Vous êtes sur la page 1sur 29

La facturation

Réalisé par : Pr A. LOULID

CRIISEA
Plan du
chapitre
1. L’enregistrement d’une facture «doit»

2. La taxe sur la valeur ajoutée

3. Le transport

4. Les factures d’avoir

CRIISEA
La facturation

1. L’enregistrement d’une facture « doit »

1.1. Le principe de l’enregistrement comptable

L’opération d’achat-vente (achat pour le client et vente pour le fournisseur)


engendre deux flux économiques opposés :

- Un flux réel (le bien ou le service)


- Un flux financier

Cette opération est matérialisée par une facture établie par le fournisseur et qui
précise le détail des marchandises vendues et le montant à payer par le client.

La facture constitue le document de base de l’enregistrement comptable d’une


opération d’achat-vente chez le client et chez le fournisseur.

L’opération d’achat-vente est enregistrée de la manière suivante :

CRIISEA
La facturation

Cas d’une vente à crédit :


Chez le vendeur
3421 Clients 1000
7111 ventes de 1000
marchandises

Le vendeur constate un produit qui engendre une créance


Chez l’acheteur

6111 achats de m/ses 1000


4411 fournisseurs 1000

L’acheteur constate une charge qui engendre une dette.

CRIISEA
La facturation

Cas d’une vente au comptant:


Chez le vendeur

51 banque(caisse) 1000
7111 1000
vente de m/ses
Le vendeur constate un produit qui engendre une entrée de fonds (Argent)

Chez l’acheteur

6111 achats de m/ses 1000


51 1000
banques (caisse)
L’acheteur constate une charge qui engendre une sortie de fonds.

CRIISEA
La facturation

1.2 L’enregistrement d’une facture simple

Une facture simple est une facture qui ne comporte ni majorations ni


minorations.

Exemple : le 8 Juin M. Yasser expédie à la Société Alpha des marchandises d’un


montant de 1250 DH payables dans 60 jours. Facture N°78
Les principaux comptes utilisés pour l’enregistrement d’une facture sont :

Chez le fournisseur :

711 1 ventes de marchandises


7121 ventes de biens et services produits
3421 clients
514 1 banque
5161 caisse…

CRIISEA
La facturation

Chez le client :

6111 Achats de marchandises


6121 Achats consommés de matières et fournitures
4411 Fournisseurs
5141 Banque
5161 Caisse

CRIISEA
La facturation

1.3. Les réductions sur facture


A .Les réductions commerciales :

- Les rabais : Réductions commerciales accordées par l’entreprise au client


suite à un retard de livraison ou à un défaut de qualité.
 
Les remises : Réductions commerciales accordées par l’entreprise afin de
fidéliser le client .

Les ristournes : Réductions commerciales de fin d’année accordées par


l’entreprise aux clients les plus fidèles sur le chiffre d’affaires d’une période

Pour enregistrer les réductions commerciales, nous devons distinguer deux cas :

Cas 1 :Les réductions commerciales portées sur la facture ne sont pas


enregistrées. Seul le net commercial constituant le véritable prix, doit
être enregistré.

CRIISEA
La facturation

Exemple :

Le 20 octobre une entreprise reçoit de son fournisseur la facture N° 78 relative


à un achat de marchandises et comportant les éléments suivants :

Montant brut : 10.000


Rabais : 10%
Remise : 5%

Cet achat est réglé au comptant par chèque.


Facture

Montant brut : 10.000


Rabais (10%) : -1.000

Net commercial 1 9.000


Remise (5%) : -450

Net commercial 2: 8 550

CRIISEA
La facturation

Pour le client
8/6
6111 Achats de marchandises 8 550
5141 Banque 8 550
Facture N° 78

Pour le fournisseur

8/6
5141 Banque 8 550
7111 Ventes de marchandises 8 550
Facture N°78

CRIISEA
La facturation

Cas 2 : Les réductions commerciales hors facture doivent être comptabilisées dans les
comptes spécifiques .

