Vous êtes sur la page 1sur 40

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

CLINIQUE MERE ET ENFANT DE TARGA OUZEMMOUR


CHU DE BEJAIA
MEDECIN CHEF, DR B. BELLOUZE

BLOC PUDENDAL
“PUDENDAL NERVE BLOCK”

Dr F.
RESIDENTE ENKABOUB
GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE
PLAN
I.INTRODUCTION V. TECHNIQUE
1. RÈGLES GÉNÉRALES
2. MATÉRIEL
1. DEFINITION
3. TECHNIQUE DE L’INFILTRATION
2. INTÉRÊT
DU NERF PUDENDAL
A. LA VOIE TRANSPÉRINÉALE
II. RAPPEL ANATOMIQUE B. LA VOIE TRANSVAGINALE

1. ORIGINE VI. AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS


2. TRAJET ET RAPPORTS
3. TERMINAISON VII. COMPLICATIONS

III. INDICATIONS VIII. CONCLUSION


IX. REFERENCES
IV. CONTRE-INDICATIONS
INTRODUCTION
PREMIERE DESCRIPTION

MUELLER 1908

DEUXIEME DESCRIPTION

KING 1916
ETUDE INCLUANT 100 PARTURIENTES TRANS-VAGINALE
AYANT ACCOUCHÉ PAR VOIE BASSE 02 VOIES
TRANS-PÉRINÉALE
COMPLIQUÉE DE DÉCHIRURES PÉRINÉALES
INTRODUCTION
KLINK ET KOHL 1953

VOIE TRANSPÉRINÉALE ( METHODE CLASSIQUE )

KOBAK,EVANS,ET JOHNSON1957

VOIE TRANSVAGINALE (CIBLE : NERF PUDENDAL)

TECHNIQUE LARGEMENT UTILISEE POUR L’ANALGÉSIE


ET DEPUIS..
OBSTÉTRICALE LORS DU DEUXIÈME TEMPS DU TRAVAIL

AUJOURD’HUI INDICATIONS LARGES EN CHIRURGIE PROCTOLOGIQUES


ET UROLOGIQUES
INTRODUCTION
DEFINITION

TECHNIQUE D'ANESTHÉSIE LOCO-RÉGIONALE EN GYNÉCOLOGIE-


OBSTÉTRIQUE ,EN PROCTOLOGIE ET EN UROLOGIE.

CONSISTE À INTERROMPRE LE FLUX NERVEUX


SENSITIF EN PROVENANCE DU NERF PUDENDAL.

MÉTHODE DE CHOIX POUR LE DIAGNOSTIC ET LA


PRISE EN CHARGE DES DOULEURS PELVIENNES
CHRONIQUES SECONDAIRES À LA NÉVRALGIE
PUDENDALE
INTRODUCTION
INTERET DE LA QUESTION

TECHNIQUE SIMPLE

PEU COUTEUSE

ANESTHÉSIE DU PÉRINÉE ET
½ INFÉRIEURE DU VAGIN.

RELÂCHEMENT DES
MUSCLES RELEVEURS DE
L’ANUS.
ANATOMIE DU NERF PUDENDAL

ANCENNE NOMENCLATURE = NERF HONTEUX INTERNE

NERF MIXTE COMPOSÉ DE FIBRES


NERVEUSES MOTRICES, SENSITIVES
ET VÉGÉTATIVES.

INNERVE L'ESSENTIEL DE LA RÉGION


DU PÉRINÉE, NOTAMMENT LES
ORGANES GÉNITAUX EXTERNES.

JOUE UN RÔLE ESSENTIEL DANS LA


CONTINENCE URINAIRE ET ANALE
ANATOMIE DU NERF PUDENDAL

ORIGINE

C’EST LA BRANCHE TERMINALE DU


PLEXUS PUDENDAL. MUSCLE
PIRIFORME
SES BRANCHES PROVIENNENT DE LA
RACINE ANTÉRIEURE DE S2- S3- S4 ; LIGAMENT
ET FONT SUITE AU PLEXUS SACRO-
TUBERAL
PUDENDAL AU BORD INFERIEUR DU
MUSCLE PIRIFORME AU-DESSUS DE OBTURATEUR
INTERNE
L’ÉPINE SCIATIQUE.
NERF
PUDENDAL
ANATOMIE DU NERF PUDENDAL

