Vous êtes sur la page 1sur 19

COURS D’AEP

COURS D’AEP: DISTRIBUTION

I – GENERALITES

Continuité : alimentation en toute saison et à toute heure

Accessibilité: couverture territoriale et accessibilité financière


CONTRAINTES
Qualité de l’eau:

Pression: pression minimale de service exigée au sol


COURS D’AEP: DISTRIBUTION
II – STRUCTURE ET TYPE DE RÉSEAU
II – 1. Structure

 Réseau primaire: conduites acheminant l’eau dans les zones de


consommation; il n'y a généralement pas de branchement sur ces conduites.

 Réseau secondaire: conduites distribuant l'eau à l’intérieur des zones


d'utilisation;

 Réseau tertiaire: conduites qui amènent l'eau à proximité des points


d'utilisation; les branchements sont effectués sur ces dernières

II – 2. Type
ramifié: structure d’arbre, conduites se ramifient partant
principalement de la conduite principale
Réseau
maillé: ensemble de mailles formé par interconnexion des
conduites
COURS D’AEP: DISTRIBUTION
II – STRUCTURE ET TYPE DE RÉSEAU
II – 2. Type

Réseau ramifié Réseau Maillé


COURS D’AEP: BESOINS ET DEMANDES
II – STRUCTURE ET TYPE DE RÉSEAU

II – 3. Avantages et inconvénients des types de réseau

Réseau
Ramifié Maillé
Coût d’investissement faible élevé

Écoulement de l’eau zones mortes satisfaisant


Sens d’écoulement de l’amont vers l’aval dépend de la demande
Pertes de charges élevées faibles
Niveau de sécurité bas élevé
Qualité de service faible élevé
COURS D’AEP: DISTRIBUTION
III – MODE DE DISTRIBUTION

 Distribution gravitaire: réseau entièrement mis sous pression par un réservoir


et les écoulements sont gravitaires

 Refoulement distributif: le réseau est mis sous pression par refoulement direct
des pompes;

Distribution gravitaire Refoulement distributif


COURS D’AEP: DISTRIBUTION
IV – TRACÉ DU RÉSEAU
IV – 1. Principes

Assurer un bon accès au réseau et prévoir la maintenance et l’entretien:


 Fonctionnement hydraulique simple et efficace

 Continuité de service;

 Optimisation des longueurs de conduites

 Optimisation des équipements annexes

IV – 2. Tracé

Le long de la voirie et sur le domaine publique et dépend de l’identification:

 Du stockage

 De la consommation

 Des extensions futures

 De la typologie des zones à desservir


COURS D’AEP: DISTRIBUTION
V – DIMENSIONNEMENT DU RÉSEAU
V – 1. Principes

Choisir un diamètre permettant le respect des conditions suivantes:


 Débit : débit de l’heure de pointe
 Vitesse: entre 0,4 et 1 m/s
 Pression: entre 10 et les pressions nominales des équipements
 Pertes de charges: entre 2 et 6 m/km

V – 2. Dessertes

1. Ponctuelle: prélèvement d’un débit relativement important en un point du réseau


2. Uniforme: prise en des points rapprochés d’un tronçon d’un débit relativement faible
et quasi-identique; le calcul de ce tronçon se fait avec le débit fictif créant la même
perte de charges:
Qf=0,55Qe+0,45Qs
COURS D’AEP: DISTRIBUTION
V – DIMENSIONNEMENT DU RÉSEAU (voir cours d’hydraulique en charge)
Cas de Réseau ramifié
  Tronçon        
ZTN av Côte TN en aval (m) Zav      
Pression de service en aval
PSS av Pav      
(m)
Hav_min Charge minimale en aval (m) Hav_min = Zav + Pav      
QD Débit pris à l'aval (m3/s)        
QT Débit tronçon (m3/s) calcul par loi des noeuds      
U Vitesse (m/s)        
D Diamètre (m)        
LT Longueur (m)        
KT Rugosité      
dépend de la formule de PDC
J (m/m) Pertes de charges unitaires (m)      
∆HT Pertes de charges (m) ∆HT = LT  J      
H d_min Charge minimale en amont (m) H d_min = ∆HT + H a_min      
H d_a Charge en amont aller (m) H d_a = max(H d_min, ( Σ(H d_a) (i-1) + ∆HT )      
H d_r Charge en amont (m)        
H a_r Charge en aval (m) H Av_r = H At_r + ∆HT      
PE Excédent de Charges (m) PE = H Av_r - H av min      
COURS D’AEP: DISTRIBUTION
VI – ÉQUIPEMENTS HYDRAULIQUES DU RÉSEAU
VI – 1. Conduites en plastique

