Vous êtes sur la page 1sur 45

RAPPORT CLOUD COMPUTING:

Xen Server
Présenté par : Professeur :
Amadou Tidiane Diallo M Massamba Lo
1 Mamadou Saidou Ba
Mohamed Gueye
2
Plan de la présentation
 Introduction
 C’est quoi XenServer ?
 Historique de l’hyperviseur Xen
 L’architecture de Xen : l’hyperviseur, le domaine privilégié et le domaine invité
 Les deux modes de fonctionnement : la Paravirtualisation et la Virtualisation
 Installation de Xen Server et prise en main
 Création d’une machine virtuelle dans XenServer
 Avantages de XenServer
 Conclusion
3 Introduction : C’est quoi XenServer ?

XenServer est une plateforme de virtualisation de serveur qui offre de nouvelles performances
de virtualisation bare métal (hyperviseur de type 1) pour des systèmes d’exploitation client
et serveurs.
XenServer utilise l’hyperviseur Xen pour virtualiser chaque serveur sur lequel il est installé ,
permettant ainsi à chacun d’héberger plusieurs machines virtuelles simultanément avec
d’excellentes performances.
De plus XenServer utilise une combinaison de Paravirtualisation, de Virtualisation matérielle,
de déployer aussi rapidement, simplement des machines virtuelles Linux et Windows.
4 Introduction : Historique de XenServer
Xen est un logiciel libre (open source) de virtualisation , plus précisément un hyperviseur de
machine virtuelle.
Son développement a débuté sous la forme d’un projet de recherche de l’Université Cambridge
au Royaume Uni en 2003. Par la suite il fut racheté par Citrix en 2007.
Xen permet de faire fonctionner plusieurs systèmes d’exploitation virtuels (invités) sur une
seule machine hôte.
Il est en partie intégré à la partie intégrale du noyau Linux depuis la version 3.0
L’hyperviseur est une couche logicielle présente entre le matériel physique et les systèmes
d’exploitation qui a pour but de traiter les instructions venant de ces derniers.
5 Architecture de Xen

L’architecture de Xen repose sur ces trois principaux facteurs que


sont:
 L’hyperviseur : c’est l’ordonnanceur du système. Il fait le lien
entre la machine privilégié, le(s) processeur(s), la mémoire.
 Le domaine privilégié ou dom0 : il réalise pour l’hyperviseur
les accès disques, les accès au réseau, qui crée le réseau virtuel.
De plus le domaine privilégié est essentiel pour Xen. Dans la
mesure ou il est impossible d’accéder directement à l’hyperviseur
pour y modifier des paramètres , le dom0 endosse ce rôle.
La gestion des périphériques vidéos , de saisie , de disque ou autres
est effectuée par des pilotes situés dans le système d’exploitation
du dom0 c’est-à-dire il a un accès exclusif à ces périphériques par
défaut.
6 Architecture de Xen

 Les domaines non-privilégiés ou domU : Les domaines non


privilégiés ou domU avec le U comme unprivileged sont
exécutés par le dom0 automatiquement au démarrage de la
machine la plupart du temps soit manuellement par le biais
d’outils.
Ce sont des machines virtuelles proprement dite disposant de
périphériques fournis par l’hyperviseur et le domaine privilégié.
Elles disposent de leur propre noyau, distinct de celui du domaine
privilégié avec une distinction supplémentaire:
o Machine virtuelle : entité permanente qui réside sur le disque
(programme)
o Domaine : machine virtuelle chargée pour exécution
( processus)
7 Mode de Fonctionnement : Virtualisation et
Paravirtualisation
 Virtualisation:
La virtualisation complète ou la virtualisation assistée par le matériel utilise des
extensions de virtualisation à partir du processeur hôte pour virtualiser les invités. C’est à dire
que les invités entièrement virtualités ne nécessitent aucune prise en charge du noyau. L’invité
est appelé une machine virtuelle matérielle (HVM).
La machine virtuelle matérielle nécessite des extensions matérielles Intel VT ou AMD-V pour
la mémoire et les opérations privilégiées.
Xen Hyperviseur utilise Quick Emulator (QEMU) pour émuler le matériel PC, y compris le
BIOS, le contrôleur de disque IDE, l’adaptateur graphique VGA, le Contrôleur USB, la carte
réseau etc.
HVM est couramment utilisé lors de la virtualisation d’un système d’exploitation tel que
Microsoft Windows ou il est impossible de modifier le noyau pour le rendre conscient de la
virtualisation.
8 Mode de Fonctionnement: Virtualisation et
Paravirtualisation
 Paravirtualisation
L’objectif principal de la Paravirtualisation est d’améliorer les performances des invités HVM
en utilisant des pilotes paravirtualisés spécialement optimisés.
Ce mode permet de tirer parti des technologies de conteneur virtuel x86 dans les nouveaux
processeurs pour améliorer les performances.
L’ accès au réseau et au stockage de ces hôtes fonctionnent toujours en mode PV (paravirtuel) ,
utilisant des pilotes qui construisent les noyaux.
La Paravirtualisation ne nécessite pas d’extensions de virtualisation de la CPU hôte et permet ainsi
la virtualisation sur des architectures matérielles qui ne prennent pas en charge la virtualisation
assistée par matériel.
Les distributions Windows et Linux sont disponibles en mode PV sur HVM dans Xen Hypervisor.
9 Installation de Xen Server

