Vous êtes sur la page 1sur 22

Cours:

hydraulique industriels

Par :
TRAORE NDAMA Adoum_ Enseignant-chercheur à l’ Ecole Polytechnique de
Masuku (EPM)- Maître-Assistant CAMES
Chapitre I : Rappels des principes généraux sur les écoulements des fluides

I. Généralité sur l’ hydraulique


1. Définition

  
Chapitre I : Rappels des principes généraux sur les écoulements des fluides

I. Généralité sur l’ hydraulique


2.. Domaines d’ applications

  
Chapitre I : Rappels des principes généraux sur les écoulements des fluides

I. Généralité sur l’ hydraulique


3. Ecoulement des fluides
a. Pertes de charge
  
Chapitre I : Rappels des principes généraux sur les écoulements des fluides

I. Généralité sur l’ hydraulique


3. Ecoulement des fluides
a. Pertes de charge
  
Chapitre I : Rappels des principes généraux sur les écoulements des fluides

I. Généralité sur l’ hydraulique


3. Ecoulement des fluides
a. Pertes de charge
  
Chapitre I : Rappels des principes généraux sur les écoulements des fluides

I. Généralité sur l’ hydraulique


3. Ecoulement des fluides
a. Pertes de charge
  
Chapitre I : Rappels des principes généraux sur les écoulements des fluides

I. Généralité sur l’ hydraulique


3. Ecoulement des fluides
a. Pertes de charge
  
Chapitre I : Rappels des principes généraux sur les écoulements des fluides

I. Généralité sur l’ hydraulique


3. Ecoulement des fluides
a. Pertes de charge
  
Chapitre I : Rappels des principes généraux sur les écoulements des fluides

II. Energie mécanique et énergie hydraulique


1. Théorème du travail

Soit un système hydraulique de transfert de fluide composé de deux compartiments V1 et V2 respectivement à


la pression P1 et P2. Le travail mécanique W effectué pour faire passer un volume V d’un fluide de (1) vers (2)
est :

W= V.(P1-P2)
Chapitre I : Rappels des principes généraux sur les écoulements des fluides

II. Energie mécanique et énergie hydraulique


2. Théorème de puissance

La puissance générée lors du déplacement V de volume d’un fluide est le rapport de du


travail divisé par le temps.

3. Fluides réels traversant une machine


Chapitre I : Rappels des principes généraux sur les écoulements des fluides

II. Energie mécanique et énergie hydraulique

3. Fluides réels traversant une machine


Chapitre I : Rappels des principes généraux sur les écoulements des fluides

II. Energie mécanique et énergie hydraulique

3. Fluides réels traversant une machine


Chapitre II : Technologie des pompe

I. Généralités sur les pompes

1. Définition

Une pompe est un système permettant d’aspirer puis de refouler un liquide. Ce contact
entre le liquide et la pompe va permettre de créer un phénomène de pression, de débit.
Une pompe va ainsi envoyer le liquide d’un point A vers un point B. C’est un appareil
destiné à faire circuler un fluide, par aspiration, pression, etc. Une pompe permet de
transformer l'énergie mécanique de rotation en énergie hydraulique.

Montage d’une pompe en aspiration et en charge .


Chapitre II : Technologie des pompe

I. Généralités sur les pompes

2. Classification des pompes

Pour répondre à toutes les applications industrielles, plusieurs types de pompes ont été
mise au point. On regroupe toutes ces pompes sous deux grandes familles :

 Les pompes hydrauliques volumétriques


Les pompes hydrauliques non volumétriques (roto-dynamique).
 
Chapitre II : Technologie des pompes

I. Généralités sur les pompes

2. Classification des pompes


Chapitre II : Technologie des pompes

I. Généralités sur les pompes

3. Pompes centrifuges

Les pompes sont nécessaires pour le transfert des fluides et pour contrer les résistances
engendrées par le flux dans le circuit hydraulique. Dans les systèmes de pompage avec
différents niveaux de fluide, cela implique également de surmonter la différence de
hauteur géométrique. En raison de leur conception et de leur fonctionnement, les
pompes centrifuges sont productrices de courant hydraulique. Bien qu’il y en ait de
nombreux types, une caractéristique commune à toutes les pompes centrifuges est que
le fluide entre dans une roue axialement. Un moteur électrique entraîne l’axe de la
pompe sur lequel est logée la roue. L’eau qui entre dans la roue axialement par la bride
d’aspiration et le goulot d’aspiration est déviée par les aubes de la roue dans un
mouvement radial. Les forces centrifuges qui affectent chaque particule du fluide
provoquent une augmentation de la vitesse et de la pression lorsque l’eau s’écoule au
travers de la zone des aubes. Lorsque le fluide sort de la roue, il est collecté dans la
volute. La vitesse du flux est ralentie quelque peu par la construction de la volute. La
pression est en outre augmentée par la conversion d’énergie.
Chapitre II : Technologie des pompes

I. Généralités sur les pompes

3. Pompes centrifuges

Une pompe présente les composants suivants :


 
•Corps de pompe
•Moteur
•Roue Pratiquement, leur fonctionnement se résume en trois étapes :
L’aspiration : assurée et facilitée par le distributeur ;
la vitesse du fluide entrant augmente alors que la pression diminue.
 L’accélération : assurée par le rotor ; la rotation de la roue augmente la
vitesse du liquide et les forces centrifuges augmentent la pression.
Le refoulement : assurée par le diffuseur ; la vitesse diminue et la pression
augmente, l’énergie cinétique est donc convertie en énergie de pression.
Chapitre II : Technologie des pompes

I. Généralités sur les pompes

3. Pompes centrifuges

a. Principe de fonctionnement
 
Une pompe centrifuge dans sa forme la plus simple est constituée d'une roue munie d'ailettes
radiales et tournantes à l'intérieur d'une enveloppe corps de pompe. Son principe de
fonctionnement est d'utiliser la force centrifuge crée par la rotation de la roue pour transmettre au
liquide pompé l'énergie donc lorsque la vanne est ouvré et le moteur est lancé, le rotor tourne, le
liquide (eau du barrage) pompé arrive par le corps d’aspiration sous une charge, les aubes de la roue
accélèrent le liquide à des vitesses très élevées en lui faisant acquérir une énergie de pression. La
pression provoque le déplacement du liquide à la sortie de diffuseur et le pénètre dans le corps de
refoulement qui est disposé verticalement par rapport à l’axe, et s’écoule dans la vanne sphérique.
Chapitre II : Technologie des pompes

I. Généralités sur les pompes

3. Pompes centrifuges

a. Principe de fonctionnement
 
Chapitre II : Technologie des pompes

I. Généralités sur les pompes

3. Pompes centrifuges

a. Principe de fonctionnement
 
Chapitre II : Technologie des pompes

I. Généralités sur les pompes

3. Pompes centrifuges

a. Principe de fonctionnement