Vous êtes sur la page 1sur 77

Journée d'information en transformation alimentaire:

Une journée emballante et innovante

Emballages Alimentaires :
État des Lieux et Dernières Innovations

Islem A. Yezza

Sherbrooke, le 7 février 2008


Plan de la présentation

• Les emballages alimentaires

• Les emballages émergents:


1. Emballage actif
2. Emballage intelligent
3. Emballage biodégradable
4. Emballage innovant

• Exemple de projet à l’ITEGA

• Conclusion
Emballages alimentaires:
Généralités et Besoins
Qu’est-ce qu’un emballage ?

Tout objet constitué de matériaux de toute nature destiné à :

• Contenir et à protéger des


marchandises allant des matières
premières aux produits finis
• Permettre leur manutention et leur
acheminement du producteur au
consommateur ou à leur utilisateur
• Assurer leur préservation
L’emballage doit satisfaire

 Le produit: conservation, innocuité

 Le distributeur: stockage, mécanisation, manutention,


mise en rayon, vente, présentation, communication,
marketing, positionnement, image

 Le consommateur: Information
protection, service

 L’environnement: tri, recyclabilité


biodégradabilité
Industrie de l’emballage : chiffres

 Le Québec abrite 206 entreprises productrices d’emballage

 L’industrie de l’emballage cumule un chiffre d’affaire annuel


de l’ordre de 5 milliards de $

 Industrie agroalimentaire : le plus gros consommateur des


produits d’emballage

 Responsable d’environ 60% du chiffre d’affaires des


entreprises d’emballage

 La majorité des emballages disponibles sur le marché


québécois sont à base de pétro-plastiques et de carton
Innovation et Emballage

 Un élément déterminant dans l’évolution des


façons de faire, mais aussi un vecteur
incontournable du développement

 Le temps où les emballages ne jouaient qu'un


rôle de barrière inerte et imperméable est
révolu

 Les consommateurs sont de plus en plus


exigeants: plus naturels, biodégradables et
gardant la fraîcheur, la salubrité et la qualité
de l’aliment sur une longue période

Il faut être créatif et offrir un emballage qui reflète le profil du


produit emballé
Les 3 défis majeurs

Développer leur compétitivité sur les marchés locaux et les


marchés d’exportation:

• La préservation de la salubrité et des qualités


organoleptiques et nutritionnelles des aliments

• La prolongation de la durée de vie des aliments

• La protection de l’environnement
Analyse cycle de vie (ACV)

 C’est une méthode normalisée au


niveau international (ISO 14044)

 L’ACV s’avère extrêmement précieuse dans la mesure où elle


fournit un inventaire systématique de l’impact d’un produit
sur l’environnement et aide les fabricants à identifier les
phases susceptibles d’améliorations

 L’ACV devient l'outil incontournable pour les industriels tournés


vers les matériaux respectueux de l'environnement
ACV d’un produit
Approche d’eco-conception basée sur
leur cycle de vie
Choix de matériaux moins
Information au consommateur
impactants pour
sur les options de fin de vie
l’environnement

Information au Réduction quantité emballage


consommateur sur vos choix (en forme, ou en poids, …)
d’emballages durables ecodesign

Amélioration logistique
(stockage et transport) Amélioration de l’étape de
production de l’emballage

Source: Maria Martinez, Coordonnatrice au Développement Durable, Liberté


Qu’a apporté l’ACV à Liberté?

• Outil d’aide à la décision et à la gestion d’entreprise:


Identification des bonnes priorités d’action

• Support de nouvelles actions: traitement des fournisseurs,


politiques env., politique d’achat, communication aux parties prenantes

• Amélioration des performances techniques et


économiques de Liberté
• Aide pour introduire la notion de “pollueur-payeur”
chez les parties prenante

Source: Maria Martinez, Coordonnatrice au Développement Durable, Liberté


Emballages Émergents

1. Emballage actif

3. Emballage intelligent

5. Emballage biodégradable

7. Emballage innovant
Emballages actifs
Emballage actif: Caractéristiques

 Entre en interaction avec l’aliment ou s’adapte à son


environnement pour préserver, le plus longtemps possible et
de façon optimale, ses qualités organoleptique et nutritionnelle

