Vous êtes sur la page 1sur 1

Additifs Anti-rouille

La rouille est due à l’action combinée de


                             Mécanisme d'action des inhibiteurs de rouille
l’eau et de l’oxygène de l’air sur le fer. Il y a
Additifs
formation d’hydroxyde ferreux puis ferrique. antirouille Les Inhibiteurs de rouille sont généralement des composés ayant une
forte attraction polaire vers les surfaces métalliques. Le mécanisme
d'adsorption de ces additifs peut se baser sur une l'interaction physique
ou chimique à la surface du métal en formant un film continu qui
empêche l'eau d'atteindre la surface métallique.la figure ci-dessous
illustre ce mécanisme .
Les Inhibiteurs de rouille sont généralement des succinates d’amine et
des sulfonates alcalino-terreux

Réactions associées : La phase de l'huile


Quand le fer entre en contact avec l'eau, un processus partie lipophile non
électrochimique lent commence. Sur la surface du métal, polaire
du fer est oxydé pour passer à l'état d'oxydation II :
Fe + 2OH− → Fe(OH)2 + 2e−
pendant que le dioxygène de l'air (degré d'oxydation 0) est partie lipophobe
réduit en ion hydroxyde : polaire
SO3- SO3- SO3-
2H2O + O2 + 4e− → 4OH−
Lors de la seconde étape (quasi instantanée) l'hydroxyde
de fer II est rapidement oxydé en hydroxyde de fer III Surface métallique polaire
SO3

selon cette réaction :


4Fe(OH)2 + 2H2O + O2 → 4Fe(OH)3
Finalement, cet hydroxyde de fer III se transforme
spontanément en oxyde de fer III hydraté selon l'équation- Figure : Fonction des inhibiteurs de rouille
bilan suivante
2Fe(OH)3 → Fe2O3 + 3H2O