Vous êtes sur la page 1sur 63

Procédures de passation des marchés

publics

MME MOUTCHOU F ATIHA

chef de service du contrôle de la dépense biens et services à la TM


COUR ROYALE
fatiha.moutchou@tgr.gov.ma
Introduction Générale

Partie I : l’appel d’offres ouvert ou restreint

Partie II : les autres modes de passation

Partie III : Dispositions particulières


Introduction Générale
Importance des marchés Publics

 La commande publique se présente comme un véritable levier


de l’activité économique du pays et de son potentiel de
croissance (la commande publique est évaluée à environ 186
milliards de Dhs en 2014 dont 20% réservée à la PME);

 Les secteurs de BTP et de l’ingénierie réalisent plus de 75% de


leur chiffre d’affaires dans le cadre des marchés publics.
La commande publique : vecteur
stratégique pour l’entreprise nationale

 Une moyenne de plus de 50.000 AOP par an ;

 Répartition des AOP par nature des marchés publics

27%
41% Marchés des trx

Marchés des fres

32% Marchés de services


Définition

 Le marché public est Tout contrat à titre onéreux conclu


entre, d'une part, un maître d'ouvrage et, d'autre part, une
personne physique ou morale appelée entrepreneur,
fournisseur ou prestataire de services ayant pour objet:

 l'exécution de travaux
 la livraison de fournitures
 ou la réalisation de prestations de services

Dont les cahiers des charges précisent les conditions de leur


passation et leur exécution
Principes de la commande publique

Transparence
dans le choix
Garantie des du MO
droits des
concurrents
Egalité de
traitement
des
concurrents

Liberté
d’accès à la
commande
publique
Phases de conclusion d’un MP

Déterminati
on des
besoins

Elaborati
on des
DAO

Choix des offres


Détermination des besoins

Dans le cadre de cette phase préparatoire , l’acheteur public procède à :

▪ Une définition aussi précise que possible des besoins à satisfaire

▪ La détermination des spécifications techniques qui:


▪ permettent au maitre d’ouvrage de définir ses exigences en termes
de performances et de fonctionnalités. Etant précisé qu’il ne peut pas
être fait référence à une marque ou un brevet en respect du principe
de l’égalité des concurrents

▪ L’estimation du coût de la prestation


Elaboration des DAO

 Constitution du dossier d’appel qui comporte essentiellement les


documents ci-après :

 Le règlement de consultation qui définit les conditions de présentation des


offres et les critères d’admissibilité et d’attribution du marché;
 Copies de l’avis d’appel à la concurrence/lettre circulaire;

 Le cahier des prescriptions spéciales qui constitue le projet de marché à


conclure avec l’attributaire.
Il fixe les clauses propres au marché et fait mention des clauses obligatoires
fixées par l’article 13 du décret relatif aux marchés publics;
 Les modèles de documents relatifs à l’acte d’engagement, aux bordereaux
des prix et à la déclaration sur l’honneur.
Choix des modes de passation des marchés

I- Appel d’offres

I-1 Appel d’offres ouvert;


I-2 Appel d’offres restreint;
I-3 Appel d’offres avec présélection.

II- Concours

III- Marchés négociés


Différents modes de passation des marchés

Appel d’offres ouvert ou


restreint
Différents modes de passation des marchés

L’appel d’offres peut être ouvert ou restreint :

 « ouvert » lorsque tout concurrent peut obtenir le dossier de


consultation et présenter sa candidature,

 « restreint » lorsque seuls peuvent remettre les offres les


concurrents que le maître d’ouvrage a décidé de consulter.
Principes et modalités

◙ L’AOO et l’AOR obéissent aux mêmes principes :

 d’appel à la concurrence,
 d’ouvertures des plis en séance publique ,
 d’examen des offres par une CAO,
 du choix de l’offre la plus avantageuse.

◙ L’AOO est ouvert à tout concurrent à titre individuel ou en


groupement, il peut être au «rabais ou à majoration» ou sur «offres de
prix».