VI – 1.a – PVC VI – 1.b – PeHD


• PVC  POLYCHLORURE DE VINYLE • PeHD  POLYÉTHYLÈNE HAUTE
• Tubes de plastiques rigidifiées DÉFINITION
• Non corrosive et conductive • Tubes de plastiques flexibles
• Fournie par longueur de 6 m • Non corrosive et conductive
• Sensible aux chocs, aux charges et à • Fournie par rouleau de 25, 50 et 100m
l’insolation • Sensible aux chocs, aux charges et à
• Résistance à la pression diminue avec l’insolation
la température • Résistance à la pression diminue avec
• Ne jamais les poser en élévation la température
• Épaisseur des parois dépend de la • Épaisseur des parois dépend de la
pression nominale et du diamètre pression nominale et du diamètre
COURS D’AEP: DISTRIBUTION
VI – ÉQUIPEMENTS HYDRAULIQUES DU RÉSEAU
VI – 2. Conduites métalliques

VI – 2.a – Acier galvanisé VI – 2.b – Fonte ductile


• Acier + (0,1 à 0,15%) Carbone • Acier + (2,2 à 4,0%) Carbone
• Fournie par longueur de 3, 4 et 6 m • Revêtement intérieur ciment centrifugé
• Adapté aux fortes contraintes • Fournie par longueur de 6 m
(pression, vitesse) • Plus résistant à la corrosion et une
• Faible résistance à la corrosion durée de vie plus grande
• Utilisé en élévation, dans les stations • Épaisseur des parois dépend de la
et branchements privés pression nominale et du diamètre
• Bonne élasticité
COURS D’AEP: DISTRIBUTION
VI – ÉQUIPEMENTS HYDRAULIQUES DU RÉSEAU
VI – 3. Robinetterie
VI – 3.a – Vanne de sectionnement

Robinet -vanne
La tige monte ou descend, en faisant monter ou descendre l'opercule qui ferme le passage
d’eau.
Il crée de faibles pertes de charge et ne permet pas le réglage du débit
Si la tige dépasse le volant alors la vanne est ouverte
Il existe différents types d'obturateurs: à coin, à double opercule et sièges parallèles
COURS D’AEP: DISTRIBUTION
VI – ÉQUIPEMENTS HYDRAULIQUES DU RÉSEAU
VI – 3. Robinetterie
VI – 3.a – Vanne de sectionnement

Vanne papillon
Ils sont constitués d'un obturateur de forme circulaire, se déplacant dans un mouvement de
rotation perpendiculaire à la direction du fluide.
Ils créent de faibles pertes de charge à pleine ouverture, le papillon pouvant même être
profilé.
Les robinets à papillon non étanches permettent de régler un débit, en particulier de gros
débits sous de faibles pressions.
Les robinets à papillon étanches sont utilisés que dans leur fonction d'isolement (pas de
réglage sous peine d'érosion du joint et perte d'étanchéité).
COURS D’AEP: DISTRIBUTION
VI – ÉQUIPEMENTS HYDRAULIQUES DU RÉSEAU
VI – 3. Robinetterie
VI – 3.a – Vanne de sectionnement

