Vous êtes sur la page 1sur 61

DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES

1
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES

FONCTIONNEMENT D’UNE CHAUSSEE

6.5t

CHAUSSEE
ELONGATION et
PLATE - FORME
COMPRESSION

ez

et < seuil ez < seuil


2
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
FONCTIONNEMENT D’UNE CHAUSSEE

 Hypothèses admises :

• Matériaux élastiques et linéaires


• Chaussée = plaque infinie
• Comportement à la fatigue des matériaux
• Approche probabiliste
• Méthode rationnelle

3
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
Méthodes de Dimensionnement
 Approche empirique et semi empirique:
 Méthode du CBR
 Méthode du CEBTP

 Approche rationnelle:
 Le modèle de Boussinesq 
 Le modèle Bicouche
 Modèle de Hogg

 Modèle de Westergaard
 Modèle multicouche de Burmister

4
Méthode du CEBTP (Guide du
CEBTP).

Classe de plate-forme CEBTP

CBR ≤ 5 S1

5 < CBR ≤10 S2

10 < CBR ≤ 15 S3

15 < CBR ≤ 30 S4

CBR > 30 S5

Classes de trafic et de plates-formes utilisées dans le dimensionnement des chaussée


par le CEBTP (Guide du CEBTP).
5
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
RAPPELS NECESSAIRES DE MECANIQUE

L
DEFORMATION l 
LONGITUDINALE : L
Eprouvette soumise
DEFORMATION D à une contrainte s
t 
TRANSVERSALE : D
s

DL
L

MODULE DE RIGIDITE ∆D
ELASTIQUE :

E
l
D 6
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
MODELES DE LA MECANIQUE DES CHAUSSEES

Burmister (1943) : Multi-couches


a
LOGICIELS

Collées / semi-collées / glissant


DE CALCUL :
H1 E1 n1

Interfaces :
H2 E2 n2
ALIZE,
ECOROUTE
Hn En nn du LCPC,
BISTRO de la
E,n SHELL
¥
z
7
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES

LES MATERIAUX NON TRAITES

GENERALITES

8
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES

Principe de la vérification des couches


concernées

6.5t

CHAUSSEE
COMPRESSION

z ez
ez < seuil
Z < seuil
PLATE - FORME
9
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES

MATERIAUX NON TRAITES

 SOL SUPPORT
 COUCHE de FORME (GN)
 COUCHES de REGLAGE
 GNT des couches d’assise

10
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
MATERIAUX NON TRAITES

ESSAIS DE LABORATOIRE
Essai TRIAXIAL à chargement répété
  1- 2




p r 
11
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
MATERIAUX NON TRAITES

CONCLUSIONS

 Effet des chargements répétés :
 Tassements cumulés : Orniérage

 Usure des granulats (Attrition) :



 SOLUTION :Limiter
Limiter les
les déformations
déformations verticales
verticales
par
par la
la formule
formule de
de Shell
Shell ::

e zz < 0.012.(NE)-0.222
-0.222 si T > T3

e zz < 0.016.(NE)-0.222
-0.222 si T  T3

12
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES

SOLUTION :Limiter les contraintes


verticales dans les matériaux non liés et
sur la plateforme

 La
La contrainte
contrainte admissible
admissible du
du sol
sol est
est
donnée
donnée par
par la
la formule
formule de
de Kerkoven
Kerkoven et
et
Dormon.
Dormon.

zadm
zadm =
= 0,3 * CBR
en bars
1  0,7 log( N )

13
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES

LES MATERIAUX TRAITES

GENERALITES

14
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
LES MATERIAUX TRAITES AU LIANT HYDROCARBONE

FONCTIONNEMENT DANS LA CHAUSSEE

6.5t

CHAUSSEE
ELONGATION et

PLATE - FORME

15
LA FATIGUE DES MATERIAUX TRAITES
PRINCIPE DE L’ESSAI

éprouvette

CONDITIONS : 10°C et 25 Hz
16
17
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
LES MATERIAUX TRAITES

RESULTATS DES ESSAIS :

Elongation
b
100
90 N
80
70

e6 50
40 droite
de
fatigue

1 10 100 1000 10000 100000 1E+06 1E+07


Nombre de cycles appliqués
18
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
LES MATERIAUX TRAITES

 CARACTERISTIQUES D’UN MATERIAU :