◙ L’AOR est autorisé en cas de nombre limité de concurrents


potentiels, d’un montant de la prestation inférieur à 2 MDH TTC et sous
réserve de la consultation d’au moins 3 concurrents et de
l’établissement d’un certificat administratif.
L’appel à la concurrence

◙ L’AOO fait l’objet :

 d’avis d’appel d’offres qui doit être publié dans le PMMP et deux
journaux à diffusion nationale (dont l’un en langue arabe et l’autre en
langue étrangère);

Le cas échéant, publication dans le bulletin officiel des annonces


légales, judiciaires et administratives, par des publications spécialisées
ou par autre moyen de publicité notamment par voie électronique.;
L’appel à la concurrence

◙ Le délai de publication de l’AAO :

 le délai de publication de l’AAO est de 21 jours avant la date fixé


pour la séance d’ouverture des plis

 Ce délai est porté à 40 jours pour les marchés de travaux qui


dépassent un montant de 65 MDH HT et les marchés de fournitures et
services qui dépassent 1,6 MDH HT (Seuils marchés de l’Etat) (
 Ce délai commence à courir à compter du lendemain de la date de
publication de l’avis dans le PMMP ou de parution dans le journal paru
le 2éme
L’appel à la concurrence

◙ L’AOR fait l’objet :

 d’une lettre circulaire adressée en recommandé le même jour à tous


les concurrents consultés;

 l’envoi de la lettre circulaire doit être effectué 15 j au moins avant la


séance d’OP.
L’appel à la concurrence

◙ le Contenu de l’avis d’appel d’offres et celui de la lettre circulaire:

 modèle avis d’appel d’offres; (page 27 dans lien hypertexte)

 modèle lettre circulaire. (page 42 du lien hyper texte)


L’appel à la concurrence

◙ Le MO doit veiller à :

 Enregistrer les concurrents ayant téléchargé ou retiré le DAO;

 Émettre un avis rectificatif en cas de modifications ou d’erreurs ou


report de la date d’ouverture des plis

 Fournir à tout concurrent qui le demande des éclaircissements dans


les délais prescrits et les communiquer aux concurrents ayant retiré le
DAO

 Dresser un PV de toute réunion ou visite des lieux qu’il organise ( la


visite des lieux doit intervenir dans le 2éme tiers du délai entre la
publication de l’avis et l’OP)
Contenu du dossier du concurrent

◙ Contenu des dossiers des concurrents :


L’offre du concurrent comporte outre le CPS, les dossiers administratif,
technique et additif, une offre financière et une offre technique si le RC
l’exige.

1) Le dossier administratif comprend:

• Au moment de présentation de l’offre :

i) la déclaration sur l’honneur,


ii) le récépissé du cautionnement provisoire,
iii) la convention du groupement le cas échéant ,
Contenu du dossier du concurrent

1) Le dossier administratif comprend :

• pour le candidat auquel il est envisagé d’attribuer le marché :

i) la justification des pouvoirs conférés;

ii) l’attestation fiscale

iii) l’attestation de la CNSS ou à défaut ( la décision du ministre chargé


de l’emploi assortie de l’attestation de l’organisme de prévoyance social
auquel le concurrent est affilié)

iv) le certificat d’immatriculation au registre de commerce.


Contenu du dossier du concurrent

2) Le dossier technique comprend :

i) Une note indiquant les moyens humains et techniques du concurrent;


ii) Les attestations délivrées par les hommes de l’art pour les prestations
non courantes;
iii) Les certificats de qualification et de classification pour les marchés de

travaux concernés;
iv) Les certificats d’agrément pour les marchés concernés.

NB: Les attestations de références ne sont plus exigées pour les


prestations courantes;
Contenu du dossier du concurrent

3) Le dossier additif comprend :

 des pièces complémentaires exigées .

