Vous êtes sur la page 1sur 37

FORMATION SSIAP1

Arrêté du 02 05 2005 modifié (04 2012)

Durée de 67 heures hors examen et temps de


déplacement

12 stagiaires maximum en formation

Pré requis à l’entrée en formation SSIAP1:


Respect des dispositions de l'article 4 §1 de
l'arrêté du 02 05 2005 dont par exemple :

1.Secourisme: Soit AFPS ou PSC1 acquis


depuis moins de 2 ans soit CFAPSE, PSE1 ou
SST en cours de validité

2.Test de français: Evaluation de la capacité à


retranscrire des anomalies sur une main
courante

3.Aptitude médicale: imprimé type du 02 05


2005
RÉFÉRENTIEL PÉDAGOGIQUE S.S.I.A.P. 1 annexe II
OBJECTIFS INTERMEDIAIRES SAVOIRS DUREE
1ère partie - le feu
6 h 00
Le feu et ses conséquences - comportement au feu
- principes de classement des établissements
- fondamentaux et principes généraux de sécurité incendie
- desserte des bâtiments
2e partie - cloisonnement d'isolation des risques
17 h 00
Sécurité incendie - évacuation du public et des occupants
- désenfumage
- éclairage de sécurité
- présentation des différents moyens de secours
- installations électriques
- ascenseurs et nacelles
3e partie
- installations fixes d'extinction automatique 9 h 00
Installations techniques
- colonnes sèches et humides
- système de sécurité incendie
- le service de sécurité
- présentation des consignes de sécurité et main courante
4e partie - poste de sécurité
Rôles et missions des agents de - rondes de sécurité et surveillance des travaux 18 h 00
sécurité incendie - mise en œuvre des moyens d'extinction
- appel et réception des services publics de secours
- sensibilisation des occupants
5e partie : - visites applicatives
17 h 00
Concrétisation des acquis - mises en situation d'intervention
EXAMEN SSIAP1

