Vous êtes sur la page 1sur 20

Réseaux et Communications industriels

Chapitre 1
Architecture des réseaux

L3 Automatique

Présenté par: Dr LAMAMRA KHEIREDDINE


1. Introduction

• Les réseaux ont pour fonction de transporter


des données d’une machine terminale à une
autre.
• Des équipements matériels et de processus
logiciels sont mis en œuvre pour assurer ce
transport.
2. La communication
• Les méthodes de partage d’idées et des informations
changent et évoluent sans cesse.
• Si le réseau humain se limitait autrefois à des
conversations en face à face, aujourd’hui les
découvertes en matière de supports étendent sans
cesse la portée de nos communications.
Règles de la communication
‒Avant de commencer à communiquer, nous établissons
des règles, ou conventions, qui régissent la conversation.
‒Ces règles ou protocoles doivent être respectés pour
que le message soit correctement transmis et compris.
‒Parmi les protocoles qui régissent nos communications
nous citons :
• L’identification de l’expéditeur et du destinataire
• Le recours à une méthode de communication convenue
(face-à-face, téléphone, lettre, photographie…etc.)
• L’utilisation d’une langue et d’une syntaxe communes
• La vitesse et le rythme d’élocution
• La demande de confirmation ou de reçu.
3. Communiquer par l’intermédiaire de réseau
Pour prendre en charge la livraison immédiate des millions
de messages échangés dans le monde, nous comptons sur
une toile de réseaux connectés entre eux.
La taille de ces réseaux varient, mais tous ont en commun
quatre éléments essentiels :
• Les règles qui déterminent la façon dont les messages
sont envoyées, orientés, reçus et interprétés.
• Les messages ou unités d’information qui transitent d’un
périphérique à un autre.
• Un moyen d’interconnecter ces périphériques, c.à.d un
support capable de transporter les messages d’un
périphérique à un autre.
• Les périphériques du réseau qui échangent des
messages entre eux.
4. Exemples d’outils de communication
4.1. Messagerie instantanée
• C’est une forme de communication en temps réel
entre des personnes, basée sur la saisie de texte.
• Développée à partir des services de conversation IRC
(Internet Relay Chat), la messagerie instantanée
incorpore des fonctionnalités de transfert de fichiers
et les communications vocales et vidéo.
• Les messages envoyés par messagerie instantanée
sont immédiatement reçus.
• Dans ce cas, le type de communication est appelé
communication en temps réel.
4. Exemples d’outils de communication
4.2. Blogs
• Les blogs sont des pages Web qui sont faciles à
mettre à jour et à modifier.
• Contrairement aux sites Web commerciaux qui sont
créés par des experts en communication
professionnelle, les blogs permettent à n’importe
qui de partager des pensées avec les autres sans
avoir besoin de posséder des connaissances
techniques en matière de conception Web.
4. Exemples d’outils de communication
4.3. Wikis
• Ce sont des pages Web que des groupes de personnes
peuvent modifier et consulter ensemble.
• Un wiki est une création collective.
• Les wikis peuvent être créés par n’importe qui.
• Le wiki public «Wikipedia», est une ressource
exhaustive sur des sujets rédigés par le public et
constitue une véritable encyclopédie en ligne.
• Des organismes privés peuvent également développer
leurs propres wikis.
• De nombreuses entreprises se servent d’un wiki
comme un outil collaboratif interne.
4. Exemples d’outils de communication
4.4. Podcast
• C’est un support audio qui, à l’origine, permettait aux utilisateurs
d’enregistrer des données audio et de les convertir afin de les utiliser
sur un iPod (petit portable de lecture audio fabriqué par Apple).
• Les podcasts permettent aux individus de diffuser leurs
enregistrements auprès d’un large public.
• Le fichier audio est placé sur un site Web (ou sur un blog ou un wiki) à
partir duquel d’autres personnes peuvent le télécharger pour le lire.
4.5. Outils collaboratifs
• Grâce aux outils collaboratifs, les individus peuvent travailler
ensemble sur des documents partagés.
• Libérées des contraintes géographiques ou temporelles, les personnes