NB: Interdiction d’exiger dans le dossier additif les pièces du dossier


technique ou celle ayant servi à l’obtention du certificat de qualification ou
d’agrément

4) L’offre financière comprend :

i) L’acte d’engagement par lequel le concurrent s’engage à réaliser la


prestation objet du marché moyennant un prix qu’il propose;
ii) Le bordereau des prix, et le cas échéant le sous détail des prix .
Contenu du dossier du concurrent

5) L’offre technique comporte :


 Des précisions sur la méthodologie, les moyen, les performances, le
service ;
 les éléments ayant une relation directe avec l’exécution de la
prestation objet du marché et ne comporter que les pièces y afférents.

NB: Interdiction d’exiger dans l’offre technique les attestations délivrées


par les hommes de l’art.

◙ Le dossier du concurrent est présenté dans un pli fermé comprenant :


 une enveloppe contenant le dossier administratif et technique;
 une enveloppe contenant l’offre financière;
 une enveloppe contenant l’offre technique ;
Contenu du dossier du concurrent

◙ Dépôt et retrait des plis :


 Les plis sont déposés, envoyés au MO , remis au président de la CAO,
déposés par voie électronique;

 Les concurrents peuvent retirer leurs plis et présenter de nouveaux


avant la réunion de la CAO;

 Si le RC le prévoit le dépôt des échantillons et prospectus, ce dépôt


doit intervenir, au plus tard, le dernier jour ouvrables précédant la date
d’ouverture des plis. Le concurrent peut les retirer et en présenter
d’autres.
Critères d’admissibilité pour les marchés des travaux

◙ les critères d’admissibilité sont appréciés en fonctions des éléments des


dossiers administratifs, techniques et le cas échéant l’offre technique

◙ les critères d’admissibilité prennent en compte(art 18) :


au stade d’examen des dossiers administratifs, techniques et additifs

 les garanties et capacités juridiques, techniques et financières;


 les références professionnelles;

au stade d’examen des offres techniques


 les moyen humains et matériels à affecter au chantier
 l’expérience et le profil du personnel
 le planning ,
 les méthodes et procédés de construction
 les qualités esthétiques , le développement des énergies renouvelables
et les performances liés à la protection de l’environnement
Critères d’admissibilité pour les marchés de fournitures

◙ les critères d’admissibilité sont appréciés en fonctions des éléments des


dossiers administratifs, techniques et le cas échéant l’offre technique

◙ les critères d’admissibilité prennent en compte(art 18) :


au stade d’examen des dossiers administratifs, techniques et additifs

 les garanties et capacités juridiques, techniques et financières;


 les références professionnelles;
au stade d’examen des offres techniques

 les moyen humains et matériels à affecter à la réalisation de la


prestation
 les qualités fonctionnelles de la fourniture
 les garanties offertes,
 le service après vente
 le développement des énergies renouvelables et les performances liés à
la protection de l’environnement
Critères d’admissibilité pour les marchés de services

◙ les critères d’admissibilité sont appréciés en fonctions des éléments des


dossiers administratifs, techniques et le cas échéant l’offre technique

◙ les critères d’admissibilité prennent en compte(art 18) :


au stade d’examen des dossiers administratifs, techniques et additifs

 les garanties et capacités juridiques, techniques et financières;


 les références professionnelles;

au stade d’examen des offres techniques

 les moyen humains et matériels à affecter à la réalisation de la prestation


 la méthodologie, le chronogramme et le caractère innovant de l’offre
 le transfert de compétences,
 les garanties offertes
 le développement des énergies renouvelables et les performances liés à la
protection de l’environnement
Critères d’attribution du marché

◙ Pour attribution du marché, le seul critère à prendre en considération est :

 le prix proposé pour les marchés de travaux et services autres que l’étude ;

 le prix incluant le coût de la maintenance pour les marchés de fournitures;

 l’offre économiquement la plus avantageuse pour les marchés d’étude


Composition de la commission d’OP

◙ Pour l’Etat :
- Un représentant du MO, président;

- Deux autres membres représentant le MO, dont un au moins appartient


au service concerné par le marché;

- Un représentant du ministère des finances pour les marchés dont


l’estimation est supérieur à 50 millions de dirhams TTC;

- Un représentant de la Trésorerie Générale du Royaume.