Exemple :

08/06 : Ventes de marchandises à crédit au client « Rachid ». Montant brut : 100 000 DH
Facture N° 79
13/06 : Le client « Rachid » demande et obtient un rabais de 10%. Avoir N°01
Pour le client « Rachid »
08/06
6111 Achats de marchandises 100 000
4411 Fournisseur 100 000
Facture N° 79 13/06
4411 Fournisseurs 10 000
6119 R.R.R. obtenus/achats de 10 000
marchandises
Avoir N01

CRIISEA
La facturation

Pour le fournisseur

08/06
3421 Client 100 000
7111 Ventes de marchandises 100 000
Facture N° 79
13/06
7119 R.R.R. accordés par 10 000
l’entreprise
3421 Clients 10 000
Avoir N01

CRIISEA
La facturation

B. Les réductions financières 

Les réductions financières : il s’agit de l’escompte de règlement

L’escompte est une réduction financière accordée par l’entreprise au client


suite à un règlement au comptant ou anticipé.
L’escompte de règlement est traité comme un élément financier :

Chez le client, l’escompte obtenu est considéré comme un produit financier,


il est donc enregistré dans un compte de produits financiers :
7386 : Escomptes obtenus

Chez le fournisseur, l’escompte accordé est considéré comme une charge


financière. Il est enregistré dans un compte de charges financières :
6386 : escomptes accordés

CRIISEA
La facturation

Exemple :

Le 21 Mars une entreprise reçoit de son fournisseur la facture N° 012 relative à un


achat de marchandises et comportant les éléments suivants :

Montant brut : 12.000


Rabais : 10%
Remise : 5%
Escompte : 1%

Le 30 Mars règlement par chèque N° 0022

CRIISEA
La facturation

Facture 012

Montant brut : 12.000


Rabais (10%) : 1.200

10.800
Remise (5%) : 540

Net commercial : 10.260


Escompte (1%) : 102,6

Net financier : 10.157,4

CRIISEA
La facturation

Pour l’entreprise
21/03
6111 Achats de marchandises 10 260
7386 Escompte obtenu 102,6
4411 Fournisseur 10.157,4

Facture N°012

30/03
4411 Fournisseur 10.157,4
5141 Banque 10.157,4
Chèque N°0022

CRIISEA
La facturation

2. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)


2.1. Mécanisme de la TVA
La TVA est un impôt indirect payé par le consommateur final.

L’entreprise peut déduire de la taxe calculée sur les ventes (TVA facturée ou
collectée ) celle qu’elle a elle-même subit sur ses achats de biens et de services
(TVA récupérable ou déductible ).

Ce que l’entreprise paie donc à l’Etat est la différence entre la TVA qu’elle
facture sur ses ventes et celle qu’elle supporte sur ses achats :

CRIISEA
La facturation

Calcul de la TVA

TVA = Prix HT x Taux

Prix (TTC) = Prix (HT) + TVA

Pour un taux de TVA de 20%, on peut écrire :

TVA = Prix (HT) x 20% = Prix (HT) x 0,2

TTC = Prix (HT) + TVA


= Prix (HT) + Prix (HT) x 0,2
= 1,2 Prix(HT)
d’où Prix (HT) = Prix (TTC) / 1,2

CRIISEA
La facturation

2.2. Les taux de la TVA


Pour déterminer le montant de la TVA , on applique au prix (HT) :
Le taux normal : 20%
Des taux réduits :

- Les opérations de transport, thé, électricité,… : 14%


- Les opérations bancaires et boursières, Hôtellerie, restauration : 10%
- Les produits pharmaceutique, eau, carburant, les fournitures scolaires :
7%

2.3. Comptabilisation de la TVA

En principe 
- Toute vente ou prestation de service donne lieu à une TVA facturée.

- Tout achat de biens de services ou d’immobilisations donne lieu à une


TVA récupérable.

La TVA s’applique au prix net déduction faite des réductions accordées au client.

CRIISEA
La facturation

Les opérations d’achat et de vente sont comptabilisées Hors Taxe, et la TVA est
enregistrée dans un compte de bilan.