Apporter une pièce d’identité


Tenue correcte
EVALUATION
Epreuve écrite
QCM de 30 questions 30 min
(électronique)
Ronde
Epreuve pratique 15 min/stagiaire
avec anomalies et sinistre
EVALUATIO
EPREUVES THEME SSIAP1 Durée REMARQUES
N
Epreuve notée
Une fiche individuelle
sur 20
sera éditée avec les
QCM de 30 questions portant sur l'ensemble une note
réponses du candidat.
Ecrite du programme (Possibilité de réponses à 30 min inférieure à 12
Une fiche collective
choix multiples) ne permet pas
reprendra l'ensemble des
la délivrance
notes.
du diplôme
Réalisation d'une ronde avec des anomalies,
L'inaptitude devra faire
dans un délai raisonnable, et découverte
Epreuve l'objet d'une rédaction
d'un sinistre. Des questions du jury
Pratique 15 min évaluée écrite du motif sur la
compléteront la ronde.
apte/inapte fiche individuelle
A l'issue, le candidat renseignera une main
d'évaluation.
courante sur l'une des anomalies constatées
Pour la ronde, après accord entre ses membres, le jury pourra se diviser (le président du jury
évaluant une partie des candidats, le chef de service de sécurité incendie l'autre partie).
Remarques
Seuls 15 candidats pourront être présentés à un même examen (rappel : les sessions de
formation sont limitées à 12 candidats)
Le candidat sera certifié s'il obtient au moins la note de 12 sur 20 à l'épreuve écrite et s'il est
évalué apte à l'issue de l'épreuve pratique. Le candidat passe toutes les épreuves quel que soit
le résultat obtenu à une épreuve.
Certification Lors de la 1re présentation à l'examen, en cas d'ajournement à une ou aux deux épreuves, le
candidat dispose d'un an à compter de cette date pour valider l'ensemble des épreuves. Après
cette période, le candidat perd le bénéfice des épreuves acquises et doit suivre une nouvelle
formation complète avant d'être représenté à un nouvel examen.
SEQUENCE 1 LE FEU 4 h00
Thème Éclosion et développement du feu
Théorie du feu (triangle, classes de feux, les causes)
La fumée et ses dangers
Propagation du feu : conduction, convection, rayonnement,
Contenu 2 h00
projection
Conduite à tenir face à un local enfumé sans mise en
danger pour l'intervenant
Film vidéo sur l'évolution d'un feu dans une pièce
Matériels et Film vidéo sur un sinistre réel
documentation Ouvrages : "Physique du feu pour l'ingénieur" (Ed. CSTB), "Fire
recommandés protection handbook" "National Fire Protection Association", "Traité
pratique de sécurité incendie"
Exercice de sortie d'un local enfumé par des fumées
Application 2 h00
odorantes froides et non toxiques
Remarque Les exercices sont à réaliser sans appareil de protection
SEQUENCE 2 COMPORTEMENT AU FEU 2 h00
Thème Réaction et résistance au feu
Principe de la résistance au feu des éléments de construction
Contenu Principe de la réaction au feu des matériaux d'aménagement 2 h00
Les critères de classement de ces comportements
Arrêtés :
relatif à la réaction au feu des produits de construction de transposition
Matériels et "Euroclasses"
documentation relatif à la performance au feu des toitures et couvertures exposées à un feu
recommandés extérieur
relatif à la réaction au feu des produits, éléments de construction et
d'ouvrages
Application Visites d'établissement intégrées à la séquence1 de la 5e partie.
L'objectif n'est pas d'apprendre les différentes réglementations aux
Remarque stagiaires. Il s'agit d'une simple présentation ;
La visite sur site sera incluse dans la 5e partie, séquence 1.
SEQUENCE 1 PRINCIPES DE CLASSEMENT DES ETABLISSEMENTS 2 h 30
Thème Classement d'un établissement en fonction de la réglementation
Définition d'un ERP
Définition du public
Différents types d'établissement (particuliers et spéciaux)
ERP
Contenu Différentes catégories en fonction du nombre de personnes 2 h00
(public) accueillies, définition du seuil de la 5e catégorie
Méthode de détermination de l'effectif
IGH Définition et classification d'un IGH
Code de la construction et de l'habitation (Art. R. 123-18 et 19 et R. 122-2 et 5)
Matériels et Arrêtés :
documentation 25 juin 1980 modifié
recommandés 22 juin 1990 modifié
18 octobre 1977 modifié
Application Exercices simples de classement d'établissements 0 h 30
Le but de la séquence est de présenter la méthode de détermination du
Remarque
classement et non de faire réaliser des calculs
FONDAMENTAUX ET PRINCIPES GENERAUX DE
EQUENCE 2 2 h00
SECURITE INCENDIE
Fondamentaux et principes de sécurité incendie au regard du règlement
Thème
de sécurité incendie
Fondamentaux de sécurité :
Evacuation des occupants
Accessibilité et mise en service des moyens de secours
Principes généraux (déclinaison du règlement) de sécurité
Dégagement
Contenu Implantation - dessertes et 1 h 30
Désenfumage
voiries - Isolement
Eclairage normal et de
Matériaux de construction
sécurité
Cloisonnement
Installations techniques
Aménagement
Moyens de secours - alarme
Code de la construction et de l'habitation (Art. R. 123-4 à 11 et R. 122-9)
Matériels et
Arrêtés :
documentation
25 juin 1980 modifié
recommandés
22 juin 1990 modifié - 18 octobre 1977 modifié
Recherche d'informations simples dans le règlement de
Application 0 h 30
sécurité
Remarque Les spécificités des ERP et des IGH devront être abordées et comparées
SEQUENCE 3 DESSERTE DES BATIMENTS 2 h00
Thème Respect de la vacuité des dessertes des bâtiments
Dessertes et Voiries : définition des voies engin et échelle
Contenu Volume de protection 2 h00
Problèmes d'encombrement
Matériels et Arrêtés :
documentation 25 juin 1980 modifié
recommandés 18 octobre 1977 modifié
Application Visites d'établissement intégrées à la séquence 1 de la 5e partie.
Les obligations d'aménagement et les caractéristiques des voies n'ont pas à
Remarque être abordées hormis la largeur et le tonnage.
La visite sur site sera incluse dans la 5e partie, séquence 1.
SEQUENCE 4 CLOISONNEMENT D'ISOLATION DES RISQUES
Thème Intérêt du cloisonnement en matière de sécurité incendie
Cloisonnement :
- conception
- finalité
Contenu
Cas particuliers des types U et J en ERP
Compartiment en IGH
Locaux à risques particuliers (moyens et importants)
Matériels et Arrêtés :
documentation 25 juin 1980 modifié
recommandés 18 octobre 1977 modifié
Application Visites d'établissement intégrées à la séquence1 de la 5e partie.
Remarque
SEQUENCE 5 EVACUATION DU PUBLIC ET DES OCCUPANTS 1 h 30
Thème Vérification de la vacuité des dégagements et encadrement d'une évacuation
Définition du dégagement
Notion d'unités de passage
Balisage des dégagements
Manœuvres et déverrouillage des portes, entretien et vérification
Contenu 1 h 30
du bon fonctionnement
Principes de l'évacuation des occupants :
consignes d'évacuation
missions d'encadrement de l'évacuation
Application Visites d'établissement intégrées à la séquence1 de la 5e partie.
Cette séquence ne dispense pas des formations pratiques prévues par le
Remarque
Code du travail.
SEQUENCE 6 DÉSENFUMAGE 4 h 00
Thème Rôle et mise en œuvre du désenfumage

Objectifs du désenfumage
Désenfumage des dégagements (mode, implantation,...)
Désenfumage des locaux (mode, écran de cantonnement,...)
Contenu 3 h 30
Déclenchement manuel du désenfumage
Entretien élémentaire, vérification du bon fonctionnement
Remise en position d'attente des dispositifs de désenfumage

Vidéo sur le désenfumage


Matériels et
Commandes manuelles
documentation
Volet, clapet et exutoire
recommandés
Coffret de relayage
Application Réarmement d'un volet, clapet ou exutoire 0 h 30
Remarque Les contextes ERP et IGH doivent être abordés
SEQUENCE 7 ECLAIRAGE DE SECURITE 2 h 00

Thème Intérêt de l'éclairage de sécurité et son fonctionnement

Définition de la notion d'éclairage de sécurité


- Eclairage d'ambiance ou anti-panique
Contenu - Eclairage d'évacuation 1 h 00
Fonctionnement de l'éclairage de sécurité
Entretien élémentaire
Matériels et
Bloc alimenté d'éclairage de sécurité comprenant les différents états de
documentation
fonctionnement et de pannes
recommandés

Application Changement d'une source lumineuse défectueuse 1 h 00


SEQUENCE 8 PRESENTATION DES DIFFERENTS MOYENS DE SECOURS 1 h 00

Thème Les différents moyens de secours, les extincteurs et leur utilisation


1. Moyens d'extinction (extincteurs, RIA, colonnes sèches et
humides, matériaux irrigués, etc.)
2. Dispositions pour faciliter l'action des sapeurs-pompiers (plan,
Contenu tour d'incendie, trémie d'attaque, etc.) 1 h 00
3. Service de sécurité incendie
4. Système de sécurité incendie
5. Système d'alerte
Application Visites d'établissements intégrées à la séquence1 de la 5e partie.