Composition de la commission d’OP

◙ l’ORD, son délégué ou le SO désigne soit nommément soit par leur


fonction :

 le président de la commission et son suppléant


 les deux autres membres de la commission et leurs suppléants

◙ les membres sont convoqués à la diligence du MO 7 j au moins avant


l’OP

◙ report de la séance de 48 H en cas d’absence d’un membre obligatoire,


et convocation du membre absent par écrit avec précision de la date et
heure de la reprise de la séance publique.
Les travaux d’Examen et de jugement des offres

◙ Les séances d’ouverture des plis sont publiques.

◙ A l’ouverture de la séance , les concurrents qui se sont rendus compte


que leurs dossiers sont incomplets, peuvent produire les pièces
manquantes sous enveloppe fermée.

◙ L’examen et l’évaluation des offres se déroulent à huis clos.

◙ Les erreurs matérielles ne sont plus des motifs de rejet des offres.

◙ Il peut faire appel à des sous commissions d’experts pour l’émission


d’avis techniques.
Les travaux d’Examen et de jugement des offres

Examen du dossier administratif

Examen du dossier
technique/échantillons

Eventuellement une offre technique

Examen des offres financières


Les travaux d’Examen et de jugement des offres

◙ Le processus de sélection de l’offre la plus avantageuse se déroule en 2 à 4


étapes selon que le RC prévoit ou non le dépôt des échantillons et l’offre technique :

• Etape 1: Examen du dossier administratif et technique;

Objectif: éliminer les concurrents :

 ne remplissant pas les conditions juridiques et techniques requises pour


concourir.
 n’ayant pas présenté les pièces exigées
 ne respectant les prescriptions de l’art 29 en matière de présentation des
offres
 ayant présenté un cautionnement non original dont objet non conforme ,
présentant des réserves et restrictions ou montant inférieur à la somme demandée
 capacités financières et techniques insuffisantes au regard des critères du RC

◙ Les offres présentant des erreurs matérielles ou discordances sont admis avec
réserves
Les travaux d’Examen et de jugement des offres

◙ Etape 2: Examen des échantillons et prospectus des concurrents admis à


l’issue de l’étape 1;

Objectif: éliminer les concurrents ayant présenté des documents ne répondant pas
aux spécifications requises par le RC.

Etape 3: Examen et évaluation des offres techniques des concurrents admis à


l’issue de l’étape1 et 2

Objectif : éliminer les concurrents dont les offres techniques ne répondent pas aux
spécifications exigées par le RC.
Les travaux d’Examen et de jugement des offres


• Etape 4: Examen et évaluation des offres financières des concurrents admis à
l’issue de l’étape précédente.

Objectif: éliminer les concurrents dont les offres financières :

 ne sont pas conformes à l’objet du marché


 ne sont pas signées
 expriment des réserves et restrictions
 expriment des différences dans les libellés des prix, l’UC et les quantités par
rapport aux données du BPDE

 Classement des offres et attribution du marché au candidat ayant présenté


l’offre la plus avantageuse .
Les travaux d’Examen et de jugement des offres

◙ L’offre la plus avantageuse est l’offre :


• La moins disante pour les marchés de travaux, de fournitures et de
services;

• Celle qui a obtenu la meilleure note technico-financière s’agissant des


études;

• Qui n’est ni excessive (> de plus de 20% par rapport à l’estimation), ni


anormalement basse( < de plus de 25% par rapport à l’estimation pour les
travaux et < de plus de 35% pour les fournitures et services).
Les travaux d’Examen et de jugement des offres

◙ après classement des offres, le concurrent auquel est envisagé d’attribuer le


marché est invité à :

• produire les pièces complémentaires de son dossier administratif;


• confirmer les rectifications des erreurs de calcul;
• régulariser les discordances constatées;
• justifier offre anormalement basse ou prix anormalement bas ou excessif

◙ est écarté le concurrent :