 Prérequis:
Au cours de notre étude, pour pouvoir mettre en place un serveur Xen, on a eu besoin de :
 fichier ISO xcp-ng-8.1.0 (dernière version récente)
 VMware Workstation
10
Installation de Xen Server
Apres avoir indiqués tous les
paramètres relatifs à la création d’une
machine virtuelle dans VMware et
aussi après avoir cochés les trois
options dans la section
Virtualization engine au niveau de
Processors, on démarre l’installation
de Xen Server.
Dans cette section on choisit
l’agencement de notre clavier
11
Installation de Xen Server

Il nous est averti que cette utilitaire


peut être utilisé pour installer ou
mettre à jour Xen Server.
Dans notre cas , nous voulons réaliser
une installation nouvelle on validera
en cliquant sur OK
12
Installation de Xen Server

Cliquons sur Accept EULA pour


accepter les conditions générales
d’utilisation du serveur Xen
13
Installation de Xen Server

Auparavant on avait déterminé la


taille d’espace de stockage pour notre
serveur dans nos configuration au
niveau de VMware.
Apres l’avoir sélectionné, cliquons
sur OK
14
Installation de Xen Server

Choisissons Local Media comme


type de source pour l’installation.

Puis cliquons sur OK


15

Spécifions le mot de passe qui nous


permettra de nous connecter à la
plateforme de management de Xen
Server (Xen Center)

Dans la suite on reviendra sur l’utilité


de Xen Center
16

Relatif à la configuration Réseau on


peut soit laisser le serveur DHCP
s’occuper de l’adressage , soit on peut
saisir manuellement nos informations
d’adressage.

Puis OK

Note: Laisser la section VLAN


comme elle est
17

La configuration du nom de domaine


peut se faire automatiquement via
DHCP ou manuellement.
Le choix revient à l’administrateur
Il en est de même pour la
configuration du DNS
Apres avoir fini de renseigner les
champs , cliquons sur OK
18

Par la suite on déterminera notre


emplacement géographique
Par exemple Africa/Dakar dans notre
cas.
Puis OK
19

Il ne sous reste maintenant qu’à


démarrer l’installation de notre
serveur Xen en cliquant sur Install
XCP-ng
20

Et voila !
L’installation de notre serveur Xen est
en cours.
On attend juste qu’elle se termine.
21

L’interface de notre serveur Xen est


présenté comme le montre la figure ci
après.
Les différentes informations
intrinsèques au serveur nous sont
montrées comme son adresse IP dans
l’onglet Status Display
Les informations sur le réseau sont
managées au niveau de l’onglet
Network et Management Interface.
22 Dans les sections précédentes, nous avons montré comment faire pour installer Xen
Server étape par étape.
Cependant une question revient à chaque fois.
Comment faire pour manager le serveur c’est-à-dire pour pouvoir créer d’éventuelle machine
virtuelle, attribuer des ressources etc.
Xen Project a mis en place des plateformes pour pouvoir accéder au serveur à distance comme
Xen Orchestra qui est une interface web ou aussi Xen Center ( annoncé au début de la
présentation).
XenCenter permet de déployer, gérer et surveiller des machines virtuelles à partir de notre
ordinateur de bureau Windows.
Nous utiliserons XenCenter pour créer une machine virtuelle.
XenCenter est disponible en format exécutable téléchargeable sur le net.
Remarque: Les deux versions que ce soit XenServer et XenCenter doivent être les mêmes
23 Prise en Main de XenServer : XenCenter
24 Prise en Main de XenServer : XenCenter

Au niveau de XenCenter , on clique sur Add


New Server.
On se connecte au serveur Xen en renseignant
l’adresse IP du serveur, le nom d’utilisateur
ainsi que le mot de passe
25 Prise en Main de XenServer : XenCenter

Par défaut le serveur est constitué de :


 DVD drivers
 Local Storage (mémoire de stockage
du serveur)
 Removable Storage
26

Par la suite on va créer une machine virtuelle avec comme système d’exploitation Microsoft
Windows 7.
Cependant il va falloir stocker des images ISO au niveau du serveur pour pouvoir réaliser cette
tache.
On parlera de Storage Repository (dépôt de stockage).
C’est là-bas que seront stockés les données telles que les disques durs virtuels, les ISO, etc.
Il existe deux méthodes pour créer un dépôt de stockage.
La première consiste à utiliser un serveur FTP pour pouvoir copier les images ISO dans
le serveur.
La seconde consiste à créer un dépôt de stockage destiné à contenir les fichiers ISO au
sein de XenCenter en utilisant des protocoles tels que NFS ISO ou Windows File Sharing
(SMB/CIFS) .
27 Création d’une Machine Virtuelle
 Création d’une librairie ISO