 Contrainte ou déformation admissible


1 million de fois : s
6
ou e
6

 Pente de la droite de fatigue : b

 Dispersion de la tenue en fatigue :N

19
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
LE TRAFIC

 Dispersé en nature : PL uniquement


 Comptage
 Taux de croissance : t
 Fatigue : Durée de service : n années
 Essieux de 13t
 Fatigue : Trafic cumulé NE

NE  365 * TJMA * CAM *


 1   1
n

CAM : Coefficient d’Agressivité Moyen d’un PL


20
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES

CALCUL DES
SOLLICITATIONS
ADMISSIBLES

21
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES

eadm = K1 e6.
.

b
NE
10 6

Trafic PL Cumule
(Nb Essieux equ. NE)

22
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES

eadm.= K1 K2 e6. Chaussées : 30°C


Essais Labo : 10°C
Trafic PL

b
NE
6
10

Correction
10°C/30°C
(E1 /E2)1/2
23
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES

eadm.= K1 K2 e6. Risque


1 : Dispersion des
Trafic PL épaisseurs H
Correction (E1 /E2)1/2
b 10°C/30°C
NE
6
10

24
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES

eadm.= K1 K2 e6. Risque (suite)


2 - Dispersion de la fatigue due
Trafic PL à la distribution de logN

b
100
b
90 N
NE 80
6
10 70
e6 50
Correction 40
10°C/30°C

1 10 100 1000 10000 100000 1E+06 1E+07


25
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES

eadm.= K1 K2 Kr e6.
Trafic PL Risque (suite et FIN)

b Var. épaisseurs H
NE
10 6 Var. fatigue N
Coefficient de
Correction
Risque t c 2 .H 2  b2 .N 2
10°C/30°C Kr =10
x% 2% 5% 12 %
t 2.05 1.645 1.175
26
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES

eadm.= K1 K2 Kr Kc e6. Calage :


calculs  terrain
Trafic PL
Risque
b Calage
NE
6
10

Correction
10°C/30°C

27
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES

eadm.= K1 K2 Kr Kc Ks e6.
Trafic PL Support
Risque
b
NE PF Ks
10 6 Calage
PF1 1/1.2
Correction PF2 1/1.1
10°C/30°C
PF3/PF4 1
28
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
CALCUL DES SOLLICITATIONS ADMISSIBLES

sadm =. K1 Kr Kc Ks Kd s6.
Trafic PL
Risque Discontinuite : = 0.8
pour G4 et G5; =1pour
b
G1 à G3 et latTLH
NE Support
6
10
Calage G. Hydr.

29
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
DUREE DE SERVICE  RISQUE DE RUPTURE

30
DIMENSIONNEMENT DES CHAUSSES
LES DOCUMENTS DE DIMENSIONNEMENT

Guide technique Chaussées neuves (1994)


Catalogue structure de chaussées RN(1998)

Manuel chaussées à faible trafic

Manuel Scét-auroute (Aut. Concédées) 1997

Guide de dimensionnement des chaussées


tropicales CEBTP 80

Guide technique Chaussées Béton (1997)


31
CHAUSSEES

LES DIFFERENTES
STRUCTURES

32
LES DIFFERENTES STRUCTURES

1 - Souples 2 – Bitumineuses
épaisses

GB
GNT GNT GB

PLATE–FORME

33
LES DIFFERENTES STRUCTURES

3 – Semi - Rigides

G. Hydr.
G. Hydr.
G. Hydr.

PLATE–FORME

34
LES DIFFERENTES STRUCTURES

4 – Mixtes 5 – Inverses

GB
GB
GNT
G. Hydr.
G. Hydr.

PLATE–FORME

35
LES DIFFERENTES STRUCTURES

CHAUSSEES RIGIDES (BETON)

5 – Dalles californiennes

BETON

PLATE–FORME

36
LES DIFFERENTES STRUCTURES
CHAUSSEES RIGIDES (BETON)

6 – Dalles goujonées

BETON

PLATE–FORME

37
LES DIFFERENTES STRUCTURES
CHAUSSEES RIGIDES (BETON)

7 – Béton Armé Continu (BAC)

BETON

PLATE–FORME

38
MATERIAUX TRAITES
AUX LIANTS HYDRAULIQUES
VOIR SURTOUT LE
TABLEAU DES
PERFORMANCES DES
MATERIAUX

39
MATERIAUX TRAITES
AUX LIANTS HYDRAULIQUES
COMPORTEMENT EN FATIGUE

t en MPa
Loi de fatigue RF =  0 a = 1/12

 1
 1  a.log( N ) 0.9 N = 1
0 0.9
0.7
b = 1/12  s6  s0/2 RT = 6
0.5
0.4
0.3
SN= 1 68% ruptures 0.2
entre 105 et 107
1 10 100 1000 10000 1E+05 1E+06 1E+07