• qui n’a pas répondu dans le délai imparti est qui ne peut être inf. à 7j à /c de la
date de réception de la lettre d’invitation;
• n’a pas confirmé les rectifications des erreurs de calcul;
• n’a pas régularisé les discordances constatées;
• n’a pas justifié son offre anormalement basse ou prix anormalement bas ou
excessif
• a produit une offre financière signée par une personne non habilitée
Clôture de la procédure d’AOO OU AOR

◙ Les motifs de l’AO déclaré infructueux :


• Absence d’offres,

• Aucun concurrent n’a été retenu après examen par la CAO des plis
déposés.
Clôture de la procédure d’AOO OU AOR

◙ Annulation d’un AO :

 lorsque les données économiques ou techniques des prestations objet


de l’AO ont été fondamentalement modifiées ;

 lorsque des circonstances exceptionnelles ne permettent pas d'assurer


l'exécution normale du marché ;

 lorsque les offres reçues dépassent les crédits budgétaires alloués au


marché ;

 lorsqu'un vice de procédure a été décelé ;

 en cas de réclamation fondée d'un concurrent.


Clôture de la procédure d’AOO OU AOR

◙ Annulation d’un AO :

 Etablissement d’une décision de l’autorité compétente relatant les


motifs de l’annulation

 Obligation de publication au PMMP et de communication aux


membres la commission d’appel d’offres
Introduction Générale

Partie I : l’appel d’offres ouvert ou restreint

Partie II : les autres modes de passation

Partie III : Dispositions particulières


Différents modes de passation des marchés

Les autres modes de passation


A- l’appel d’offres avec présélection

◙ Un marché peut être conclu par AOP pour des prestations complexes ou
de nature particulière.

◙ L’AOP est une procédure qui comporte 2 phases :


 L’étape de sélection des concurrents admis à déposer des offres,

 L’étape d’évaluation et du choix de l’offre la plus avantageuse parmi


celles déposées par les concurrents admis.

◙ L’appel d’offres est dit « avec présélection » lorsque seuls sont autorisés
à présenter des offres, les concurrents présentant les capacités
suffisantes, notamment au point de vue technique et financier admis par
une commission d’admission
Principes de l’appel d’offres avec présélection (AOP)

◙ L’AOP obéit aux mêmes principes que l’AOO.

◙ L’avis d’appel à la concurrence est publié selon les mêmes modalités et


comporte les mêmes informations que l’AOO.

◙ Sa publication doit toutefois intervenir 15 jours au moins avant la date de


réception des dossiers d’admission.
La séance d’admission ( SA)

◙ La séance d’admission :

 son déroulement est identique à la séance d’ouverture des plis de l’AOO


quant à l’examen des dossiers administratif et technique des
concurrents;

 le dossier d’admission se compose d’une seule enveloppe, la séance se


limite à l’étude du dossier administratif, technique ou bien additif, sont
éliminer les concurrents :

ne remplissant pas les conditions juridiques et techniques requises


pour concourir.
n’ayant pas présenté les pièces exigées
 dont les capacités financières et techniques sont jugées insuffisantes

 donne lieu à établissement d’un PV qui relate la teneur des


discussions, les motifs d’élimination des concurrents évincés et les
candidats admis.
La séance d’admission ( SA)

◙ Le MO est tenu :
 d’informer dans les 5 jours les concurrents écartés en donnant les
motifs d’élimination ;

 d’aviser dans le même délai ceux admis;

 d’inviter les concurrents admis, au moins 30 jours avant la date de l’OP


par la commission d’évaluation, à retirer, télécharger le dossier d’AOP et
à déposer leurs offres ;

 d’informer les concurrents admis de la date et du lieu de réception des


offres, de réunion de la commission d’évaluation, de la réunion ou de la
visite des lieux le cas échéant et de l’estimation des coûts.

 D’inviter les concurrents admis à déposer le cas échéant un


cautionnement , des échantillons ou bien à redresser les discordances
constatés dans son dossier administratif.
Déroulement de la séance d’évaluation :

◙ Déroulement de la séance d’évaluation obéit au même formalisme que


celui régissant l’évaluation des offres en matière d’AOO.

