache 20


Rmq: Il faut savoir que
1. la majorité des composants de l’utérus sont résorbés après le
vêlage, les lochies ne constituant que la partie minoritaire.
2. L’involution utérine est marquée par un processus de
dégénéréscence puis de régénérescence

21
Les lochies

• Volume : 0.5 à 1.5 l (pluripares > primipares)


• Durée : une quinzaine de jours en deux phases
• Composition
• tissus nécrosés
• sang (hémorragies capillaires)
• mucus

22
Aspects des lochies:
• les lochies se présentent sous la forme d’écoulements jaunes-bruns à
rouges.
• Ils sont principalement constitués de: liquides placentaires, de sang, de
débris tissulaires, de bactéries et de liquides provenant d'une
exsudation endométriale.
• Le sang provient des hémorragies capillaires aux endroits de nécrose
des caroncules.
• Vers le 10ème à 14ème jour après le vêlage, les écoulements prennent
une coloration plus rougeâtre conséquence de l’augmentation de sang
résultant des hémorragies capillaires aux endroits de détachement
cotylédonnaire.
• Par la suite, les écoulements vulvaires deviennent plus muqueux.

23
6. Expliquez la composante bactériologique de l’Iut

• L'accouchement et l'involution utérine évoluent rarement


dans des conditions aseptiques. On observe en effet
souvent,
• une croissance bactérienne spontanée parfois massive
favorisée par la présence des lochies.
• Progressivement cependant, se met en place un processus
de décontamination.

24
6. Expliquez la composante bactériologique de l’Iut

• La flore bactérienne intra-utérine se compose de germes:


 Saprophytes et pathogènes
 Gram+ et Gram-
 Aérobiques ou anaérobiques.
Ces germes proviennent essentiellement de la région périnéale
dont les sphincters sont relâchés pendant la parturition.

Rmq: L'utérus possède des mécanismes de défense au nombre


desquels on compte les contractions utérines et les secrétions qui
renferment des facteurs antibactériens.

25
7. Expliquez la composante hormonale de l’involution

• Prostaglandines (caroncules > endomètre > myomètre)


• PGF : vasoconstriction, pas d’effet sur la phagocytose, effet
ocytocique
• PGE : myorelaxante, immunosuppressive, antiphagocytaire
• LTB4 (leucotriènes) : leucotactisme, stimulation de substances
leucotactiques, stimulation de la phagocytose, stimulation des
cytokines, pas d’effet sur les lymphocytes
• Hormones stéroïdiennes
• Oestrogènes
• Progestérone

Prof. Ch. Hanzen- L’involution utérine chez la vache 26


8. La composante biochimique de l’involution

• Elément de structure essentiel : le collagène


• Polypeptide : hydroxyproline, proline, glycine …
• Forme soluble riche en proline
• Forme insoluble riche en hydroxyproline
• Augmentation de la forme soluble 12 à 24 h PP

Prof. Ch. Hanzen- L’involution utérine chez la vache 27


. Expliquez la composante biochimique de l’involution

• L’utérus est particulièrement riche en collagène.


• Le collagène est un polypeptide dont
 un tiers des acides aminés est représenté par la glycine et
 un quart par la proline mais surtout l’hydroxyproline.
• Produit par les fibroblastes, les molécules de collagène
deviennent insolubles après l’hydroxylation de la proline
incorporée.
• Leur catabolisme enzymatique (prolyle hydroxylase au niveau du
réticulum endoplasmique) les rend à nouveau solubles.
• Le collagène dégradé se trouve éliminé dans l'urine.

28
. Expliquez la composante biochimique de l’involution

Rmq:
• Après le part le processus de solubilisation du collagène ne
commence que 12 à 24 heures plus tard pour le collagène utérin
et 24 à 48 heures plus tard pour le collagène cervical. Ce
processus impliquerait une collagénase macrophagique.
• D’OÙ col dérnière portion a avoir involué???

29
9. Expliquez les effets des trois mécanismes impliqués dans l’IUt

Cellulaire
Neutrophiles : phagocytose Hormonale
Lymphocytes : immunité Oestrogènes
Ocytocine
Progestérone
Bactérienne PGF / PGE
Lipopolysaccharides LTB4
Endotoxines

Prof. Ch. Hanzen- L’involution utérine chez la vache 30


CONCLUSION 02:

Lors de l’involution utérine l’utérus est siège:


• De contamination puis de décontamination.
• De dégénérescence puis de régénérescence.

31
11. Citez quelques facteurs d’influence de l’IUt (Hanzen et al. 1995)

Viande Lait
-----------------------------------------------------------------------------------------------------
Augmentation du N° de lactation + +
Infection utérine avant + +
Saison du vêlage Eté Eté
Augmentation de la durée de la gestation + +
Type de vêlage T -
Rétention placentaire + +
Fièvre vitulaire +
Gemellité + +
Mortalité du veau + +
Adhérences +
-----------------------------------------------------------------------------------------------

Prof. Ch. Hanzen- L’involution utérine chez la vache 32


12. Commentez le traitement du retard d’IUt

• Préventif
• voir facteurs de risque
• Identification des animaux à risque : importance du contrôle d’involution
• Eviter solutions d'antibiotiques ou d'antiseptiques en instillation locale
• Eviter sous réserve de démonstration de leurs effets : PGF, ocyto
• Dépistage et traitement de l’endométrite : justification du contrôle d’IUt
• GnRH et PGF
• Agents de stimulation sélective des PGF et LTB4
• Agents inhibiteurs de la PGE
• Curatif
• Spécifique : ?
• Non spécifique : traiter l’endométrite

Prof. Ch. Hanzen- L’involution utérine chez la vache 33