 Empêche la formation des gaz qui endommagent le produit ou


bien libèrent des agents conservateurs ou antioxydants

 Les principales applications : antimicrobiennes, nutritionnelles


ou organoleptiques (goût, odeur)

 Aux États-Unis: croît au rythme annuel de 11% et devrait


atteindre 975 million $ en 2011
Emballage actif: principaux composants

Énergie CO2 O2 H2O vapeur H2O liquide

Emballage actif

Éthanol SO2 Arômes Ethylène Cholestérol

Source: Gontard, 2000


Emballage actif: Catégories

Destinés à ralentir la détérioration de la qualité des produits,


ils se divisent en deux catégories :

• Les absorbeurs qui retirent les éléments


indésirables (absorbeur d'oxygène,
d'éthylène, de produits de dégradation,
régulateur d'humidité)

• Les relargueurs qui ajoutent, introduisent


des éléments bénéfiques à l'ensemble clos
(émetteur d'éthanol, de gaz carbonique,
d'agent de conservation, d'arome...)
Emballage actif: additifs

Les emballages actifs intègrent certains additifs (Poudres de fer


ou de composés de fer) qui sont soit :

1. Dispersés dans le paquet

3. Placés à l'intérieur de l'emballage sous


la forme d’un sachet ou d’une pastille

5. Incorporés au matériau même


Absorbeurs d’oxygène (sachets)
Absorbeurs d’oxygène (Label)
Absorbeurs d’oxygène (film)
Absorbeurs d’oxygène (Lid)
Absorbeurs d’oxygène: Fournisseurs
Absorbeurs d’éthylène

L'éthylène est produit par le métabolisme


végétal et est un agent de stimulation de la
maturation des fruits, et donc de leur sur-
maturation et de leur ramollissement

La détérioration rapide des fruits et légumes frais


vendus dans des enveloppes fermées est due à
l'accumulation d'éthylène dans l'emballage
Absorbeurs d’éthylène

Additifs utilisés : permanganate de potassium, zéolites, carbone actif


Absorption des odeurs

Additifs utilisés : charbon actif, les zéolites et les catalyseurs métalliques


Agents bactéricides
Les micro-organismes sont les principaux responsables de
l'altération des aliments

Une action anti-microbienne peut aussi être obtenue par MAP


Emballage sous atmosphère modifiée
«M.A.P»

Le MAP concerne de plus en plus de


produits agroalimentaires: viandes,
charcuteries, produits laitiers, produits
secs et les spécialités boulangères

 L’air est évacué de l’emballage, puis remplacé par un


mélange en proportions différentes de gaz inertes

 Les gaz utilisés: l'azote (N2), le dioxyde de carbone (CO2) et


l'oxygène (O2). Chacun ayant un rôle particulier à jouer
«M.A.P» : Prolongement de la durée de
conservation
La modification de l’atmosphère à l’intérieur de l’emballage :

• Réduit le rythme de respiration

• Réduit la sensibilité à l’éthylène

• Rallonge la vie du produit en


entrepôt

La réussite de la mise en œuvre du MAP est réalisable grâce à une


combinaison d'éléments : le produit et sa préparation, le mélange
de gaz, le film adapté et la machine de conditionnement
«M.A.P» : Azote

Sert de gaz de maintien: remplit les


cavités du produit et permet d’équilibrer la
différence de pression entre l’intérieur et
l’extérieur de l’emballage

 L'azote joue le rôle d’antioxydant pour les pigments, les


vitamines, les arômes et/ou les acides gras
 Lutte contre les phénomènes de rancissement des
matières grasses (viandes)

 Empêche également le brunissement des légumes


«M.A.P» : CO2

 Il possède des propriétés bactériostatiques et fongistatiques:


ralentit et réduit la prolifération des bactéries et moisissures

 Il est efficace à des concentrations supérieures à 20% dans


l'atmosphère

Applications types :