◙ Elle se déroule en 3 étapes (si le RC prévoit le dépôt des échantillons et


l’offre technique) :

 examen des échantillons et prospectus;

 examen et évaluation des offres techniques;

 examen et évaluation des offres financières des concurrents retenus


à l’issue des deux étapes précédentes.
B- Le concours

◙ Le concours met en compétition des concurrents, sur la base d’un


programme, pour la réalisation d’une prestation nécessitant des
recherches particulières d'ordre technique, esthétique ou financier

◙ Le concours peut porter sur :

 la conception d’un projet,


 la conception d’un projet et la réalisation de l’étude y afférente,
 la conception d’un projet, la réalisation de l’étude y afférente, le suivi
et le contrôle de sa réalisation,
 la conception et la réalisation d’un projet, objet d’un marché de
conception-réalisation.

◙ Le programme du concours définit les besoins et la consistance du


projet, le plafond du budget qui lui est affecté et les primes à allouer aux
auteurs des 5 meilleurs projets retenus.
Principes et déroulement du concours

◙ la procédure du concours en 2 étapes ( admission et évaluation),

◙ La composition du jury de concours, le déroulement de séance


d’admission et la communication des résultats aux concurrents obéissent
au même formalisme que pour l’AOP.
Formalités de clôture de la procédure du concours

◙ Le jury :

 arrête le classement définitif des offres,


 propose au MO d’allouer les primes prévues par le Programme du
Concours et d’attribuer le marché au concurrent présentant l’offre la
plus avantageuse.

◙ Les conditions nécessaires :


 pour déclarer un concours infructueux par le jury,
 pour l’annuler par le MO,
 les modalités d’établissement et de diffusion du PV des réunions du
jury,
 la publication des résultats

sont identiques à celles régissant l’AOO.


C- marchés négociés

◙ La procédure négociée permet au maître d’ouvrage de négocier les


conditions du marché avec un ou plusieurs concurrents.

◙ une commission , composée :

 d’un président ,
 de deux représentants du MO.

choisit l’attributaire du marché après consultation d’un ou de plusieurs


concurrents et négocie les termes marché concernant le prix, le délai et les
conditions d’exécution.
Jamais sur l’objet et la consistance des prestations

• Les marchés négociés sont conclus selon deux modes :

 avec publicité préalable et mise en concurrence ;


 sans publicité et sans mise en concurrence.
Marchés négociés avec publicité et mise en concurrence

◙ Appel public à la concurrence.


 Le délai minimal de l’avis de publicité est de10 jours au moins.

 publication dans au moins un journal à diffusion national que dans le


portail des MP.

◙ Cas de recours :

 les prestations ayant fait l’objet d’un marché déclaré infructueux, sous
réserve que les conditions du marché initiales ne subissent aucune
modification et que la période entre la date de la procédure infructueuse
et la publication de l’avis négocié ne soit pas > 21 jours

 les prestations d’un marché non effectuées suite à une défaillance de


son titulaire.
Marchés négociés sans publicité ni mise en concurrence

◙ Cas de recours :
 prestations complexes ne pouvant être confiées qu’à un prestataire
déterminé;

 Prestations de la défense nationale nécessitant confidentialité sous


réserve de l’autorisation du chef du gouvernement;

 Objets couverts par un brevet d’invention;

 Urgence et imprévisibilité résultant de catastrophes naturelles ne


s’accommodant pas avec les délais de mise en concurrence ;

 Prestations urgentes qui intéressent la défense du territoire et la sécurité;

 Cérémonies et visites officielles revêtant un caractère urgent et imprévisible;

 prestations supplémentaires à un marché en cours dans la limite de 10%.