40
MATERIAUX TRAITES
AUX LIANTS HYDRAULIQUES
PERFORMANCES
MODULE PENTE
MATERIAU % LIANT Mpa
6 FATIGUE
Attention,
G. CIMENT 3à4% c’est dans
G. Liant routier 3 à 5% 23 000 0.75 1/15 cette gamme
où se trouve
G. CV Lignite 3.5 à 4% notre
G. Laitier-Chaux 8 à 20% 15 000 0.60 1/12.5 LATERITE
AMELIOREE
G. Pouzz. chaux 15 à 25% 15 000 AU CIMENT
G. CV Houille 15 à 25% 30 000 1.40 1/16 ENTRE 3% ET
4%
Chaux
Béton Compacté 5 à 12% 28 000 1.85 1/15
Béton vibrés 15% 35 000 2.15 1/16
SABLES Laitier 3 700 à 0.17 1/10
et Pouzz. Chaux 12 500 à 0.65
Sables Ciment, 5 000 à 0.20 1/12
CV, Liant Routier 17 200 à 0.75
41
MATERIAUX TRAITES
AUX LIANTS HYDRAULIQUES

Fissuration de retrait

Hivers

G. Hydr.

PLATE–FORME

42
MATERIAUX TRAITES
AUX LIANTS HYDRAULIQUES

 CARACTERES GENERAUX :
 Fissuration de retrait : 
 Pré-fissuration nécessaire

 « Anti-remontée » de Fiss. Tr

 Mauvais collage des couches : 

 Economiques : 

 Rigides :  

 Difficile à « réparer »

43
CALCULS avec ALIZE
La création d’une nouvelle structure est
initiée par la commande:
fichier/nouveau/structures

44
CALCULS avec ALIZE
Définition de la structure

45
CALCULS ALIZE
1– : Interface de Modélisation d’ALIZE:
données

46
2– : Interface d ’optimisation du calcul
d’ALIZE: options de calcul

Une(01) à dix(10) variantes peuvent être


calculées en faisant varier:
- l’épaisseur d’une couche ou
- le module de la couche cochée.

47
3– : Interface de Modélisation d’ALIZE:
chargement

La charge de référence peut provenir d’une roue


isolée ou d’un jumelage:
- le profil vertical du calcul retenu pour une roue
isolée sera l’axe du cercle;
- le profil vertical pour la roue jumelée sera l’axe de
symétrie des 2 roues.

48
Chaussée à assise en matériaux
traités au liant hydrocarboné
4 – Exploitation d’ALIZE: données trafic, valeurs
adm. Des matériaux de la bibliothèque,
catalogues,…

49
50
Attention à la Chaussée à
assise en matériaux traités au
Liant Hydraulique
2 – : Exploitation d’ALIZE: données,
matériaux type GC et SC

51
Le risque de rupture en % peut être évalué
en calcul inverse , c’est-à-dire en fixant les
paramètres de trafic et de contrainte sigmaT

52
CALCULS avec ALIZE
La création d’une nouvelle structure est
initiée par la commande:
fichier/nouveau/structures

53
CALCULS avec ALIZE
Définition de la structure

54
CALCULS ALIZE
1– : Interface de Modélisation d’ALIZE:
données

55
2– : Interface d ’optimisation du calcul
d’ALIZE: options de calcul

Une(01) à dix(10) variantes peuvent être


calculées en faisant varier:
- l’épaisseur d’une couche ou
- le module de la couche cochée.

56
3– : Interface de Modélisation d’ALIZE:
chargement

La charge de référence peut provenir d’une roue


isolée ou d’un jumelage:
- le profil vertical du calcul retenu pour une roue
isolée sera l’axe du cercle;
- le profil vertical pour la roue jumelée sera l’axe de
symétrie des 2 roues.

57
Chaussée à assise en matériaux
traités au liant hydrocarboné
4 – Exploitation d’ALIZE: données trafic, valeurs
adm. Des matériaux de la bibliothèque,
catalogues,…

58
59
Attention à la Chaussée à
assise en matériaux traités au
Liant Hydraulique
2 – : Exploitation d’ALIZE: données,
matériaux type GC et SC

60
Le risque de rupture en % peut être évalué
en calcul inverse , c’est-à-dire en fixant les
paramètres de trafic et de contrainte sigmaT

61