Vous êtes sur la page 1sur 18

Ministère de l'enseignement supérieur et de

la recherche scientifique.
Faculté des sciences de l’ingénieur
Département d’Electrotechnique

UNIVERSITÉ BADJI
MOKHTAR –ANNABA.

Cours : Matériaux
électrotechniques
Les matériaux diélectriques.
Dr: Tourab Wafa
cours n°1 2019/2020 2019/2020
1
Sommaire

1Introduction

2Definition des materiaux diélectrique


3La polarisation diélectrique
4La permittivité diélectrique

5La rigidité diélectrique


6Les pertes dielectrique

7 Lespertes dielectrique et l’angle des pertes dans un


condensateur plan

8Conclusion
3
1-INTRODUCTION:
Dans notre spécialité d’électrotechnique on utilise les
matériaux diélectriques pour faire l’isolation et la
protection des matériaux soumis à des tensions électriques
en HTA et HTB sans oublier la protection des personnes
et des biens contre les défauts électriques.

Ce cours est très important pour la suite de votre parcours


en LMD

3
2-Définition:
Un matériau diélectrique est un matériau plus au moins
isolant, polarisable, dans lequel les dipôles
électrostatiques existent et se forment sous l’effet d’un
champ électrique .C’est un milieu qui ne peut pas
conduire le courant electrique et à ce titre, on l’appelle
parfois isolant électrique.
Les isolants ou diélectriques sont des matériaux ayant
une résistivité très élevée : 108 `a 1016 Ω.m, car ils
contiennent très peu d’électrons libres. Un isolant est
caractérisé par ses propriétés électriques, mécaniques,
chimiques et thermiques.
4
.

L’utilisation des isolants

3-Remplir les
1-Assurer une 2-Supporter les
fonctions de
séparation éléments d’un
diélectrique
électrique entre réseau
d’un
des conducteurs électrique
condensateur.

5
3-La polarisation dielectirique:
La polarisation est une
grandeur physique
macroscopique utilisée
dans l'étude des
propriétés des
matériaux diélectriques.
Elle désigne la densité de
LA POLARISATION DIELECTRIQUE
dipôles électriques.

6
La polarisation   est souvent proportionnelle au champ électrique 
 qui la génère (ce cas est dit linéaire) :

avec :
 
la permittivité a vide
La suceptibilite electrique du materiau
Le champ electrique [v/m]

7
• Les types de polarisation:
1-polarisation electronique:

la polarisation électronique, toujours présente, est due au déplacement et


à la déformation de chaque nuage électronique,

8
2-La polarisation atomique:
la polarisation atomique est due aux déplacements des atomes

3-Polarisation d’orientation: la polarisation d'orientation 


existe lorsque des dipôles déjà présents sont tous alignés entre eux.
La polarisation par orientation concerne
les molécules polaires comme l’eau par exemple.

9
4-La permittivité dielectrique:

La permittivité ou constante diélectrique d'un isolant est


exprimée par rapport à celle de l'air (égale à celle du vide).
Elle est représentée par la lettre epsilon et exprimée en
picofarad/mètre.
La permittivité du vide est égale à :

10
On caractérise un diélectrique par le rapport de sa
permittivité absolue à la permittivité du vide :
K = ε / ε 0 . K est la constante diélectrique.
Cette valeur de K est aisément déterminée en
mesurant les capacités de condensateurs électriques.
Pour un condensateur plan, la capacité électrique, C,
est C = e S / ε 0.
R2 R 1
Pour un condensateur cylindrique

2 h  h
C =
log R2/R1
*

11
4-La rigidité diélectrique:
Si on augmente la tension à
laquelle est soumis un isolant
au delà d’une certaine valeur
appelée tension de claquage,
il apparaît un arc électrique
dans l’isolant : courant
intense traversant l’isolant en
suivant un chemin formé par
l’arc lui même. Dans ce cas,
l’isolant est donc il y a rupture
diélectrique ou claquage
destruction de l’isolant.
12
La rigidité diélectrique est définie comme la force du
champ électrique (voltage divisé par épaisseur) requise
pour provoquer une décharge électrique dans un isolant
(arc électrique).

La rigidité diélectrique dépend de : - la fréquence, la


forme et la durée d’application de la tension ;
température, la pression et l’humidité de
l’atmosphère.

13
6-Les pertes diélectriques:
Les pertes diélectriques sont principalement dues aux
pertes conductives qui apparaissent au sein du
diélectrique. Les câbles papiers dévelopent également
des pertes par polarisation.
Il y a deux types de pertes diélectrique :
Pertes par hystérésis diélectrique (Ph) – seulement en
c.a.(par polarisation électrique)
Pertes par conduction électrique (Pc) – en c.c et en c.a
(par effet Joule)
14
7-Les pertes dielectrique et l’angle des pertes :

L'isolement du diélectrique d'un


condensateur n'est jamais
parfait : la légère conduction
induite est modélisée par une
résistance R  , placée en parallèle
avec un condensateur idéal.
Schéma équivalent d’un
dielectrique

15
Calcul l’angle de pertes diélectriques:
A partir la representation de fresnel:
L’angle de pertes δ est défini comme étant l’angle complémentaire du
déphasage entre la tension U entre les conducteurs et le courant de fuite I
traversant l’isolant.
On a:
tanφ= = RCw

Tanδ= =

Ou bien:
IR 1 L’angle des pertes
tan   
IC  RC
16
La valeur Tan δ est appelle facteur de dissipation dielectrique.

L’angle de pertes caractérise la qualité d’un isolant :

 bon isolant → résistance d’isolement R élevée δ faible .


 mauvais isolant → R faible δ élevé.
 En pratique, le facteur de dissipation tanδ varie entre 10-2 et 10-4.

17
8- Conclusion:
* Dans ce cours très utile pour les futurs licenciés nous
avons donné les notions fondamentales de l’étude des
matériaux diélectriques concernant principalement deux
domaines : les condensateurs en électronique
et le stockage de l'énergie.
* Pour domaine des condensateurs le matériau
diélectrique augmente la capacitance.
* dans le domaine du stockage de l'énergie, des solutions
commencent à émerger en dehors du stockage
électrochimique utilisé dans les batteries.
• Chaque matériau diélectrique est polarisable et
caractérisé par sa permittivité et rigidité.
• NB: Consulter la plate forme de l’université et en cas de
difficultés ci-joint mon adresse électronique:
wtourab@gmail.com
• Salutations : Tourab Wafa

18