Le service de sécurité sera développé dans la 4e partie, séquence 1


Remarque
La visite sur site sera incluse dans la 5e partie, séquence 1.
IT
INSTALLATIONS ELECTRIQUES 1 h 00
SEQUENCE 1
Thème Les installations électriques et leur impact en matière de sécurité incendie

1. Impact des installations électriques sur la sécurité :


2. Maintien de l'alimentation des installations de sécurité
3. Evacuation en cas de défaillance de l'éclairage normal
4. Coupure de l'énergie électrique par les organes de coupure
Contenu 1 h 00
d'urgence
5. Les différents types de sources électriques de sécurité :
6. Groupes électrogènes
7. Batteries d'accumulateurs

Matériels et
Installations électriques
documentation
Documentation ou vidéo sur les groupes électrogènes
recommandés
IT SEQUENCE 2 ASCENSEURS ET NACELLES 2 H 00
Procédures et moyens de dégagement d'une personne bloquée dans une
Thème
cabine d'ascenseur et mise en sécurité d'une nacelle
Ascenseur et monte-charge (définitions, différences)
Grands principes de fonctionnement
Dispositifs de sécurité concernant les personnes et le
matériel
Protection des personnes :
- gaines / parois
Contenu 2 h 00
- portes palières
- parachute
- sonnerie d'appel
- trappes et portes latérales de secours
- éclairage de la cabine
Procédures de dégagement
Matériels et
Ascenseur
documentation
Documentation
recommandés
Cette formation théorique devra être complétée par une formation
Remarque pratique, sur site d'emploi, avant toute intervention de dégagement
d'une personne bloquée.
IT
INSTALLATIONS FIXES D'EXTINCTION AUTOMATIQUE 2 h 00
SEQUENCE 3
Rôle et principe de fonctionnement des installations fixes d'extinction
Thème
automatique
1. Rôle de l'extinction automatique (Sprinkleur et brouillard
d'eau)
2. Principes de fonctionnement
3. Eléments constitutifs d'une installation (têtes ou diffuseurs,
Contenu réseau de protection, sources d'eau ou de gaz, pompes, 2 h 00
tableau de signalisation, alarmes, etc.)
4. Différents types d'installation (sous eau, sous air,
alternatives, temporisation, etc.)
5. Entretien et vérification
Matériels et Diffuseurs et têtes de sprinkleur et de brouillard d'eau
documentation Disque de contrôle de pression
recommandés Vidéo de fonctionnement d'un réseau d'extinction automatique à eau
IT SEQUENCE 4 COLONNES SECHES ET HUMIDES 1 h 00
Composition, positionnement et entretien des colonnes sèches et
Thème
humides
Colonnes sèches
- composition
- positionnement
- entretien
Contenu 1 h 00
Colonnes humides
- composition
- positionnement
- entretien
Matériels et
Colonnes sèches et humides
documentation
Documentation
recommandés
IT SEQUENCE 5 SYSTEME DE SECURITE INCENDIE 3 h 00
Définition, composition et fonctionnement d'un système de sécurité
Thème
incendie
Définition du SSI, différentes catégories et fonction
Composition
- système de détection incendie et déclencheurs manuels
- dispositifs actionnés de sécurité
- unité de signalisation
- unité de commande manuelle centralisée
Contenu 2 h 30
- centralisateur de mise en sécurité incendie
- unité de gestion centralisée des issues de secours
- unité de gestion d'alarme
Niveaux d'accès aux fonctions du SSI
Zones de détection, d'alarme, de mise en sécurité, de
désenfumage, de compartimentage
Matériels et
SSI (SDI en fonctionnement raccordé à des DAS)
documentation
Documentation
recommandés
Application Interprétation de cas concrets 0 h 30
L'objectif principal est de savoir interpréter les informations fournies par
Remarque
le SSI ou par un système analogue
Rôles et missions
SEQUENCE 1 1 h 00
LE SERVICE DE SECURITE
Thème Rôle et missions du service de sécurité
L'arrêté de référence
Missions
Contenu Composition 1 h 00
Qualification
Agrément des centres de formation
Matériels et L'arrêté du 25 juin 1980 modifié
documentation L'arrêté du 18 octobre 1977 modifié
recommandés L'arrêté relatif à la qualification du personnel des services de sécurité
PRESENTATION DES CONSIGNES DE SECURITE ET
SEQUENCE 2 1 h 00
MAIN COURANTE

Thème Consignes de sécurité et rédaction de la main courante

Consignes de sécurité
- générales
- particulières
Contenu 0 h 30
Main courante
Contenu
Rédaction
Matériels et
Fiches de consignes
documentation
Main courante
recommandés
Mise en situation avec différentes consignes et rédaction sur
Application 0 h 30
la main courante
SEQUENCE 3 POSTE DE SECURITE 2 h 30
Thème Fonctionnement d'un poste de sécurité
Différents matériels du poste de sécurité :
Unité d'aide à l'exploitation
Gestion technique centralisée
Contenu Réception des appels d'alerte interne 1 h 00
Surveillance des installations de sécurité faisant l'objet d'un
report
Documents présents au poste de sécurité
Matériels et Arrêtés :
documentation 25 juin 1980 modifié
recommandés 18 octobre 1977 modifié
Application Exercices interactifs de réception des appels 1 h 30
RONDES DE SECURITE ET SURVEILLANCE DES
SEQUENCE 4 4 h 00
TRAVAUX
Thème Conduite d'une ronde de sécurité
Objectif de la ronde
Modalités de réalisation
Contrôle des rondes et renseignement de la main courante
Contenu Utilisation des moyens de communication mobiles 2 h 00
Mesures adaptées de protection des travaux
Contrôle du respect des mesures des permis de feu établis
Rondes de surveillance après les permis de feu
Matériels et
Main courante
documentation
Moyens de communication mobiles
recommandés
Application Rondes avec résolution d'anomalies diverses 2 h 00
Remarque Les rondes applicatives peuvent être organisées en binômes ou en trinômes
SEQUENCE 5 MISE EN ŒUVRE DES MOYENS D'EXTINCTION 4 h 00

