Vous êtes sur la page 1sur 10

Méthode de l’allaitement maternel

et de l’aménorrhée (MAMA)

Séance I :
Caractéristiques de la

MAMA

Séance I, Diapositive no 1
MAMA : Objectifs

Les participants seront en mesure :


• de décrire les trois critères de recevabilité pour la MAMA d’une
façon facile à comprendre pour les clientes
• d’expliquer les principes de base du mécanisme d’action et de
l’efficacité de la MAMA
• d’identifier le moment opportun pour commencer d’autres
méthodes de contraception pour les mères qui allaitent (pour
passer de la MAMA à une autre méthode)
• d’identifier les avantages et les limites de la MAMA
• de démontrer comment conseiller les clientes sur les
thématiques liées à la MAMA (les trois critères, comment
passer de la MAMA à une autre méthode, les méthodes
optimales d’allaitement)
Séance I, Diapositive no 2
MAMA
MAMA : Points clés pour les
prestataires et les clientes
• « Allaitement maternel » — lié à l’allaitement. « Aménorrhée »
— ne pas avoir ses règles.
Méthode de contraception
• Choisir la méthode MAMA, c’est choisir d’allaiter de manière à
provisoire reposant sur
empêcher une grossesse. Elle agit en bloquant l’ovulation.
l’allaitement.
• Il s’agit d’une « passerelle » vers d’autres méthodes modernes
de contraception.

La méthode MAMA implique


• Un allaitement exclusif ou quasi exclusif (peu ou pas d’autres
d’allaiter souvent, le jour et
aliments ou boissons) offre la meilleure protection contre la
la nuit, en ne donnant aucun grossesse et c’est ce qui est le mieux pour la santé du bébé.
autre aliment au bébé, ou
très peu.

• Très efficace lorsqu’elle est utilisée correctement (moins de


C’est une méthode efficace 1 grossesse pour 100 femmes ayant recours à la MAMA dans
pendant six mois après la les 6 premiers mois après l’accouchement).
naissance si les règles ne
sont pas revenues. • Dans le cadre d’une utilisation courante et ce, pour les
6 premiers mois d’utilisation, la méthode est moins efficace
(2 grossesses pour 100 femmes).
Séance I, Diapositive no 3
MAMA
MAMA : Points clés pour les
prestataires et les clientes
• C’est la façon la plus saine de nourrir la plupart des bébés pendant
les 6 premiers mois de leur vie. Le lait maternel contient les
éléments nutritifs précis dont le bébé a besoin et aide à protéger le
bébé contre les infections. L’allaitement est également bénéfique
Le lait maternel est le pour la santé de la mère.
meilleur aliment pour les • L’allaitement doit commencer dans l’heure suivant la naissance et
bébés. les bébés ne doivent recevoir aucun autre aliment ou aucune autre
boisson jusqu’à l’âge de 6 mois.
• Le lait maternel peut représenter une partie importante du régime
alimentaire de l’enfant pendant les 2 premières années, voire plus.
• Pour se protéger contre les IST/le VIH/le SIDA, utiliser
également des préservatifs.
Pas de protection contre
les IST ou le VIH/SIDA. • Le virus du VIH peut se transmettre de la mère à l’enfant lors de
l’allaitement, mais l’allaitement reste conseillé dans la plupart des
cas.

Séance I, Diapositive no 4
MAMA : Mécanisme d’action

• La tétée stimule le mamelon

• La stimulation du mamelon
envoie un signal au cerveau de
la mère
• Ce signal perturbe la production
hormonale
• La perturbation des hormones
bloque l’ovulation
• Pas d’ovocyte, pas de grossesse

Séance I, Diapositive no 5
MAMA

Trois critères de la MAMA

En cas d'allaitement actuel, on peut


faire appel à la MAMA si :
 Le bébé est âgé de moins de 6 mois
ET
Le bébé est allaité de manière exclusive
ou quasi-exclusive et est allaité souvent,
aussi bien le jour que la nuit
ET
Les règles ne sont pas réapparues
Mais vous devez poser à la mère les questions suivantes :
Êtes-vous atteinte du SIDA ?
Êtes-vous infectée par le VIH, le virus du SIDA ?
Ceci, afin qu’elle puisse recevoir des conseils et un traitement.
Séance I, Diapositive no 6
MAMA

Comment utiliser la MAMA

• Vous pouvez démarrer la MAMA dès la


naissance du bébé.
• Allaitez souvent, aussi bien le jour que la nuit.
Dans la journée, ne laissez pas passer plus de
4 heures entre deux tétées. Dans la nuit, ne
laissez pas passer plus de 6 heures entre deux
tétées.
• Démarrez une nouvelle méthode de
contraception au bon moment, AVANT que les
critères de la MAMA ne soient plus remplis.

Quelle méthode utiliser après la MAMA ?


• Commencez à donner d'autres aliments à votre
bébé lorsqu'il est âgé de 6 mois, mais continuez
d’allaiter.

Séance I, Diapositive no 7
Efficacité de la MAMA
Sur cette échelle de l’efficacité, où placeriez-vous
la MAMA ?
Stérilisation masculine
Efficacité
Efficacité Stérilisation féminine
maximale
maximal DIU MAMA
e
Progestatifs seuls injectables
Contraceptifs oraux combinés

Préservatifs masculins
Méthode des jours fixes
Préservatifs féminins
Efficacité
Efficacit
minimale
é Spermicides
minimale
Séance I, Diapositive no 8
Efficacité
Spermicides
Préservatif féminin
Méthode des jours fixes
Préservatif masculin
Contraceptifs oraux
AMPR
MAMA
Taux de grossesse avec
DIU (TCu 380A) utilisation correcte
Taux de grossesse avec
Stérilisation féminine utilisation courante

Implants
0 5 10 15 20 25 30
Pourcentage de femmes enceintes pendant la première année
d’utilisation ; veuillez noter que la MAMA n’est utilisée que
pendant 6 mois

Source : CPC et OMS, 2007 (mise à jour en 2011). Séance I, Diapositive no 9


MAMA : Caractéristiques
Avantages
• Méthode fournie et contrôlée par la
•Sans risque, naturelle et sans effets femme
secondaires • S’appuie sur la recommandation
•Ne nécessite aucun matériel ni d’allaiter de manière exclusive pendant
aucune procédure les six premiers mois, et soutient cette
recommandation mondiale pour
•Bienfaits pour la santé de la mère et l’alimentation des nouveau-nés.
du bébé
Limites
•Peut s’utiliser immédiatement après
• Aucune protection contre les IST/le VIH
l’accouchement
• La méthode n’est que provisoire
•Méthode provisoire • Ce n’est pas une bonne méthode pour
•Aide les personnes n’ayant jamais les femmes qui doivent s’éloigner de
utilisé de méthode de contraception à leur bébé pendant de longues périodes.
utiliser des méthodes modernes de
contraception.

Source : Hatcher, 2007 ; OMS, 2009 ; CPC et OMS, 2007 (mise à jour en 2008). Séance I, Diapositive no 10