connectées à un système partagé peuvent se parler, partager ou
modifier ensemble des documents.
5. Eléments d’un réseau informatique
Les éléments constituant le plus souvent un réseau sont: les
périphériques, les supports et les services reliés par des règles et qui
collaborent pour envoyer des messages. Le terme message nous sert à
désigner :
• Les pages Web
• Les courriels
• Les messages instantanés
• Les appels téléphoniques et les autres formes de communication
prises en charge par Internet.
5. Eléments d’un réseau informatique
Les quatre principaux éléments d’un réseau sont :
‒ Les règles - Les supports - Les messages - Les périphériques 
Le tableau ci-dessous présente les périphériques le plus souvent à
l’origine des messages composant nos communications.
• Commutateur (périphérique utilisé pour interconnecter des
réseaux locaux)
• Pare-feu (assure la sécurité du réseau)
• Routeur (contribue à orienter les messages transitant sur un
réseau)
• Routeur sans fil (type particulier de routeur souvent présent dans
les réseaux familiaux)
• Nuage (sert à représenter un groupe de périphériques réseau)
• Liaison série (forme d’interconnexion WAN représentée par une
ligne en forme d’éclair)
5. Eléments d’un réseau informatique
6. Réseau local LAN et Réseau étendu WAN
• Un réseau individuel s’étend généralement sur une zone
géographique unique et fournit des services et des
applications aux personnes au sein d’une structure
organisationnelle commune, telle qu’une entreprise, un
campus ou une région.
• Ce type de réseau est appelé Réseau Local (LAN, Local
Area Network).
• Lorsqu’une entreprise ou une organisation dispose
d’emplacements séparés par d’importantes distances
géographiques, il peut être nécessaire d’utiliser un
fournisseur de services de télécommunications pour
interconnecter les réseaux locaux à ces différents
emplacements.
6. Réseau local LAN et Réseau étendu WAN
• Les fournisseurs de services de
télécommunications utilisent d’importants réseaux
régionaux pouvant parcourir de longues distances.
• Les réseaux qui connectent des réseaux locaux à
des emplacements géographiquement séparés
sont appelés Réseaux Etendus (WAN, Wide Area
Networks).
• Ils permettent plusieurs formes de communication,
y compris l’échange de courriel, les formations
d’entreprise et autres partages de ressources.
7. Caractéristiques des réseaux
• Les réseaux doivent d’une part prendre en charge une
large gamme d’applications et de services et d’autre
part fonctionner sur de nombreux types périphériques
physiques.
• Ainsi ils doivent prendre en considération 4
caractéristiques de base pour répondre aux attentes
des utilisateurs :
1. La tolérance aux pannes
2. L’évolutivité
3. La qualité de service
4. La sécurité.
7. Caractéristiques des réseaux
1. La tolérance aux pannes
Un réseau tolérant aux pannes est un réseau qui limite
l’impact des pannes du matériel et des logiciels et qui
peut être rétabli rapidement quand des pannes se
produisent.
7. Caractéristiques des réseaux
2. Évolutivité
Un réseau extensible est en mesure de s’étendre rapidement afin
de prendre en charge de nouveaux utilisateurs et applications
sans que ceci n’affecte les performances du service fourni aux
utilisateurs existants.
7. Caractéristiques des réseaux
3. Qualité de Service (QS)
Les transmissions audio et vidéo en direct exigent un niveau de
qualité constant et un service ininterrompu. De nouvelles
exigences en matière de prise en charge de cette qualité de
service sur un réseau convergent modifient cependant la façon
dont les architectures réseau sont conçues et implémentées.
7. Caractéristiques des réseaux
4. Sécurité
Les exigences de sécurité et de confidentialité résultant de l’utilisation d’inter-
réseaux pour échanger des informations confidentielles et commerciales
d’importance critique excèdent ce que l’architecture actuelle peut offrir. C’est
pourquoi des efforts considérables sont consacrés à ce secteur de recherche et
de développement. En attendant, de nombreux outils et procédures sont
implémentés pour combattre les failles de sécurité nécessaires à l’architecture
réseau.

Vous aimerez peut-être aussi