Thème Conduite à tenir pour procéder à l'extinction d'un début d'incendie


Méthode d'extinction d'un début d'incendie
Contenu 0 h 30
Protection individuelle
Matériels et
Extincteurs
documentation
Robinet d'incendie armé
recommandés
Exercices d'extinction sur feux réels de diverses classes au
moyen :
Application 3 h 30
- d'un extincteur adapté au risque
- d'un RIA
Chaque stagiaire devra avoir manipulé des extincteurs, en situation
Remarque réelle, à plusieurs reprises et avoir mis en œuvre un RIA par des
cheminements non rectilignes
APPEL ET RECEPTION DES SERVICES PUBLICS DE
SEQUENCE 6 4 h 00
SECOURS
Thème Appel, accueil et guidage des secours publics
Différents moyens d'alerte
Demande de secours en fonction des consignes de sécurité
Préparation de l'arrivée des secours
Contenu 1 h 00
Accueil des secours
Guidage des secours à leur arrivée et pendant l'intervention
Information de la hiérarchie
Matériels et Arrêtés :
documentation 25 juin 1980 modifié
recommandés 18 octobre 1977 modifié
Application Mise en application par des exercices interactifs 3 h 00
SEQUENCE 7 SENSIBILISATION DES OCCUPANTS 1 h 30
Information des occupants de l'établissement (employés et public)
Thème
sur les mesures de sécurité à prendre
Information des occupants concernant la sécurité :
- conduite à tenir devant un feu
Contenu - conduite à tenir en cas d'alarme 0 h 30
- grands principes de prévention incendie du bâtiment
- grands principes de communication
Exercices de conduite d'une séance d'information élémentaire,
Application 1 h 00
par les stagiaires, à l'attention des employés et du public
CONCRÉTISATION DES ACQUIS
SEQUENCE 1 10 h 00
VISITES APPLICATIVES
Identification des installations de sécurité et
Thème
actions à mener par l'agent de sécurité incendie lors des visites
Fonctionnement du service de sécurité d'un site
Fonctionnement, in situ, des différents éléments techniques de
Contenu sécurité 1 h 00
Organisation d'un PC de sécurité
Parcours d'une ronde de sécurité
Matériels et
documentation Moyens informatiques
recommandés
Visite d'au moins deux établissements recevant du public du 1er
groupe d'activités différentes. L'un au moins sera un ERP soit de
6 h 00
Application 1ére catégorie soit un établissement disposant d'un SSI de catégorie
3 h 00
A
Visite d'un immeuble de grande hauteur
La visite de l'IGH pourra être virtuelle (vidéo) en cas d'impossibilité de visite
Remarque concrète
La visite des établissements recevant du public est obligatoirement réelle
SEQUENCE 2 MISES EN SITUATION D'INTERVENTION 7 h 00
Mise en application globale des acquis opérationnels
Thème
dans le cadre de l'intervention de l'équipe de sécurité
L'action face à différents contextes :
- fumées, incendie
- évacuation des occupants
- prise en charge d'une victime
Contenu - dangers imminents 2 h 00
- non-respect des consignes de sécurité
- levée de doute
- etc.
L'utilisation des moyens de communication mobiles
Matériels et
Matériels de l'équipe de sécurité
documentation
Fiches de consignes
recommandés
Application Cas concrets 5 h 00
Les exercices devront être réalisés en équipe constituée, le rôle de chef
Remarque
d'équipe étant tenu par un formateur
RECYCLAGE
ET REMISE À NIVEAU
RECYCLAGE ET REMISE À NIVEAU
15 stagiaires maximum

Recyclage 14 h
Titulaire des diplômes S.S.I.A.P., d'une
Séquence 1 : Prévention 5 h
équivalence ou des diplômes "ERP" et "IGH"
Séquence 2 : Moyens de secours 5 h
niveaux 1 à 3.
Séquence 3 : Mises en situation d'intervention
Qualification de secourisme en cours de
6h
validité