TRAJET ET RAPPORTS

QUITTE LE BASSIN AU TRAVERS


DE LA GRANDE ÉCHANCRURE
SCIATIQUE EN DESSOUS DU MUSCLE
MUSCLE PIRIFORME PIRIFORME
ANATOMIE DU NERF PUDENDAL

IL CONTOURNE L’ÉPINE
SCIATIQUE, PUIS S’INTRODUIT
DANS LA PINCE CONSTITUÉE PAR
MUSCLE
LE LIGAMENT SACRO-ÉPINEUX ET PIRIFORME
SACROTUBÉRAL ET ACCOMPAGNE
L’ARTERE ET LA VEINE
PUDENDALE

LIGAMENT SACRO-EPINEUX

LIGAMENT SACRO-TUBERAL
ANATOMIE DU NERF PUDENDAL

MUSCLE
PIRIFORME
IL PÉNÈTRE ENSUITE DANS LE
CANAL D’ALCOCK OU CANAL
PUDENDAL

LIGAMENT SACRO-EPINEUX

LIGAMENT SACRO-TUBERAL

CANAL D’ADLOCK
ANATOMIE DU NERF PUDENDAL

TERMINAISON

SE TERMINE AU-DESSUS DE LA
TUBÉROSITÉ ISCHIATIQUE EN
DEUX BRANCHES
MUSCLE
PIRIFORME

LIGAMENT SACRO-EPINEUX
BRANCHE SUPÉRIEURE DONNE LIGAMENT SACRO-TUBERAL
LE NERF DORSAL DU CLITORIS

CANAL D’ADLOCK
BRANCHE INFÉRIEURE DONNE DES RAMEAUX SUPERFICIELS DESTINÉS AUX GRANDES LÈVRES ET
TÉGUMENTS INFÈRO-INTERNES DE LA FESSE. LES RAMEAUX PROFONDS DESTINÉS AUX MUSCLES
PÉRINÉAUX, VULVE, VAGIN ET UNE PARTIE DE L’URÈTRE.
INDICATIONS
ASSOUPLISSEMENT DES PARTIES MOLLES

PÉRINÉE SCLÉREUX CICATRICIEL

GRANDE ET PETITE EXTRACTION DE SIÈGE


INDICATIONS
ASSOUPLISSEMENT DES PARTIES MOLLES

PÉRINÉE SCLÉREUX CICATRICIEL

GRANDE ET PETITE EXTRACTION DE SIÈGE

PRÉSENTATIONS DÉFLÉCHIES
PRIMIPARE AVEC PÉRINÉE RÉSISTANT
INDICATIONS
ANALGÉSIE DU PÉRINÉE ET DE LA MOITIÉ
INFERIEURE DU VAGIN

DIMINUER LA DOULEUR AU MOMENT DE


L’EXPULSION.

RÉALISER UNE ÉPISIOTOMIE

EXTRACTION INSTRUMENTALE.

RÉFECTION D’UNE DÉCHIRURE OU D’UNE


ÉPISIOTOMIE.
INDICATIONS

DIMINUTION DES EFFORTS EXPULSIFS

PATIENTES TARÉES
CARDIOPATHIE

INSUFFISANCE RESPIRATOIRE
INDICATIONS
DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DU SYNDROME DU CANAL D’ALCOCK OU
NÉVRALGIE PUDENDALE

SA POSITIVITÉ
CRITÈRE DIAGNOSTIQUE DE NANTES

SON INFILTRATION

UN DES VOLETS THÉRAPEUTIQUES


CONTRE-INDICATIONS

ABSOLUES
ALLERGIE A L’ANESTHÉSIQUE LOCAL UTILISÉ

INFECTION DE LA PEAU ET DES PARTIES


MOLLES AU NIVEAU DU SITE D’INJECTION

RELATIVES
COAULOPATHIES

CHIRURGIES ANTÉRIEURES AU NIVEAU DU SITE


D’INJECTION AVEC REPÈRES ANATOMIQUES
ALTÉRÉS
TECHNIQUE DE L’INFILTRATION DU
NERF HONTEUX
RÈGLES GÉNÉRALES

EXPLIQUER À LA PATIENTE.