Pour la TVA sur ventes : Cette TVA est considérée comme une dette pour le
vendeur. Cette dette doit être enregistrée au crédit du compte :

4455 Etat, TVA facturée

Pour la TVA sur achats : Cette TVA est considérée comme une créance pour
l’acheteur. Cette créance doit être enregistrée au débit du compte :

3455 Etat, TVA récupérable

- Si l’opération d’achat porte sur une immobilisation :

34551 Etat, TVA récupérable sur immobilisations


- Si l’opération porte sur une charge :

34552 Etat, TVA récupérable sur charges

CRIISEA
La facturation
Exemple :

Le 21 Mars une entreprise reçoit de son fournisseur la facture N° 012 relative à un


achat de marchandises et comportant les éléments suivants :

Montant brut : 12.000


Rabais : 10%
Remise : 5%
Escompte : 1%
TVA : 20%
Le 30 Mars règlement par chèque N° 0022

CRIISEA
La facturation

Facture 012

Montant brut : 12.000


Rabais (10%) : 1.200

10.800
Remise (5%) : 540

Net commercial : 10.260


Escompte (1%) : 102,6

Net financier : 10.157,4


TVA (20%) : 2 031,48

Net à payer (TTC) : 12 188,88

CRIISEA
La facturation
Client
21/03
6111 Achats de marchandises 10 260
34552 Etat TVA récupérable/Charges 2031,48

7386 Escompte obtenu 102,6


4411 Fournisseur 12188,88
Facture N°107

Le fournisseur

21/03
3421 Client 12 188,88
6386 Escompte accordé 102,6

7111 Ventes de marchandises 10 260


4455 Etat, TVA facturée 2031,48
Facture N°107
La facturation
2.4. Déclaration de la TVA

A. Principe

La TVA à payer (TVA due) par l’entreprise est la différence entre la TVA
facturée sur les ventes et la TVA récupérable sur les achats.

Le calcul et le paiement de la TVA se font mensuellement (CA supérieur à


1.000.000 DH).

TVA à payer au titre du mois M = TVA facturée du mois M – TVA récupérable


sur immobilisations du mois M – TVA récupérable/charges du mois M –1 –
Crédit de TVA (Eventuel)

La TVA sur charges est récupérée avec le décalage d’un mois ;

La TVA à payer au titre du mois M doit être versée au Trésor public avant la
fin du mois M+1
La facturation

Remarque : CA supérieur à 1.000.000 DH Déclaration mensuelle


CA inférieur ou égal à 1.000.000 Déclaration trimestrielle

Soit le trimestre T composé des mois M, M+1 et M+2

TVA à payer au titre du trimestre T = TVA facturée des mois M, M+1 et

M+2 – TVA récupérable sur immobilisations des mois M, M+1 et M+2 –

TVA récupérable sur charges des mois M–1, M et M+1 – Crédit de TVA
(Eventuel)
La facturation

B. La comptabilisation de la déclaration de la TVA

b. Les régimes d’imposition

La TVA facturée au cours d’un mois dépend du régime d’imposition de


l’entreprise.

On distingue deux régimes d’imposition:

- Le régime d’encaissement : L’entreprise soumise à la TVA selon le


régime de l’encaissement ne déclare que la TVA sur les ventes pour
lesquelles elle a obtenu des règlements effectifs.

- Le régime des débits : L’entreprise soumise au régime des débits


est tenue de déclarer la TVA sur les ventes encaissées, mais aussi sur les
ventes à crédit à condition qu’il y ait facturation.
La facturation

b.2 Les écritures comptables

4455 Etat, T.V.A. facturée (Mois M) A

34551 Etat,T.V.A. B
récupérable/immobilisations
(Mois M)
34552 Etat,T.V.A. récupérable/Charges C
(Mois M-1)
3456 Etat, Crédit T.V.A. (Mois M-1) D
4456 Etat, T.V.A due (Mois M) E

Déclaration T.V.A . (Mois M)

A-B-C-D = E
La facturation

Application : L’entreprise Alpha vous communique les informations suivantes

Eléments Avril Mai


T.V.A. facturée 200 000 150 000
T.V.A. récupérable/immob 50 000 30 000
T.V.A. récupérable/Charges 70 000 60 000
Crédit T.V.A. 10 000

T.V.A. due ou à payer du mois de Mai = 150 000 – 30 000 – 70 000 – 10 000 =40 000 DH
La facturation

31/05
4455 Etat, T.V.A. facturée (Mois M) 150 000

34551 Etat,T.V.A. 70 000


récupérable/immobilisations
(Mois M)
34552 Etat,T.V.A. récupérable/Charges 30 000
(Mois M-1)
3456 Etat, Crédit T.V.A. (Mois M-1) 10 000
4456 Etat, T.V.A due (Mois M) 40 000

Déclaration T.V.A . (Mois


MAI)

23/06
4456 Etat, T.V.A. due 40 000

Chèque N° Banque 40 000