Pâtes fraîches, pains et croissants précuits,


saucisses, viandes fraîches, plats cuisinés
et plateaux repas…
«M.A.P» : O2

 Conservation de la couleur rouge des viandes fraîches

 Empêche également la prolifération des organismes


strictement anaérobies et permet aux végétaux frais de
continuer à respirer et d'éviter la fermentation
Emballage actif pour fromage

Un consortium Européen

 Intègre des désoxygénants et des conservateurs naturels


encapsulés dans des cyclodextrines: réduire l’oxydation
des fromages et la croissance de moisissures en surface

 Améliorer la qualité et la salubrité du fromage et devrait


prolonger sa durée de conservation

 La nouvelle technologie s’appliquera: des viandes, des


fruits et des légumes
Emballage actif qui repousse les insectes

La société Japonaise

 Un emballage alimentaire contenant un insectifuge issu


d'un additif alimentaire d'origine naturelle: hinokidiol,
extraite de l'huile de sève du cyprès du Japon

 Les microcapsules permettent de diffuser lentement le


répulsif et de prolonger son efficacité pendant près de six
mois, sans aucun risque pour la santé humaine et sans
altérer le goût des aliments

 La technologie devrait intéresser les producteurs de


confiseries, de semences et de farines
Emballage actif pour viandes fraîches

Université de Saragosse

 Les phénomènes d’oxydation limitent la durée de conservation


des viandes fraîches: incidence sur la qualité des produits,
notamment en ce qui a trait à la couleur, à l’odeur et à la
saveur

 Un film de polypropylène dans lequel sont incorporés des


antioxydants naturels du romarin

 Piste intéressante: prolonger la durée de conservation


Emballages intelligents
Emballages intelligents: concept

 L’emballage doit proposer des dispositifs d’information qui


«parlent» directement au consommateur

 Étiquettes proposant une information claire et objective


sur l’état de conservation d’un produit:

 Surveiller les denrées alimentaires


 Donner des informations complémentaires sur la
qualité du contenu
 Améliorer la qualité et la sécurité alimentaire

 Aux États-Unis: croît au rythme annuel de 30% et devrait


atteindre 165 million $ en 2011
Emballages intelligents: indicateurs

Ils sont considérés comme des avertisseurs munis d'indicateurs de


:

1) Fuites (témoins d'atmosphère de


conditionnement)
2) Temps– température (ITT)
3) Rupture de la chaine du froid
4) État de fraîcheur de l’aliment
5) Contamination microbiologique
6) Informations d’ordre logistique (RFID)
Les étiquettes RFID

 Identification d’Ondes par Radiofréquence (RFID)


 Protection, information, identification, contrôle, traçabilité
 Permet de mieux déterminer les ruptures dans la chaîne du
froid et surtout les responsabilités des intervenants
 Marché mondial: 3,6 milliards de dollars
Une étiquette montre l’évolution de maturité du fruit

Un capteur d’arome intégré dans une étiquette:


change de couleur au fur et à mesure que le fruit mûrit
Une étiquette indique la date d'expiration

Un liquide coloré qui bouge de quelques millimètres chaque jour


dans le mince tube capillaire
Une étiquette visualise la fraîcheur des produits

Indicateur temps-température (ITT): une réaction chimique se


produit au même rythme que se dégrade le produit et indique au
consommateur l’état de fraîcheur du produit
Les encres thermochromiques

 Intégrateurs temps température: irréversibles, offrant une


méthode sûre et infalsifiable pour contrôler la chaîne du froid

 À l’intérieur de l’anneau, une encre thermochromique invisible:


dans le cas de dépassement de température l’encre noircit
L’étiquette à micro-organismes

 Un indicateur microbiologique de rupture de la chaîne du froid

 Une étiquette adhésive qui indique par une réaction colorée,


une accumulation critique de ruptures de la chaîne du froid
Emballages biodégradables
Les Pétroplastiques

 Approximativement 180 million t/an

 270 million t/an de pétrole

 Problèmes de gestion des déchets et


pollution globale: 30 million tons/an

 Persistent dans l’environnement:


Durée moyenne de dégradation est
de 400 ans

Développement de plastiques biodégradables


Une alternative environnementale
Les principaux plastiques biodégradables

• Les biopolymères issus de plantes


(amidon, cellulose, lignine, etc.)
• Les biopolymères produits par polymérisation chimique qui
associent l'utilisation de matières premières renouvelables à
des processus industriels de polymérisation (PLA)
• Les biopolymères produits par des micro-organismes (PHA,
PHV, PHBV)
• Les oxo-dégradables : des emballages d'origine fossile (PE,
PET…) auxquels on ajoute un additif (TDPA) qui favorise sa
biodégradabilité
Avantages

 Naturel, biodégradable et compostable

 Propriétés physiques semblables au PP

 Produit à partir du substrat renouvelable

 Réduit les émissions de G.E.S

Les bioplastiques devraient offrir dans les prochaines années


des perspectives commerciales intéressantes
Marché

 Marché mondial en 2007 : 541 million de lbs et devrait passer à


plus de 1,2 milliards de lbs en 2012

 Amérique du Nord (2005): 35-40 million de


lbs, croît au rythme annuel de 20-30%

 Selon l’IBAW, 10 % des applications dans le


secteur plastique pourraient être remplacés
par les bioplastiques notamment dans le
secteur emballage
Une préoccupation environnementale

 Répondent à une préoccupation environnementale qui


fait l’unanimité

 Les normes environnementales du Québec ont été


resserrées avec les lois 102 et 130: des redevances sont
exigibles (10 $ pour chaque tonne de déchets)
Emballage à base de PLA

 Les biopolymères émergents sur le


marché sont aujourd’hui ceux à base de PLA

 Environ 75 % des résines de plastique tirées


de l’amidon servent à l’emballage

 Le principal avantage : leur coût inférieur à


ceux des autres plastiques biodégradables de
synthèse

 En Europe, le prix des bioplastiques tirés de


l’amidon varie de 2,04 à 6,52 $/kg
Les applications en emballage

Polymères Applications Producteurs


Films alimentaires et produit Novamont
Amidon d’hygiène, sacs de pomme de terre, couverts Rodenburg
jetables, plateaux de légumes, filets Biopolymers
Emballages films alimentaires, emballages Innovia films, Eastman
Cellulose films divers Chemicals, Mazzucchelli
Raviers et pots, bouteilles d’eau et de lait, Natureworks, LLC, Mitsui
PLA gobelets jetables, fenêtres transparentes chemicals, Shimadzu,
d’emballage de pain, emballage film divers Galactic

Emballages films, raviers et couverts jetables Metabolix, Procter & Gamble


PHA

Source: Rabetafika et al. 2006


L'emballage qui redevient engrais

Une barquette moulée fait à base de PLA

34 millions de contenants pour biscuits chaque année,


précédemment faits de plastiques traditionnels, qui
deviendront «compostables»
Contenants oxo-dégradables

Lancé par Cascades en mars 2007: 1ère gamme de contenants


faits de mousse de polystyrène entièrement oxo-dégradables

 Résulte de l’ajout, au cours du procédé de


fabrication de la mousse de polystyrène,
d’additifs TDPA développés par la firme
canadienne EPI de Vancouver

 Particularité: se dégrader à l'intérieur d'un


laps de temps de 3 ans

 L’oxygène ainsi que la chaleur, les rayons


UV ou le stress mécanique transforment
la mousse de polystyrène incluant les
additifs TDPA© en une fine poudre
Agro-Resin

Emballage à partir des résidus lignocellulosiques


100% compostable, 100% biodégradable
Emballages innovants
Emballages auto-chauffants

Réaction exothermique entre oxyde de calcium + eau


Emballages auto-chauffants
Emballages micro-ondables

Innovation + praticité
Emballages micro-ondables
Emballages micro-ondables
Boîtes innovantes, robustes, réutilisables et
totalement traçables
Réduction : "Snack 'n Seal"
Emballage réutilisable: la réincarnation

 L’emballage le plus écologique est celui qui ne se jette pas,


mais celui qui se réutilise

 La réutilisation d’un produit ne signifie pas uniquement un


retour chez l’industriel d’origine pour resservir à emballer
Emballage…ouvre-toi!!!