ASEPSIE RIGOUREUSE: DÉSINFECTION DE LA PEAU,


CHAMPS OPÉRATOIRES STÉRILES,GANTS STÉRILES.

CONNAITRE LES REPÈRES ANATOMIQUES :

CANAL D’ALCOCK.
ÉPINE SCIATIQUE
TECHNIQUE DE L’INFILTRATION DU
NERF HONTEUX
MATERIEL

LIDOCAINE 1%

SERINGUE 20CC

AIGUILLE LONGUE 12.5 À 15 CM


TECHNIQUE DE L’INFILTRATION DU
NERF HONTEUX
LA VOIE TRANSPÉRINÉALE

REPÉRER LA
TUBÉROSITÉ
APRÈS MISE EN
POSITION
GYNÉCOLOGIQU
E DE LA PATIENTE
TECHNIQUE DE L’INFILTRATION DU
NERF HONTEUX
LA VOIE TRANSPÉRINÉALE

TUBEROSITE ISCHIATIQUE
TECHNIQUE DE L’INFILTRATION DU
NERF HONTEUX
LA VOIE TRANSPÉRINÉALE

INTRODUCTION DE
L’AIGUILLE
PERPENDICULAIREMENT
À LA PEAU DANS UN
PLAN HORIZONTAL ET
SAGITTAL, AU BORD
MÉDIAL DE LA
TUBÉROSITÉ
ISCHIATIQUE
TECHNIQUE DE L’INFILTRATION DU
NERF HONTEUX
LA VOIE TRANSPÉRINÉALE

TEST D’ASPIRATION
POUR S’ASSURER DE
L’ABSENCE DE
PONCTION
VASCULAIRE
TECHNIQUE DE L’INFILTRATION DU
NERF HONTEUX
LA VOIE TRANSPÉRINÉALE

PREMIÈRE INJECTION
DE 10 ML DE
LIDOCAÏNE NON
ADRÉNALISÉ DANS
L’ANGLE QUI SE
SITUE ENTRE L’ÉPINE
SCIATIQUE ET LA
TUBÉROSITÉ
ISCHIATIQUE
TECHNIQUE DE L’INFILTRATION DU
NERF HONTEUX
LA VOIE TRANSPÉRINÉALE

DEUXIÈME
INJECTION DE 10
ML DE
LIDOCAÏNE
APRÈS AVOIR
TRAVERSÉ LE
LIGAMENT
SACRO-
SCIATIQUE
TECHNIQUE DE L’INFILTRATION DU
NERF HONTEUX
LA VOIE TRANSPÉRINÉALE

EN CAS D’ACCOUCHEMENT PAR VOIE BASSE : INJECTION DE CHAQUE CÔTÉ,


LORSQUE LA DILATATION CERVICALE ENTRE 6 ET 8CM. AVEC EN MÊME TEMPS
UN TOUCHER VAGINAL AFIN DE PROTÉGER LE FŒTUS.

RESPECT D’UN DÉLAI MINIMUM DE 10 MN ENTRE LA FIN DE L’INJECTION ET LE


DÉBUT DE L’INTERVENTION
VOIE TRANSPERINEALE SOUS FLUROSCOPIE
TECHNIQUE DE L’INFILTRATION DU
NERF HONTEUX
VOIE TRANSVAGINALE

REPÈRE

ÉPINE SCIATIQUE
TECHNIQUE DE L’INFILTRATION DU
NERF HONTEUX
VOIE TRANSVAGINALE

AIGUILLE UTILISÉE:
AIGUILLE DE KOBACK

TROMPETTE DE LOWA
(GUIDE)
TECHNIQUE DE L’INFILTRATION DU
NERF HONTEUX
VOIE TRANSVAGINALE

ON REPÈRE L’ÉPINE SCIATIQUE PAR UN


DOIGT VAGINAL QUI ENFILE
L’ANNEAU DU FOURREAU DE L’AIGUILLE.

ON AMÈNE SON EXTRÉMITÉ AU CONTACT


DE L’ÉPINESCIATIQUE ET
ON FAIT PÉNÉTRER L’AIGUILLE 5-10 MM,
UNE BUTÉE LIMITE LA
PÉNÉTRATION.