Remise à niveau 21 h Séquence 1 : Fondamentaux de sécurité


Titulaire des diplômes S.S.I.A.P., d'une incendie 3 h
équivalence ou des diplômes "ERP" et "IGH" Séquence 2 : Prévention 5 h
niveaux 1 à 3. Séquence 3 : Moyens de secours 3 h
Qualification de secourisme en cours de Séquence 4 : Mises en situation d'intervention
validité 6h
Certificat médical de moins de 3 mois pour le Séquence 5 : Exploitation du PC sécurité 2 h
personnel n'exerçant pas une fonction dans un Séquence 6 : Rondes de sécurité et
service de sécurité incendie surveillance de travaux 2 h
EPREUVES THEME SSIAP2 DUREE EVALUATION REMARQUES
Epreuve notée
sur 20 Une fiche individuelle sera
QCM de 40 questions portant sur l'ensemble du une note éditée avec les réponses du
Ecrite programme 40 min inférieure à 12 ne candidat. Une fiche
(Possibilité de réponses multiples) permet pas la collective reprendra
délivrance du l'ensemble des notes.
diplôme
Animation d'une séquence pédagogique en
Le jury devra principalement
matière de sécurité incendie avec un temps de
évaluer la pertinence
préparation de 15 min. Il pourra utiliser tous les Epreuve évaluée
Orale 15 min technique des propos de la
supports existants qui devront être mis à sa apte/inapte
séquence pédagogique.
disposition (tableau blanc ou papier, retro
L'aptitude à la pédagogie ne
projection, vidéo projection).
doit pas être le seul critère
Exercice de gestion du PC en situation de crise
d'élimination.
(SSI de catégorie A en fonction). L'épreuve devra
L'inaptitude devra faire
intégrer une dégradation du contexte avec au Epreuve évaluée
Pratique 20 min l'objet d'une rédaction écrite
moins trois incidents ou anomalies. Le candidat apte/inapte
du motif sur la fiche
remettra au jury sa main courante à la fin de
individuelle d'évaluation
l'épreuve.
Les épreuves orales et pratiques pourront se dérouler en simultané.
Remarques Chaque candidat réalisera l'ensemble des épreuves quelles que soient les notes qu'il aura obtenues.
Seuls 12 candidats pourront être présentés à un même examen.
Le candidat sera certifié s'il obtient la note de 12 sur 20 à l'épreuve écrite et s'il est évalué apte aux épreuves
orale et pratique.
Le candidat passe toutes les épreuves quel que soit le résultat obtenu à une épreuve.
Certification Lors de la 1re présentation à l'examen, en cas d'ajournement à une ou plusieurs épreuves, le candidat
dispose d'un an à compter de cette date pour valider l'ensemble des épreuves. Après cette période, le
candidat perd le bénéfice des épreuves acquises et doit suivre une nouvelle formation complète avant d'être
représenté à un nouvel examen.
EPREUVES SSIAP3 THEME DUREE EVALUATION REMARQUES
Epreuve notée sur 20
Une fiche individuelle sera éditée avec
QCM de 40 questions portant sur l'ensemble du programme Une note inférieure à 8
Ecrite 1 40 min les réponses du candidat. Une fiche
(Possibilité de réponses à choix multiples) ne permet pas la
collective reprendra l'ensemble des notes.
délivrance du diplôme
Elaboration d'une notice technique de sécurité lors d'un aménagement
ou réaménagement de locaux portant sur un groupement
d'établissements non isolés de 1re ou de 2e catégorie.
Le rendu portera sur :
- la présentation générale du projet Les dossiers d'élaboration de notice de
- la nature des travaux sécurité seront proposés par le président
Epreuve notée sur 20.
- les incidences administratives et techniques vis à vis de la du jury.
Une note inférieure à 8
Ecrite 2 commission de sécurité. 2 h 30 Les copies devront faire l'objet d'une
ne permet pas la
- Notice descriptive précisant : correction par le président du jury ou par
délivrance du diplôme
- l'incidence éventuelle sur le classement initial un préventionniste recyclé.
- la nature des aménagements et matériaux utilisés L'épreuve se déroulera avec documents.
- les renseignements concernant les dégagements
- les renseignements relatifs aux nouveaux équipements ou
installations (SSI, désenfumage, compartimentage, locaux à
risques ...)
L'épreuve se déroulera avec documents.
Après un temps de préparation de 15 minutes, les 2 chefs de service
Le jury devra pouvoir apprécier la
sécurité, sous couvert du président, interrogent le candidat, à partir de
Epreuve évaluée capacité du candidat à exposer de
Orale thèmes portant sur la pratique quotidienne de la fonction de chef de 15 min
apte/inapte manière synthétique, à dialoguer et
service sécurité. Le président de jury peut être amené à poser une ou
argumenter à partir de ses connaissances
plusieurs questions également.
personnelles et de tout texte ou document
Remarques Les examinateurs de l'épreuve orale seront deux chefs de service de sécurité en fonction.
Le président du jury pourra soit confier la correction des copies du rapport à un préventionniste recyclé ou les corriger pendant le déroulement de
l'épreuve orale.
Chaque candidat réalisera l'ensemble des épreuves quelles que soient les notes obtenues
Le président du jury pourra désigner une personne chargée de surveiller les épreuves écrites.
Seuls 12 candidats pourront se présenter à un même examen.
L'inaptitude devra faire l'objet d'une rédaction écrite du motif sur la fiche individuelle d'évaluation.