Robinet -vanne
La tige monte ou descend, en faisant monter ou descendre l'opercule qui ferme le passage
d’eau.
Il crée de faibles pertes de charge et ne permet pas le réglage du débit
Si la tige dépasse le volant alors la vanne est ouverte
Il existe différents types d'obturateurs: à coin, à double opercule et sièges parallèles
COURS D’AEP: DISTRIBUTION
VI – ÉQUIPEMENTS HYDRAULIQUES DU RÉSEAU
VI – 3. Robinetterie
VI – 3.b – Vanne de régulation

• Réducteur de pression aval: maintient en aval d’une pression de consigne, utilisé


pour réduire une pression élevée
• Régulateur de pression amont: maintient la pression amont à une valeur de
consigne indépendamment de la pression aval, utilisé pour les pompes en charge,
• Clapet anti-retour: n’autorise l’écoulement que dans un sens, utilisé sur les
conduites de refoulement
• Limiteur de débit: limite le débit à une valeur de consigne quelque soit la pression,
utilisé pour limiter une prise ou un service d’eau
COURS D’AEP: DISTRIBUTION
VI – ÉQUIPEMENTS HYDRAULIQUES DU RÉSEAU
VI – 4. Comptage
Compteur  Appareil de mesure de la consommation d'eau d'une installation
• Optimisation des charges de production
• Gestion optimale du système (captage, traitement, adduction, stockage, distribution)
• Planification du système
COURS D’AEP: DISTRIBUTION
VI – ÉQUIPEMENTS HYDRAULIQUES DU RÉSEAU
VI – 4. Comptage L'eau entre par plusieurs
orifices et entraîne la turbine.
VI – 4.a - type L'eau entre par un seul orifice Caractéristiques :
et entraîne la turbine qui
tourne dans le corps du - DN 15 à 50
compteur.
- Classe B principalement
Caractéristiques : (parfois classe C)
- DN 15 à 100mm - Ne coupe pas l'eau en cas de
- Classe A ou B blocage
- Ne coupe pas l'eau en cas de - Positionnement horizontal
blocage pour le respect de la classe,
sinon rétrogradation d'une
-Positionnement horizontal classe
pour respect de la classe -Sensible au dépôt de calcaire
Compteur le moins précis Relativement précis

A chaque tour de piston placé dans le compteurs Woltmann 


corps du compteur, un volume connu compteurs à eau de gros
d'eau est libéré calibre les plus connus
Caractéristiques : L'eau entraîne une hélice
- DN 15 à 65 horizontale ou verticale placée
dans le sens de la
- Classe C ou D canalisation.
- Faible débit de démarrage Caractéristiques :
- Grande sensibilité - DN 50 à 800
- Position verticale ou horizontale -Toutes positions
- Risque de blocage en présence - Nécessite une longueur
d’impuretés droite importante ou un
stabilisateur
- Sensible au coup de bélier
- Bruyant
-Pertes de charge importante
Compteur le plus précis
COURS D’AEP: DISTRIBUTION
VI – ÉQUIPEMENTS HYDRAULIQUES DU RÉSEAU
VI – 4. Comptage
VI – 4.b – Classe
• Qmin (débit minimal): débit à partir duquel on a une précision de ± 5%;
• Qn (débit nomimal≈moitié débit max): débit à partir duquel on a une erreur de ± 2%;
• Qt débit max à partir duquel on a une précision de ± 5%;

Classe Débit Erreurs


Q<15m3/h Q15m3/h
A Qmin 0,04Qn 0,08Qn
Qt 0,10Qn 0,30Qn
B Qmin 0,02Qn 0,03Qn
Qt 0,10Qn 0,20Qn
C Qmin 0,10Qn 0,006Qn
Qt 0,015Qn 0,015Qn

VI – 4.c – Critères de choix


• Qualité de l’eau
• Grandeur et précision de la mesure
• Pression de service
• Conditions de pose et d’utilisation
COURS D’AEP: DISTRIBUTION
III – MODE DE DISTRIBUTION