Introduction Générale

Partie I : l’appel d’offres ouvert ou restreint

Partie II : les autres modes de passation

Partie III : Dispositions particulières


Marchés d’études

Marchés d’études :

 Recours quant le MO ne peut effectuer par ses propres moyens les études
qui lui sont nécessaires ;

 Obligation du recueil de l’avis du SGG avant lancement des études


juridiques donnant lieu à l’élaboration de textes législatifs et
réglementaires;

 Obligation de prévoir l’arrêt de l’étude soit à l’issue d’un délai, un


montant fixé ou au terme de chacune de ces phases
L’ évaluation des marchés d’études

L’évaluation des offres se fait en 2 étapes:

 l’évaluation de l’offre technique sur la base des critères prédéfinis dans


le RC. Il est attribué une note à chaque critère. Les notes sont pondérées
pour aboutir à une note globale sur 100.

 L’évaluation de l’offre financière par l’attribution de la note 100 à l’offre


la moins chère et aux autres des notes inversement proportionnelles à leur
montant.

 Pour l’attribution du marché il est procédé à la sommation des notes


technique et financière après pondération. La pondération attribuée à la
note financière devant être de l’ordre de 10 à 20% sans jamais dépasser
40%.
Marchés réservés à des PME

Marchés réservés à des PME :

 Obligation pour le MO de réserver 20% des dotations des marchés annuels


à la PME;
 En plus des pièces du dossier administratif, les PME auxquelles il est
envisagé d’attribuer le marché doivent produire les pièces suivantes:
 l’attestation de la CNSS justifiant que l’effectif de l’entreprise ne
dépasse pas 200 personne
 les pièces justifiant que la société est géré par les personnes physiques
qui sont les propriétaires ou actionnaires
 l’attestation mentionnant le chiffre d’affaire ou bilan annuel ;
Bilan annuel < 50 MDH
chiffre d’affaires annuel HT < 75 MDH
les groupements

Généralités :
 La possibilité offerte aux entreprises n’ayant pas individuellement les
moyens pour réaliser un marché, de se constituer en groupement et
présenter une offre unique.
 Le groupement est constitué par convention de deux ou plusieurs
concurrents qui souscrivent un engagement unique;
 Interdiction pour le MO de limiter la participation aux marchés
exclusivement aux groupements ou d’exiger leur forme
 Le groupement peut être soit conjoint soit solidaire;
 l’acte d’engagement doit être signé par chaque membre du groupement
soit seulement du mandataire s’il justifie des procurations des autres
membres;
le groupement conjoint

▪ Chaque prestataire s’engage à exécuter une ou plusieurs parties


distinctes ;

▪ Le mandataire est solidaire de chacun des membres pour l’exécution


du marché;

▪ Justification individuelle pour chaque membre du groupement des :

 Capacités juridiques techniques et financières pour la prestation


qu’elle s’engage à réaliser;

 Qualification et la classe correspondante à la partie pour laquelle il


s’engage

 Agrément pour le domaine de l’activité pour lequel il s’engage


Groupement solidaire

▪ Tous les membres s’engage solidairement pour la réalisation de la


totalité du marché;

▪ Le mandataire :
 Cordonne l’exécution des prestations;
 Doit justifier les qualifications exigées et la classe requise;

▪ Obligation pour chaque membre du groupement de justifier


individuellement des :

 Capacités juridiques;
 Attestations de réalisation de prestations similaires;
 Agrément pour le ou les domaines d’activités requis;
 La ou les qualifications exigées et la classe immédiatement < à la
classe requise
Allotissement

▪ L’allotissement est un procédé qui consiste à diviser un marché unique en


plusieurs lots i.e. groupe de prestations appartenant à un ensemble
homogène et présentant des caractéristiques techniques semblables ou
complémentaires;

▪ L’allotissement est particulièrement approprié lorsque :

 l’importance des travaux ou des services à réaliser risque de dépasser les


capacités d’une seule entreprise;

 Favoriser la PME;

▪ Obligation pour le MO de préciser dans le RC:

 Le nombre de lots auxquels un concurrent peut souscrire;


 Le mode d’attribution des lots: selon leur ordre d’énumération
chronologique ou bien la combinaison la plus avantageuse
Merci de votre attention