Certification L'épreuve orale doit conclure l'examen. Le QCM et l'élaboration de la notice technique de sécurité peuvent se dérouler dans n'importe quel ordre.
Pour les épreuves écrites, la moyenne inférieure à 12 entraîne l'ajournement du candidat.
Le candidat conserve pendant un an après la date de l'examen initial le bénéfice d'une note supérieure
ou égale à 8.
Le candidat conserve pendant un an après la date de l'examen initial le bénéfice de l'aptitude à l'épreuve orale.
Le candidat peut pendant cette période repasser la ou les épreuves sans suivre de nouveau la formation.
Dans ce cas, le candidat doit obtenir une note supérieure ou égale à 10, et la moyenne des notes obtenues doit être supérieure ou égale à 12.
Après cette période le candidat doit suivre une formation complète avant de se représenter à un examen.
MATÉRIELS PÉDAGOGIQUES ET D'EXAMEN
Le centre de formation doit disposer des moyens matériels et pédagogiques afin de réaliser les séquences pédagogiques pratiques
définies en annexes II, III et IV du présent arrêté. A défaut, il doit disposer de conventions de mise à disposition autorisant la
manipulation, en l'absence du public pour les établissements recevant du public et les immeubles de grande hauteur, des installations
techniques de sécurité.
Liste minimum des matériels et équipements :
Désenfumage :
- un volet de désenfumage équipé de son système de déclenchement ;
- un clapet coupe feu équipé ;
Eclairage de sécurité :
- blocs d'éclairage de sécurité, permanent et non permanent (possibilité de démontrer le fonctionnement en cas de coupure de
l'alimentation en énergie) ;
Moyens de secours :
- système de sécurité incendie de catégorie A ou un système analogue ;
- informatique : notion de réception d'une alarme provenant d'un système informatique (UAE, prise en compte, traitement) ;
- divers détecteurs d'incendie, déclencheurs manuels. Modèle de coupure d'urgence (électrique, porte automatique etc...) ;
- extincteurs (eau, poudre, CO2), si possible en coupe ;
- aire de feu permettant de justifier l'emploi d' extincteurs sur feu réel ou un bac à feux écologiques à gaz ;
- robinet incendie armé (en état de fonctionnement) ;
- têtes d'extinction automatique à eau (non fixées). Enregistreur des évènements avec possibilité de lecture ;
- appareils émetteurs-récepteurs (1 jeu), modèle de points de contrôle de ronde ;
- modèles d'imprimés, (registre de sécurité, permis de feu, autorisation d'ouverture, consignations diverses) ;
- emploi du téléphone ( réception, appel) ;
- registre de prise en compte des événements (heure, motif, localisation, traitement).
Epreuves :
Un système informatisé de réponses pour la réalisation de l'épreuve QCM. Celui-ci sera fourni par le centre de formation et devra
répondre aux obligations de l'annexe IX du présent arrêté.
Le matériel SSI mobile sous forme de valise (ou autres supports équivalents) ou de simulateur virtuel informatisé peut être accepté s'il
correspond à la notion d'équipement analogue mentionné à l'annexe XI sous réserve :
- de respecter l'architecture générale du SSI A définie dans les normes en vigueur ;
- de la mise en œuvre de scénarios validés par le président ;
- de la mise en œuvre dans un ERP de dimension suffisante pour qu'une action de levée de doute soit effectivement réalisée par le
candidat (cette contrainte n'est pas obligatoire pour l'examen de SSIAP 2) ;
- d'une utilisation dans un ERP en activité pour les examens de type SSIAP 1 (cette contrainte n'est pas obligatoire pour l'examen de
QUESTIONS DE PRÉPARATION SSIAP 1
1. Quelles sont les 3 grandes parties du cours SSIAP ? Page 1
2. Quel en est l’objectif central ? Page 1
3. Quels sont les 3 règlements de sécurité incendie applicables en ERP ? Page 2
4. Quels sont les 2 règlements de sécurité incendie applicables aux IGH ? Page 2 A
5. Définition d’un ERP ? page 3 ……………….
6. Définition IGH ? page 3
7. Comment sont classés les ERP ? Page 9 pa
8. Combien existe-t-il de types d’ERP page 9 ………..
9. Combien existe-t-il de catégories en ERP ? Page 9 ……………
10. Comment sont classés les IGH ? Page 10 …………..
11. qu’est-ce qu’une desserte ? Page 12 ……..
12. Combien existe-t-il de dessertes en ERP ? Page 12 …. 3 :
13. Quelles sont les caractéristiques de chacune de ces dessertes ?
14. Où est implantée la voie échelle ? Page 15 ….
15. Comment se nomme la desserte en IGH ? Page 13 …..
16. Quelles sont ses caractéristiques ? Page 13 ….
17. Qu’est-ce qu’une façade accessible ? Page 17 ….
18. Combien de façade accessibles sont exigibles en ERP ? page 17 article CO 4 …….
19. Combien de façade accessible sont exigées en IGH ? Page 17
20. Quelle est la stabilité au feu (SF) d’un ERP de plus de 8 m de haut et de 1 ère catégorie ? Page 19 …….
21. Quelle est la stabilité au feu (SF) d’un ERP de moins de 8 m de haut et de 1 ère catégorie ? Page 19
22. Comment sont isolés les risques en ERP ? Page 20 ….
23. Quels les isolement / tiers ? Page 20 …
24. Quelles sont les distribution intérieures possibles en ERP ? Page 20 …
25. Comment sont classés les locaux en terme de risques ? Page 20 ….
26. Quels sont les caractéristiques d’un compartiment IGH ? Page 29 ….
27. Quelles sont les caractéristiques d’un EAS ? Page 31 …..