Dans la plateforme XenCenter , on clique


sur Add New Storage
Dans la section ISO Library on coche soit
sur Windows File Sharing soit sur NFS
ISO
28 Création d’une Machine virtuelle

Nous donnerons un nom à notre


librairie iso qui sera ISO.
Puis Next
29 Création d’une machine virtuelle

Assurons nous que le dossier contenant les


images ISO ait toutes les autorisations pour
le partage.
Sinon on ne pourra pas avoir accès à la
ressource.
30 Création d’une machine virtuelle

Dans Share Name on renseignera le


chemin d’ accès au sein du réseau vers
le dossier ou sont stockés les images
ISO

Exemple : \\192.168.1.17\os

Enfin on clique sur Finish


31 Création d’une machine virtuelle

Après cette opération nous


constaterons que l’on a créer un
stockage pour nos images nommé ISO
et qu’il contient des images Windows
et CentOs

Passons à la création de la machine


virtuel
32 Création de la machine virtuelle

Pour créer une machine


virtuelle dans notre serveur
Xen , on clique sur New VM
33 Création de la machine virtuelle

On sélectionne le système
d’exploitation que l’on veut
installer.

Pour nous, on choisira


d’installer Windows 7 (64-bits)
34 Création de la machine virtuelle

On sélectionne par la suite le


système d’exploitation à
installer dans la machine
virtuelle.
Quand on clique sur la partie
indiqué par la flèche nous
verrons toutes les images ISO
stockées dans la librairie ISO.
35 Création de la machine virtuelle

Installer la machine virtuelle


sur ce serveur c’est-à-dire
l’installer sur le serveur dont je
me suis logués parce qu’on
pourrait avoir un autre serveur
dans le même domaine
36 Création de la machine virtuelle

Affecter le nombre de vPCU


(Unité Centrale Virtuelle) pour
votre machine virtuelle ainsi
qu’une mémoire.
Les valeurs peuvent différer
suivants les caractéristiques de
l’hôte.
37 Création de la machine virtuelle

Nous pouvons choisir la


taille du disque dur de notre
machine virtuelle.

Si nous voulons modifier la


taille on cliquera sur Edit, si
nous voulons ajouter un
disque supplémentaire on
cliquera sur Add
38 Création de la machine virtuelle

Le réseau auquel il sera


connecté, c’est-à-dire au
réseau du serveur
39 Création de la machine virtuelle

Les informations relatives à la


machine virtuelle nous est
montré.
On peut maintenant créer notre
machine virtuelle avec comme
système d’exploitation Windows
7.
Cliquons sur Create Now
40 Création de la machine virtuelle
41 Création de la machine virtuelle
42 Création de la machine virtuelle
Comme nous pouvons le constater nous venons de créer une machine virtuelle au sein de notre
serveur Xen.
43 Avantages de XenServer

XenServer est une solution gratuite de virtualisation de serveurs comprenant un hyperviseur


bits permettant d’installer un nombre illimité de serveurs hôtes et de machine virtuelles invités
avec migration instantanée.
Il offre aussi une console de gestion centralisée complète et tous les outils nécessaires au
transfert des applications, des postes de travail et des serveurs d’un environnement physique
vers un environnement virtuel.
La notion de haute disponibilité dans XenServer est le fait que Xen redémarre
automatiquement les machines virtuelles en cas de défaillance au niveau de la machine
virtuelle, de l’hyperviseur ou du serveur. La fonctionnalité de redémarrage automatique permet
aux administrateurs de protéger toutes les applications virtuelles et de garantir à l’entreprise le
plus haut degrés de disponibilité.
44 CONCLUSION

L’étude du projet Xen nous a permis d’avoir une idée sur la virtualisation des serveurs et aussi
un approfondissement sur les connaissances en systèmes d’exploitation.
De plus un serveur Xen se démarque des autres solutions de virtualisation de par sa simplicité
de son management, c’est-à-dire la création de machine virtuelle en un rien de temps.
Etant donné la prise de conscience globale vis-à-vis de l’efficacité énergétique, les solutions de
virtualisation vont avoir tendance à séduire de plus en plus de professionnels.
Le contexte économique actuel et l’optimisation des couts feront de la virtualisation la solution
la plus efficace.
45 BIBLIOGRAPHIE

https://www.elit-technologies.fr/qu-est-ce-que-virtualisation-serveurs/
https://cloud.ibm.com/docs/virtualization?topic=virtualization-what-is-citrix-xenserver-
https://www.supinfo.com/articles/single/538-virtualisation-avec-xenserver
https://fr.wikipedia.org/wiki/Xen
https://www.hyper-convergence.fr/blog/citrix-xenserver/

Vous aimerez peut-être aussi