TEST D’ASPIRATION AVANT D’INJECTER


VOIE TRANSVAGINALE
ACCIDENTS ANESTHESIQUES LOCAUX

TROMPETTE
DE LOWA

EPINE
SCIATIQUE

LIGAMENT
SACRO-EPINEUX

NERF
PUDENDAL
VOIE TRANSVAGINALE
AVANTAGES

BONNE ANESTHÉSIE DU PÉRINÉE ET DE LA


MOITIÉ INFERIEURE DU VAGIN

BON RELÂCHEMENT DES RELEVEURS DE L’ANUS


INCONVÉNIENTS

DIMINUTION DU DESIR DE POUSSEE


REALISATION DIFFICILE SI TETE BASSE
COMPLICATIONS

• LÉSION ACCIDENTELLE DU NERF PUDENDAL OU DES


ORGANES À PROXIMITÉ, LA VESSIE ET LE RECTUM
ESSENTIELLEMENT.
• LE RISQUE DE SAIGNEMENT ET D’INFECTION SONT
MINIMES.
• LES RÉACTIONS ALLERGIQUES PEUVENT SE VOIR.
COMPLICATIONS LIEES AU PASSAGE DU PRODUIT
DANS LE SANG
SIGNES D’INTOLÉRANCE :

MALAISE, NAUSÉES, VOMISSEMENTS, SIGNES D’EXCITATION PSYCHIQUE À TYPE D’ANGOISSE ET


ÉTAT CONFUSIONNEL. LEUR APPARITION CONTRE-INDIQUE UNE NOUVELLE INJECTION.
 
COMPLICATIONS NEUROLOGIQUES :

- CRISES CONVULSIVES TONICO-CLONIQUES AVEC VOMISSEMENTS.


- SIGNES D’IRRITATION TRACHÉO-BRONCHIQUE, SYNDROME DE
MENDELSON.

COMPLICATIONS CARDIO-VASCULAIRES :

- TROUBLES DU RYTHME.
- COLLAPSUS CARDIO-VASCULAIRE.
- ARRÊT CARDIAQUE.
CONCLUSION

• L’ANESTHÉSIE LOCORÉGIONALE PAR INFILTRATION DES NERFS PUDENDAUX


INTERNES A UN INTÉRÊT DANS LA PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU
PÉRINÉE DANS UN DOUBLE BUT DIAGNOSTIQUE ET THÉRAPEUTIQUE.

• SA RÉALISATION EST SIMPLE, NÉCESSITANT UN MATÉRIEL PEU ONÉREUX ET


QUI PEUT RENDRE DE GRANDS SERVICES À LA PARTURIENTE ET
L’ACCOUCHEUR, CEPENDANT LA PRUDENCE RESTE INDISPENSABLE.
REFERENCES
• HTTPS://FR.WIKIPEDIA.ORG/WIK • C. BAUDE LES DIFFÉRENTES
I/NERF_PUDENDAL#/MEDIA/FICHI TECHNIQUES D’INFILTRATION DU
ER:2604_NERVES_INNERVATING_T
HE_URINARY_SYSTEMN.JPG NERF PUDENDAL :
INTÉRÊT DIAGNOSTIQUE ET/OU
• I.ZIOUZIOU, H.BENNANI, 
THÉRAPEUTIQUE DOULEUR ANALG.
M. ZIZI, T.KARMOUNI, 
K.EL KHADER, A. KOUTANI, (2013) 26:75-80
. A. IBEN ATTYA ANDALOUSSI, •  
LE SYNDROME DU CANAL HTTPS://ANESKEY.COM/PUDENDAL
D’ALCOCK OU NÉVRALGIE -NERVE-BLOCK-3/
PUDENDALE : UN DIAGNOSTIC À
NE PAS MÉCONNAÎTRE,
CAN UROL ASSOC J. 2013
7 :486, DOI : 
10.5489/CUAJ.415
• ANALGÉSIE ET ANESTHÉSIE
OBSTÉTRICALES COMITÉ
ÉDITORIAL PÉDAGOGIQUE UVMAF,
2010-2011
• S. GHANAVATIAN; A. DERIAN,
PUDENDAL NERVE BLOCK,
STATPEARLS, 2019

Vous aimerez peut-être aussi