 Le contenu n’a rien de nouveau, c’est le contenant qui change


 Attentes des consommateurs: facilité d’ouverture arrive en 1er
Projets en cours à l’ITEGA

Développement d’un procédé de production


d’emballage biodégradable à base d’acétate
de cellulose à partir de résidus de carton
Acétate de cellulose

Le plus important dérivé de cellulose,


synthétisé par voie chimique à partir de
ressources renouvelables telles que la
cellulose du coton et la pulpe de papier

 La production mondiale d’acétate de cellulose est estimée à


1,5 milliards de lbs, au coût de 1,80$/lb

 Comparé aux pétro-plastiques, leur coût est relativement


élevé, ce qui limite leur potentiel commercial

Ce coût pourrait être  par l’utilisation de matières


résiduelles abondantes, abordables et peu dispendieuses
Résidus de carton et environnement

 La plus grande proportion des résidus


urbains

 Au Québec (2000) : plus de 2,5 millions


de tonnes de papier, dont 60 % auraient
fini à l'enfouissement

Des problèmes environnementaux par la


production de lixiviat et de gaz à effet de serre
Résidus de carton: valorisation

 Les résidus de carton : une source renouvelable, abondante


et peu dispendieuse de cellulose. En outre, ce résidu s’avère
abordable car sa collecte est déjà organisée

Le présent projet de recherche propose de


transformer la cellulose contenue dans les résidus
de carton, en emballage biodégradable à base
d’acétate de cellulose
Procédé
Retombées : développement durable

 Offre de nouveaux marchés, assurant la pérennité et la viabilité de


l’industrie de l’emballage et du recyclage, tout en réduisant la dépendance
aux produits issus de l’industrie pétrochimique

 Réduit considérablement le coût de l’emballage biodégradable, et, en


même temps, permet une utilisation durable de matières résiduelles riches
en cellulose, constituant une alternative à l’enfouissement, viable et
intéressante

 L’industrie de l’emballage et du recyclage pourrait bénéficier des retombées


économiques

 Répond parfaitement aux nouvelles exigences du cadre législatif en


vigueur (taxe à l’enfouissement de 10$/tm)

Un exemple bien concret de travaux réalisés en vue de


satisfaire les exigences du développement durable
Conclusions
Emballage et capacité d’innover

L’industrie de l’emballage affirme sa capacité à innover et à


s’adapter aux besoins des consommateurs d’aujourd’hui et des
industriels pour être toujours:

• Plus éco-citoyen
• Plus sûr
• Plus différent
• Plus pratique
• Plus rentable
Les principales directions

Les principales directions suivies dans l’innovation sont :


• La prise de conscience environnementale :
basée sur le principe du développement durable,
la réduction à la source et la réduction de l’impact
de l’emballage sur l’environnement.
• La rentabilité : l’automatisation des lignes de
conditionnement et la réduction de l’espace
résiduel dans l’emballage
• Le confort d’utilisation : la facilité d’ouverture et
de fermeture, adaptabilité au four traditionnel et à
micro-ondes
• La différenciation : créativité
Emballage: produit high-tech !

 L’emballage est vraiment devenu un produit high-tech ! Les


exemples de nouvelles technologies foisonnent de par le
monde

 Les industriels de l’emballage doivent intégrer dans leurs


activités:

 La préservation de la salubrité et des qualités


organoleptiques et nutritionnelles des denrées alimentaires
 La prolongation de leur durée de vie
 Le respect de l’environnement
Emballage: ami de l’environnement!

 Les emballages constituent une charge importante de


déchets à recycler et à éliminer, provenant notamment de
l’industrie agro-alimentaire

 Les normes environnementales du Québec ont été


resserrées avec les lois 102 et 130 : des redevances sont
exigibles (10$/t)

 Réduction, Recyclage, Réutilisation, Biodégradabilité


Emballage au Québec: s’adapter…

 Le développement des emballages actifs, biodégradables et


intelligents doit permettre de réduire l’emballage excessif tout
en répondant efficacement aux nouvelles exigences du marché

 L’innovation dans les PME Agro-Alimentaires doit être


permanente. C’est un enjeu majeur pour les entreprises

L’industrie de l’emballage alimentaire au Québec n’a d’autre


choix que de s’adapter