28. Qu’est-ce qu’un dégagement en ERP ? Page 35 ….
29. Exemple de dégagement ? Page 35
30. Comment sont nommés les dégagements en ERP ? page 35 …..
31. Quels sont les dégagements en IGH page 35 …..
32. Qu’est-ce qu’une CHC en IGH et qu’est-ce qu’une CHP en IGH ? Page 36
33. Comment se calcul les dégagements en ERP ? Page 38
34. Combien de tranches d’effectif sont identifiées en ERP ? Page 38 …..
35. À quoi correspond 1 UP puis 2 UP puis 5 UP ? page 39 ….
36. Qu’est-ce qu’un ferme porte, et qu’est-ce qu’un sélecteur de porte ? Page 40
37. Quelle inscription figure sur les portes à fermeture automatique ? Page 40
38. Qu’est-ce que le balisage des dégagements en ERP ? Page 41
39. Comment s’appelle le balisage de sécurité des dégagement ? Page 44 et 52 ….
QUESTIONS DE PRÉPARATION SSIAP 1
1. Quelles sont les 3 grandes parties du cours SSIAP ? Page 1 dispositions constructives, installations techniques, moyens de secours
2. Quel en est l’objectif central ? Page 1 faciliter l’évacuation des personnes, limiter la propagation du feu, faciliter l’intervention des sapeurs pompiers
3. Quels sont les 3 règlements de sécurité incendie applicables en ERP ? Page 2 Arrêté du 25 06 1980, arrêté du 22 06 1990, CCH R 123
4. Quels sont les 2 règlements de sécurité incendie applicables aux IGH ? Page 2 Arrêté du 30 12 2011 et CCH R 122
5. Définition d’un ERP ? page 3 constituent des ERP ……………….
6. Définition IGH ? page 3 constitue un IGH ………………………….. Constitue un ITGH …………………………
7. Comment sont classés les ERP ? Page 9 par type et par catégorie
8. Combien existe-t-il de types d’ERP page 9 ………..il existe 22 types d’ERP
9. Combien existe-t-il de catégories en ERP ? Page 9 ……………il existe 5 catégories en ERP 1 ère catégorie, 2ème, 3ème, 4ème et 5ème
10. Comment sont classés les IGH ? Page 10 ………….. Selon la hauteur. Il existe 3 hauteurs > 28 m, > 50 m et > 200 m de haut
11. qu’est-ce qu’une desserte ? Page 12 ……..voie utilisable par les engins de secours …..
12. Combien existe-t-il de dessertes en ERP ? Page 12 …. 3 : voie engins, voie échelle et espace libre
13. Quelles sont les caractéristiques de chacune de ces dessertes ? Page 13 largeur, pente, surcharge, hauteur …..
14. Où est implantée la voie échelle ? Page 15 …. Près de la façade de l’ERP
15. Comment se nomme la desserte en IGH ? Page 13 ….. La voie pompiers
16. Quelles sont ses caractéristiques ? Page 13 …. Hauteur, largeur, force portante résistance pente, …
17. Qu’est-ce qu’une façade accessible ? Page 17 …. Façade permettant d’accéder à tous les niveaux …..
18. Combien de façade accessibles sont exigibles en ERP ? page 17 article CO 4 …….selon l’effectif (public + personnel)
19. Combien de façade accessible sont exigées en IGH ? Page 17 ……………..aucune
20. Quelle est la stabilité au feu (SF) d’un ERP de plus de 8 m de haut et de 1 ère catégorie ? Page 19 ……. SF 1 h ½
21. Quelle est la stabilité au feu (SF) d’un ERP de moins de 8 m de haut et de 1 ère catégorie ? Page 19 ……. SF 1 h
22. Comment sont isolés les risques en ERP ? Page 20 …. Par rapport au tiers, distribution intérieure et classement en risque des locaux
23. Quels les isolement / tiers ? Page 20 …en contigüité, superposition et en vis-à-vis
24. Quelles sont les distribution intérieures possibles en ERP ? Page 20 …. Cloisonnement traditionnel, secteur, compartiment
25. Comment sont classés les locaux en terme de risques ? Page 20 …. Courant, moyen et important
26. Quels sont les caractéristiques d’un compartiment IGH ? Page 29 …. 2500m², 75 m de long, CF 2h, nombre d’escaliers, largeur, …….
27. Quelles sont les caractéristiques d’un EAS ? Page 31 …..nombre, équipements de sécurité, ….
28. Qu’est-ce qu’un dégagement en ERP ? Page 35 …. Toute partie de la construction permettant ….
29. Exemple de dégagement ? Page 35 porte, couloir, escalier issue de secours, ….
30. Comment sont nommés les dégagements en ERP ? page 35 …..exigibles normaux, exigibles accessoires, supplémentaires, de secours
31. Quels sont les dégagements en IGH page 35 ….. Escaliers, CHC, issues de secours et ascenseurs des niveaux non sinistrés
32. Qu’est-ce qu’une CHC en IGH et qu’est-ce qu’une CHP en IGH ? Page 36
33. Comment se calcul les dégagements en ERP ? Page 38 en nombre et en largeur selon l’effectif (personnel + public)
34. Combien de tranches d’effectif sont identifiées en ERP ? Page 38 ….. 5 tranches de 1 à 19, de 20 à 50, de 51 à 100, de 101 à 500 et > 500
35. À quoi correspond 1 UP puis 2 UP puis 5 UP ? page 39 …. 1UP = 0,90 m, 2 UP = 1, 40 m et 5 UP = 5 × 0, 60 m
36. Qu’est-ce qu’un ferme porte, et qu’est-ce qu’un sélecteur de porte ? Page 40
37. Quelle inscription figure sur les portes à fermeture automatique ? Page 40 « ne mettez pas d’obstacle à la fermeture »
38. Qu’est-ce que le balisage des dégagements en ERP ? Page 41 une signalisation verte et blanche qui indique le cheminement à suivre pour évacuer
39. Comment s’appelle le balisage de sécurité des dégagement ? Page 44 et 52 ….évacuation, anti panique, BAEH, BAES DBR, GDE
40. Quelles sont les sources d’éclairage possibles en ERP ? Page 44 ….
41. Ou trouve-t-on le balisage de sécurité d’évacuation ? Page 44 …..
42. Où trouve-t-on le balisage de sécurité anti panique ? Page 44 et 45 …..
43. Ou trouve-t-on le balisage de sécurité DBR ? Page 46 …
44. Qu’évacue-t-on en ERP ? Page 47 ….
46. Qu’évacue-t-on en IGH et comment ? Page 47
47. Quelles sont les 5 catégories de SSI ? Page 55 …
48. Quels sont les matériels d’un SSI de catégorie A ? Page 55 ….
49. Que signifie ces abréviations ?
50. Combien existe-t-il de sources électriques et comment sont-elles nommées ? Page 56 …
51. Qu’est-ce que le désenfumage ? Page 57 …
52. Quels sont les 3 buts du désenfumage ? Page 57 …
53. Quels sont les méthodes de DF en ERP ? Page 57
54. Quels les 2 modes de DF en ERP ? Page 57 et 58 ….
55. Quelles sont les commandes de DF ? Page 57
56. Quels sont les volumes désenfumés en ERP ? Page 57
57. Comment désenfume-t-on en IGH ? Page 57 ….
58. Quels dispositifs de DF peut-on trouver ? Page 59 et 60 ….
59. Définition d’un volet de désenfumage ? Page 60 …..
60. Quelles « sécurité » trouve-t-on sur un ascenseur ? Page 62 et 61
61. Quels sont les moyens de secours ? Page 63 et 64 …. 9 ME, 5 SSI, SSIAP, 2
62. Quels sont les 9 moyens d’extinction (ME) page 63….
63. Quelle est la pression des RIA en ERP ? Page 67 ….
64. Quelle est la pression des RIA en IGH ? Page 67 ….
65. Quelle est la pression des colonnes humides en IGH ? Page 69
66. À quoi sert une IEA (installation d’extinction automatique) ? Page 71 ….
67 Quels agents extincteurs peut-on trouver dans une IEA ? Page 71 ….
68. Quelles sont les 3 fonctions d’une IEA ? Page 71 …
69. Quelles sont les installations de type sprinkler ? Page 71 bis …
70. Quelles sont les parties d’un poste de contrôle sprinkler ? Page 73 …
71. Combien de SSIAP sont exigés en ITGH ? Page 75 …
72 Parlez du comportement au feu page 77 bis à 85 ….
40. Quelles sont les sources d’éclairage possibles en ERP ? Page 44 …. Normal, remplacement, de sécurité
41. Ou trouve-t-on le balisage de sécurité d’évacuation ? Page 44 …..dégagements, …., locaux
42. Où trouve-t-on le balisage de sécurité anti panique ? Page 44 et 45 ….. Certains locaux …..
43. Ou trouve-t-on le balisage de sécurité DBR ? Page 46 …dans les CH handicap et à l’entrée des EAS (espace d’attente sécurisés pour
handicapés)
44. Qu’évacue-t-on en ERP ? Page 47 …. Tout le bâtiment
46. Qu’évacue-t-on en IGH et comment ? Page 47 que le compartiment sinistré et en 3 phases (1, 2 et général)
47. Quelles sont les 5 catégories de SSI ? Page 55 … ABCDE
48. Quels sont les matériels d’un SSI de catégorie A ? Page 55 …. SDI (DAI, DM, ECS) SMSI (CMSI: UGA, US, UCMC, UGCIS, DCT, DAS,
DS)
49. Que signifie ces abréviations ?
50. Combien existe-t-il de sources électriques et comment sont-elles nommées ? Page 56 … normal, remplacement, de sécurité, et minimal en IGH
51. Qu’est-ce que le désenfumage ? Page 57 … évacuer chaleur et fumée vers l’extérieur
52. Quels sont les 3 buts du désenfumage ? Page 57 … favoriser l’évacuation, limiter la propagation du feu et favoriser l’inter des SP
53. Quels sont les méthodes de DF en ERP ? Page 57 balayage d’air et hiérarchie de pression
54. Quels les 2 modes de DF en ERP ? Page 57 et 58 …. Naturel ou mécanique
55. Quelles sont les commandes de DF ? Page 57 manuelle ou / et automatique
56. Quels sont les volumes désenfumés en ERP ? Page 57 certains escaliers, certaines CH, certains locaux , les EAS et leur CH
57. Comment désenfume-t-on en IGH ? Page 57 …. En solution A ou solution B automatiquement sinon en commande manuelle / les SP
58. Quels dispositifs de DF peut-on trouver ? Page 59 et 60 …. Exutoire, ouvrant de façade, volets, ventilateur, écran de cantonnement
59. Définition d’un volet de désenfumage ? Page 60 ….. Dispositif d’obturation placé …………... DAS à fonction désenfumage
60. Quelles « sécurité » trouve-t-on sur un ascenseur ? Page 62 et 61 …. Trappe de secours, sonnette d’alarme dispositif anti pincement, parachute,
limiteur de vitesse, …….
61. Quels sont les moyens de secours ? Page 63 et 64 …. 9 ME, 5 SSI, SSIAP, 2 systèmes d’alerte et 5 dispositifs qui facilitent l’action des SP
62. Quels sont les 9 moyens d’extinction (ME) page 63…. Extincteurs, RIA, CH, CS PI et BI, IEA, ….
63. Quelle est la pression des RIA en ERP ? Page 67 …. 2,5 bars au plus défavorisé en pression d’écoulement
64. Quelle est la pression des RIA en IGH ? Page 67 …. 4 bars au plus défavorisé en pression d’écoulement
65. Quelle est la pression des colonnes humides en IGH ? Page 69 …. 7 à 9 bars
66. À quoi sert une IEA (installation d’extinction automatique) ? Page 71 …. Éteindre un feu sans intervention extérieure
67 Quels agents extincteurs peut-on trouver dans une IEA ? Page 71 …. Eau, eau brumisée, gaz, mousse, poudre
68. Quelles sont les 3 fonctions d’une IEA ? Page 71 … détecter, éteindre, donner l’alarme
69. Quelles sont les installations de type sprinkler ? Page 71 bis … sous eau, sous air, alternatif, à pré-action et déluge
70. Quelles sont les parties d’un poste de contrôle sprinkler ? Page 73 … 1 cloche, 2 manomètres et 6 vannes
71. Combien de SSIAP sont exigés en ITGH ? Page 75 … 6
72 Parlez du comportement au feu page 77 bis à 85 …. Résistance au feu et réaction au feu, SF, PF, CF, classement « M » euroclesses, ….

Vous aimerez peut-être aussi